No comment : Spectaculaire avalanche dans les Alpes suisses

Une avalanche spectaculaire est survenue  mardi 15 janvier, à Vinadi dans les Alpes (Suisse).

Cette gigantesque avalanche n’est pas la première de la saison dans les Alpes à la suite de fortes intempéries qui touchent aussi l’Allemagne et l’Autriche.

MÉTÉO – Un skieur suisse a partagé sur ses réseaux sociaux les images d’une gigantesque avalanche s’abattant sur le flanc d’une montagne à Vinadi, dans les Alpes suisses. La vidéo en tête d’article montre ce spectacle surprenant.

Cette avalanche n’est cependant pas la première de la saison. De grandes intempéries touchent la Suisse depuis une semaine, mais également le sud de l’Allemagne et les Alpes autrichiennes qui ont aussi observé de nombreuses avalanches dont certaines ont fait plusieurs victimes.

Ces intempéries ont nécessité des opérations de déneigement afin de sécuriser les routes et bâtiments. L’armée a aussi procédé à des évacuations d’urgence dans des villages montagnards.

Une série d’évacuations face aux intempéries

Un groupe de collégiens allemands en séjour au ski dans les Alpes autrichiennes a par ailleurs été évacué par hélicoptère militaire vendredi 11 janvier dernier. Les collégiens avaient passé une semaine confinés dans leur auberge en raison des chutes de neige record sur le pays.

Facebook Comments

Humour : Petit clin d’œil aux Gilets jaunes de France avec Marie-Thérèse Porchet

Marie-Thérèse Porchet, allias Joseph Gorgoni humoriste Suisse, se la joue à la “Gilets jaunes” dans ce sketch où (il-elle) incarne une tenancière peu scrupuleuse.

Petit clin d’œil  au Gilets jaunes avec ce slogan “Macro démission”

G.S / FINALSCAPE

Le spectacle complet sur Youtube

Facebook Comments

Manifestations en faveur du climat : Quand on veut le beurre et l’argent du beurre

Climat : Manifester c’est bien, contribuer concrètement à une amélioration serait encore mieux !

Tout le monde n’est pas à mettre dans le même panier mais si l’environnement et le climat partent en vrille aujourd’hui, soyons réalistes, c’est parce qu’une grande majorité d’entre nous y contribuent.

Plusieurs rassemblements se sont déroulés en Suisse dans le cadre d’une manifestation générale en faveur du climat qui se tiendra sur la Place Fédérale à Berne, le 15 mars.

Cette jeunesse qui exprime son inquiétude face aux enjeux climatiques de ces prochaines décennies fait chaud au cœur bien sûr mais combien d’entre eux sont-ils vraiment les acteurs d’une révolution verte et combien sont-ils à ne se priver d’aucun des plaisirs qui mettent à contribution notre environnement ? Voyages en avion, voiture dès 18 ans, prendre des bains moussants tous les jours, avoir des fringues au top même s’ils sont fabriqués à l’autre bout de la terre etc…

Cessons l’hypocrisie et le déni.

Un exemple anodin et pourtant : Aux abords des écoles de commerce de la ville de Genève, les élèves qui prennent le bus pour rentrer chez eux ont à disposition des arrêts équipés de poubelles et de cendriers régulièrement vidés. Bien que les cendriers soient à portée de main, il est très fréquent de voir les élèves expulser leurs mégot dans la nature.

Ce sont par ces petits gestes qui peuvent faire toute la différence que l’on commence à devenir acteur de son avenir et de celui de la planète et pas forcément en faisant du bruit lors de manifestations.

Stéphane Guibert / Finalscape

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

 

Facebook Comments

Histoire Suisse : Quand l’armée tirait à balles réelles sur des manifestants

Il y a 86 ans, de jeunes recrues faisant face à une manifestation contre le fascisme à Plainpalais ouvraient le feu. Treize morts et 65 blessés. Retour sur une tranche tragique de l’histoire romande.

L’histoire se répète inlassablement. Alors qu’aujourd’hui les Gilets jaunes français se font méchamment malmener par les forces de l’ordre, en 1932, Genève était la proie d’une violente répression qui devait se solder par de nombreux blessés et des morts.

Pour que l’on se souvienne :

Stéphane Guibert / Finalscape

Facebook Comments

ENVOYÉ SPÉCIAL : Glyphosate, comment s’en sortir ?

Mise à jour : dimanche 20 janvier 2019 – 16:10 –

Grande soirée événementielle consacrée au glyphosate dans Envoyé Spécial. Peut-on sortir du glyphosate ?
Pourquoi interdire cet herbicide, considéré par  de nombreux scientifiques comme dangereux pour la santé, est-il aussi long et difficile ?

En préambule : “Glyphosate dans l’organisme, Pipi à Gogo”

Qui de Jamel Debbouze, Lilian Thuram ou Julie Gayet a le plus de pesticides dans ses urines ? Comment est-on contaminé par le glyphosate ?


Pour cette émission exceptionnelle, Élise Lucet va à la rencontre des citoyens sur le marché de Marly-le-Roi, en région parisienne, pour savoir ce qu’ils en pensent. Et elle leur propose de se prêter à une petite expérience…

… Le glyphotest d’Envoyé L’herbicide, produit artificiel, est partout. Y compris dans notre corps. Pour s’en rendre compte, nous avons demandé à des citoyens, parents, enfants, mais aussi des personnalités comme Laure Manaudou, Julie Gayet, Jamel Debbouze, Lambert Wilson, Lilian Thuram, et beaucoup d’autres, de nous donner un échantillon d’urine. Nous les avons fait analyser par un laboratoire indépendant. Notre glyphotest est surprenant.

Glypho or not glypho ?

Vincent et Olivier sont tous les deux céréaliers, l’un dans l’Aisne, l’autre dans le Loiret. Ils ont entre 40 et 50 ans, ont repris chacun l’exploitation familiale. L’un est pro-glyphosate, l’autre 100 % bio. Ils ont accepté de participer à une expérience inédite : passer chacun quelques jours sur l’exploitation de l’autre. Vincent va faire épandre du glyphosate à Olivier, qui n’a pas touché à un pesticide depuis vingt-sept ans ! Olivier va tenter de convaincre Vincent qu’on peut se passer de l’herbicide et gagner sa vie. Les agriculteurs sont les premiers concernés : que veulent-ils faire du glyphosate ?   Un reportage de Laura Aguirre de Carcer, Olivier Gardette, Marielle Krouk       Interdiction : le vote impossible.

Pourquoi les députés n’ont-ils pas voté l’inscription dans la loi de l’interdiction du glyphosate, suscitant un tollé dans leurs circonscriptions ? Emmanuel Macron avait pourtant annoncé vouloir en sortir, mais les élus ont refusé de l’inscrire dans la loi. Pourquoi cette question cruciale a-t-elle été débattue en pleine nuit, dans un hémicycle presque vide ? Envoyé Spécial décrypte les coulisses de cette soirée du 28 mai à l’Assemblée nationale. Nous avons aussi demandé aux 577 députés pourquoi ils n’avaient pas pris part au vote.

“Liste des 42 députés qui ont décidé dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 que l’interdiction du glyphosate d’ici 3 ans ne sera pas inscrite dans la loi avec ce message : “Doit-on attendre des élections pour stopper cela, ou serons-nous morts avant ?” (ndlr.)

Une enquête de Laura Aguirre de Carcer, Tristan Waleckx, Olivier Gardette, Marielle Krouk et Karim Annette   Monsanto, la fabrique du doute.

Monsanto, la firme américaine qui a inventé et commercialisé le glyphosate, est dans le viseur de la justice. Des documents internes et confidentiels, les « Monsanto Papers », révèlent comment le géant industriel a créé le doute, prétendant que le glyphosate n’était pas dangereux et en faisant rédiger en secret par ses propres scientifiques des études soi-disant indépendantes. Des documents accablants qui ont convaincu les juges lors d’un procès retentissant aux États-Unis : celui de Dewayne Johnson, jardinier atteint d’un cancer, qui a fait condamner Monsanto à 289 millions de dollars ! Vous entendrez son témoignage en exclusivité.
Une enquête de Tristan Waleckx, Guillaume Beaufils et Mikael Bozo     Sri Lanka, un pays sans glyphosate 

Un seul pays aujourd’hui se passe complètement du glyphosate : le Sri Lanka, dans l’océan Indien. L’herbicide a longtemps été utilisé par ce gros producteur de riz et de thé. Mais, peu à peu, un mal étrange a empoisonné les riziculteurs, touchés aux reins. Le produit chimique était-il responsable ? Pas de preuve irréfutable. Mais, par précaution, le gouvernement a décidé en 2015 d’interdire le glyphosate, mesure radicale unique au monde. Comment, dans les campagnes, les rizières, les plantations, a-t-on appris à vivre sans glyphosate ? Un reportage d’Élise Menand, Swanny Thiebaut, Cédric Baume et Marielle Krouk

Émission diffusée sur France 2 le jeudi 17 janvier 2019

Le lobbyiste Pro Monsanto Patrick Moore assure que l’herbicide est potable mais refuse d’en boire.

Théo souffre de graves malformations et se bat depuis sa naissance pour pouvoir respirer. Suspect numéro 1 : le glyphosate, auquel sa mère a été exposée sans le savoir pendant sa grossesse. Aujourd’hui, ils nous racontent leur combat judiciaire contre Monsanto.

Retour sur l’article >>>

Le glyphosate présent dans le désherbant Roundup est le produit phare de Monsanto. En 2015, l’Organisation mondiale de la santé classe le glyphosate comme cancérigène pour l’animal et comme “cancérigène” probable pour l’homme. Le géant des produits phytosanitaires répliquera en rémunérant des scientifiques pour signer des études montrant que le glyphosate n’est pas cancérigène.

En Suisse, le glyphosate est autorisé. Des traces de ce pesticide se retrouvent dans les urines de 37,5% des Suisses et dans un tiers des produits courants comme les pâtes, les biscotes ou les céréales complètes. De son côté, la firme Monsanto défend les scientifiques qui ont rédigé leurs études et juge “non fondées” les allégations des “Monsanto Papers”

Retour sur l’article >>>

Crédit vidéo :Radio Télévision Suisse

Voir aussi la rubrique consacrée à Monsanto >>>

Stéphane Guibert / Finalscape

Facebook Comments

Gilets jaunes : Témoignages poignants de victimes estropiées à vie

Est-il nécessaire de dire que si ce qui est en train de se passer en France actuellement avec la répression exercée par le régime Macron à l’encontre des Gilets jaunes se passait dans un pays d’Afrique dont les réserves en ressources naturelles sont abondantes, il y a fort à parier que le gouvernement aurait déjà réagi en envoyant sur place des troupes militaires pour faire le ménage et ce, en toute illégalité et hypocritement au nom de la démocratie.

Seulement voilà, le jeu est inversé et c’est le peuple d’une soit disant démocratie qui s’insurge et qui au nom de sa liberté se lève comme un seul homme pour revendiquer ses droits les plus fondamentaux.

Voici des témoignages plus poignants les uns que les autres dévoilant une barbarie rarement égalée et cela se passe sous nos fenêtres.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Facebook Comments

Gilets jaunes : Un message des États-Unis, “Le monde entier à les yeux rivés sur vous”

Un message qui nous vient des États-Unis et qui doit être écouté attentivement. Merci à François de Siebenthal pour le partage.

“Le monde entier a les yeux rivés sur vous !”

Ce mouvement des Gilets jaunes est précurseur d’un éveil massif, d’une insurrection des consciences et d’un changement planétaire. Soyez solidaires et structurés, pendant que les uns manifestent, les autres doivent assurer un ravitaillement en nourriture car la crainte c’est de ne plus avoir à manger. Faites pousser des légumes, vous avez le terroir pour cela.

Aux États-Unis comme en France, la presse ne travaille pas pour informer, elle sert les intérêts de grands groupes financiers. Le système financier est conçu de telle manière qu’il enrichit les plus riches tout en appauvrissant les plus pauvres, les cerfs, et quand le système va éclater, les riches vont réorganiser la machine pour nous maintenir encore plus en esclavage qu’aujourd’hui.

Heureusement, avec ce mouvement des gilets jaunes, le monde prend conscience de la supercherie et du mensonge dans lequel nous vivons.

Espérons qu’il se renforce et perdure jusqu’à un nouveau lendemain plus humain et plus compatible avec notre environnement dont nous dépendons et sans lequel nous ne pouvons exister.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Facebook Comments

Gilets jaunes : Non assistance à personnes en danger

Le SAMU et les pompiers auraient interdiction de prêter secours aux Gilets jaunes blessés

Plus de détails à suivre …

G.S / FINALSCAPE

Facebook Comments

GILETS JAUNES : Menacé par sa hiérarchie pour “déloyauté”, il dénonce la gestion du maintien de l’ordre par le gouvernement

Menacé par sa hiérarchie pour “déloyauté”, il dénonce la gestion du maintien de l’ordre par le gouvernement dans le cadre du mouvement des gilets jaunes, l’instrumentalisation des forces de l’ordre par le pouvoir et les conditions de travail difficiles dans un contexte de hausse des cas de suicides chez les policiers.

 

Facebook Comments

La vidéo du jour & Environnement : Nous y voilà !

La situation se dégrade, on doit le faire. “La Troisième Révolution”. C’est  mère Nature qui l’a décidé et nous n’avons plus le choix si non, nous disparaîtrons !

Bien que ce message remonte à 2008, rien ne change ou presque. Seules certaines initiatives marginalisées ou portées par un effet de mode semblent émerger. Dix ans après, la France interdit l’interdiction du glyphosate, on commence à exploiter les ressources énergétiques dans le grand nord, on autorise la pêche électrique en mer du nord, on réintroduit la chasse à la baleine au Japon etc …

Selon le GIEC et des experts indépendants, 2030 devrait sonner le glas de notre civilisation. Gaïa pourra enfin respirer.

Stéphane Guibert / Finalscape

Charlotte Gainsbourg nous raconte la 3ème Révolution. © 2008

Texte :  Fred Vargas, réalisé par Henri PoulainStoryCircus, graphisme : Michaël Alcaras, produit par Imagine2050

Support : Datagueule

Facebook Comments