La vidéo du jour : Une journaliste américaine fond en larmes en présentant un sujet sur les enfants des migrants mexicains

Rachel Maddow cries on air  /Credit: MSNBC

En direct, la journaliste américaine Rachel Maddow reçoit l’information que les bébés de migrants sont envoyés dans des centres de détention par l’administration Trump.

La présentatrice TV Rachel Maddow s’effondre en larmes lorsqu’elle apprend le sort des enfants migrants dans son pays qui sont enfermés dans des cages, séparés de leurs parents, près de la frontière mexicaine :

C’est incroyable ! L’administration Trump a envoyé des bébés et des jeunes enfants dans au moins trois refuges pour âge tendre au sud du Texas. les avocats et fournisseurs médicaux … On va arrêter là …  Désolé, c’est tout pour ce soir, on se retrouve demain.”

Et pour rappel :

Des enfants de migrants clandestins séparés de leur parents, cette politique “tolérance 0” menée par l’administration Trump scandalise les États-Unis.

Dès l’âge de 5 ans, les enfants de migrants illégaux sont séparés de leurs parents, ils sont placés dans des cages et entassés dans des camps. Une cage “accueille” jusqu’à 20 enfants qui dorment avec des couvertures de survie sur des matelas de fortune.  Au total, 2’000 enfants et adolescents ont ainsi été séparés de leurs parents en l’espace de deux mois.

Il s’agit d’un durcissement de la politique aux frontières instaurée par le procureur général Jeff Sessions, du jamais vu aux États-Unis.

Jusqu’à présent, les migrants traversant la frontière pour la première fois étaient jugés pour délit mineur puis relâchés mais désormais, ils seront considérés comme criminels même si ils sont demandeurs d’asile ce qui donne aux autorités le pouvoir de retirer la garde de ces enfants à leurs parents.

G.S

États-Unis “Make America great again” : Politique migratoire, “tolérance 0” pour les mexicains

Des enfants de migrants clandestins séparés de leur parents, cette politique “tolérance 0” menée par l’administration Trump scandalise les États-Unis.

Dès l’âge de 5 ans, les enfants de migrants illégaux sont séparés de leurs parents, ils sont placés dans des cages et entassés dans des camps. Une cage “accueille” jusqu’à 20 enfants qui dorment avec des couvertures de survie sur des matelas de fortune.  Au total, 2’000 enfants et adolescents ont ainsi été séparés de leurs parents en l’espace de deux mois.

Il s’agit d’un durcissement de la politique aux frontières instaurée par le procureur général Jeff Sessions, du jamais vu aux États-Unis.

Jusqu’à présent, les migrants traversant la frontière pour la première fois étaient jugés pour délit mineur puis relâchés mais désormais, ils seront considérés comme criminels même si ils sont demandeurs d’asile ce qui donne aux autorités le pouvoir de retirer la garde de ces enfants à leurs parents.

G.S

 

La vidéo du jour : No comment ! (Adorable)

NO COMMENT !

Adorable nous dit-on dans la vidéo ; propagande au second degré me diront certains mais les faits sont là. Tueries après tueries les lobbies des armes  ne ce sont jamais aussi bien portés aux États-Uni.

G.S

Et pour rappel :

Science & Vie : Le décor macabre de l’aéroport de Denver (USA)

Un bien étrange décor pour accueillir les passagers qui embarquent depuis l’aéroport de Denver dans l’État du Colorado aux États-Unis.

Des fresques effrayantes, des gargouilles aux visages diaboliques sortant de valises, des stèles prédisant une extinction massive de la population, la statue d’un cheval digne de l’apocalypse et de ces trois cavaliers de la mort, des signes très distincts de l’avènement d’un nouvel ordre mondial…

Le but de ce billet n’est pas de présenter et mettre en avant une de ces théories du complot qui grouillent autour de cet aéroport mais il vous invite à vous poser tout simplement la question.

Si cela n’a rien à voir avec toutes ces théories qui prévoient un complot visant à une réduction drastique de la population mondiale à un demi milliard d’individus, pourquoi tout ceci est-il exposé ainsi à la vue de tous et quel en est le sens.

Dans une volonté délibérée de réduire la population de la terre que nous invitent à croire des théories dites complotistes comme par exemple les chemtrails ou encore les vaccinations massives, il est clair que beaucoup de choses nous sont cachées à nous, citoyens lambda mais du délire à la réalité où se trouve la vérité ?

Beaucoup de documents et vidéos existent concernant le sujet. J’ai choisi une vidéo qui me semble neutre, sans réel préjugé  mettant en avant les faits sans pour autant tirer de conclusion. Elle vous invite à faire vos propres recherches sans tomber dans la psychose de telle ou telle théorie, une manière peut-être de remettre en question notre vision du monde.

Aéroport de Denver, un chantier colossal et mystérieux qui mérite toute notre attention ne serai-ce que pour attiser notre curiosité.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

 

Visite officielle de Macron à Washington : Le baiser de l’allégeance

Ces images feront sourire dans le future pour autant que l’humanité soit encore là pour en débattre, un baiser à la française de la part d’un président de plus en plus décrié dans les médias et même au sein de la communauté européenne pour son esprit Napoléonien et liberticide.

Un baiser que l’on pourrait associer à l’allégeance d’une certaine France pour l’empire.

G.S

>>>Voir aussi<<<

En revanche, l’image ci-dessus est un Fake, elle a été retouchée. (Il ne faut toutou de même pas en rajouter une couche. ndlr.)

La dernière rencontre entre le président français Emmanuel Macron et le président Donald Trump a mis en évidence une chose importante – beaucoup de touchers incroyablement gênants.

>>>Source de la vidéo<<<

États-Unis: un moteur d’avion explose en plein vol, brise un hublot et tue une passagère

Mardi, le hublot d’un avion a explosé suite à une défaillance de moteur, sur la ligne New York-Dallas. Une passagère aspirée vers l’extérieur mais retenue par des passagers est décédée à l’hôpital. L’avion a atterri d’urgence à Philadelphie.

Un Boeing 737 de la compagnie aérienne américaine Southwest a connu mardi peu après son décollage de New York une défaillance de moteur, qui a brisé un hublot et fait un mort parmi les passagers. L’appareil a dû faire un atterrissage d’urgence à Philadelphie.

“Nous pensons que des parties du moteur se sont détachées”, a indiqué l’organisme fédéral de la sécurité des transports (NTSB), qualifiant l’incident, à ce stade, de “défaillance de moteur”.

Politique : Quand le Président Américain déclarait que le Moyen-Orient était une catastrophe

Alors qu’il était en pleine campagne, l’actuel Président Américain, Donald Trump déclarait que concernant la politique des États-Unis sur le Moyen-Orient, ces deux prédécesseurs, George W. Bush et Barack Obama c’étaient complètement plantés.

“Le Moyen-Orient se porterait mieux aujourd’hui avec Kadhafi et Saddam Hussein, nous n’avons rien gagné. Avec Khadafi vous avez vu ce qui est arrivé ? Regardez la Libye, regardez l’Irak. Il n’y avait pas de terroristes en Irak. Saddam Hussein les aurait anéanti immédiatement. A présent, l’Irak est devenu le repère du terrorisme. Si vous regardez l’Irak d’il y a quelques années, je ne dis pas que Saddam était une bonne personne mais l’Irak d’aujourd’hui est devenu un camp d’entraînement pour les terroristes. Plus personne ne reconnait la Libye, il n’y a plus d’Irak ni de Libye. Tout est ravagé, il n’y a plus d’État ni de contrôle.

Le monde serait 100% meilleur avec Saddam et Khadafi. On parle des droits de l’homme avec ces deux hommes mais croyez-vous qu’on les respecte aujourd’hui ? C’est bien pire que cela ne l’a jamais été. Des gens sont décapités, noyés, c’est bien pire aujourd’hui qu’ils ne l’ont été sous Khadafi ou Hussein.

Tout le Moyen-Orient a été en sang sous H. Clinton et sous Obama. En ce qui concerne Assad, ce n’est pas un brave homme j’en ai conscience mais on dépense des millions afin de soutenir des rebelles dont on ne sait pas qui ils sont et beaucoup de gens pensent que c’est l’État Islamique. je ne le crois pas pour ma part mais qui sait ? Avec l’aide de gens dont nous ne savons pas qui ils sont, je ne crois pas que ce soit intelligent.”

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Trump et le Moyen-Orient : ce que nous apprend le livre de Michael Wolff

L’attaque de missiles contre la Syrie, les luttes internes sur le processus de paix ou encore les dessous de la fête organisée à Riyad : le livre de Michael Wolff en dit long sur Trump et le Moyen-Orient

La politique étrangère du président américain Donald Trump a été taxée de « galimatias nauséabond » dans Fire and Fury, l’ouvrage documentant les neuf premiers mois de l’administration Trump, écrit par Michael Wolff – qui a reçu des menaces de la Maison-Blanche.

Donald Trump a rejeté le livre comme « un tissu de mensonges et de déclarations frauduleuses »…

Ce livre traite un grand nombre d’aspects, y compris la façon dont le cercle rapproché de Trump a affirmé que les trois derniers présidents américains avaient eu « tout faux sur la question du Moyen-Orient ».

De l’ordre donné par Trump de tirer des missiles sur une base aérienne syrienne en passant par la façon dont le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane est devenu « le chouchou » de l’Amérique, voici ce que nous apprenons à propos de la vision de Trump sur le Moyen-Orient – et les bagarres en interne qui l’ont parfois façonnée.

G.S

Assassinat de Kennedy : Déclassification des documents, un début de réponse ?

Ce sont des milliers de pages qui pourraient mettre un point final aux théories qui continuent de s’écrire sur une page incontournable de l’histoire des États-Unis, l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Le Président Américain Donald Trump a annoncé sur les réseaux sociaux que de nouveaux documents allaient être déclassifiés. Leur maintient sous scellé depuis 50 ans a alimenté les thèses complotistes les plus folles sur le jeune chef d’État tué le 22 novembre 1963 à Dallas.

Rappel des faits :

Une certitude selon l’enquête officielle, l’assassin se nomme Lee Harvey Oswald, ancien militaire qui aurait été reconnu par plusieurs témoins et identifié comme étant le propriétaire de l’arme ayant servi à tuer Kennedy. 48 heures après les faits, il est abattu sous l’œil des caméras par le propriétaire d’une boîte de nuit, Jack Ruby, un Israélien qui aurait été lui-même assassiné ensuite. La version officielle prétend elle que Jack Ruby a succombé suite à une maladie.

Il est intéressant de savoir que Kennedy voulait enquêter sur le réacteur nucléaire Israélien de Dimona.

En 1961, John Kennedy est élu Président. Tel-Aviv constate alors que le soutient de Washington faiblit. Kennedy plus que tout autre président Américain cherchera à freiner le développement nucléaire Israélien. Il exige une inspection de Dimona afin de s’assurer que l’on n’y fabrique pas d’armes nucléaires. Il menace même de suspendre l’aide économique à l’État Hébreux.

Israël cède mais en apparence seulement. Dimona sert bel et bien à fabriquer du plutonium et des armes nucléaires alors que les israéliens prétendent le contraire. Kennedy n’est pas dupe. Se déroule alors un affrontement en souterrain entre Kennedy et David Ben Gourion. Le Président américain met en demeure le premier ministre israélien de l’époque en lui adressant des lettres lui demandant d’accepter des inspections tous les 6 mois sur le site de Dimona. David Ben Gourion démissionnera peu de temps après.

Ce qu’il faut comprendre c’est que la centrale nucléaire de Dimona était un enjeu stratégique majeur pour Israël. Après la mort de Kennedy, le Président Lyndon B. Johnson nouvellement élu tisse un lien extrêmement étroit avec Israël et Washington ferme les yeux sur les activités à Dimona.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

USA, Ground zero : L’accablante réalité d’une société en fin de vie

Alors que l‘image d’Épinal  que veut faire refléter Los Angeles : Hollywood et ses Méga Stars, richesse, abondance et consommation, c’est à Ground 0 que l’on se rend compte de l’envers ou plutôt de l’enfer du décor.

Ce sont des centaines de SDF que la société semble avoir banni, oublié, des laissés pour compte que l’individualisme lié au capitalisme d’une société moribonde, égoïste et excentrique ne peut désormais plus cacher tant le rang de ces malheureux, ces cabossés de la vie gonfle de jour en jour.

La question qui réside est :

Jusqu’où et jusqu’à quand cela sera-t-il supportable de la part du peuple ?

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

 

USA : Harcelé à l’école, Gabriel, un enfant de 8 ans passe à l’acte et met fin à ses jours

C’est au début de l’année, en janvier que le petit Gabriel à peine âgé de 8 ans met fin à ses jours en se pendant dans sa chambre.

Originaire de la ville de Cincinnati (USA) ce petit garçon qui était plein de vie et que son entourage adorait était victime de harcèlement continus par les élèves de son école. Lors des faits, personne n’a compris pourquoi le garçonnet avait commis l’irréparable mais c’est suite au visionnage des vidéos de surveillance fournies à la police par l’établissement scolaire et où l’on voit l’enfant se faire bousculer qu’une enquête a été ouverte toutefois, la mauvaise qualité des images empêchaient de voir clairement ce qui c’était passé.

Le jour ou ses images ont été enregistrées, le petit Gabriel avait été retrouvé inconscient dans les toilettes de l’établissement. Selon un enquêteur, après la chute de Gabriel, des élèves auraient continuer à se moquer de lui en lui infligeant des coups de pieds. Après avoir été transporté à l’infirmerie, sa mère était venu le chercher. Durant la nuit, il se plaignait de douleurs au ventre et après un examen, l’hôpital qui l’avait ausculté en a conclu à une gastroentérite.  C’est deux jours plus tard que l’enfant mettait fin à sa vie en se pendant dans sa chambre.

La maman du garçon n’a appris que son fils se faisait harceler que le jour où la police a reçu les images de vidéo surveillance. Le jour des faits, quand la maman était venu récupérer son enfant, l’établissement lui a expliqué que son fils avait été victime d’un malaise en se gardant de préciser que ce dernier était dû aux coups que lui avaient infligé ses camarades.

Un enfant de 8 ans confronté à une telle situation est inimaginable et pourtant cela arrive la preuve en est.

Une collecte de dons a été mise en ligne pour venir en aide à la famille.

Reposes en paix Gabriel.

G.S