SCANDALE DE LA CAGNOTTE TRUQUÉE PRO-GOUVERNEMENTALE

Le Youtubeur Boris Le Lay décrypte le scandale de la cagnotte ouverte en faveur des forces de l’ordre, chiffres à l’appui et dénonce un complot flagrant du système en place.

Il invite les français à verser quelques euros sur la plateforme  Leetchi afin qu’ils puissent se constituer partie civile devant la justice.

Sur Youtube

Sur VK

Où le bât blesse :

Le 5 décembre 2016, Manuel Valls alors Premier ministre sous François Hollande a décrété placer l’autorité judiciaire (l’un des trois pouvoirs), sous le contrôle direct du pouvoir exécutif.

Il s’agit du décret portant le numéro : 2016-1675 qui a été appliqué à partir du 1 er janvier 2017.

L’article 16 de la charte des droits de l’homme stipule :

Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

Pour qu’une constitution soit légitime, il est indispensable que les trois pouvoirs nécessaires à la démocratie soient séparés : l’exécutif, le législatif et le judiciaire.(Dans ce cas très précis, le pouvoir judiciaire doit désormais dépendre de l’exécutif. Comprenez-vous ce que cela signifie ?)

Faute de constitution, la France est bel et bien devenue une dictature molle mais qui au fil des réformes se durcit de jour en jour.

Stéphane Guibert / Finalscape

“La police nationale n’a pas besoin de cagnotte”, a déclaré le directeur général de la police nationale (DGPN), Éric Morvan sur France Inter, Il a précisé que l’inspection générale de la police nationale (IGPN) avait reçu près de 200 signalements sur sa plateforme permettant à des particuliers estimant avoir été victimes ou témoins de violences policières d’alerter la police des polices.

Je pense que lui aussi comme Michel Delpuech, le préfet de police de Paris pourrait être sur la sellette comme, quelques LERM qu’on veut congédier et d’autres déjà mis dehors ou qui sont déjà partis d’eux-mêmes, à quand le röhmputsch, ça fait froid dans le dos…..

Monsieur Collomb est parti quand même de façon rapide mais après avoir parlé de révolution… Que notre Seigneur nous protège tous car nous rentrons dans les tribulations.

Médias : RT France décrié par l’Élysée pour être un outil de propagande, Moscou contrattaque

RT France décrié par l’Élysée pour être un outil de propagande, Moscou contrattaque. (Vidéo en fin d’article)

Selon Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement français, Sputnik et Russia Today ne sont pas des organes de presse, ces deux médias sont des outils de propagande financés par un État étranger et il ajoute que les gens qui travaillent dans ces deux médias ne sont pas des journalistes, ce sont des propagandistes et c’est la raison pour laquelle ils ne seront jamais admis dans la salle de presse de l’Élysée.

Moscou contrattaque par la voie de Maria Zakharova, porte-parole du ministère Russe des affaires étrangères qui déclare qu’il y a un vrai problème de censure en France, elle reproche notamment aux médias français de reproduire sans cesse des informations non fiables à l’égard de la Russie.

RT France a reçu plus de 70 refus d’interviews de la part des autorités françaises au cours de la période récente alors que les autorités Russes sont interviewées par les médias Français, les journalistes peuvent parler à qui ils veulent sur le territoire de la Fédération de la Russie et ce sont les médias Russes que l’on accuse de censure et de propagande.

Lire la suite

VLADIMIR POUTINE : LES VRAIES RAISONS QUI CHAGRINENT LES “MARRANTS” ET LES “COMIQUES” DU GANG DES PIEDS-NICKELÉS YANKIES ?

Face à la propagande médiatique,  à la campagne de guerre, à la provocation agressive et aux allégations non fondées du harcèlement UE-US contre la Russie et contre son président V. Poutine, le professeur James Petras dénonce – à juste titre – les faux prétextes et les véritables motifs du gigantesque hoax de la campagne anti Poutine. Ecoutons-le :
« Pendant la plus grande partie de la décennie, les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Union européenne ont mené une campagne pour saper et renverser le gouvernement russe et, en particulier, pour renverser le président Poutine. Des questions fondamentales sont en jeu, y compris la possibilité réelle d’une guerre nucléaire.

La campagne de propagande occidentale la plus récente et l’une des plus virulentes est celle lancée par le régime britannique du Premier ministre Theresa May. Les Britanniques ont prétendu que les agents secrets russes ont conspiré pour empoisonner un ancien agent double russe et sa fille en Angleterre, menaçant la souveraineté et la sécurité du peuple britannique. Aucune preuve n’a jamais été présentée. Au lieu de cela, le Royaume-Uni expulse les diplomates russes et exige des sanctions plus sévères, afin d’accroître les tensions. Le Royaume-Uni et ses clients américains et européens s’orientent vers une rupture des relations et un renforcement militaire.

Un certain nombre de questions fondamentales se posent concernant les origines et l’intensité croissante de cette animosité anti-russe.

Pourquoi les régimes occidentaux estiment-ils maintenant que la Russie est une menace plus grande que par le passé? Croient-ils que la Russie est plus vulnérable aux menaces ou aux attaques occidentales? Pourquoi les chefs militaires occidentaux cherchent-ils à saper les défenses de la Russie? Les élites économiques américaines croient-elles qu’il est possible de provoquer une crise économique et la disparition du gouvernement du président Poutine? Quel est l’objectif stratégique des décideurs politiques occidentaux? Pourquoi le régime britannique a-t-il pris la tête de la croisade anti-russe par le biais des fausses accusations de toxines en ce moment?

Ce document vise à fournir des éléments clés pour répondre à ces questions.

Le contexte historique de l’agression occidentale

Plusieurs facteurs historiques fondamentaux remontant aux années 1990 expliquent la poussée actuelle de l’hostilité occidentale à l’égard de la Russie.

D’abord et avant tout, durant les années 1990, les États-Unis ont dégradé la Russie, l’ont réduite à un état vassal et se sont imposés comme un État unipolaire.

Deuxièmement, les élites occidentales ont pillé l’économie russe, saisissant et blanchissant des centaines de milliards de dollars. Les banques de Wall Street et de la City de Londres et les paradis fiscaux à l’étranger ont été les principaux bénéficiaires

Troisièmement, les États-Unis ont saisi et pris le contrôle du processus électoral russe, et obtenu l’élection frauduleuse de Eltsine.

Quatrièmement, l’Occident a dégradé les institutions militaires et scientifiques de la Russie et a avancé ses forces armées aux frontières de la Russie.

Cinquièmement, l’Occident a assuré que la Russie était incapable de soutenir ses alliés et gouvernements indépendants à travers l’Europe, l’Asie, l’Afrique et l’Amérique latine. La Russie n’a pas été en mesure d’aider ses alliés en Ukraine, à Cuba, en Corée du Nord, en Libye, etc.

Avec l’effondrement du régime Eltsine et l’élection du président Putin, la Russie a retrouvé sa souveraineté, son économie s’est rétablie, ses forces armées et ses instituts scientifiques ont été reconstruits et renforcés. La pauvreté a été fortement réduite et les capitalistes gangsters soutenus par l’Occident ont été contraints, emprisonnés ou se sont enfuis principalement au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Le redressement historique de la Russie sous le président Poutine et son influence internationale graduelle ont brisé la prétention américaine de régner sur le monde unipolaire. Le redressement de la Russie et le contrôle de ses ressources économiques ont diminué la domination américaine, en particulier de ses champs de pétrole et de gaz.

Alors que la Russie consolidait sa souveraineté et progressait économiquement, socialement, politiquement et militairement, l’Occident augmentait son hostilité dans un effort pour ramener la Russie à l’âge des ténèbres des années 1990.

Les États-Unis ont lancé de nombreux coups d’État et des interventions militaires et des élections frauduleuses pour entourer et isoler la Russie. L’Ukraine, l’Irak, la Syrie, la Libye, le Yémen et les alliés russes en Asie centrale ont été ciblés. Les bases militaires de l’OTAN ont proliféré.

L’économie de la Russie était ciblée: les sanctions étaient dirigées vers ses importations et ses exportations. Le président Poutine a été soumis à une campagne virulente de propagande des médias occidentaux. Les partis d’opposition et les politiciens financés par les ONG américaines.

La campagne de restauration US-EU a échoué.

La campagne d’encerclement a échoué.

L’Ukraine s’est fragmentée – les alliés de la Russie ont pris le contrôle de l’Est; Crimée a voté pour l’unification avec la Russie. La Syrie s’est jointe à la Russie pour vaincre les vassaux américains armés. La Russie s’est tournée vers les réseaux commerciaux, de transport et financiers multilatéraux de la Chine.

Alors que tout le fantasme unipolaire des États-Unis se dissolvait, il provoqua un profond ressentiment, de l’animosité et une contre-attaque systématique. La guerre coûteuse et ratée des États-Unis contre la terreur est devenue une répétition générale de la guerre économique et idéologique contre le Kremlin. Le redressement historique de la Russie et la défaite du renversement occidental ont intensifié la guerre idéologique et économique.

Le complot empoisonné du Royaume-Uni a été concocté pour accroître les tensions économiques et préparer le public occidental à des affrontements militaires accrus.

La Russie n’est pas une menace pour l’Occident : elle recouvre sa souveraineté pour faire avancer un monde multipolaire. Le président Poutine n’est pas un “agresseur” mais il refuse de permettre que la Russie revienne à sa vassalité asservissante d’antan ».

« Autrement dit, de revenir aux années de plomb politique de la barbarie économique imposée par un Occident toujours aussi belliqueux que dévoyé ».

Source – 21 mars 2018 : Global Research

 

Paris : Des migrants auraient mis le feu à des voitures

Ces images circulent sur les réseaux sociaux accusant les migrants musulmans.

Commentaire du compte Facebook qui est à l’origine de cette diffusion :

“Hier soir à Paris, des migrants musulmans ont mis le feu à plus de 25 voitures dans un quartier huppé de la ville.”

Il n’y a aucun article dans les médias Mainstream relatant les faits. Je suis septique quand à moi. Si quelqu’un pouvait avoir des informations elles seront les bienvenues.

Mise à jour 26/11/2016 à 12:30

Peut-être une réponse :

Il s’agirait de représailles de trafiquants de drogue contre la police.

J’attends plus de sources.

Mise à jour 26/11/2016 ä 12:55

Et voici au final ce qui c’est passé :

Rien à voir avec des migrants !

Une source policière parle d’une nuit « assez agitée », une autre de « nombreuses turbulences mais pas de grosses violences »… Trente-quatre véhicules ont été incendiés dans la nuit de mercredi à jeudi dans le département, parmi lesquels dix-huit initialement et seize par propagation. Les policiers ont procédé à 61 interpellations dont 48 gardes à vue ainsi que 13 procédures sans gardes à vue. Quarante feux de conteneurs poubelles ont également été comptabilisés, ainsi que neuf jets de projectiles et 33 tirs de mortier.

Plusieurs villes du département gardaient ce jeudi matin les stigmates de cette malheureuse « tradition ». Trois jeunes gens, un de 29 ans et un de 17 ans à Créteil ainsi qu’un troisième âgé de 17 ans dans une commune non identifiée, ont été emmenés à l’hôpital suite à des blessures par artifice. La police n’est pas intervenue mais les pompiers de Paris ou la Croix-Rouge ont été appelés à l’aide.

70 CRS en renfort

Le même dispositif policier est prévu pour la nuit de ce jeudi à vendredi. La brigade anticriminalité de nuit est ainsi particulièrement en alerte tout comme de nombreux effectifs policiers dans les commissariats, sans oublier quatre sections de forces mobiles CRS, soit 70 personnes en renfort dans les commissariats du Kremlin-Bicêtre et de Champigny. L’année dernière, une trentaine de véhicules avaient été incendiés la nuit du 14-Juillet et 52 personnes avaient été interpellées.

Pour clore le sujet :

La source de la vidéo tente d’alimenter la peur en attisant la haine à l’encontre de la communauté musulmane favorisant ainsi la propagande mise en place qui a terme doit créer un choc des civilisations point barre !

Il faut arrêter de stigmatiser l’effet à savoir les migrants qui pour la plus part sont des victimes du système comme vous et moi mais la cause, les politiques corrompues qui cherchent à tirer parti et se nourrir de chaque opportunité.

Réveillez-vous!!!!

>>> Source de la vidéo <<<

Merci à Fred Guilebaud

Stéphane Guibert / Finalscape

vk

fb