Science & Vie : L’homme, cancer de la Terre ?

Peut-on dire que l’homme est le cancer de la Terre ?

Dans son livre De l’inconvénient d’être né, Cioran se permet d’écrire que « L’homme est le cancer de la terre ». De son côté, le politologue et objecteur de croissance Paul Ariès estime, en faisant référence à des thèses comme celle de l’Eglise d’Euthanasia ou à l’ouvrage d’Yves Paccalet : « Comment lire sans réagir que l’humanité serait un cancer ? ».

Pourtant, Yves Paccalet explicite de façon réaliste son point de vue dans son livre2 : « L’homme est un organisme vivant. Comme tous ses homologues, il se reproduit et il consomme. Il a besoin de respirer, de manger… Ce faisant, parce qu’il engloutit beaucoup plus d’énergie et de biens matériels que les espèces sauvages, et parce qu’il prolifère, il détruit à grande vitesse la seule maison dont il dispose : la Terre. p.19 » (…)
« Lorsque, dans un végétal ou un animal, une population cellulaire augmente de façon aberrante, elle déstabilise l’édifice. Elle accapare l’oxygène, l’eau et la nourriture. Les cellules conquérantes ont besoin de celles qui les entourent pour vivre, mais elles les asphyxie, les assoiffent et les affament, tous en les intoxiquant avec leurs déchets. A terme, les envahisseuses ruinent l’édifice dont elles sont une pièce. Elles se suicident. Pour le médecin, une population excessive de cellules prend le nom de « tumeur ». Si le processus de multiplication s’emballe, la tumeur devient maligne : on a affaire à un cancer. Une seule bête colonise en masse la planète entière : l’homme bien sûr ! Nous ne sommes ni le fleuron, ni l’orgueil, ni l’âme pensante de la planète : nous en incarnons la tumeur maligne. L’homme est le cancer de la Terre. Le cancer est une métaphore. Il en existe bien d’autres…

Science & vie : Le top 5 des théories dites du complot

Le top 5 des théories dites du complot

D’après une étude de l’Ifop pour la fondation Jean Jaurès et l’Observatoire Conspiracy Watch publiée en janvier 2018, huit Français sur dix croient à au moins une théorie du complot. Voici le meilleur des pires théories (scientifiques) du complot.  

  • Le projet HAARP (High frequency Active Auroral Research Program) : Version officielle : Il s’agit d’un projet scientifique qui a pour but d’étudier l’ionosphère. Version complotiste : Certains affirment que les 180 antennes installées sur le site permettent de modifier le climat, de détourner des missiles, des avions et de manipuler les comportements humains.
  • Les chemtrails Version officielle : Ce sont les traînées blanches laissées par le passage des avions en vol. Version complotiste : Ces traînées sont composées de produits chimiques répandues par les gouvernements afin de réguler la population et causer des maladies.
  • Les reptiliens et las aliens Version officielle, aucune. Version complotiste : Les reptiliens seraient une race extraterrestre issue d’une lignée d’hybrides humains-reptiles. Ils pourraient changer de forme à volonté.
  • Le sida : Pour les complotistes, le sida aurait été créé en laboratoire par l’homme, afin d’enrichir l’industrie du médicament et de diminuer la population mondiale.
  • La mission Apollo 11 et l’homme sur la lune : Selon les complotistes, l’homme n’aurait jamais marché sur la lune. Il n’y a pas de trace d’alunissage alors que les traces de pas sont bien visibles. Le drapeau américain flotte alors qu’il devrait rester immobile.

Science & Vie : A 104 ans, le plus vieux scientifique du monde vient se donner la mort en Suisse

A 104 ans, le plus vieux scientifique du monde vient se donner la mort en Suisse

Cela fait 20 ans que ce célèbre scientifique militait pour défendre la légalisation de l’euthanasie que la loi australienne interdit. Il a donc décidé de se rendre en Suisse qui est un des rares pays au monde où la mort volontaire assistée est légale.


Suisse : Suicide assisté, jusqu’où peut-on aller ?

Rappel :

Zurich : L’accès au suicide assisté pour les personnes âgées non atteintes d’une maladie grave, mais qui veulent mourir devrait être facilité. L’association Exit Suisse alémanique ouvre le débat.

Un groupe de travail pour débattre de la question de l’accès à l’aide au suicide pour des personnes âgées mais en bonne santé, a été créé ce samedi 17 juin par Exit. Cette commission travaillera bénévolement et sera dotée de 50’000 francs pour les expertises dont elle aura besoin, a annoncé samedi la présidente d’Exit Suisse alémanique, Saskia Frei, lors de l’assemblée générale de l’association à Zurich.

La commission est chargée de livrer pour la prochaine assemblée générale un rapport qui indique les moyens de faciliter l’accès des personnes âgées au pentobarbital de sodium, utilisé dans le cadre de l’assistance au suicide. Les experts doivent réunir les aspects juridiques, éthiques et politiques d’une telle pratique.

Dans un an, les délégués d’Exit discuteront si ce rapport doit être suivi de mesures concrètes. Si oui, ils évalueront la question sous l’angle éthique et politique.

Une demande des membres

La création du groupe de travail a été demandée par un comité de plusieurs membres de l’association, âgés de plus de 70 ans. Parmi eux figurent l’ancien municipal de la ville de Zurich Hans Wehrli, le réalisateur de films Rolf Lyssy ou l’ancienne porte-parole de Swissair Beatrice Tschanz.

Selon ce comité, l’assistance au suicide est semée de trop d’embûches pour des seniors fatigués de vivre et capables de discernement. Actuellement, Exit peut accompagner les patients touchés par de multiples pathologies invalidantes mais qui ne souffrent pas d’une maladie incurable. Outre un diagnostic médical, la pratique tient compte de facteurs psychosociaux déterminants pour la qualité de vie.

Exit Suisse alémanique oeuvre depuis plusieurs années à faciliter l’accès au suicide assisté pour le troisième âge. Il s’agit désormais de contrer les préjugés sur cette pratique. Aujourd’hui, un quart des accompagnements vers la mort concernent des patients de plus de 75 ans.

Attentes d’une petite minorité

Le comité propose que la potion létale puisse être mise à disposition des aînés sans diagnostic ni ordonnance médicale. D’après ses membres, il n’y a pas de raison pour qu’un patient âgé désireux de mettre fin à ses jours ait besoin d’un permis fourni par un docteur. Il est important d’ouvrir ce débat au sein d’Exit, mais aussi hors de l’association.

La présidente Saskia Frei a cependant mis en garde contre des demandes prématurées qui correspondraient, selon elle, aux attentes d’une toute petite minorité. Elle craint que cette facilitation ne mette en danger la pratique plutôt libérale en Suisse en matière d’autodétermination.

Pour Exit Suisse romande, association distincte, la plus grande prudence est de rigueur. Le cadre actuel est «tout à fait suffisant pour traiter la quasi totalité des demandes», a déclaré Pierre Beck, membre du comité, samedi dans l’émission Forum de la RTS. Et d’après lui, la population n’est «pas encore prête à accepter que l’on aide toutes les personnes qui le demandent».

Rôle essentiel des médecins

Dans les faits, les médecins jouent un rôle essentiel pour libéraliser le suicide assisté chez les personnes âgées, a souligné Saskia Frei. Exit Suisse alémanique compte lancer cet été un projet à l’intention des médecins pour améliorer l’information sur le suicide assisté.

Le corps médical réagit encore trop souvent de manière inadéquate face à des patients désireux de mettre fin à leurs jours. Ils méconnaissent souvent le cadre légal. Exit espère mieux informer et sensibiliser les professionnels aux prises avec cette problématique.

Source : Tribune de Genève

Science & Vie : Magnifique solidarité

Une vidéo qui nous démontre l’empathie et la solidarité dont nos amis les animaux sont capables d’avoir entre eux

Déjà postée sur ces pages, je réédite car la qualité des images a nettement été améliorée.

Bon dimanche 🙂

G.S

Science & Vie : Quand l’océan devient phosphorescent en Tasmanie

Le phénomène, observé en plusieurs endroits de l’île, est parfaitement naturel. On se croirait presque dans le film “Avatar”

Un étrange phénomène attire les curieux en Tasmanie. Le long d’une plage, près de George Town, dans le nord de cette île du sud-est de l’Australie, l’océan est soudainement devenu phosphorescent. En pleine nuit, l’eau s’est illuminée d’une lumière bleue quasi surnaturelle.

La magie de la bioluminescence

Le phénomène est en réalité parfaitement naturel. Il est le résultat de la bioluminescence : l’émission de lumière par des êtres vivants, comme le décrit Arte. Dans les eaux de Tasmanie, ce halo lumineux bleuté est produit par un petit organisme vivant unicellulaire appelé Noctiluca scintillans. Ce minuscule prédateur marin, qui se nourrit de plancton, génère de la lumière afin d’attirer ses proies.

Produire de la lumière permet à de nombreuses espères marines de survivre. Si la bioluminescence sert d’appât à certaines, elle fait office de camouflage pour d’autres.

 

Science & Vie : Quand les animaux nous donnent des leçons d’empathie

A toutes celles et ceux qui se font la guerre, qui passent leur temps à se déchirer, à toutes celles et ceux qui ont oublié qu’un geste d’empathie pouvait changer le cours d’une existence, cette petite vidéo qui nous démontre à quel point les animaux ont à nous apprendre.

Petit montage que j’ai illustré par une très belle composition de mon Ami, Didier Marouani, “Secret Dreams” et que je salue au passage.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Science & Vie : La nature a tant à nous apprendre. La charge d’un éléphant stoppée par un état de pensée

L’énergie calme, cet état de pensée qui rassure un éléphant en le persuadant qu’il ne risque rien.

Un guide safari en Afrique nous démontre comment un simple état de pensée peut influencer un éléphant. Nous vivons dans un monde saturé par un mode de communications numériques qui se trouve à l’opposé de la nature nous faisant oublier que nous en sommes issus ce qui dans un déni total nous permet de l’écraser sans ménagement avec nos gros souliers.

Voyez comment lors d’un simple état d’esprit le contact s’opère entre un humain et un pachyderme.

Respect à ce guide et chapeau bas au message qu’il nous transmet.

Stéphane Guibert

Science & Vie : Le décor macabre de l’aéroport de Denver (USA)

Un bien étrange décor pour accueillir les passagers qui embarquent depuis l’aéroport de Denver dans l’État du Colorado aux États-Unis.

Des fresques effrayantes, des gargouilles aux visages diaboliques sortant de valises, des stèles prédisant une extinction massive de la population, la statue d’un cheval digne de l’apocalypse et de ces trois cavaliers de la mort, des signes très distincts de l’avènement d’un nouvel ordre mondial…

Le but de ce billet n’est pas de présenter et mettre en avant une de ces théories du complot qui grouillent autour de cet aéroport mais il vous invite à vous poser tout simplement la question.

Si cela n’a rien à voir avec toutes ces théories qui prévoient un complot visant à une réduction drastique de la population mondiale à un demi milliard d’individus, pourquoi tout ceci est-il exposé ainsi à la vue de tous et quel en est le sens.

Dans une volonté délibérée de réduire la population de la terre que nous invitent à croire des théories dites complotistes comme par exemple les chemtrails ou encore les vaccinations massives, il est clair que beaucoup de choses nous sont cachées à nous, citoyens lambda mais du délire à la réalité où se trouve la vérité ?

Beaucoup de documents et vidéos existent concernant le sujet. J’ai choisi une vidéo qui me semble neutre, sans réel préjugé  mettant en avant les faits sans pour autant tirer de conclusion. Elle vous invite à faire vos propres recherches sans tomber dans la psychose de telle ou telle théorie, une manière peut-être de remettre en question notre vision du monde.

Aéroport de Denver, un chantier colossal et mystérieux qui mérite toute notre attention ne serai-ce que pour attiser notre curiosité.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

 

Science & Vie : le propulseur de navettes spatiales qui fait pleuvoir

On se trouve à mi-chemin entre la science et la théorie du complot qui met en avant les chemtrails

Jeremy Clarkson se dirige vers le Mississippi où la NASA met au point les propulseurs de navettes spatiales. Consommant plus de 18’92’705 litres carburant, ils génèrent la poussée nécessaire pour propulser les astronautes dans l’espace.

Ce qui sort de ce propulseur étonne le journaliste qui démontre que le phénomène génère un immense nuage provoquant des précipitations.

Stéphane Guibert


Science & Vie : Albert Pike annonçait la 3ème guerre mondiale

Albert Pike est un avocat, un général confédéré et un écrivain américain né le 29 décembre 1809 à Boston et mort le 2 avril 1891 à Washington.

Cet homme, annonça 3 guerres mondiales, les deux premières, 14-18 et 39-45 et la prochaine qui selon lui devrait se dérouler comme suit :

La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en utilisant les divergences que les agents des Illuminati attiseront entre les Sionistes Politiques et les dirigeants du monde musulman. La guerre doit être menée de telle manière que l’Islam (le monde Arabe y compris la religion de Mahomet) et le Sionisme Politique (y compris l’Etat d’Israël) se détruisent mutuellement. Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront forcées de se combattre jusqu’à un état d’épuisement complet, physique, moral, spirituel et économique.

Voici à présent une déclaration du Premier Ministre Israélien Benyamin Netanyahou lors d’une conférence de presse le 9 janvier 2015 à Tel Aviv avec l’ambassadeur français, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a déclaré une guerre ouverte contre l’Islam. Cette déclaration d’une violence extrême a été occultée par les médias israéliens, américains et européens qui ont rajouté l’adjectif RADICAL à cette déclaration alors qu’il ne prononce pas ce mot :

“… Ces terroristes ont tué des journalistes à Paris, ils ont décapité des travailleurs sociaux en Syrie, ils ont kidnappé des écolières au Nigeria, ils ont dynamité des églises en Irak, ils ont massacré des touristes à Bali, ils lancent des rockets sur les civils depuis Gaza et font leur possible pour construire des armes nucléaires en Iran.

Ils portent différents noms : ISIS, BOKO HARAM, HAMAS, AL SHABAB, AL-QUAIDA, HEZBOLLAH mais ils sont tous guidés par la même haine et le même fanatisme sanglant. Ils cherchent tous à détruire nos libertés et à nous imposer une tyrannie moyenâgeuse  et violente.

C’est un combat mondial. Traduire en justice les meurtriers de Paris en est le commencement. Ensuite devra suivre une vaste agression contre les forces de l’Islam dans le monde entier. C’est le combat que chacun doit mener.”

Ces déclarations ne sont-elles pas la preuve qu’Israël et le sionisme cherchent à mener le monde occidental dans une guerre contre l’Islam ?

A noter aussi que Benyamin Netanyahou a déclaré qu’il fallait se battre contre les forces de l’Islam et non l’ Islam Radical ni le terrorisme.

G.S