Coup de gueule personnel : La vérité nous libèrera

En Syrie comme dans le reste du monde, il est désormais inacceptable d’accréditer les images et les situations que les médias mainstream nous jettent en pâture. En faisant quelques recherches sur le web tout en se soustrayant à la manipulation des médias de masse, on aura vite fait de comprendre à quel point le mensonge qui est ancré et accepté par la plus grande partie d’entre nous fait partie de la vérité que l’on veut nous faire avaler.

La Syrie, la Palestine, le Yémen ou tous ces pays ciblées par l’appât du gain seront systématiquement les victimes inconditionnelles de coups D’État et de rébellions formatées par l’occident. Il faut être clair !

Si ce qui se passe en France aujourd’hui avec le mouvement des Gilets jaunes se produisait en Syrie, il y a fort à parier que le régime Français en place, celui de Macron, aurait appelé à la destitution du gouvernement de Bachar el-Assad en le conspuant et en le traitant de dictateur.

Alors qu’en Syrie le peuple essaye de se reconstruire, voilà qu’en Europe, des Élites (non élues), à la solde du grand capital, font tout ce qu’elles peuvent pour détruire la souveraineté et la démocratie.

L’Europe promise n’est qu’une chimère, un mensonge qui ne sert qu’à une économie néolibérale et dont les seuls bénéficiaires sont les riches qui se gavent au détriment de celles et ceux qui ne peuvent même plus se nourrir correctement.

La vidéo que je vous propose dans ce billet nous parle du Congo et du génocide qui s’y perpétue depuis des décennies.

Lire la suite

CODE D’HONNEUR DU SOLDAT (Vidéo)

Message aux Forces de l’Ordre

Cette vidéo (lien ci-dessous) n’a pas été faite pour passer le temps. La France est dans l’urgence citoyenne. Les ennemis de notre malheureux pays s’apprêtent à le mettre en exil à l’intérieur même de son territoire. Le Peuple de France doit se libérer de ses menottes économiques, dont ses geôliers ont gaiement jeté les clés dans les caniveaux de son désespoir. 

Lire la suite

Mouvement Gilets jaunes : Tentions maximales !

Les médias qui diffusent des images de casseurs, décrédibilisent le mouvement des Gilets Jaunes qui à la base se voulait être un mouvement pacifiste. Si l’on prend la peine de tourner quelques minutes sur les réseaux sociaux, on a vite fait de se rendre compte que la réalité est différente.

Des vidéos où l’on voit et comme les qualifient les manifestants : des flics casseurs ou encore cette vidéo où l’on voit un malheureux gilet jaune à moitié défiguré par un flash ball  (qui aux dernières nouvelles se porte bien et a été pris en charge par les urgences), tout cela reflète le malaise de la société Française dont le poids de la douleur causé par le mépris et l’indifférence d’une caste de privilégiés semble avoir fait inexorablement pencher la balance vers l’insurrection des consciences.

La réalité dépasse la version officielle qui est elle-même dépassée par les évènements.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Gilets jaunes : Macron a ouvert la boîte de Pandore

Il faut à présent savoir ce que vous, qui devriez nous servir et non pas nous asservir faites pour nous !

Exaspéré, un Gilet jaune de 61 ans et retraité s’adresse à un membre du gouvernement chargé de relayer les informations plus haut :

“On a jamais vu quelqu’un nous mépriser comme ça. Si on est dehors du matin au soir c’est quand-même grâce (à cause) aux mesures que votre gouvernement à prises et c’est ce qui a fait déborder le vase ; mais le vase était déjà plein (…)”

“(…) Il n’y a personne qui a 1’000 euros pour changer de bagnole. Les gens qui se battent, ils sont à moins 30, à moins 50, à moins 500 euros tous les mois et depuis longtemps. On emmène plus nos femmes au cinéma, on ne va plus au restaurant, on ne fait plus de cadeaux aux gosses, on amène plus de fleurs à la maison, on achète de la bouffe pour chien avec laquelle  on nourrit nos enfants à cause de vous. On est au bout du rouleau (…)”

“(…) Monsieur Macron a ouvert la boîte de pandore mais vous et lui ne savez pas quand vous la refermerez. Méfiez-vous du peuple, vous l’avez mis dans la rue, vous n’arriverez peut-être pas à le faire rentrer à la maison.”

Patrick SEBASTIEN : “Je soutiens les gilets jaunes face à la caste au pouvoir”

L’animateur qui est l’une des figures des programmes de Tv5monde et France Télévisions depuis des années avec notamment « Le plus grand cabaret du monde » et « Les années bonheur » lance un appel dans son nouveau livre pour plus de bienveillance dans un monde qu’il juge brutal.

Il commente aussi l’actualité marquée par les actions des gilets jaunes en France en disant : “Les gens qui sont aujourd’hui dans la rue, c’est Ma France, c’est les miens, c’est ces gens-là que l’on méprise, que l’on met de côté et c’est pour ça que je les comprends (…)”

“On ne peux pas mépriser et abandonner les gens et dire : voilà, il y a une caste supérieure (qui rappelle des souvenirs dramatiques), la caste qui décide que tout le reste doit dégager (…)”

“Il y a en France trois trucs qui sont merveilleux, c’est la sécurité, l’écologie et la santé ; pour piquer du pognon c’est formidable (…)”

L’interview complète

Gilets jaunes : Gros coup de gueule

Aux portes de l’Élysée, ce manifestant lâche toute sa colère et sa frustration.

Il s’adresse tout d’abord aux CRS :

“Nous on est le peuple, on est avec vous ! Vous vous êtes avec personne, vous êtes pour un monsieur, pour une minorité. Soyez avec nous. On est le peuple français et vous nous tirez dessus, vous nous gazez !”

Puis au micro d’un journaliste du média “Brut” qui lui demande pourquoi il demande aux CRS de les rejoindre :

“Oui parce que s’ils nous rejoignent pas, que va-t-il advenir du pays ? Il va couler, les gens vont mourir de faim, et après, on va nous pucer comme du bétail. Macron il ne sert à rien dans tout ça, il sert juste à protéger ses potes, les lobbies (…) 11 vaccins pour nos enfants, mais ils se prennent pour qui ? (…)”

Il s’adresse à nouveau aux CRS :

“Nous on est là en paix, on est là pour respecter les droits et à partir du moment que la constitution est tombée, le monsieur n’est pas notre président. Il n’y a plus de droits de l’homme, les droits de l’homme de 1956, Tiens ! (…)

Stéphane Guibert / Finalscape

Gilets jaunes : Au Leclerc de Saint Die les CRS retirent leurs casques…

les CRS retirent leurs casques

“(…) et en plus, ils sont beaux comme des dieux !” dit-on dans la vidéo.

En espérant que ce geste d’empathie en faveur des manifestants ne se retourne pas contre eux avec des sanctions de leur hiérarchie (ndlr.)

G.S / FINALSCAPE

Gilets jaunes : Le carburant est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase (Vidéo)

Bien qu’au départ de cette mobilisation Nationale des Français, la hausse des taxes sur les carburants ait été le leitmotiv, face caméra, de nombreux manifestants font part de leur ras-le-bol et tout y passe : les retraites, la baisse du pouvoir d’achat, les privilèges accordés par l’État aux plus riches et ce au détriment des petites gens, la manipulation des médias mainstream etc … En fin de reportage, on demande même à l’actuel locataire de l’Élysée, Emmanuel Macron, de s’en aller.

Il faut noter dans ce reportage, la passivité des forces de l’ordre qui interviennent même en faveur des Gilets jaunes lors d’une altercation et le “Hourra” des manifestants en faveur de ces mêmes forces de l’ordre, ce que l’on ne voit jamais dans les innombrables vidéos diffusées sur les réseaux sociaux.

Les Français sont fatigués d’une politique qui ne va que dans le sens des intérêts d’une économie néolibérale dont les seuls bénéficiaires sont : les actionnaires, les banques et une minorité de nantis. Un éveil soudain, une insurrection qui après avoir été mitonnée à petit feu sous cocotte minute durant de longues années semble vouloir aujourd’hui et soudainement exulter en hurlant sa colère face à un système rendu inhumain.

Lire la suite

Suisse : Manifestations contre la hausse abusive des primes maladie

Pendant qu’en France, le mouvement “Gilets Jaunes” se mobilise contre la hausse du prix des carburants et pour manifester un ras-le-bol général, des citoyens de son petit voisin, la Suisse, se mobilisent contre la hausse insupportable des primes maladie.

En suisse, le représentant des caisses maladie reconnait publiquement que des mauvais placements en bourse peuvent justifier une hausse des primes chez les assurés.

Reflets filmés des manifestations et extrait de l’émission Infra rouge sur la chaîne Suisse RTS.

Site officiel de l’association LCAPAM >>>

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

France : Gilets jaunes, ils étaient près de 244’000 sur les routes de France

Ils étaient près de 244’000 (chiffre recensé par les différentes préfectures et par des sources provenant de l’État français) sur les routes de France samedi pour protester contre la hausse des taxes sur le carburant et la baisse du pouvoir d’achat.

Une mobilisation  bien mitigée pour un ras-le-bol généralisé ! (ndlr.)

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse