Climat : La pensée unique commence par le réchauffement climatique, cause humaine contre l’humain lui-même

Spread the love

Source de l’image

Mise à jour : samedi 13 avril 2019 – 02:08 –

Voici un article auquel j’adhère et que je relaye afin de luter contre cette pensée unique que l’on essaye de nous inculquer à coups de matraquages médiatiques concernant le réchauffement climatique qui n’est finalement que de l’enfumage. En revanche, pour ce qui est de l’environnement, de la mort de la faune et de la biodiversité, de la pollution et de la surconsommation, je tiens un tout autre discours sur lequel d’ailleurs, je reviens régulièrement sur ces pages.

Si vous êtes conquis par les analyses du GIEC lisez cet article et vous ferez partie des sceptiques qui eux seront convaincus de l’arnaque.

Stéphane Guibert / Finalscape

Il est coutumier de lire dans la presse ou d’entendre répéter dans les médias que les quelques “rares” chercheurs (NDLR : Ils sont quand même plusieurs milliers répertoriés (voir un exemple, ici, ou encore ici, une pétition auprès du gouvernement canadien) qui contestent que l’effet de serre provoqué par l’homme soit le responsable du réchauffement climatique, sont de simples déviants, incompétents, mal informés voire financés par les lobbies pétroliers comme EXXON Mobil… ou encore des “flat-earthers” (comme disent les américains : ceux qui croient encore que la terre est plate !) et même, des négationnistes comme ceux qui nient l’existence de la Shoah. Mais où en sommes nous arrivés ?

J’ouvre cette rubrique pour équilibrer le débat et vous montrer qu’il n’en est rien et que de grands experts en climatologie ou dans les sciences fondamentales de l’espace ou de la terre, se donnent beaucoup de mal pour faire entendre un tout autre discours que celui qui est propagé par le GIEC, les écologistes, relayé par la grande presse et les politiques en mal de popularité. Jusqu’au Vice-Président du GIEC, lui-même, qui n’est pas d’accord avec la Pensée Unique ! Comme vous allez le voir, les quelques contestataires que je cite ne sont pas débutants. Au contraire, ce sont tous des spécialistes chevronnés. Et ils ne mâchent pas leurs mots pour dire ce qu’ils pensent du GIEC et de ses conclusions …

En voici la liste qui s’allonge, jour après jour : Garth PaltridgePierre Darriulat, Marc Fontecave, Lennard Bengtsson, Hans Von StorchCarterIIChristyIILovelockII, NASA, Fritz VahrenholtIstvan MarkoHenri MassonChercheurs du GIECJudy Curry (III), Ivar Giaever (II), Richard Lindzen (II), Mike Hulme II, Judith Curry I et II, William Nierenberg, Ian Giaever, Robert Jastrow, Hal Lewis, Pierre Morel, James LovelockPierre-Gilles de GennesIOP; Andrew LacisPetr Chylek, Mike Hulme, Vincent CourtillotMojib LatifJan VeizerRapport JSERJohn Theon, Roger Pielke Sr, Frank Tipler, William HapperIan PlimerWilliam R. CottonHarrison Schmitt, Cliff Ollier, Roy Spencer, Yury IzraelKhabibullo AbdoussamatovRichard LindzenMarcel LerouxBill GrayPaul ReiterFrederick SeitzVincent GrayAntonio ZichichiAugie AuerMichael GriffinRobert CarterReid BrysonNils-Axel MörnerTom V. Segalstad, Madhav L. KhandekarAl PekarekTim PattersonFreeman Dyson, Tim BallJohn ColemanDaniel Botkin, David Douglass, John Christy, Fred Singer, Syun Akasofu, Rosa CompagnucciJuan Minetti, Eduardo Toni, Oleg SorokhtinJose Joaquim Delgado DomingosHendrik Tennekes, Art Douglas; Howard C. HaydenDon J. Easterbrook, Kunihiko Takeda, Garth PaltrdigeStan Goldenberg, Arun D. AhluwaliaRoger W. Cohen… Tous des scientifiques tout-à-fait qualifiés pour parler du fameux “réchauffement climatique”. Et ce ne sont pas les seuls. N’oubliez pas les quelques 9000 et quelques docteurs ès sciences qui ont signé la pétition ici. Et les plus de 400 spécialistes, dont on peut trouver la liste ici et qui s’étaient exprimés rien qu’en 2007…

Malheureusement et hormis les articles accessibles du regretté Marcel Leroux (voir sa dernière vidéo en fin d’article, tournée peu de temps avant son décès), la plupart de ces articles et de ces déclarations sont rédigés en anglais (comme d’ailleurs la plupart des livres publiés par Leroux). (…)

Le professeur de climatologie Marcel Leroux conteste l’idée qu’il existe un climat unifié dont la modification serait principalement due au gaz carbonique émis par les activités humaines. Dans cette vidéo réalisée par resiliencetv.fr, Marcel Leroux expose, argumente, avec beaucoup de pédagogie et d’exemples amusants.

Sur VK :

Sur Youtube : 

Le CO2 n’est pas un polluant, il est essentiel à la Vie. De plus on constate une décorrélation évidente entre l’augmentation du CO2 et la courbe de la température globale qui n’augmente plus depuis une quinzaine d’année dans la troposphère. Un débat entre François Gervais et Jean Jouzel qui confond Arctique et Antarctique…

Le climat qui déchaîne les passions et qui divise de plus en plus la communauté scientifique pourrait bien être un enfumage médiatico-politique à l’échelle mondiale.

Le GIEC persiste en disant que ce phénomène de réchauffement global de la planète est dû dans sa majeure partie à l’activité humaine. Or, je vous invite à suivre la conférence de Vincent Courtillot, géophysicien français qui démonte scientifiquement les analyses établies par des centaines d’experts et y dénonce notamment l’enfumage du CO2.

Cerise sur le gâteau :

Un ex membre canadien du GIEC nous explique la fraude et les mensonges que cet organisme produit :

“GIEC : Frauduleux depuis le début !”

Concernant la mobilisation des jeunes face au réchauffement climatique, les lignes qui suivent ont toute leur importance :

S’il faut suivre les médias, nous sommes tenus de croire à l’existence d’une organisation internationale des « jeunes » dont personne ne soupçonnait l’existence — une organisation occulte donc —, suffisamment puissante pour commander dans « 112 pays » une révolte des intéressés. En tenant compte que l’annonce la mobilisation générale s’est faite avant la tenue du moindre attroupement, une explication plus plausible s’impose : les médias de 112 pays ont reçu la consigne de relayer un mot d’ordre pour mobiliser les jeunes les plus crédules. De fait, on a assisté toute la journée à un matraquage de la grande presse, à un rabattage gigantesque et totalement disproportionné si on observe la mobilisation réelle sur le terrain.

Cet évènement illustre parfaitement les techniques de manipulation de masse utilisées depuis l’aube de la Révolution de 1789. Par delà les prétextes invoqués (ici la protection du climat) il y toujours l’objectif occulte de réaliser l’unité d’une société sans recours à ce qui unit naturellement : l’autorité soumise la loi naturelle. Afin de créer cette unité artificielle, on recoure à deux procédés mis en évidence par le sociologue Augustin Cochin pour décrire la substitution de la société naturelle par ce qu’il appelle « les sociétés de pensée »

Il faudrait commencer à devenir adulte en se disant que ce n’est pas parce que l’on ne suit pas le troupeau que l’on devient forcément l’idiot du village bien au contraire ! (ndlr)

Mise en ligne : Guibert Stéphane / Finalscape

Facebook Comments

Laisser un commentaire