MÉDIAS ET PEUPLE DE FRANCE EN SOUFFRANCE

Témoignage, suite à la « manif » du 24 novembre, d’un journaliste en colère

Bis repetita : Lors de la « manif » du 1er décembre, on peut craindre que l’hystérie médiatique, avec sa cargaison de calomnies habituelles, son stock de nouveaux mensonges prêts à l’emploi et son salmigondis d’insinuations grotesques contre les Gilets jaunes ne se déchaîne plus fort que jamais.

Gérard Bardy

25 novembre, 06:38 ·

Lendemain de manif…
J’ai eu besoin d’un temps de récupération avant de pouvoir écrire cette chronique, tant ce que j’ai entendu et vu sur les radios et télés d’ “info continu” hier soir m’a plongé dans la stupeur et la colère.
Titulaire de ma carte de journaliste depuis plus de 40 ans, j’ai ressenti à la fois de la peine et de la honte !

Comment peut-on à ce point ignorer les faits et maquiller la réalité ? Pourquoi ? Au service de qui ?

Comme le samedi précédent, j’ai accompagné les “gilets jaunes” pendant huit heures, cette fois dans Paris, du 15ème arr jusqu’aux Champs Elysées en passant par le Champ de Mars, le Trocadéro et la place Charles de Gaulle.
Au milieu de 5.000 à 6.000 “gilets jaunes” venus de toute la France, je n’ai été témoin d’aucun (bien aucun) propos ou acte violent, ni entendu aucune (bien aucune) injure raciste ou homophobe ! Nous avons chanté la Marseillaise 50 fois au moins. A leur fenêtre, par centaines, des Parisiens nous ont applaudis. Et les automobilistes furent très nombreux à klaxonner en agitant un gilet jaune.
C’est cela la vérité.

Face à cette partie du peuple de France en souffrance, M. Macron et son ministre de l’Intérieur, Le Castagneur, n’ont eu pour réponse que d’ajouter le mensonge et la manipulation à leur mépris et à leur incompétence.
1) pourquoi les Champs Elysées sont-ils restés ouverts avec autant de matériaux projetables ou inflammables sur la chaussée ?
2) Pourquoi dès 10h du matin, Le Castagneur faisait-il téléphoner aux rédactions des radios et télés pour soutenir que les casseurs, au nombre de 100, étaient des militants de l’ultra-droite ?
3) Pourquoi ces casseurs ont-ils été laissés libres et en mesure de casser et de brûler à 16h encore ? (à 17h, place de l’Etoile, je vu un casseur tout de noir vêtu, avec son masque à gaz et son sac à dos, rejoindre le front des affrontements sans être contrôlé par les CRS)
4) Pourquoi le président Macron, dans son tweet, fait part de sa honte (il a raison) sans distinguer les “gilets jaunes” des casseurs ?

J’en conclu que le pouvoir a, pour le moins, favorisé l’action des casseurs pour jeter le discrédit sur les “gilets jaunes” et leurs revendications.
C’est tout simplement dégueulasse. Et les journalistes qui se sont faits complices ont gravement nui à la crédibilité de leur (ma) profession.

Lien : http://www.wikistrike.com/2018/11/un-journaliste-avec-40-ans-d-experience-indigne-par-les-mensonges-et-la-manipulation-des-medias-au-sujet-des-gilets-jaunes.html

 

Ci-dessous, une vidéo qui dénonce les simulacres gouvernementaux de la « vérité » macroniste.

Gilets jaune réponse d’un médecin a macron

Sur Youtube

Sur VK

Lien : https://www.youtube.com/watch?v=OGnhukzZdtg

 

Cash investigation : Pesticides, insecticides et fongicides, le cocktail qui tue nos enfants à petit feu

Retour sur l’émission cash investigation diffusée sur France 2 en février 2016 et dont le thème abordé était “Produits chimiques, nos enfants en danger”

Résumé de la vidéo :

  • Lanceurs d’alerte, scientifiques et quêteurs de vérité, tous sont stigmatisés, diabolisés voir même enfermés afin de préserver les profits colossaux qui sont engendrés puis redistribués aux actionnaires des grandes multinationales.
  • Pandémie planétaire : les enfants sont en première ligne et l’empoisonnement global se traduit sous forme de tumeurs au cerveau, de leucémies, de malformations congénitales, de baisse significative du quotient intellectuel et d’autisme. Chaque année de nouveaux cas sont recensés dans le monde entier et cela à vitesse exponentielle. Pourtant, des milliers de scientifiques tirent la sornette d’alarme depuis des années, alors pourquoi les lobbies de l’industrie agrochimique continuent-ils cet empoisonnement massif en toute impunité ?
  • Loi secret des affaires : Elise Lucet revient sur cette loi liberticide et mortifère pour la démocratie qui au moment du tournage n’avait pas encore été votée par l’assemblée.

En 2016, les enfants et parents étaient de “potentielles” victimes des molécules présentes dans les pesticides, en 2018, ils sont devenus les représentants d’une humanité “Has-been“.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Résumé de l’émission :

En France et partout dans le monde, médecins et chercheurs lancent l’alerte sur les effets des produits chimiques sur le développement des enfants. Augmentation des cancers infantiles, multiplication des anomalies de naissance ou des troubles hormonaux, explosion de l’autisme : toutes ces pathologies pourraient bien avoir des causes environnementales. Les pesticides apparaissent en première ligne dans les rapports des chercheurs. Six multinationales contrôlent ce secteur : Syngenta, Bayer, Monsanto, Dow, Basf et Dupont. Elles règnent presque sans partage sur un marché colossal qui pèse cinquante milliards d’euros. Pendant un an, l’équipe de «Cash Investigation» a suivi à la trace leurs molécules. Certaines, dangereuses, s’invitent dans l’air que les enfants respirent tous les jours.

Elise Lucet

L’émission dans son intégralité sur Youtube

Élise Lucet en live avec brut : Le loi “secret des affaires”, un réel danger pour la démocratie

Élise Lucet était en “live” ce matin sur le média “Brut“.

Une entrevue d’une cinquantaine de minutes où elle revient notamment sur le projet de loi “Secret des affaires” qui selon elle met en danger les consommateurs. Si cette loi devait être adoptée, elle les priverait  d’une information de qualité et fiable ce qui est primordial pour la pérennité de notre démocratie.

La mise en place d’une telle mesure signifie aussi que tous les magazines d’investigation dont les enquêtes iraient à l’encontre des intérêts financiers des entreprises pourraient, avant-même leur diffusion, être tués dans l’œuf.

Élise Lucet en appelle à une mobilisation massive afin que ce projet liberticide  soit abrogé.

Élise Lucet revient également sur sa brillante carrière, plus de 20 ans de JT , cet un incroyable palmarès de magazines d’investigations, ses conseils aux journalistes en herbe etc…

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK / MondiAspora

REPLAY – Elise Lucet répond à vos questions et à Rémy Buisine.

Affaire Affaire Libye-Sarkozy, #CashInvestigation, journalisme d’investigation, etc…

Vincent Bolloré harcèle les journalistes et fait de la chaîne Canal un instrument de propagande

Témoignage effarant de Jean-Baptiste Rivoire, rédacteur en chef à Canal+, qui refuse de se taire face aux méthodes de Vincent Bolloré pour étouffer les journalistes d’investigation.
Si vous doutiez encore des véritables raisons qui poussent les oligarques à investir dans les médias…

Vidéo à regarder jusqu’au bout.

Vincent Bolloré a pris le contrôle d’une télévision nationale dans laquelle il viole en permanence la loi de 1986 qui prévoit que les intérêts d’un actionnaire ne doivent pas entraver la liberté éditoriale (censure) et c’est ce qui est vécu depuis 2015 sur la chaîne Canal + en permanence.

La dernière censure en date remonte à 2017, (l’effet papillon) au Togo. Le sujet évoquait la présence de manifestants qui se mobilisaient depuis des mois contre le dictateur Faure Gnassingbé. Le sujet a donc été balayé des plateformes de la chaîne et comme cela ne suffisait pas, la direction de Canal + nomée par Vincent Bolloré a fait diffuser un reportage pour expliquer que le Togo était un modèle de stabilité politique.

Vincent Bolloré fait de la chaîne Canal+ un instrument de propagande dans une totale impunité.

Un journaliste ayant fait un portrait  sur Vincent Bolloré, portrait qui avait été récompensé  a été trainé devant les tribunaux par ce dernier. Pour se rendre au tribunal, ce journaliste qui s’appelle Tristan a été obligé d’être entouré par des gardes du corps afin d’assuré sa protection, et que la veille du procès, son appartement avait été envahi par des barbouzes en pleine nuit.

Que fait le gouvernement aujourd’hui ?

Il est en train de pondre une loi “secret des affaires” qui va faciliter le fait de faire encore plus de pression sur les journalistes qui essayent d’enquêter sur l’économie.

Prenez 4 minutes sur votre temps afin de visionner cette vidéo qui en dit long sur l’état de la liberté d’expression ou autrement dit, la démocratie, dans le pays des droits de l’homme.

Voir aussi :

La chaîne Canal+ accusée de promouvoir les intérêts de Bolloré au Togo.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

 

Médias : Le journalisme d’investigation se meurt il faut se mobiliser !

Coupures dans les budgets au nom de la récession, une manière de conjuguer économies avec censure.

La journaliste Elise Lucet une fois de plus mise sur la sellette pour avoir dévoilé la vérité.

Des dizaines d’heures de reportages, des risques inconsidérés, des données sensibles dévoilées au grand public, public qui reste trop souvent sans réagir, inerte, sans même reconnaitre la manne en réinformations qui s’offre à lui…

On est dans quel monde là ?

Je vais vous le dire :

“Elise Lucet est de nouveau mise en examen ? C’est… On est dans un monde, c’est une petite réaction directe. Bon, de toute façon tout le monde sait que j’aime Elise Lucet. Il faut lui apporter un soutien permanent, parce que c’est pas quand on ne l’aura plus qu’on dira, du temps où le service public avait Cash Investigation et tout ça… On aime bien pleurer et regretter au passé, souvent.

Là, il y a quelque chose qui se fait et qui est formidable au présent et il faut l’utiliser comme une arme politique au présent. Mais on est dans un monde, où, souvent, le vice est récompensé et la vertu punie. Et, là, ils ont honte de rien. Ils ont honte de rien ces multinationales. Il faut pas seulement qu’ils gagnent sur le terrain financier, avec 1% de l’humanité qui détient plus de richesses que le 99% restant, mais il faut qu’ils gagnent aussi sur le terrain de l’esprit. Il faut qu’ils nous imposent le silence.”

Le reste dans la vidéo

G.S

>>>Voir aussi<<<

Journalisme d’investigation : Nous sommes face à la plus grave affaire de la Vème République

Nous sommes face à la plus grave affaire de la Vème République“.

Fabrice Arfi a enquêté pendant 6 ans sur le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 et les liens de l’ex-président avec Mouammar Kadhafi. Il raconte tout.

Il ne s’agit pas d’une « affaire » comme les autres. Parce qu’au-delà de l’argent, il y a, cette fois-ci, une guerre.
Fruit de six années d’enquête, “Avec les compliments du Guide” retrace pour la première fois, grâce à des témoignages et des documents inédits, l’histoire secrète de compromissions à visages multiples avec la Libye de Kadhafi, une dictature.

De la corruption aux mensonges sur l’intervention militaire de 2011, des morts suspectes qui tétanisent les témoins aux dessous d’une enquête parsemée d’embûches pour les juges et les policiers, Fabrice Arfi et Karl Laske révèlent les coulisses d’un naufrage français sans précédent.

Quand la France fait voler en éclats toutes ses valeurs sur l’autel de l’argent sale et de la raison d’État…

Pujadas accuse N.Sarkozy d’avoir tué Kadhafi

Pédocriminalité : Quand on en parle, ça fait BAOUM !

Dans l’émission “C dans l’air” diffusée sur le canal public France 5 le 5 avril 2016, Serge Garde dénonce les agissements de grandes entreprises cotées au CAC 40 qui offrent à certains de leurs cadres des distractions plus que douteuses allant jusqu’à la corruption aggravées de mineurs.

Les “Importants et puissants” protégés !

Il faut savoir aussi qu’en France, plus d’une centaine de médecins généralistes ont été condamnés par le conseil de l’ordre pour avoir signalé des cas de pédophilie.

L’affaire Orange :

Dans l’affaire Orange,  le viol d’une adolescente de 14 ans, le seul cadre ayant été sanctionné est celui qui a tenté de dénoncer les faits.

L’armée française n’a rien à envier concernant les affaires d’agressions sexuelles sur des enfants. Nous voilà donc dans une situation où le plus souvent des scandales sont ainsi camouflés afin de protéger de grandes structures politiques, économiques ou religieuses mais quand les choses viennent à être dévoilées au grand jour cela peut faire très mal.

Un grand coup de chapeau à ce monsieur Serge Garde.

>>> En suivant ce lien, on se rendra compte de la censure <<<

Guibert Stéphane / Finalscape

vk

Propagande sioniste une méthode bien rodée tout comme l’a été l’industrie de l’holocauste.

Entre 2013 et 2014, le nombre d’actes antisémites a doublé. Une vidéo est apparue sur Internet. Un journaliste Israélien filmé en caméra cachée marche dans Paris avec une kipa. cette vidéo montre sur son passage, des crachats et des injures.

Les agressions et les insultes sont-elles devenues monnaie courante ? Est-ce la réalité que vivent les juifs de France ?

J’ai voulu savoir; alors j’ai mis une kipa, j’ai marché dans les rues et les cités et voici ce que j’ai vu :

Extrait d’un reportage réalisé par le magazine “Envoyé spécial” qui tente à démontrer une réalité toute autre.

La propagande sioniste une méthode bien rodée tout comme l’a été et l’est d’ailleurs toujours l’industrie de l’holocauste dont je ressortirai l’article sous peut.

Cet article qui avait déjà été publié sur l’ancienne version du site est donc un rappel.

Stéphane Guibert / Finalscape

 

France : 1/3 du parc des centrales nucléaires est obsolète et devrait être arrêté par souci de sécurité

Le Fil d’actu nous parle du problème grave de sécurité lié à l’obsolescence d’un tiers du parc français des centrales nucléaires.

En fin d’article un reportage d’investigation sur deux accidents faisant partie des accidents les plus graves de l’histoire qui se sont produits à la centrale nucléaire de St Laurent-des-Eaux. L’un c’est produit en 1969 et l’autre en 1980. Ces faits ont été cachés au grand public et les retombées aujourd’hui affectent toujours l’environnement et la santé.

Les deux vidéos qui suivent sont à voir absolument

Stéphane Guibert / Finalscape

Ça chauffe pour le nucléaire français. Quelques jours après le « feu vert » de la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, au prolongement de 10 ans de la durée de vie des centrales, l’Allemagne, le Luxembourg et la Suisse pointent du doigt la sureté de nos installations.

Ségolène Royal a-t-elle mis le feu aux poudres ? Quelques jours après  ses déclarations sur le prolongement de 10 ans de la durée de vie des centrales, voilà que s’amoncellent les critiques, surtout les inquiétudes sur l’état des installations françaises.

source

vk

fb

Spécial investigation “Nucléaire : La politique du mensonge”

vk

Durant trente ans, EDF a négligé l’entretien des 58 centrales nucléaires françaises. Selon la Cour des Comptes, le coût de la rénovation du parc électro-nucléaire s’élève aujourd’hui à 110 milliards d’Euros. La facture d’électricité des Français devrait donc continuer de grimper ces dix prochaines prochaines années. Le journaliste a enquêté sur le nucléaire français présenté par l’Etat comme sûr, propre, et bon marché. Il met notamment en lumière les problèmes de stockage des centaines de milliers de tonnes d’uranium appauvri à Bessines dans le Limousin, comme à Tricastin dans la Drôme, mais également les incidents de fusion des réacteurs de Saint-Laurent-des-Eaux dans le Loire-et-Cher, dissimulés par les autorités en 1969 et en 1980.

source