RE OPEN 9/11 : Un petit documentaire qui ne fait que confirmer ce que les soit disant conspirationnistes savent déjà

Bien que cela ne fasse plus partie de la théorie du complot il est nécessaire tout de même de repasser ce petit documentaire afin de convaincre les irréductibles marmottes qui dorment toujours et qu’en ouvrant leurs yeux, elles se rendent enfin compte du monde dans lequel elles vivent

G.S Finalscape

Voici un nouveau documentaire en français sur les attentats sous faux drapeau du 11 septembre.
La vidéo est courte et résume bien cette affaire.

RE OPEN 9 / 11 : Des hologrammes voilà ce que c’était!

Des hologrammes voilà ce que c’étaient!

John Lear était un pilote expérimenté, un homme controversé, mais dont le récit, qu’il s’apprête à nous dévoiler, n’a rien de banal, bien au contraire. Bob Lazar lui-même dit de lui qu’il a une forte tendance à en rajouter, mais à le lire, on en arriverait à le croire, tellement ce qu’il dit semble plausible et censé.

Il pense que les avions qui ont percuté le World Trade Center et le Pentagone également le 11 septembre n’étaient en fait que des hologrammes, il dit en effet que la technologie holographique est maintenant très avancée et qu’il est donc aisé de reproduire à échelle réelle des avions. Suite à cette déclaration, il explique que nombreux sont ceux qui ont essayé de lui barrer la route, en lui disant par exemple qu’il faisait du tort à nos souvenirs du 11 septembre et qu’il salissait les mémoires de beaucoup de personnes mortes ce jour-là.

La journaliste lui explique que Henry Deacon pense quant à lui que les avions ce jour-là étaient télécommandés et veut savoir ce que John en pense. En ce qui concerne celui qui s’est écrasé à Shanksville, le vol 93, il apparaît qu’aucune épave n’a été retrouvée. Quant au vol 175, celui qui s’est écrasé sur la tour sud, il dit que c’est totalement impossible de l’écraser ainsi. Il s’explique, un avion tout d’abord ne peut pas voler en dessus de 900 mètres, il ne peut pas dépasser les 580 km/h, le maximum de vitesse opérationnel, il pourrait bien voler a 50 ou 60 km/h de plus, mais un dispositif de sécurité se mettrait immédiatement en route, un système de son qui irrite le pilote à un tel point qu’il lui est alors impossible de l’ignorer, il est donc forcé de ralentir.

Il faut se souvenir que les hommes pilotant l’avion étaient novices, ils ne connaissaient que pour ainsi dire les bases de l‘aviation et il leur aurait été impossible de voler au-delà de 630 à 650 km/h en plus de le faire avec le dispositif de sécurité activée.

En ce qui concerne le téléguidage précédemment soumis par Henry Deacon, John dit qu’il serait plus que difficile de téléguider un avion de cette taille, il réaffirme qu’aucune épave n’a été trouvée. Il dit que les seuls morceaux qui ont été retrouvés, pour l’un faisait plus de deux mètres de long, ce qui est tout à fait impossible, car l’avion aurait été désintégré sous le choc en des milliers de petits morceaux, on aurait donc dû en retrouver des milliers de petits, pas un seul gros, surtout que ce gros morceau a été retrouvé dans un état quasi parfait et pour l’autre, le moteur retrouvé dans Murray Street a été identifié comme étant un CFM-56 ou un CF6, ces deux types de moteurs sont “Général Electric”, alors qu’United Airlines n’utilise que “Pratt et Whitney”. Ce moteur n’était donc pas d’après ces dires le moteur du vol 175.

Il pense aussi que l’effondrement de l’immeuble sept est ridicule, il pense que le rétroprojecteur qui a envoyé les deux avions, les vols 175 et 11, a dû se déglinguer, car le vol 93 devait s’écraser sur l’immeuble sept et finalement a changé sa trajectoire.

Les bâtiments étaient en fait préparés pour une démolition contrôlée, ils avaient prévu que la première phase de la démolition contrôlée servirait à montrer la découpe supposée faite par un avion qui aurait pénétré la façade, mais cela une fois de plus lui paraît ridicule. De plus, la démolition a dû être contrôlée pour couper chaque poutrelle métallique en barres de neuf mètres, pour qu’elles entrent dans des camions pour quitter les lieux. Il est certain en comparant tous les éléments à sa disposition que l’effondrement a été provoqué par une arme a énergie directe, dirigée bien entendu par une plateforme spatiale d’armement. Il ne dit pas cela au hasard bien sûr, des recherches ont été effectués et il s’avère que les particules de poussière étaient d’environ de 80 microns, c’est ce qu’une arme a énergie directe produit quand elle pulvérise sa cible, c’est d’ailleurs ce qui explique que les sous-sols est étaient en fusion pendant plus de six semaines.

Pour lui, l’avion que nous avons ce jour-là vu voler au-dessus de la maison blanche, le 747, est à l’origine de tout, des images holographiques des avions s’écrasant sur les tours jumelles, des images de synthèses nécessaires au bon fonctionnement du plan, des images transmises aux chaînes de télévision montrant les tours s’effondrer sous les impacts etc.

Norm Bergrun et Ron Blackburn vont tous deux dans son sens et tout trois pensent que notre avancé technologique est bien plus avancée que ce que le gouvernement veut bien nous faire croire.

Le 31 mars 2007, Morgan Reynolds a intenté un procès contre 22 sociétés, dont certaines des plus puissantes, il les accuse en fait d’accepter de l’argent pour donner des informations erronées à une agence gouvernementale, le NIST (National Institute of Standards in Technology). Bush lui-même a demandé au NIST de déterminer pourquoi le WTC s’était effondré. Le NIST a trouvé une excuse à l’effondrement ridicule et Morgan Reynolds a plus de quarante pages d’erreurs en sa possession.

Le 28 janvier 2008, John Lear a ajouté une page à ce dossier, incluant les preuves qu’il avait quant à la thèse des hologrammes.

John Lear nous explique qu’il existe une organisation dont voici l’adresse mail, PilotsForTruth.com qui compte des membres qui approuvent sa démarche et toutes ces paroles.

Voici l’histoire d’April Gallup, une jeune femme travaillant au pentagone. Le jour même de l’attentat, elle avait avec elle son bébé de six mois, qu’elle allait déposer comme tous les matins à la crèche de la zone. Ce matin-là, on lui a refusé l’accès en lui disant qu’elle devait garder son enfant avec elle, ce qu’elle a fait. Son petit était donc à l’abri sous son bureau quand l’explosion a eu lieu. Elle n’était qu’à une dizaine de mètres de l’explosion et elle affirme que cette dernière a eu lieu quand elle a appuyé sur le bouton ON de son ordinateur. Elle a donc pris son bébé sous le bras et est sortie en passant par le trou béant, elle n’a vu aucun débris. Une fois à l’hôpital, des collègues sont venus lui rendre visite et lui ont dit qu’elle avait vu un avion s’écraser devant elle. Elle a nié, mais ils lui ont fait comprendre que c’est la version qu’elle devait donner. Étrange non ?

Il a aussi en sa possession un manuel militaire qui parle des équipements de l’armée. En voici quelques lignes : « le projecteur holographique projette une image visuelle 3D dans un endroit voulu, sans générateur d’affichage. Le projecteur peut être utilisé pour des opérations psychologiques et pour la gestion de la perception stratégique. Il est aussi utile pour la tromperie optique, ainsi que pour masquer, fournissant une distraction passagère lors d’un engagement avec un adversaire peu sophistiqué. Il a des possibilités de projections précises d’images visuelles 3D dans un lieu choisi. Complément de gestion des opérations secrètes et gestion de la perception stratégique, il octroie la tromperie et la dissimulation envers les centres optiques ». Cela a été écrit en 1999.

John Lear n’est peut-être pas si illuminé que cela, sa thèse semble tenir la route, d’autant qu’il fournit des preuves, celles-ci appuyées par son expérience de pilote professionnel. Peut-être un jour sauront-nous tout ?

RE OPEN 911 : Jean-Marie Bigard s’exprime sur le 11 septembre 2001

Jean-Marie Bigard n’y croit pas. La version officielle, pour lui, c’est du pipeau.

Toutes théories conspirationnistes confondues, une chose est cependant indéniable aujourd’hui, la version officielle a de plus en plus de plomb dans l’aile tant les incohérences dévoilées au grand jour se multiplient.

Sans vouloir en rajouter une couche je vous invite à écouter le point de vue de Bigard dans deux documents. Le premier ou il s’exprime tout à fait sérieusement lors d’une émission de radio, le second sur une série de sketchs qu’il avait consacré à ces évènements et enfin, une vidéo qui dévoile le 11 septembre sous l’œil averti de l’ONG “Re open 911” incluant un document vidéo décrypté et édifiant et pour finir, l’omerta brisée par la chaîne du service public France 3.

>>>Voir aussi l’article publié le 26 janvier 2017<<<

Stéphane Guibert / Finalscape /VK

Opération vérité sur le 11 septembre : Le FBI reconnaît qu’il n’y a jamais eu d’avion sur le Pentagone !

La raison exacte de cette révélation de l’agence de renseignement n’est pas encore établie, mais difficile de ne pas faire le lien avec l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche. En publiant des photos inédites de l’attentat du 11 septembre, le FBI vient en tout cas de lever le voile sur l’un des plus gros mensonges de la version officielle : Il n’y a jamais eu de crash d’un Boeing contre le Pentagone !

Théorie du complot : Comment fabriquer un avion fantôme ?

Alors que de plus en plus de preuves s’accumulent attestant que l’effondrement des 3 tours (WTC 1, WTC 2 et WTC7 alors que ce dernier n’ait été atteint par aucun avion) ont été contrôlées à l’aide du seul explosif capable de faire fondre l’acier, l’explosif Thermite, après tant d’entraves aux enquêtes indépendantes, après la théorie de la technologie holographique, voici une vidéo qui démontre comment simuler le crash de l’un des avions.

Reste à savoir si en 2001, les software et les ordinateurs aient été assez puissants pour simuler ce qui c’est passé ce jour là, J’en doute un peut.

Document très intéressant en tout cas ne serais-ce que sur le plan technique.

Stéphane Guibert / Finalscape /VK

 

Sur Youtube

RE OPEN 911 : Oussama Ban Laden n’a jamais pris part aux attentats du 11 septembre 2001

Tant les preuves sautent aux yeux et celles-ci sont si flagrantes que les conspirationnistes dans les attentats du 11 septembre 2001 sont celles et ceux qui croient encore à la version officielle !

Ces attentats du 11 septembre ont été orchestrés dans le but d’instaurer la peur parmi la population et de justifier la guerre en Afghanistan et en Irak. Du même coup, Bush jr. c’est assuré une ré élection.

La vidéo en quelque lignes :

Le 1er mai 2011, le président américain Barack Obama déclarait :

“Les États-Unis ont mené une opération qui a permis  de tuer Oussama Ben Laden, le chef d’Al-Qaida”

Les dirigeants de tous les pays du monde se félicitent de cette nouvelle en disant que la justice avait été faite. Les médias commentent l’évènement en disant que c’était une bonne nouvelle pour ce pays, les États-Unis, une manière de cicatriser une plaie ouverte depuis les attentats du 11 septembre.

Affirmation numéro 1 : Oussama Ben Laden responsable des attentats du 11 septembre alors que entre le 12 et le 28 septembre 2001 il déclara à quatre reprises qu’il n’était pour rien dans ces évènements.

Tandis que Ben Laden niait alors toutes implications, les hauts dirigeants américains affirmaient que les États-Unis avaient une abondance de preuves reliant Ben Laden à l’attaque terroriste mais jamais aucune preuve ne fut présentée.

En fait, Ben Laden n’était pas inculpé pour les attentats du 11 septembre, aucune preuve de sa culpabilité n’a jamais été présentée et les revendications publiques de l’ex ennemi numéro 1 prêtent toutes à caution

La question se pause donc :

Oussama Ben Laden est-il responsable des attentats du 11 septembre ?.

Oussama Ben Laden est-il mort le 1er. mai 2011 ?

Un tas d’incohérences persistent autour de l’intervention non filmée de la mise à mort de Ben Laden notamment en ce qui concerne le fait que la dépouille aurait été enveloppée dans un linceul puis jetée à la mer. Dali Boubaker, recteur de la mosquée de Paris affirme que la mise en mer ne fait pas partie de la doctrine musulmane.

Ce qu’il faut aussi savoir, c’est que le commando composé de 12 hommes c’est crashé dans un accident d’hélicoptère ne laissant aucun survivant. De plus, la photo du cadavre de Ben Laden diffusée en boucle dans les médias se trouvait être un photo montage qui circulait sur le Web 6 mois avant son exécution….

Cette enquête de Re Open 911 est à regarder absolument !

Commentaires trouvés sur les réseaux sociaux :

  • une question simple sur la mort Ban Laden ! combien de personnes sur un bateau militaire ricain ? et donc combien de téléphone portable a bord ? et personne pour ramener une photo souvenir a sa famille ;pour dire “J’Y ÉTAIT !!! ” la j’veux bien être traité d’idiot ! mais !posez vous la question !!!!!
  • Ban Laden et mort dans les grottes en 2011 soit par maladie (devait régulièrement passé au Pakistan pour faire y des dialyses !) mais bloqué a cause des bombardements intensif de l’armée US . de source Pakistanaise de l’époque ! mais jamais relater !*


“Ben Laden, storytelling et démocratie… por ReOpen911

Histoire : 11 septembre 2001 les théories complotistes contre une vérité officielle

11 septembre 2001, l’effondrement de 3 tours, le W.T.C 1, le W.T.C 2 et le W.T.C 7.

Les innombrables théories plus complotistes les unes que les autres faisant face à une vérité officielle n’ont pas arrêté d’alimenter rumeurs et débats.

Aujourd’hui encore, bien que les familles des victimes aient réclamé l’ouverture d’enquêtes indépendantes, ces dernières piétinent et sont systématiquement entravées. Des témoignages, des documents importants et tout ce qui pourrait faire avancer les investigations disparaissent mystérieusement.

Je vous présente une vidéo qui se déroule en trois volets :

  • Un résumé des évènements du 11 septembre 2001 qui ne manque pas d’humour.
  • Un décryptage impressionnant d’images officielles qui tente à démontrer la manipulation
  • Quand une chaîne française du service public brise l’omerta. Ce qu’il faut savoir, c’est que ce reportage fut diffusé le soir, tard, à une heure de faible audience.

La question restera encore longtemps en suspend car chaque président américain nouvellement élu assure à ces prédécesseurs une immunité totale concernant cet attentat.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

WTC : Les images non édités de l’explosion de la 2eme tour du world trade center montrent qu’il n’y a jamais eu d’avion

Les images non montées (post éditée) prouvent qu’il n’y a jamais eu d’avion dans les tours du world trade center.

A partager en masse, la vérité doit être faite sur le 911 car derrière c’est toute la Cabale qui va enfin tomber.

Plusieurs des 7 bombes sont en train d’exploser, c’est pas le moment de vous laisser bercer par les histoires de père noël les amis, la révolution est en marche.

Sur cette seconde vidéo on parle de technologie holographique.

Sur cette troisième vidéo encore une évidence concernant cette technologie et en fin de film, cette même technologie utilisée lors d’un concert. Compte Dailymotion associé

Sur ce troisième document les effets saisissants d’un hologramme dans une classe d’école.

Sur ce troisième document les effets saisissants d’un hologramme dans une classe d’école

(En fin d’articles, d’autres vidéos sur le sujet)

L’une des 7 bombes est en train d’exploser ! Préparez vous au choc, ceci n’est que le début !

Mais c’est magnifique!!! Le 11 Septembre a été le prétexte parfait pour lancer des attaques contre Saddam Hussein, ce n’était au final qu’une guerre du pétrole comme l’explique Le Monde. Cela a donné lieu à de multiples conflits, à un mensonge planétaire sur des armes de destruction massive, sur l’attaque de plusieurs pays et le renversement de plusieurs gouvernements, à chaque fois ils ont été prêts à sortir n’importe quel bobard pour attaquer ici ou là, et cette fois-ci, les accusations se dirigent vers l’Iran.

Depuis tout ce temps, la guerre contre le terrorisme a couté 1,3 million de vies humaines, et 1600 milliards de dollars, et on nous explique maintenant que c’est l’Iran derrière les attaques et qu’ils se sont trompé durant 15 ans??? Du coup, c’est la cash-machine qui doit s’enclencher, et plus de 10 milliards de dollars qui doivent être payés aux familles des victimes.

Oubliez tout ce que l’on vous a raconté sur le fameux 11 Septembre 2001, les attentats contre les Tours Jumelles de New York et contre le Pentagone. Quinze ans après, le tribunal de New York vient de statuer. C’est l’Iran le responsable. Cela ressemble à une blague ou un canular, mais ce n’en est pas.Selon Bloomberg, le juge George Daniels a conclu, le 10 mars 2016, que l’Iran était derrière les pirates de l’air qui ont perpétré les attentats de New York, de Washington D.C. et de Pennsylvanie, qui ont fait 2977 morts, et le condamne à payer la somme de 10, 5 milliards de dollars de dommage aux familles des victimes.

Ben Laden ? Il n’est mentionné nulle part. Le juge ne s’attarde pas sur le fait que si Ben Laden était innocent, son exécution par les Navy Seal, au nom de son implication supposée dans ces attaques, serait un meurtre pur et simple. Il ne s’attarde pas non plus sur la nationalité des supposés pirates de l’air. Si l’on se souvient bien, la version officielle avait établi qu’ils étaient Saoudiens pour la plupart. Le juge a dû l’oublier. Pour lui, c’était des agents iraniens.Pendant quinze ans, le 11 septembre, Al-Qaida, le terroriste arabe, puis par extension le terroriste musulman, ont servi de piliers à la conduite des politiques étrangères des pays occidentaux, et ont radicalement modifié les mentalités des populations occidentales vis-à-vis du monde musulman. Durant ces quinze années, il n’y a pas eu un seul jour où il n’y a pas eu de morts dans des régions arabo-musulmanes, à cause de ces fameux attentats.Aujourd’hui que la haine est bien installée et que la guerre des civilisations suit son cours, s’agit-il d’aller plus loin ? Sans aucune rationalité et sans la moindre parcelle de crédibilité, le récit du 11 Septembre a permis de changer le monde dans un sens dont nous savons maintenant qu’il répond, point par point, à un agenda programmé. Pourquoi ne pas réutiliser l’évènement des attentats du siècle, en en modifiant légèrement le récit?Le juge George Daniels, qui a bien compris comment ça fonctionne, ne s’embarrasse pas de détails. Son unique argumentation tient en ceci : L’Iran serait incapable de réfuter les accusations portées contre lui, donc l’Iran est coupable. Il ne cherche même pas à savoir si, effectivement, l’Iran n’est pas en mesure de se défendre, pour lui, c’est un fait acquis. A quoi bon aller plus loin ?Quelle que soit l’absurdité de la situation créée par le juge New Yorkais, son jugement aura des conséquences. Il reste à savoir ce qui a motivé ce jugement et l’exploitation qui en sera faite.
Source: Réseau International via Sott.net
Et l’Arabie Saoudite alors? Ils ne sont plus concernés? Rien? Vraiment? Pourtant, ce pays a bien commis des actes sur le sol américain:
États-Unis – Les avocats pour des familles des victimes des attaques terroristes du 11 septembre 2001 aux États-Unis ont réclamé, jeudi, devant un tribunal fédéral d’appels, le rétablissement de l’Arabie saoudite à titre de défendant dans une poursuite.L’appel demande à la cour de renverser la décision d’un tribunal inférieur, rendue en août.L’avocat Jerry Goldman a affirmé que l’appel avait été déposé au nom de près de 3000 familles ayant perdu des proches le 11 septembre 2001. Quinze des 19 pirates de l’air dans les attaques en 2001 étaient des citoyens de l’Arabie saoudite.Il a fait valoir que le juge de Manhattan avait fait erreur en concluant que l’Arabie saoudite était protégée par l’immunité souveraine. Me Goldman a dit croire que les plaignants avaient démontré que le royaume de l’Arabie saoudite avait commis des gestes en sol américain ayant été «déterminants dans la planification et l’exécution des attaques du 11 septembre».Des avocats pour l’Arabie saoudite n’avaient pas répondu aux appels à commenter dans l’immédiat.Les poursuites ont été lancées en 2002 et dans les années suivantes contre des pays, des entreprises et des organisations soupçonnés d’avoir aidé Al-Qaïda et d’autres groupes terroristes. Elles réclament des milliards de dollars en dommages.
Sources :
Journalmetro.com
lesmoutonsenrages.fr

World Trade Center quand une chaîne de télévision du service public brise l’omerta.

Source : Stop mensonges & Finalscape

WTC : La récapitulation d’un False Flag tout comme l’a été Pearl harbor

Et pour commencer, le document qui m’a donné l’idée de mettre ce site en ligne.

Je ne reviendrai plus là dessus tant la chose en preuves abondent. Je mets donc cet article en ligne une bonne fois pour toutes.

Les images ont été truquées, elles ont servi à manipuler les gens pour justifier le remaniement du Moyen Orient. C’est clair, net et limpide aujourd’hui.

vk

Voyez à présent comment une chaîne du service public brise l’omerta

vk

Le world Trade Center 7 c’est effondré alors qu’aucun avion ne l’a percuté et les immeubles entre cet édifice et les tours jumelles ne se sont pas effondrées pourtant bien plus endommagées.

Pour la troisième fois dans l’histoire de l’architecture une tour s’effondre suite à un incendie, les deux cas précédents étant les tours jumelles.

Une investigation concernant cet “attentat” :

vk

Deux exemples d’hologramme :

vk

vk

Stéphane Guibert / Finalscape