Affaire Grégory : Suicide du juge qui a instruit l’affaire

Spread the love

Tel un fantôme qui viendrait régulièrement hanter l’actualité, cette macabre affaire du petit Grégory qui fit la une de la presse à l’époque refait surface aujourd’hui avec la mort suspecte du juge qui instruisait l’enquête à ce moment là.

Stéphane Guibert

Selon les informations du Parisien, Jean-Michel Lambert, connu pour avoir instruit l’affaire Grégory dans les premiers temps, a été retrouvé mort dans la Sarthe, mardi soir. Il se serait suicidé.

Il s’est fait connaître en instruisant l’affaire Grégory dans les premiers mois suivant la mort de Grégory Villemin, en 1984 : le juge Jean-Michel Lambert a été retrouvé mort chez lui ce mardi soir, selon les informations du Parisien. C’est une voisine qui a prévenu la police en début de soirée.

D’après les premières indications de l’enquête, il s’est donné la mort en s’asphyxiant avec un sac en plastique. Il avait 65 ans.

Les enquêteurs pensent que ce suicide est lié à la révélation ce lundi d’extraits des carnets personnels du juge Maurice Simon, qui avait repris l’affaire en 1987. Dans ces carnets, qui ont été ajoutés au dossier, le juge Simon se montre extrêmement critique envers l’enquête menée par le Jean-Michel Lambert, alors jeune juge d’instruction, écarté de l’affaire.

A VOIR AUSSI : En 2014, invité de France Bleu Maine, Jean-Michel Lambert confiait “C’est difficile de rendre une bonne justice”

Très jeune dans sa carrière de magistrat au début de l’enquête, il avait été fustigé à plusieurs reprises pour ses décisions dans l’affaire Grégory, notamment pour avoir laissé rentrer Murielle Bolle chez elle après son témoignage contre Bernard Laroche ; puis pour avoir libéré Bernard Laroche sans protection policière malgré les menaces du père de Grégory.

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire