Climat : Quand donc cesserez-vous, moutons que vous êtes de prendre pour argent comptant ce que vous servent les médias et les ONG du “Green Washing” ?

Spread the love

CLIMAT

Quand donc cesserez-vous d’être les dindons de la farce, quand donc cesserez-vous de faire partie du troupeau qui s’agglutine devant l’abattoir ?

Certes, nous, humains faisons partie de ce que les médias qualifient de “cause du réchauffement climatique” mais le fait de vouloir en débattre fait de ses détracteurs, des hérétiques, des suppôts  de Satan, des âmes infidèles dont il faut coûte que coûte fermer le bec !

Pourquoi le fait d’en débattre est-il devenu une sorte de dogme anticonstitutionnel ? Pourquoi le fait d’émettre des réticences concernant les analyses du GIEC range-t-il les réfractaires de la pensée unique au rang de complotistes ?

Ne vous êtes-vous donc jamais pausé la question ?

Et si tout d’un coup des “climat’s leakes” vous pétaient à la gueule tout comme cela a été le cas concernant la taxe carbone avec la fameuse MacronLeaks, si soudainement on vous envoyait au visage que le réchauffement climatique ne faisait partie que d’un cycle naturel de convergences entre la terre et le soleil, cycle qui se perpétue sur terre depuis la nuit des temps, si tout d’un coup on vous disait que les pro climat étaient dans l’erreur ? Tous ces jeunes mis à la rue du jour au lendemain… Cela serait médiatiquement impensable n’est-ce pas ?

Et pourtant :

2002, ne vous a-t-on pas menti sur les armes de destruction massive en Irak ? 11 septembre 2001 : que dire du WTC, la tour numéro 7 effondrée suite à un simple incendie ? (Du jamais vu dans l’histoire de l’architecture)

Que de mensonges, que de mensonges !

Alors permettez-moi de vous dire que l’hystérie climatique fait partie d’un vaste complot politico médiatique destiné à détourner l’attention et monopoliser les moutons que nous sommes en faveur de cette cause universelle qu’est le climat.

Calendrier politico climatique à jour pour une mobilisation générale.

Et pourtant, si nous avions été un tant soit peu attentifs, si nous avions, au cours de ces années d’abondance fait preuve de recul ou de jugeote, le plus débile d’entre nous se serait rendu compte de l’hypocrisie du système ; mais voilà, il y a aujourd’hui les selfies, la télé, l’artifice et le rêve…

C’est par un amalgame d’images et de reportages apocalyptiques que les médias s’emparent de nos consciences en nous culpabilisant avec en primeur, une figure de proue : celle de Greta Thunberg, aussi sincère dans sa démarche qu’instrumentalisée par l’industrie du “Green Washing

Le climat change c’est un fait indéniable mais l’homme, malgré son incroyable capacité à se développer n’en est responsable qu’à un dix millionième de ce qu’il représente sur l’évolution.

Des expertises et contre-expertises le démontrent à longueur de temps ; simplement, les médias mainstream n’en ont cure et ne projettent en infos que ce qu’il faut pour amasser et convaincre les foules crédules qui vont dans le cens voulu.

Un simple reportage vous démontrera l’arnaque !

Prenez simplement le temps de le visionner.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Le CO2 ne serait pas la cause du réchauffement climatique, mais la résultante d’un système climatique très complexe dont le principal moteur serait le Soleil. Un documentaire à voir absolument en ces temps où nos chers politiques nous abreuvent de taxes pour sauver la planète !

Sur Youtube

Sur VK

Facebook Comments

Une réflexion sur “Climat : Quand donc cesserez-vous, moutons que vous êtes de prendre pour argent comptant ce que vous servent les médias et les ONG du “Green Washing” ?

  1. Thierry Theller dit :

    BATTEURS D’ESTRADE
    Juste après la lecture de l’excellent article de Stéphane Guibert : “Quand donc cesserez-vous, moutons que vous êtes, de prendre pour argent comptant ce que vous servent les médias et les ONG du “Green Washing” ? – il m’est revenu en mémoire ces quelques mots d’une chanson de C. Aznavour :

    « LE BONHEUR AU FOND ÇA SE MERITE, QUAND ON L’IGNORE IL FAIT FAILLITE ».

    Bien sûr, ici comme ailleurs, chacun est libre de son opinion.
    Sauf que, dans le genre, le parallèle avec la société actuelle, ses multinationales, ses médias mainstream, ses mensonges, ses turpitudes, ses hypocrisies, ses méchancetés… prend ici des allures d’avertissement macabre.

    En tout cas, s’agissant aujourd’hui de discours et autres paroles politiques, prononcés par des batteurs d’estrades sur les tréteaux du mépris des populations, qui ne voit aujourd’hui, que ce n’est là que du vent, du gaz et des pets ?
    Et que, au beau milieu de ce maelström socialement multiconflictuel, le barda des politicards mondialistes actuels ne ressemble étrangement et trait pour trait à une citerne de pompiers vide ?

Laisser un commentaire