Gilets jaunes : Le « J’accuse…! » de l’écrivain français Édouard Louis à l’adresse du gouvernement d’Emmanuel Macron.

Le « J’accuse…! » de l’écrivain français Édouard Louis à l’adresse du gouvernement d’Emmanuel Macron.

“Une vitrine, on peut la réparer, une voiture brisée, on peut la remplacer mais le dos d’un ouvrier qui est détruit, le corps d’une personne qui est forcée à retourner au travail pour pouvoir bénéficier de ses aides sociales comme l’a été le corps de mon père ça c’est quelque chose que l’on ne peut pas réparer.”

“Je crois surtout que le regain de violence il est du côté du gouvernement qui baisse les aides sociales, qui donne de l’argent aux plus riches qui sont déjà très riches, qui mutile des manifestants, il y a des degrés de violences policières jamais atteint avec des yeux crevés, des mains arrachées, on force les gens à aller au travail coûte que coûte, on harcèle les chômeurs et pour moi ces violences elles sont incomparables (…)

Edouard Louis était l’invité du 12:45 sur le plateau de la RTS pour nous parler de son livre : “J’accuse” qui met en évidence si tant est qu’il faille encore le rappeler, les violences sociales et physiques exercées sur le peuple français ainsi que le fossé qui se creuse de jour en jour entre les plus riches et les plus pauvres.

Stéphane Guibert / Finalscape

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Technologie : La 5 G, dites-le avec le sourire

Source de l’image

” Y’aura bientôt la 5G. Il parait que ça ira beaucoup plus vite, genre comme la 4G quand ça fonctionne … “

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

La 5G qui inspire la méfiance au sein d’une grande partie de la population aurait lors d’un essai effectué dans un parc de La Haye (Pays-Bas), tué une centaine d’oiseaux selon une rumeur en vogue comme le révèle le média 20 Minutes. Mais à l’heure actuelle rien ne prouve que ces morts soudaines soient liées à l’utilisation de cette nouvelle technologie. Des recherches sont en cours afin d’expliquer ce phénomène. Il est à noter que durant toute l’enquête, l’accès au parc sera strictement interdit aux animaux domestiques.

G.S / FINALSCAPE

Environnement : Mobilisation de la jeunesse en faveur du climat … Oui mais … !

Mise à jour : samedi 16 mars 2019 – 13:45 –

En 1971, ce collégien paraît bien seul à s’indigner contre la pollution. En 2019, ils sont des milliers dans les rues.

Le tout est de savoir ce que la jeunesse actuelle est prête à faire dans le concret pou le climat car manifester c’est bien, agir c’est mieux.

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Le climat qui déchaîne les passions et qui divise de plus en plus la communauté scientifique pourrait bien être un enfumage médiatico-politique à l’échelle mondiale.

Le GIEC persiste en disant que ce phénomène de réchauffement global de la planète est dû dans sa majeure partie à l’activité humaine. Or, je vous invite à suivre la conférence de Vincent Courtillot, géophysicien français qui démonte scientifiquement les analyse établies par des centaines d’experts et y dénonce notamment l’enfumage du CO2.

Lire la suite

Humour : I want to Brexit

La joyeuse équipe de 120 minutes, une émission mensuelle diffusée sur les antennes de la RTS et animée par Vincent Kucholl et Vincent Veillon nous proposent : “I want to Brexit”.

Merci à Vincent Kucholl et Vincent Veillon.

L’agenda des deux Vincent pour 2019 :

Se procurer le DVD de leur dernier spectacle : “Le Fric

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Économie 2.0 : Se débarrasser des impôts avec la Micro Taxe

Les micro-taxes pour une société plus juste ? Une vieille idée développée en Suisse que les gilets jaunes se réapproprient.

Une micro taxe de 0.1% sur chaque transaction électronique qui représente en Suisse et par année 100’000 milliards de francs permettrait à la collectivité d’engranger 100 milliards de recettes ; Mais ce n’est pas tout, cette micro taxe financerait le RBI (Revenu de Base Inconditionnel) supprimerait une très grosse partie des impôts et financerait même la caisse maladie de base.

Alors que notre système est en train de s’effondrer, cette économie 2.0 ne serait-elle pas une solution plausible voire même logique pour une répartition des richesses plus équitable ?

Stéphane Guibert / Finalscape

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Humour : La suisse vue de Paris

La Suisse vue de Paris ! 

Coffre-fort, chocolat ou Ovomaltine… pas toujours évident pour nos voisins français d’évoquer ce que leur inspirent la Suisse et ses habitants… taquineries, humour et quelques clichés.

Suisse VS Europe : Les États s’attaquent à la loi sur les armes

Source de l’image

Une révision de la loi sur les armes est nécessaire si la Suisse veut rester dans Schengen.

L’enjeu: respecter la directive de l’UE tout en donnant des gages au lobby des tireurs, qui promet un référendum.

Bruxelles va renforcer d’ici fin 2019 sa réglementation en réponse à la menace terroriste. Dans le cadre des accords de Schengen, la Suisse s’est engagée à reprendre le droit européen d’ici mai 2019. Sans quoi elle court le risque de voir les accords dénoncés.

Accès plus difficile

La nouvelle directive européenne doit rendre plus difficile l’accès aux armes susceptibles de faire beaucoup de victimes, comme certaines armes semi-automatiques. Or le Conseil national a adopté en mai dernier deux dispositions incompatibles avec la réglementation européenne.

L’une concerne les chargeurs de grande capacité, l’autre le marquage des armes à feu assemblées. La commission du Conseil des Etats veut corriger le tir. Mais consciente de l’hostilité des milieux du tir, la commission propose aussi quelques gestes en leur faveur, notamment quant à la tenue par les armuriers d’un inventaire des chargeurs de grande capacité.

Loi sur mesure

Berne a déjà obtenu plusieurs concessions de Bruxelles pour sa révision de loi. Les chasseurs ne sont pas concernés. Pour les armes de service, pas de changement: elles pourront continuer à être conservées à la maison après le service militaire. Aucun test psychologique ne sera exigé. Un registre central des armes ne devra pas être créé.

L’UDC, opposée à toute réglementation imposée par Bruxelles, s’est faite le porte-voix de l’opposition à la loi. La directive européenne ne servirait à rien pour lutter contre le terrorisme. Elle serait le premier pas vers un désarmement de la Suisse et une atteinte aux traditions helvétiques du tir.

Pour raqppel :

Oskar Freysinger, conseiller d’État (UDC/VS): “On sortira de Schengen s’il le faut!”

 

Crédit Vidéo : Radio Télévision Suisse

Culture & Cinéma : Le temps où le temps n’était pas compté et où l’on prenait le temps de vivre.

Source de l’image

Le temps des cerises, le temps où le temps n’était pas de l’argent et où l’on prenait le temps de regarder la rivière du temps.

Environnement : En Suisse, tous les domaines de l’État de Neuchâtel devront passer au bio

Tous les domaines viticoles et agricoles appartenant à l’État de Neuchâtel devront être convertis en culture biologique. Les députés du Grand Conseil ont approuvé mercredi une motion des Vert’Libéraux, malgré l’opposition de certains producteurs.

Le canton fait de plus en plus figure de pionnier de l’agriculture biologique. L’été passé, la ville de Neuchâtel avait déjà décidé de passer tous ses domaines en bio et, en janvier dernier, le Grand Conseil avait accepté un postulat pour interdire les pesticides de synthèse.

La motion approuvée mercredi demande au Conseil d’Etat de convertir dans les meilleurs délais ses mille hectares de terres cultivées à l’agriculture biologique ou biodynamique et de proposer des mesures favorables à la biodiversité et à l’environnement aux niveaux viticole et agricole.

“Il faut que le consommateur joue le jeu”

Le texte a été âprement discuté parmi les vignerons et agriculteurs présents au Grand Conseil. Le député PLR Alain Gerber, président des vignerons neuchâtelois et vice-président de la Chambre neuchâteloise d’agriculture et de viticulture, prévoit lui-même de reconvertir son exploitation, mais il a combattu la motion.

“Si je veux continuer à cultiver ces parcelles de l’Etat, je dois transformer tout mon domaine ou arrêter de les cultiver. Pour un agriculteur qui ne vend pas lui-même ses marchandises, s’il n’y a pas de preneur bio dans le secteur, il y aura une perte financière. La meilleure solution, c’est que la chose devienne nécessaire par un manque de produits. Il faut que le consommateur soit acteur et joue le jeu”, déclare le vigneron jeudi dans le 12h30 de la RTS.

Alain Gerber regrette une tendance à pointer du doigt les producteurs et à vouloir leur dicter des règles. La reconversion ne se fera cependant pas du jour au lendemain. En effet, la motion donne deux ans au gouvernement neuchâtelois pour se prononcer sur la manière avec laquelle il entend forcer les quelque 130 fermiers de l’Etat à se reconvertir.

Source : Radio Télévision Suisse

Des centaines de Gilets jaunes manifestent devant le siège européen des Nations Unies à Genève

Mise à jour : mercredi 21 février 2019 -01:09 –

(Live et diaporama en fin d’article)

Des groupes de gilets jaunes savoyards ont appelé à manifester mercredi devant l’ONU, sur la place des Nations, à Genève.

Les autorités cantonales ont délivré mardi une autorisation pour le rassemblement qui pourrait regrouper jusqu’à 5000 personnes.

Mise à jour mercredi 20 février 2019

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Crédit vidéo 20 minutes.ch

Des “gilets jaunes” ont manifesté ce mercredi matin sur la place des Nations à Genève. Ils étaient 1000 selon les organisateurs, 600 selon la police.

Plusieurs centaines de gilets jaunes ont entamé mercredi matin un rassemblement sur la Place des Nations à Genève pour crier dans le calme leur désarroi face au gouvernement français et à l’attitude des forces de sécurité. “On est pacifistes”, ont-ils assuré.

Ils étaient attendus par milliers, mais seuls quelques centaines avaient convergé au début de la manifestation. “C’est dur en semaine. Des gens travaillent”, a glissé l’un des gilets jaunes.

Non loin de lui, un homme donne le ton de la frustration que sont venus relayer ces personnes qui ont afflué de plusieurs départements français. “Ce que j’ai obtenu, c’est en me battant”, dit-il en exhortant ses camarades à ne pas baisser la garde dans leurs revendications.

Lire la suite