Humour : Quand cesserez-vous d’être complotiste en crédibilisant encore Vladimir Poutine ?

La police britannique a trouvé le passeport de Poutine sur les lieux d’un empoisonnement à Salisbury

Salisbury – Les derniers doutes sur la culpabilité de la Russie dans l’empoisonnement de l’ancien espion Sergueï Skripal ont été éliminés. Comme l’a annoncé le gouvernement britannique aujourd’hui, le passeport du président russe Vladimir Poutine a été retrouvé sur les lieux à Salisbury.

Selon le Premier ministre Theresa May, le passeport n’a été retrouvé que maintenant, après une autre fouille de la scène de crime, car il était resté caché sous une feuille morte, tombée là.

« La Russie a 24 heures pour extrader Vladimir Poutine pour qu’il puisse être interrogé à Londres, selon un communiqué publié par le gouvernement britannique. Tout refus sera considéré comme un aveu de culpabilité. »

 

Médias : Mais pourquoi les médias occidentaux détestent-ils autant Vladimir Poutine ?

L’image qui illustre le billet parle en faveur du Président Russe Vladimir Poutine et pourtant :

Pourquoi les médias dominants s’appliquent-ils avec un tel acharnement à décrédibiliser un candidat dont les résultats à l’élection qui sont tombés dimanche dernier ne font que confirmer le plébiscite d’un président entamant un 4ème mandat ?

Pour Anthony Bellanger qui est face à Jean-Pierre Thomas sur le plateau de BFM TV :

“Poutine n’est qu’un nain économique, il a éliminé les candidats qui pouvaient lui faire ombrage et il n’a mis à la place que des clowns. La réalité, c’est qu’il y a deux Poutine, celui qui n’a pas obtenu de résultats notamment économiques à l’intérieur et il y a le Poutine qui se vend à l’extérieur comme étant l’homme fort capable de résister à l’occident et capable aussi d’assassiner d’anciens espions en Grande Bretagne (Probablement un Fake. ndlr). En revanche, l’homme qui doit mener une politique économique et améliorer la situation de son peuple lui, n’existe pas.”

Jean-Pierre Thomas rétorque  :

“Je sens au travers de vos propos une haine de la Russie. Il faut aujourd’hui savoir garder sa raison, cesser de diaboliser le Président de la Russie qui se trouve être en surface le plus grand pays du monde, c’est une puissance nucléaire, ils sont membre du conseil de sécurité et quand vous dite que Monsieur Poutine est un nain économique, la Russie en pouvoir d’achat se trouve au 7ème rang international alors que la France se trouve au 10ème rang, la Russie va faire 2% de croissance, la France aussi, la Russie a un déficit public d’environ 1.5% du PIB alors que la France accuse un déficit de 2.7%, la Russie à un taux de chômage de 5% contre 10% pour la France et pour finir, La Russie à un endettement public de 20% de son PIB, en France nous atteignons 97%.”

Des médias dominants qui n’ont de cesse que de casser, reconnaissons-le, l’Homme du moment et ce depuis qu’il a pris le pouvoir en mai 2000 et le restera probablement jusqu’à la fin de son mandat en 2022.

Si on prend la peine d’analyser un tant soit peu et de comparer l’information on aura vite compris que les médias Mainstream n’ont qu’un seul son de cloche nous imposant une information à sens unique.

Soyons éclairés.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

 

Russie : Victoire écrasante du président sortant Vladimir Poutine réélu pour un 4ème mandat

Hymne nationale de ce grand pays qu’est la Russie :

Russie, notre puissance sacrée, Russie, notre pays bien aimé.Forte volonté, grande gloire sont ton héritage à jamais !

Sois glorieuse, notre libre patrie. Alliance éternelle de peuples frères ! Sagesse de nos ancêtres ! Sois glorieux, notre pays ! Nous sommes fiers de toi !

Des mers du sud au cercle polaire s’épanouissent nos forêts et nos champs. Tu es seule sur la terre ! Tu es unique ! Terre natale gardée par Dieu.

Sois glorieuse, notre libre patrie. Alliance éternelle de peuples frères ! Sagesse de nos ancêtres ! Sois glorieux, notre pays ! Nous sommes fiers de toi !

Espaces étendus pour les rêves et la vie nous ouvrent l’avenir . Notre fidélité à la Patrie nous rend forts. Ce fut ainsi, c’est ainsi et ce sera toujours ainsi !

Sois glorieuse, notre libre patrie. Alliance éternelle de peuples frères ! Sagesse de nos ancêtres ! Sois glorieux, notre pays ! Nous sommes fiers de toi !

La Russie accusée sans preuve de l’empoisonnement de l’agent double Sergei Skripal et de sa fille

Avec le temps, de nombreux False Flags qui étaient considérés comme des théories complotistes se sont avérés réels en démontant les versions officielles.

Sans vouloir en faire la démonstration ici hors mis peut-être les armes de destruction massive irakiennes mises en avant par Powell afin de justifier la guerre dans ce pays, la communauté internationale semble aujourd’hui unanime concernant l’implication de la Russie dans l’affaire de l’empoisonnement de l’ex agent Russe Sergei Skripal et de sa fille.

A la veille des élections en Russie la RTS revient sur l’évènement et Alain Jourdan journaliste à Tamédia et correspondant permanent à l’ONU déclare que dans cette affaire, sur le plan politique et ce sans vouloir blanchir la Russie, tous les coups étaient permis. Si tel est le cas cette manœuvre aurait-elle été mise en scène pour déstabiliser ou discréditer un homme pourtant certain de remporter les élections haut la main ?

Crise Anglo-russe : A qui profite la crime ?

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Source : Radio Télévision Suisse

L’image du jour & Humour : Comment Vladimir Poutine est responsable de tous les maux du monde et au delà

Cette image que je trouve excellente caricature bien la paranoïa ainsi que la mauvaise foie des médias mainstream à l’encontre de la Russie et de son Président Vladimir Poutine.

G.S

L’OTAN – L’OURS RUSSE ET LES NOUVEAUX MOUJIKS DE L’UE

Au moment (l’élection de Vladimir Poutine) où la calomnie et l’hystérie diffamatoire de la coalition occidentale (USA/UE) contre la Russie sont en surchauffe, il est peut-être bon de re-mettre une nouvelle fois quelques pendules à l’Heure. Notamment, en ce qui concerne l’ “Ours” russe, qu’il s’agit avant tout pour les prédateurs planétaires — à défaut de pouvoir espérer l’abattre —, de faire passer sous les fourches caudines de l’humiliation US démocratotalitaire. À coups de salissures politiques permanentes, il va sans dire…

Ajoutons, dans ce contexte amoral de belligérance étasunienne sans nom, qu’il est juste dommage que le ridicule ne tue pas. Qu’on en juge :

En matière géopolitique, il nul besoin d’être grand stratège pour comprendre l’inquiétude de pacifiques Yankees aux prises avec un « Ours » russe mal léché qui, incompréhensiblement, refuse d’accepter la superbe muselière otanienne que le sympathique oncle Sam se propose pourtant – si gentiment, de lui faire porter.

Pourtant, il est clair qu’il ne s’agit-là de rien d’autre que d’une mesure de pure sécurité élémentaire : destinée simplement à prémunir quelques pacifiques groupes de “ touristes ” étasuniens contre la menace que représente pour eux — si près de leurs nouvelles frontières occidentales —, la présence d’un animal réputé aussi récalcitrant que possiblement dangereux. D’autant qu’un coup de patte agressif, en direction de leurs inoffensives bases militaires, situées çà et là, en Pologne ou ailleurs, est si vite donné.

En tout cas, pour ce qui est de ce remue-ménage militaro-zoologique, qui ne voit que la faute en incombe exclusivement à cet « ursidé » russe, jugé aussi importun qu’incontrôlable et qui, -quel culot-!, s’obstine encore à maintenir ses frontières territoriales si près des centres militaires et des nouvelles bases nucléaires destinées à la planification pacifiée des conquêtes washingtoniennes ???

Question : comment peut-il ne pas voir qu’il gêne ses augustes et si paisibles voisins étasuniens ? Et, de surcroît, de quel droit perturbe-t-il gravement, notamment en Europe de l’Est, et la libre circulation de l’OTAN et la mise en place armée du nouvel et idyllique échiquier colonialiste de l’Empire étasunien ?

Dès lors, il est pertinent de se demander pourquoi, en dépit de la sacro-sainte et pacifiste ingérence américaine pour la paix des nations, cet irascible « animal » refuse-t-il si obstinément de ramasser ses clics et ses claques et de quitter son territoire, avant d’aller vite se transporter ailleurs… Un ailleurs lointain !… Explicitement, lointain !…

Mais, peut-être, après tout, ne s’agit-il là que d’un simple cas de conscience ? Un dilemme dans l’ordre des scrupules que peut éprouver une ourse sur le point d’abandonner ses petits entre des mains inamicales ?

Si c’est le cas, alors, que cette maternelle « ursidé » slavophile se rassure ! Un précédent existe déjà !

Pour s’en convaincre, il n’est que de voir comment les nouveaux “moujiks” occidentaux d’une UE en mal d’autoritarisme, et en dépit de quelques spasmodiques bémols insurrectionnels parviennent  ̶̶  tant bien que mal il est vrai  ̶̶  à s’adapter aux substituts démocratiques de leur tout nouveau bonheur américano-liberticide. Yeah !

 

Vladimir Vladimirovitch Poutine chante l’hymne de la Russie à “Loujniki”

Le pays le plus important en taille, en puissance, en population et en influence d’Europe, la Russie, est en pleine campagne électorale pour l’élection de son président, mais motus et bouche cousue sur les médias de grand chemin d’Occident.

Et pourtant que ne nous a-t-on pas infliger en durée d’antenne pour la campagne présidentielle des USA, situés bien loin au-delà de l’Océan, l’année dernière ? Il est vrai que la réélection du président Poutine est très attendue. Aboutira-t-elle, contrairement à celle d’Hillary Clinton qui était très attendue elle aussi ?

En attendant les résultats, l’extraordinaire popularité du président russe sortant ne peut que brouiller l’image de tyran qu’en font les médias occidentaux à la botte des services secrets américains, ce qui explique ce lourd silence occidental, entrecoupé seulement de documentaires à charge et d’une haine inouïe que les télévisions du Système se disputent sans vergogne.

Ceci tandis que les instituts de sondage (pourtant reconnus par le Système) annoncent tous la réélection de Vladimir Vladimirovitch et sa toujours très grande popularité.

L’image du jour : I’m not Russian but i love Poutine

I’m not Russian but i love Poutine

Science & Vie : Quand Monsieur Vladimir Poutine se passe des services de son chauffeur

Monsieur Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie se passe de son chauffeur et se ballade tranquillement dans les rues de la ville. On le voit ensuite prenant paisiblement son café dans un bar populaire du coin.

Cet homme d’exception qui a su donner à son pays un nouveau souffle.

Mes respects Monsieur le Président.

Certains me diront qu’il s’agit de propagande mais il faut admettre que cet homme sait prendre les bonnes décisions quand il le faut et où il le faut et ce à l’instar de beaucoup de ses homologues européens.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Russie : Poutine se prépare à envoyer 100.000 soldats près de la frontière russe avec l’OTAN

Ce scénario rappelle les jours les plus sombres durant la guerre froide !

Près de 100.000 troupes russes vont effectuer des manœuvres dans l’ouest de la Russie, au Bélarus, dans la mer Baltique et dans l’enclave russe de Kaliningrad, soit à l’extrémité est du territoire de l’OTAN, selon le “New York Times”.
“Un exercice d’intimidation qui rappelle les jours les plus sinistres de la guerre froide”, écrit le quotidien américain.
Prévudepuis des mois, l’exercice, connu sous le nom de Zapad, (“ouest” en russe), est une démonstration de plus de la force militaire russe après les interventions en Crimée et en Syrie.
D’après certains officiers américains, ces manœuvres pourraient être utilisées par les Russes pour augmenter leur présence militaire au Bélarus, pays frontalier de trois alliés de l’OTAN : la Pologne, la Lituanie, et la Lettonie.