Accablant : en 2017, 185 défenseurs de l’environnement ont été assassinés

Spread the love

  • Il défendait l’écosystème de la Sirera Madre, au Mexique, contre la déforestation. Isidro Baldenegro Lopez a été assassiné le 15 janvier 2017, comme son père avant lui.
  • Mia Mascainas-Green était une avocate qui plaidait pour des causes environnementales aux Philippines. Elle a été abattue en pleine rue le 15 février 2017 devant ses 3 enfants.
  • Gordon Storm sensibilisait les habitants de la ville de Teocelo aux causes environnementales, dans l’état mexicain de Veracruz. Il a été torturé et tué le 6 mai 2017.
  • Santiago Maldonado défendait les terres des autochtones face à l’exploitation industrielle en Argentine. Son corps noyé a été retrouvé 77 jours après sa disparition le 1er août 2017.
  • Wayne Lotter Luttait contre le braconnage des éléphants tanzaniens à travers sa fondation. Il a été abattu en pleine rue le 16 août 2017.
  • Ruben Arzaga défendait les forêts de l’île philippine de Palawan face à l’abattage illégal. Il a été abattu le 14 septembre 2017 lors d’une intervention sur le terrain.

185 défenseurs de l’environnement ont été tués en 2017 !

Lanceurs d’alerte, défenseurs de l’environnement, la vérité a un prix, le sang. La consommation intensive pousse à de telles extrémités.

G.S

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire