France : 1/3 du parc des centrales nucléaires est obsolète et devrait être arrêté par souci de sécurité

Le Fil d’actu nous parle du problème grave de sécurité lié à l’obsolescence d’un tiers du parc français des centrales nucléaires.

En fin d’article un reportage d’investigation sur deux accidents faisant partie des accidents les plus graves de l’histoire qui se sont produits à la centrale nucléaire de St Laurent-des-Eaux. L’un c’est produit en 1969 et l’autre en 1980. Ces faits ont été cachés au grand public et les retombées aujourd’hui affectent toujours l’environnement et la santé.

Les deux vidéos qui suivent sont à voir absolument

Stéphane Guibert / Finalscape

Ça chauffe pour le nucléaire français. Quelques jours après le « feu vert » de la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, au prolongement de 10 ans de la durée de vie des centrales, l’Allemagne, le Luxembourg et la Suisse pointent du doigt la sureté de nos installations.

Ségolène Royal a-t-elle mis le feu aux poudres ? Quelques jours après  ses déclarations sur le prolongement de 10 ans de la durée de vie des centrales, voilà que s’amoncellent les critiques, surtout les inquiétudes sur l’état des installations françaises.

source

vk

fb

Spécial investigation “Nucléaire : La politique du mensonge”

vk

Durant trente ans, EDF a négligé l’entretien des 58 centrales nucléaires françaises. Selon la Cour des Comptes, le coût de la rénovation du parc électro-nucléaire s’élève aujourd’hui à 110 milliards d’Euros. La facture d’électricité des Français devrait donc continuer de grimper ces dix prochaines prochaines années. Le journaliste a enquêté sur le nucléaire français présenté par l’Etat comme sûr, propre, et bon marché. Il met notamment en lumière les problèmes de stockage des centaines de milliers de tonnes d’uranium appauvri à Bessines dans le Limousin, comme à Tricastin dans la Drôme, mais également les incidents de fusion des réacteurs de Saint-Laurent-des-Eaux dans le Loire-et-Cher, dissimulés par les autorités en 1969 et en 1980.

source