Catastrophe humanitaire mondiale : La convergence des crises

Spread the love

Aurélien Barrau, astrophysicien spécialisé dans la physique des astroparticules et des trous noirs nous fait un exposé sur la convergence des crises qui menacent l’ensemble de l’humanité.

La situation est dramatique à beaucoup de niveaux différents : il y a et c’est désormais acté, le changement climatique dont l’origine est en partie humaine. Il y aussi le problème de l’utilisation exponentiellement croissant des ressources de la planète dans un monde à taille finie (aux ressources limitées). Cela n’est durablement pas possible. En physique l’on appelle cela une instabilité et un système instable va  inéluctablement se crasher. Nous sommes donc en train de mettre en place le crash du système planétaire.

Concernant la pollution dont on parle un peu moins mais qui tient une place tout aussi prépondérante dans le débat, il y a l’eau, l’air, les sols et les effets sur la biodiversité sont comparables voir supérieurs à ceux du réchauffement climatique.

Déforestation, cultures intenses, les animaux n’ont plus d’espace de vie et par conséquent, ils disparaissent.

Ceci dit, on sait aujourd’hui que d’ici 30 ans nous aurons entre 200 mio. et 1 milliard de réfugiés climatiques ; à ce moment là, nos enfants seront dans la force de l’âge. Il en résultera et cela est mathématique, la guerre. Nous sommes dont en train de décider de léguer à nos enfants un monde en guerre.

De parler de fin du monde n’est plus un fantasme appartenant à la complosphère, cela se dessine et devient de plus en plus évident. La terre ne cessera évidemment pas de tourner mais il ne fait plus aucun doute que notre civilisation telle qu’elle est aujourd’hui est appelée à disparaitre, non sur quelques siècles mais sur 30 ans.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Facebook Comments

Laisser un commentaire