Consommation : Le mépris des classes dominantes. Tu consommes, on t’entubes et fermes tas gueule !

Spread the love

Dégoutté, voici le mail envoyé à un contact lanceur d’alertes !

Putain, ça pue tellement la merde ici !

Dans cet article, je tairai le nom de l’opérateur dont il est question jusqu’à la preuve absolue de sa malhonnêteté ; mais d’ici la fin du mois de septembre, j’en connais un qui va en prendre pour son grade si tout cela est avéré !

Message :

Bonjour XXX;

J’ai bien reçu votre mail mais une erreur de manipulation me l’a fait effacer. J’en suis désolé.

Pourriez-vous avoir la gentillesse de me le r’envoyer.

D’autre part, je connais en ce moment de gros problèmes de connexion. Je vous explique cela en quelques mots :

Je suis client chez l’opérateur Suisse “XXX” et ai opté pour une offre prépayée. En effet, comme il m’arrive souvent de quitter la Suisse je préfère payer pour ce que je consomme ni plus ni moins. Depuis quelques temps, il est de plus en plus difficile de se connecter. Mon compte est toujours largement réapprovisionné et je surf avec un crédit confortable. Je précise qu’il s’agit d’une connexion 4 G.

Il y a des jours comme aujourd’hui par exemple où il ne m’est même pas possible de consulter mes mails et je profite de cette embellie inespérée pour vous écrire.

Exaspéré, j’ai finalement contacté la hotline de XXX qui m’explique que l’offre que j’utilise n’était pas compatible avec une connexion Internet et qu’il fallait que je souscrive à un abonnement. Cherchez l’erreur.

Tu payes et tu na manges pas ! Elle est pas belle la vie ? C’est juste incroyable !

L’opérateur qui a traité mon ticket m’a dit que les vendeurs étaient censés en informer les clients.

Imaginez-vous proposer un service payant que vous n’êtes pas en mesure d’assurer… Pour le commun des mortels, on appelle cela de l’escroquerie mais pour les grosses boîtes riches à millions, c’est de la stratégie.commerciale.

Bref…

Par rapport à l’opérateur, je suis resté très courtois car il n’en peut rien le pauvre, il fait tampon entre la malhonnêteté de son patron et le mécontentement des clients en revanche, je suis remonté à bloc contre ce requin de la télécommunication et lui réserve une petite surprise d’ici la fin du mois.

Message dédié à ces grosses boîtes :

Rigolez et profitez tant que vous le pouvez mais cette idylle ne sera pas éternelle soyez en sûr ! la tempête financière qui se profile à l’horizon aura raison de votre arrogance !

Stéphane Guibert / Finalscape

Facebook Comments

Laisser un commentaire