Alimentation et Santé : Le saumon pas si bio que ça !

Spread the love

Saumon d’élevage: il est plein d’antibiotiques et de mercure, voici comment savoir si votre saumon est sain

Salmon FI

vk

Le saumon est l’un des poissons les plus prisés et consommés. Souvent les gens en mangent une fois par semaine,  en partie parce que  sa saveur se prête à de beaucoup recettes, il est facile à cuisiner , et aussi parce que c’est une très bonne source d’éléments nutritifs rares. Vous pouvez même le manger cru si vous achetez un bon produit.

C’est très bien d’acheter un bon produit, parce que, comme la viande, tous les saumons ne sont pas égaux. Une grande partie de sa saveur, de sa teneur en matières grasses et de son profil nutritionnel dépend de l’endroit et de comment il a passé sa vie. Rentrons profondément dans le monde du saumon. Vous apprendrez dans cet article tous les composés puissants de ce délicieux poisson, comment choisir le meilleur saumon, et la façon de le cuire parfaitement avec une recette.

Astaxanthine: le colorant alimentaire anti-vieillissement de la nature

Saumon

Cette couleur rouge-orange vif est un bon indicateur de saumon sauvage. Le saumon d’élevage aura une couleur rose pâle.

La couleur dit beaucoup de choses sur la nourriture, et le saumon ne fait pas exception. Regardez les deux images ci-dessous:

https://blog.bulletproof.com/wp-content/uploads/2016/01/iStock_000017593766_Medium.jpghttps://blog.bulletproof.com/wp-content/uploads/2016/01/iStock_000040204968_Medium.jpg

 

Le saumon de gauche est d’élevage./ Le saumon de droite est du saumon sauvage rouge pêché en Alaska: l’alimentation naturelle donne à la chair sa belle couleur rouge.

Le saumon rouge a une couleur soutenue et satisfaisante. Voilà à quoi le saumon doit ressembler. La variété d’élevage ne lui arrive même pas à la cheville. Il est si pâle qu’on dirait que le poisson était malade.

La différence de couleur est grâce à l’astaxanthine, une molécule rouge vif qui se trouve dans les algues, le plancton, et le krill. Cette substance est puissante. L’astaxanthine:

  • est un antioxydant et anti-inflammatoire puissant [1].
  • améliore la circulation sanguine [1].
  • protège vos mitochondries en renforçant leurs membranes cellulaires, empêchant les dérivés réactifs de l’oxygène d’entrer [2].
  • améliore la production d’énergie mitochondriale [2].
  • Augmente l’endurance de plus de 50% lorsqu’elle est utilisée en tant que complément, selon une étude. L’étude a été commanditée par une compagnie de suppléments d’astaxanthine, donc prenez les résultats avec un grain de sel. Cela dit, l’étude a également été randomisée et contrôlée par placebo, et il y avait un bon nombre de participants [3].

Le saumon sauvage obtient beaucoup d’astaxanthine de son alimentation – en particulier le saumon rouge, qui mange presque exclusivement du plancton riche en astaxanthine. Le saumon d’élevage mange des granulés qui ne contiennent pas d’astaxanthine naturelle, donc les producteurs en ajoutent une version synthétique. La plupart de l’astaxanthine commerciale provient de produits pétrochimiques tels que le charbon [4], et elle n’est pas chimiquement identique à l’astaxanthine naturelle.

D’autres composants de l’alimentation des poissons comprennent la farine de poisson et les huiles de poisson qui sont à risque de contamination par les dioxines et le mercure. Au cours des dernières années, les producteurs ont essayé de réduire la contamination par les métaux lourds en remplaçant la farine et l’huile de poisson par des protéines de soja et de maïs et de l’huile végétale, mais les saumons ne sont pas censés manger du soja et du maïs, donc la qualité de leur chair se dégrade (voir les photos ci-dessus), et les agriculteurs doivent souvent administrer des antibiotiques pour les garder en bonne santé; on en retrouve des traces dans la chair de saumon que vous mangez [5]. Les huiles végétales font également baisser la teneur en acide gras oméga-3 dans la chair de saumon et peuvent exposer le saumon aux mycotoxines. Dégoûtant.

En résumé, ne mangez pas de saumon d’élevage. Tenez-vous en à des variétés sauvages.

source

Facebook Comments

Une réflexion sur “Alimentation et Santé : Le saumon pas si bio que ça !

  1. Je suis d’accord avec ta conclusion surtout que le bio ne l’est pas forcément c’est un label et donc il est payant ce qui revient à ne plus être crédible à mon sens.

Laisser un commentaire