Syrie et Pierre Le Corf : Soutient à l’association “We are Superheroes”

Il semblerait que mon association We are superheroes soit finaliste au prix des français de l’étranger (première fois que je remplis un formulaire) Il s’agit maintenant d’un vote du public. Je vais juste poser le lien ici si vous avez envie de voter et si vous aimez ce que j’essaye de faire https://fr.surveymonkey.com/r/62LN7LD je ne suis pas très connecté la journée, ni beaucoup de temps hélas … et je pense que du coup j’ai finalement peu de chance si je ne passe ma journée sur FB, Twitter etc. m’enfin ça ne coute rien d’essayer. Si vous avez envie de relayer etc. Merci 

We are Superheroes site officiel >>>

(Article & Vidéos)

Lire la suite

Pendant qu’en France le peuple se fait persécuter par un gouvernement soumis à la finance, ce même gouvernement s’acoquine au terrorisme Syrien

La vérité, vous la voulez ?

“Oyez, oyez !”

N’ayons pas peur des mots :

Pendant qu’en France le gouvernement réprimande son propre peuple, peuple qui appelle à la justice internationale pour recouvrer ses droits , ce même gouvernement arme des terroristes déguisés en casques blancs en Syrie.

À GERBER !!!

Tout n’est que question d’argent. Témoignage :

Depuis la maison d’une amie, pour vous faire ressentir un peu ce que ça signifie pour les gens ici. Beaucoup de quartiers sont encore touchés au quotidien pas les obus terroristes … et si le centre-ville est à peu près hors portée de tir (si ils n’utilisent pas les roquette étrangères comme les 68MM français délivrés aux terroristes😔) … la banlieue de la ville est encore en grande partie occupée et ils attaquent la ville au quotidien même si l’armée essaye de réduire au maximum les attaques. Je sais que la Syrie a presque été effacée des médias, Alep maintenant n’apparaît même plus … mais ne nous oubliez pas.

Pierre Le Corf

Je vous invite à suivre Pierre Le Corf dont l’analyse sur la situation en Syrie remet sérieusement en question une propagande médiatique savamment orchestrée par des journalistes qui sont loin, mais vraiment très loin d’être au dessus de tous soupçons.

On t’aime Pierre et tu peux compter sur nous !

Stéphane Guibert / Finalscape

Syrie et Pierre Le Corf : Témoignage

Pierre Le Corf fait partie de ces femmes et ces hommes qui par leurs actions redonnent à la gent humaine quelques lettres de noblesse.

C’est une barrière difficile à franchir à leur âge (13-14), trouver leur place, ne pas se briser trop dur en cours de route. La guerre a fait un sorte de travail de solidification, ils se sont cassés tellement de fois et n’importe comment qu’ils sont devenus plus dur, plus solides, plus opaques, plus forts dans un sens mais aussi plus difficilement pénétrables … très sensibles et insensibles à la fois, ils cachent leurs faiblesses, profondément … mais à force se perdent, deviennent un petit peu auto-destructeurs pour remplacer le danger initial qui est maintenant moindre dans de nombreuses parties de la ville … et portent une sorte de micro-violence interne qui déborde vers l’extérieur et se répand … Parfois c’est difficile de faire plus d’un pas à la fois avec eux pour les bouger dans le bon sens, exporter un peu ce bordel qu’ils ont à l’intérieur … mais ils avancent doucement et je suis fier d’eux.

Pierre Le Corf

——-

It’s a difficult barrier to cross at their age (13-14), find their place, to don’t break too hard along the way. The war has made a kind of “solidification work”, they have broken so many times so they became harder, more solid, more opaque, stronger in one direction but also more difficult to penetrate … very sensitive and insensitive at the same time, they hide their weaknesses, deeply … but at the end are kind of lost, they become a little self-destructive, a kind of compensation reaction from the initial danger which is now less in many parts of the city … and carry a kind of micro-internal violence that spills outwards and spreads … Sometimes it’s difficult to do more than one step at a time with them to move them in the right direction … export a little this mess they have inside … but they move slowly and I’m proud of them.

Pierre Le Corf

Pierre le Corf et Syrie : Premières bombes terroristes de l’année sur des écoles ce matin

On essaye de faire au mieux … mais voilà le visage de l’innocence au milieu de la guerre, le résultat des mortiers et roquettes de ces dernières semaines sur plusieurs quartiers d’Alep. Parfois j’ai envie d’écrire à propos de la bataille d’Alep, de raconter tellement de choses que je n’ai même parfois jamais partagées par manque d’énergie … il y a tellement que le monde devrait savoir sur cette guerre et sur l’implication internationale, les mensonges, la propagande, les images manipulées, les faux symboles comme ces casques blancs en majorité terroristes (Al Qaida) qui semblent avoir été exfiltrés de Syrie pour jouer un autre rôle … tous ces pantins et marionnettistes qui se battent pour continuer à manger sur le gras de cette guerre et des Syriens, pour ne pas perdre la face avec le vent qui tourne et le voile noir qui se lève, que l’on ne découvre pas leur imposture et leurs demi-vérités …

Je suis en colère mais on est finalement impuissants, qu’est-ce que l’on peut faire sinon partager l’information et aider au mieux? Les choses vont mieux, il y a beaucoup de quartiers à Alep qui sont un petit peu devenus les « triangles d’or » de la ville, les gens ont plus de moyens, sortent, oublient … et tant mieux dans un sens … ces quartiers sont plus ou moins protégés de la vision de la guerre qui continue ailleurs … pourtant il y a un an les terroristes ont tiré des roquettes françaises de 68 mm (délivrées par la France à l’armée libre et Al Qaida) depuis leurs lignes de front jusqu’au plein centre-ville pour démontrer leurs capacités de tir …

Il reste encore quelques batailles majeures pour 2019 avant de vendre la peau de l’ours … je me souviens en 2016 quand l’armée avait libéré Banizeid, un des épicentres terroristes dans le centre-ville, les gens allaient prendre des photos, il y avait eu des fêtes dans les rues … deux jours plus tard la ville a été attaquée par 10 000 terroristes qui ont pris 5 X ce qui avait été libéré et massacré plusieurs centaines de civils et soldats, ils ont pris la seule route qui permettait de sortir d’Alep … je suis heureux des changements pas à pas dans la ville, mais il y a beaucoup d’endroits à Alep et en Syrie qui vivent des situations encore critiques. Ce sont plusieurs dizaines de milliers de terroristes qui sont encore concentrés autour d’Alep et à Idleb. De nombreux villages sur les lignes sont bombardés au quotidien. Il ne faut pas oublier car beaucoup de gens doivent et devront faire preuve de beaucoup de courage cette année …

We are superheroes

———

We try to our best … but here is the face of innocence in the middle of the war, the result of the mortars and rockets these recent weeks in several neighborhoods of Aleppo. Sometimes I want to write about the Battle of Aleppo, to tell so many things that I have never even shared from a kind of lack of energy … there is so much that the world should know about this war and on international involvement, lies, propaganda, manipulated images, false symbols like those white helmets, the majority of them terrorists (++ Al Qaida) who seem to have been exfiltrated from Syria to play another role … all these puppeteers and puppets who are fighting to keep eating on the fat of this war and on the Syrians, not to lose face with the wind that turns and the black veil that rises, that we do not discover their imposture and their half-truths …

I am angry but we are finally powerless, what can we do if not share the information and help the best we can … ? Things are getting better, there are many neighborhoods in Aleppo that have become a little bit like the “golden triangles” of the city, people have more meanings, are going out, forgetting … these neighborhoods are more or less protected from the vision of the war ongoing elsewhere in the city … yet a year ago the terrorists fired 68 mm French rockets (delivered the past few years to terrorists, FSA and Al Qaida) from their front lines to the city center to demonstrate their fire range capabilities …

There are still some major battles for 2019 before selling the skin of the bear … I remember in 2016 when the army had liberated Banizeid, one of the terrorist epicenter in the city center, people were going there to take pictures, there were kind of celebrations in the streets … two days later the city was attacked by 10,000 terrorists who took 5 X what had been liberated and massacred several hundred civilians and soldiers, they took the only road that allowed people to get out from Aleppo … I am happy with the changes step by step in the city, but there are many places in Aleppo and Syria that are still in critical situations. There are tens of thousands of terrorists still concentrated around Aleppo and Idleb. Many villages on the lines are bombarded daily. We must not forget because many people must and will have to show a lot of courage this year …

We are superheroes

Syrie et Pierre le Corf : Le partage et l’amour avant tout

Ramadan Kareem à tous ces gens ont vécu le pire de la guerre et vivent dans le seul endroit où ils peuvent avoir un toit et un lit, ils sont + 250 … c’est à propos d’humains, d’espoir, de courage, de résilience. Je voulais partager avec vous les messages des jeunes et enfants qui ont écrit dans un petit livre que nous avons fait et distribué en même temps que les dates. Je dois dire que c’était très touchant, beaucoup de gens étaient très émus tant ici que dans les familles ces derniers jours.

«Ce n’est pas un gros cadeau, mais c’est une petite initiative par amitié pour vous aider dans votre jeûne pendant le Ramadan. Pour la même raison, mes élèves se sont réunis pour vous aider dans les préparatifs et pour vous donner ce cadeau avec amour, unité. Nous sommes une seule famille … nous sommes vos enfants ou vos frères par-dessus tout. La vie a été dure à Alep ces dernières années … cette guerre vous a volé beaucoup de choses mais vous êtes plus fort que cette guerre, quoi qu’il arrive, ne perdez pas espoir demain, apprenez toujours d’hier mais n’oubliez pas de vivre aujourd’hui. Regardez la volonté et le sourire de ces jeunes, c’est nos sourires pour votre espoir. Espérons que les valeurs du Ramadan seront des valeurs dans nos vies quotidiennes, être conscient, vivre avec amour, partager et donner, apprendre et accepter, de pardonner, d’être unis en tant qu’êtres humains avant quoi que ce soit, c’est le vrai sens du Ramadan. Nous voulons juste vous souhaiter le meilleur pendant ce mois et pour l’avenir aussi, nous vous souhaitons un chemin semé d’étoiles. »

MESSAGES DE JEUNES ET D’ENFANTS:

Lire la suite

Syrie et Pierre le Corf (Témoignage)

Il y a tellement de choses que j’ai envie de faire mais je n’ai pas toujours ni la force, les moyens ou le temps.

Les sanctions internationales contre le pays font que les traitements élémentaires dans le cadre de maladies infantiles, cancers etc… restent limités malgré tous les efforts individuels et gouvernementaux.

J’ai commencé un projet pour les enfants qui n’ont pas le temps nécessaire pour réaliser leurs rêves, je vais essayer …

Mon meilleur ami s’appelait Guillaume, je l’ai accompagné toute mon enfance dans la mucoviscidose, saleté de maladie génétique … dialyses, poches ventrales, dépression, sorties, j’avalais parfois ses bouteilles protéinées dégueulasses quand il n’en pouvait plus mais était obligé de la rendre vide. Il m’a quitté quand j’avais 19 ans, ça fait 10 ans, ça a été un travail personnel immense pour l’accepter. On a eu une vie similaire mais avec différentes expériences, on s’est battus pour vivre et parfois pour survivre. Il faisait partie d’une association en France, ils réalisaient les rêves d’enfants malades et n’ayant pas autant de temps que les autres … ça lui a apporté tellement de confiance en lui et d’espoir …

Lire la suite

Syrie et Pierre le Corf : Témoignage

« Je m’appelle Besher Kaadan, je suis un gamin de 16 ans.
Je suis né à Alep le 03/10/2001, j’y ai vécu pendant 5 ans et puis je suis allé à en Arabie Saoudite j’ai étudiée ma première et ma deuxième année, je suis revenu à Alep pour ma 3ème année, c’est à ma cinquième en 2011 que tout à commencé, cette guerre … les gens mourraient et les terroristes étaient partout dans nos rues, je crois l’une des pires années, ça à duré pendant 6 ans. J’ai vu des amis à moi mourir, j’en ai vu d’autres jetés de leurs propres maisons par les terroristes.

Lire la suite

Syrie et Pierre le Corf : Il y a 8 ans (Témoignage)

Il y a quelques années en arrivant ici, la peur que j’avais et qui me semble de plus en plus justifiée c’est que cette « guerre » depuis 8 ans n’ait pour objectif que d’en préparer une autre, préparer le terrain.

Je sais que pour beaucoup de gens c’est difficile d’imaginer ce que la guerre signifie, ce n’est pas seulement un mot, c’est un puzzle de 100 000 pièces. Aujourd’hui beaucoup de gens pensent que la guerre en Syrie est très compliquée … non, au contraire, elle est sur-simplifiée. La manipulation n’a pas proprement pour objectif le mensonge mais plutôt la confusion, l’incompréhension … et au milieu de ce bordel, comme par miracle, dans votre journal du matin ou sur votre écran on vous apporte la solution pour comprendre, pire, pour « savoir », on vous entasse ce gros tas de stéréotypes, de définitions, d’images découpées au millimètre, de « savoirs pré-mâchés par des des gens payés pour ça au carrefour d’une multitude d’intérêts et d’intéressés … abracadabra, un petit coup de baguette magique et POUF vous voilà des professionnels de la géopolitique moyen-orientale.

La réalité derrière ce miroir de fumée ce sont des gens, des gens qui vivent ce dont les gens parlent, mais pour de vrai. Il y a tellement de choses que j’aimerais partager au quotidien, des petits détails, des étincelles de bonheur, des odeurs de souffre, des moments entre amis, des boules au ventre, de l’inspiration, de la peur, de la colère, de l’amour … ce n’est pas une histoire d’avions ou de terroristes seulement, c’est une histoire de contexte, de détails, de quotidien qui sont finalement ces multitudes de pièces qui se rejoignent les unes les autres et qui permettent de comprendre au plus profond de vous-même, pas seulement par des théories ni des images qui sont trop souvent découpées ou détournées, de comprendre ce qui se passe, comment ça se passe et pourquoi ça se passe.

Lire la suite

Syrie & Pierre le Corf : Témoignage de Rita

« Je m’appelle Rita, je vis à Alep et j’ai 16 ans. Nous étions trop jeunes quand la guerre a commencé, ça a été un vrai choc quand nous nous en sommes rendu compte. Avant nous vivions une vie paisible, nous avions une belle enfance … et soudainement tout s’est écroulé. Nous étions des gamins, il y avait des terroristes, des armes … c’est difficile à exprimer, c’était très dur.

Je ne sais pas, imaginez entendre tous les jours des nouvelles comme quoi quelqu’un atour de toi est blessé ou mort, … j’ai commencé à penser «et si quelqu’un de ma famille était tué … ? Ou si moi-même j’étais blessé en retrouvant mes amis …?

Lire la suite

Syrie et Pierre le Corf : Un pays meurtri et l’avenir fait peur !

En allant voir un ami, devant leur maison, une petite roquette qui s’est éventrée heureusement sans exploser. Ce sont quelques dizaines tous les jours sur de nombreux quartiers l’Ouest.

Pendant ce temps on a beau essayer de faire semblant que tout va bien même si tout va mieux, il reste malgré tout 8 000 terrorises en banlieue et ils continuent de taper la ville jusqu’au maximum de leur portée de tir. Le centre-ville historique est maintenant libéré, les quartier qui concentraient des touristes de toutes les nationalités sont devenus plus ou moins sûrs, mais on ne peut pas faire semblant et on ne pourra pas faire semblant quand tout explosera à nouveau pour la grande bataille dans quelques mois au maximum.

Beaucoup de pays préparent leurs jeux, ce sera très violent sur le terrain mais aussi par les mots, la propagande va reprendre tout son élan pour cette dernière course ou le destin de tout le Moyen-Orient va se jouer.

Lire la suite