Science & Vie : Le paysan du ciel

Science & Vie : Le paysan du ciel

Jean-Marc avait 13 ans lorsqu’il a passé son premier été à la montagne à garder des vaches. 60 ans plus tard, plongée dans l’univers de ce gardien d’une paysannerie oubliée.

Crédit vidéo : Radio  Télévision Suisse

Cinéma Suisse

Gemini – The Twin Stars (1988) with Thomas Nock

L’histoire d’une amitié maudite…

Vacances en Suisse : Valais – Wallis

Vacances en Suisse : Valais – Wallis

Cet été, passez vos vacances en famille en Valais et partez à la chasse au trésor ! 7 destinations valaisannes proposent des énigmes sur le thème de l’eau. L’or bleu n’aura plus aucun secret pour vous.

Environnement : Genève, Parc des Eaux-Vives, quand les porcs sont de sortie le week end !

C’était il y a deux ans et les choses n’ont pas changé bien au contraire

Un parc est un endroit idyllique, un havre de paix où la nature procure à l’homme en plein centre des grandes cités la possibilité de se ressourcer au rythme du chant des oiseaux et de l’eau d’un ruisseau coulant paisiblement.

Seulement voilà, tous les êtres humains ne sont pas issus du même monde apparemment car certains plus enclin à la fête et n’ayant que faire d’un oiseau qui chante et d’un ruisseau qui coule n’hésitent pas à venir tout souiller.

Un parc ressemblant à un petit paradis sur terre peut se transformer l’espace d’une soirée en une décharge jonchée de canettes de bières, de bouteilles d’alcool brisées sur le sol, de plastiques dispersés aux quatre coins d’un gazon soigneusement tondu, de restes de nourriture trainant dans le fond d’assiettes abandonnées ici et là et le tout irrésistiblement accompagné d’une odeur planante d’urine. Ceci est le le triste spectacle qui se déroule pour ainsi dire chaque week-end dans le magnifique parc des Eaux-Vives au cœur de la Genève internationale.

Une petite équipe de SDF qui dort sur les lieux depuis le début de l’été se fait un devoir avant de quitter les lieux aux aurores, de restituer l’endroit propre. Ils passent entre une et deux heures de leur temps chaque week-end à ramasser les salissures et les ordures des fêtards qui ont bien profité de l’endroit la veille au soir.

“Rares sont celles et ceux qui partent en laissant l’endroit tel qu’ils l’ont trouvé. Par contre, il n’est pas rare que des agents municipaux viennent nous tirer de notre sommeil tôt le matin en nous priant de plier bagages prétextant que nous sommes trop visibles.” nous confie l’un d’eux.

Ces petites mains qui se mettent à l’œuvre tôt le matin sans ne rien demander à personne sont en même temps que leurs compagnons d’infortune les cibles d’une société locale qui a mi au point un répulsif destiné à les déloger.

Consommation, déni, mépris et froideur quatre mots clés qui reflètent le monde d’aujourd’hui.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK 

Vidéo :

“Quand les porcs sont de sortie dans la Genève Internationale”

Culture & Cinéma Suisse : En hommage à Jean-Jacques Rousseau, un très beau film, “Le nez dans le ruisseau”

Photo : Liam Kim dans son premier grand rôle sur les écrans de Suisse Romande.

Culture & Cinéma Suisse : En hommage à Jean-Jacques Rousseau, un très beau film, “Le nez dans le ruisseau”

J’ai enfin pu contacter la production du film ; (merci à la commune de Confignon à Genève) grâce à qui vais pouvoir, je l’espère, vous balancer un article sur l’acteur Liam Kim, ici en photo. (ndlr.)

Le stock en DVD est malheureusement épuisé pour le moment mais un “putain” de beau film. Au nom des cœurs perdus, merci pour ces magnifiques images. (G.S)

Petite piqûre de rappel :

2012 est l’année du tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau: conférences, expositions et autres manifestations aux quatre coins de Suisse romande constitueront un hommage à la pensée d’une personnalité hors-pair qui n’a jamais cessé de susciter l’intérêt et de nombreuses interrogations.

Ainsi, dans le cadre d’un séminaire d’histoire moderne intitulé Rousseau et la Suisseet dirigé par le prof. Béla Kapossy, une contribution sera apportée aux célébrations par l’intermédiaire de la projection du film Le nez dans le ruisseau (Christophe Chevalier, 2012), le lundi 21 mai. D’une manière très subtile et délicate, le long-métrage met en exergue l’actualité qui caractérise encore aujourd’hui les réflexions de celui qui aimait se qualifier de «Citoyen de Genève».

SYNOPSIS:
A l’occasion d’un reportage sur le séjour de Jean-Jacques Rousseau à Confignon, Marie (Anne Richard) rencontre Tom (Liam Kim), un jeune garçon qui semble connaître le philosophe sans en avoir conscience. Intriguée, elle soumet les images à un professeur spécialiste, Auguste (Sami Frey) et organise une rencontre entre eux. Le petit Tom, enfant singulier, va ébranler les certitudes du professeur solitaire et bousculer sa vie, ainsi que celle de Marie.

Un film de Christophe Chevalier / CTF-net SA & Taxi Films Genève Suisse, 2012 / 90’

“Le nez dans le ruisseau” Bande annonce

Entretien avec Liam Kim

“C’est mon premier long rôle au cinéma et c’était trop cool” , annonce le tout jeune acteur Liam Kim. Habitant tantôt à Genève, chez sa maman, où il suit également sa scolarité, tantôt à La Rippe, où habite son papa, ce jeune garçon helvético-franco-coréen de bientôt 14 ans vient de tourner dans le film “Le nez dans le ruisseau”, sorti à Genève le 29 août 2012 à l’occasion du tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau. Diffusé dans différentes villes de Suisse romande, le film a été récemment présenté aussi à Paris.

Aujourd’hui âgé de 18 ans, plus rien ne semble démontrer que le jeune acteur ait poursuivi sa carrière et aucune recherche via le web ne donne de résultat au delà de ce film, “Le nez dans le ruisseau” (ndlr).

“Le nez dans le ruisseau” Making of

Le nez dans le ruisseau : Scène finale

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Du LSD à la télévision Suisse

Du LSD à la télévision Suisse

En 1966, la TSR se prête à une expérience étonnante :

Filmer les effets du LSD sur des volontaires. (Fous-rires, hallucinations, distorsions temporelles…) Même si l’expérience a lieu sous contrôle médical, elle serait totalement impensable aujourd’hui.

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Complotiste, complotisme : Et si on en parlait ?

Complotiste, complotisme : Et si on en parlait ?

N’est pas complotiste qui veut ! Faut-il encore avoir des preuves !

Lanceurs d’alerte, cette émission est cousue de fil d’or, elle vous concerne.

Prochain débat dans l’émission de la RTS : “Infrarouge” présenté par l’excellent Alexis Favre.

À voir également en rediffusion sur TV 5 Monde.

Stéphane Guibert / Finalscape

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Suisse : Genève, enlèvement d’Enzo à son école – Témoignages chocs

Suisse : Genève, enlèvement d’Enzo à son école

Témoignages chocs !

Reportage sur les décisions arbitraires et inhumaines d’un placement abusif uniquement décidé par les services sociaux.

Le petit Enzo a été enlevé à son école et déscolarisé sur décision de SPMI qui n’a pas attendu de jugement. Un tuteur qui n’a aucun rôle affectif a été désigné et la famille est totalement impuissante.

Un comité de soutien et nos caméras étaient présentes lors de cet enlèvement brutal qui a nécessité l’intervention de la police pour arracher l’enfant de la famille.

Philippe, Sonja, Yan et nos reporters se sont rendus sur place aussi vite que possible pour témoigner de l’arbitraire. Cette situation peut vous arriver demain.

Enlèvement du petit Enzo par les services du SPMI de Genève :

Chaque année des milliers d’enfants sont retirés dans des conditions souvent anormales. Il n’y a aucun dialogue possible avec ces services, ils décident toujours seuls et pour leurs intérêts.

En France, 100’000 enfants sont placés chaque année. Si la plupart s’en sortent, une partie d’entre eux subissent des drames dans le secret absolu laissant supposer le pire et confirme l’existence de réseaux d’abus d’enfants. Cette situation est similaires dans de nombreux pays.

Collège du Léman Genève Suisse

Collège du Léman Genève Suisse

Une école internationale bordant les rives du lac Léman à Genève et que j’ai côtoyée de près.

“Toilet Roll Chanlange”

Sans tournois et matchs ces jours-ci, notre équipe de football CDL Panthers présente le défi papier toilette ! Maintenant votre défi : pouvez-vous nous dire combien de jonglages ils ont fait ?

Vaccins, Suisse et OMS Coup de gueule Cessez d’avoir peur

Vaccins, Suisse et OMS Coup de gueule Cessez d’avoir peur !

C’est comme cela qu’ils vous tiennent

COUP DE GUEULE

Que feriez-vous si …

Afrique, OMS, vaccins contre la grippe… les masques en excès. Et votre pouvoir de dire NON. Votre pouvoir et votre liberté n’ont pas de prix. “La connaissance libère” et comment un mensonge répété des milliers de fois devient un dogme.

Suisse : Le CFJM lance une nouvelle filière de formation à la Communication

Source de l’image >>>

Suisse : Le CFJM lance une nouvelle filière de formation à la Communication

La journaliste Myret Zaki, nommée responsable de la filière, mettra en place la pédagogie au cours des prochains mois.

Elle sera soutenue par un Comité de pilotage présidé par Philippe Favre, rédacteur en chef de 20 Minutes et composé de Nicole Lamon, rédactrice en chef adjointe au Matin Dimanche, Zeynep Ersan Berdoz, responsable Communication et Innovation du groupe Aevis, Grégoire Nappey, responsable communication chez Prométerre et Marc-Henri Jobin, directeur du CFJM.

Message de Myret Zaki :

“Cher(e)s amis, ce mois de mai je suis nommée responsable de la nouvelle filière Communication du CFJM, l’école romande de formation au journalisme et aux médias.

Nous formerons les entreprises, institutions, communicants à être des influenceurs et leaders d’opinion, qui diffusent des informations d’intérêt sociétal, qui vont au-delà des seules stratégies commerciales et marketing. La communication institutionnelle, aujourd’hui, se doit d’être responsable, d’élargir son spectre à l’intérêt public. Ainsi, elle obtiendra un audience et une adhésion larges, créatrices de communauté.

Voici la vidéo de présentation. Hâte d’avoir vos avis.

Merci à Marc-Henri Jobin, Zeynep Ersan BerdozNicole Lamon, Philippe Favre et Grégoire Nappey qui chapeautent ce projet et au soutien de Frédéric Nejad Toulami et de l’ensemble du Conseil de fondation. Ainsi qu’à Schacher Delphine et Patrick Erdemans.”

Myret Zaki

Voici le communiqué détaillé >>>