Alors que l’on meurt de faim et de froid dans les rues, la chasse à Pokémon Go continue

Spread the love

Nous en sommes arrivés là malheureusement. On peut être pris d’un malaise, crever la gueule ouverte et l’on passe à côté de vous sans broncher le petit doigt. En revanche, c’est l’hystérie générale lorsqu’un Pokémon rare pointe son nez.

Les gens se plaignent du 1% qui détient toutes les richesses du monde alors que pour eux, le 99% , ils n’ont d’autre choix que de trimer pour vivre ou survivre.

Laissez-moi vous dire que dans ce 99 %, je suis modeste en disant que le 90 %  fait partie de ces gens qui passent dans l’indifférence totale alors que quelqu’un est en situation de danger et, accrochés à ce système mortifère, l’apocalypse sociale qui se profile à l’horizon ne sera pour eux qu’une leçon bien méritée.

On en arriverait presque à souhaiter une bonne guerre ne serais-ce que pour nettoyer la connerie humaine et je pèse mes mots !

Stéphane Guibert / Finalscape

Facebook Comments

Laisser un commentaire