Au nom de la compétitivité

Spread the love

Toujours plus vite, toujours plus de productivité, le profit des entreprises du CAC 40 à tous prix et toujours moins de pouvoir d’achat pour celles et ceux qui par leurs durs labeurs  font tourner les machines.

Le serpent finira par se mordre la queue car les travailleurs sont le noyau de l’économie par la consommation. Le jour ils diront STOP, qui fera tourner le moteur et qui payera aux actionnaires les faramineux dividendes qui leurs sont redistribués ?

Après le scandale du pacte de responsabilité ou en d’autres termes le cadeau fiscal qui a été offert au patronna et qui a été mis en place afin de créer de l’emploi, le constat est accablant pour le gouvernement français.

Nadine Hourmand syndicaliste remet l’église au milieu du village dans l’émission de France 2 “Des paroles et des actes”

Stéphane Guibert/Finalscape

vk

Facebook Comments

Laisser un commentaire