Environnement : Quand une autoroute passe par dessus le biotope avec la bénédiction de l’État

En Alsace, une pasteur est devenue l’une des figures de proue de l’opposition au projet de contournement autoroutier de Strasbourg. Cette femme tient tête à la police pour protéger la forêt au côté de ses paroissiens et de militants écologistes, les Zadistes.

Nous sommes à Kolbsheim en Alsace, petite commune de 900 habitants située à 15 kilomètres de Strasbourg. Des engins viennent de pénétrer dans sa forêt pour arracher des arbres. Les machines préparent le terrain pour y construire une autoroute. Il s’agit du grand contournement ouest de Strasbourg appelé GCO.

La pasteure de Kolbsheim, Caroline Ingrand-Hoffet  fait sonner les cloches de son église pour appeler les riverains à la résistance mais les forces de l’ordre bloquent déjà tous les accès à la forêt. Cette commune d’ordinaire si paisible semble en état de siège.

Derrière cette autoroute, c’est un projet de société qui ne tient pas compte du fait que l’humain a besoin de la nature pour vivre.

Malgré la résistance, les arracheurs d’arbres poursuivent leur sale besogne. Pourtant, en vertu de la protection du biotope, des recours ont été déposés.

La lute a commencé la veille dans la forêt de Kolbsheim ou les forces de l’ordre ont délogé des altermondialistes venus de toutes parts afin de soutenir la cause.

Ce qui est choquant et scandaleux pour Caroline Ingrand-Hoffet, c’est le réflexe de violence de la part des forces de l’ordre face à une opposition totalement justifiée et légitime mais la violence la plus virulente est de se dire que l’État n’attend pas les recours juridiques qui sont un véritable outil démocratique avant de faire couper des arbres. Cette violence pose des questions de fond sur la société dans laquelle nous allons continuer à vivre.

Germaine Schell nonagénaire et habitante de Kolbsheim déclare face caméra :

“L’État est sous l’influence des multinationales et s’en remet à leurs directives et aux décisions du grand patronat”

Un reportage de la Télévision Suisse que vous ne verrez probablement jamais sur une chaîne française.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Capitaine Marleau alias Corinne Masiero chez François Ruffin

“Dans le cul de l’oligarchie”

C’est avec un franc parler un peu rêche que Corinne Masiero qui incarne le capitaine Marleau sur le petit écran s’exprime en faveur de François Ruffin lors d’un meeting.

Des phrases choc comme : “Qui c’est les plus forts ? C’est nous ! Qui c’est les bâtards ? C’est eux !

Ou encore : “Dans le cul de l’oligarchie !

Puis elle fait référence au roman de George Orwell “1984” en citant cette phrase : “Nous allons vous presser jusqu’à ce que vous soyez vides et puis, nous vous remplirons de nous-même”.

C’est un discours  de 11 minutes qui dénonce un système corrompu et hypocrite, se servant de la peur des citoyens pour les manipuler afin de faire passer des réformes et des lois liberticides.

Un vrai régal, le franc parler d’une citoyenne parlant en langage citoyen.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

 

Rappel :

Quand le Capitaine Marleau alias Corinne Masiero veut faire sa fête à Macron

Emmanuel macron “Le jour où tu veux faire la révolution, t’apprends d’abord à avoir un diplôme.” Emmanuel Macron fait la leçon à un adolescent.

Emmanuel Macron ne sait peut-être pas que l’intelligence ne se mesure pas à son instruction.

Un adolescent qui se fait remettre en boîte par l’actuel locataire de l’Élysée :

Tu es là, on est dans une cérémonie officielle, tu te comportes comme il faut. Tu peux faire l’imbécile mais aujourd’hui c’est la Marseillaise et le chant des partisans. Tu m’appelles “Monsieur le président de la république” ou “Monsieur” ! Et tu fais les choses dans le bon ordre : Le jour ou tu veux faire la révolution, t’apprends d’abord à avoir un diplôme et à te nourrir toi-même. D’accord ? Et à ce moment-là, tu iras donner des leçons aux gens.

Ce qui signifie pour simplifier que tant qu’on a pas de diplôme, tant qu’on a pas eu à en découdre avec le système, on est inapte à formuler une opinion claire et on reste à notre place de gueux.

Il est possible que ce jeune homme qui n’a peut-être pas de diplôme ait un Q.I plus élevé que son interlocuteur et pour qu’un peuple se libère, il faut qu’il prenne d’abord conscience que son intelligence n’est pas liée à son statut social et encore moins à son instruction dont les bases même sont de plus en plus remises en question aujourd’hui.

Les médias corrompus s’appliquent plus que jamais à nous enfermer dans une bulle d’idées et de préjugés dans laquelle nous nous auto-flagellons tout en nous laissant bercer par des illusions qui nous relèguent dans un système de consumérisme hors normes.

“TRAVAIL, CONSOMME ET CRÈVE !”

Je salue ce gosse qui malgré-lui a fait le buz sur la toile et l’invite à suivre ses rêves avec ou sans instruction en lui disant que sans les utopistes, les plus beaux rêves de l’humanité n’auraient jamais vu le jour.

Bonne chance bonhomme et ne te laisse pas corrompre par ce système qui est aux abois.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK / MondiAspora

France : La résistance se mobilise tout en se divisant.

France : La résistance se mobilise tout en se divisant.

Lors de la manifestation organisée à Paris le 13 mai 2018 et dont le slogan était : “Il faut l’unité pour chasser Macron”, le moins que l’on puisse dire c’est que les organisateurs étaient très sélectifs en matière d’unité.

Muselage des médias indépendants, liberté d’expression moribonde, la résistance qui appelle à l’unité semble plus divisée que jamais. Les élites en sont parfaitement conscients et savent que c’est cette division des français qui leur assure une pérennité sereine.

Vincent Lapierre en fait les frais alors qu’il était sur le tournage qui devait couvrir l’événement.

Vincent Lapierre est désormais présent sur le réseau social VK

France : “La fête à Macron” attire des dizaines de milliers de manifestants à Paris

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé sous un soleil éclatant et dans une ambiance bon enfant samedi à Paris pour faire “la fête à Macron”. Ils ont dénoncé les différentes réformes engagées par le président français.

Le mouvement politique La France insoumise (gauche radicale), dont le député François Ruffin a initié cette marche, a revendiqué la présence de 160’000 manifestants “pour dire Stop Macron”. La préfecture de police en a compté quatre fois moins.

Le gouvernement avait fait part ces derniers jours de sa crainte de débordements, après les violences spectaculaires causées par environ 1200 black blocs lors du traditionnel défilé du 1er mai, et pas moins de 2000 policiers et gendarmes ont été déployés.

Macron en Dracula, Macron en Jupiter ou Macron en banquier-roi la corde au cou: le chef de l’État a été mis à toutes les sauces lors de cette manifestation “pot-au-feu”, laissant champ libre à de multiples revendications.

“Tous en Suisse, tous!”

Des rassemblements ont également eu lieu dans plusieurs villes de France, avec des slogans aussi potaches que revendicatifs, rassemblant chacun plusieurs centaines de personnes. A Bordeaux, le second degré dominait: “Tous en Suisse, tous en Suisse!”, pouvait-on lire sur une pancarte.

Selon les organisateurs, cette initiative est une “première étape”. Déjà, plusieurs associations, syndicats, partis envisagent une nouvelle journée de protestation le 26 mai.

Source : Radio Télévision Suisse

Marc Granié, ancien CRS de l’Élysée témoigne à visage découvert sur les criminels au pouvoir

Lors de la seconde guerre mondiale alors que le régime de Vichy était au pouvoir on qualifiait les résistants de terroristes. Aujourd’hui, ils sont élevés au rang de héros de la nation. La France vit en ce moment des heures très graves qui s’inscriront dans son histoire.

G.S

Dernière minute : Selon Eric-Régis Fiorile, Porte parolle du CNT (Conseil National de Transition), Marc Granié vient d’être interné à l’hôpital Henry Ey, avenue de Choisy dans le 13ème arrondissement.

DERNIÈRE MINUTE : MARC GRANIE MIS EN GARDE A VUE !

“Un document vidéo avec des révélations à couper le souffle ! A voir absolument, avec les réserves de vérification habituelles que chacun se doit de faire. Mais si l’identité de cet homme est avérée, alors nous pouvons saluer son courage exceptionnel. Il y a encore des hommes dans ce pays.”

Marc Granier ancien CRS de l’Élysée fait des révélations époustouflantes sur beaucoup d’événements dramatiques survenus en France et dont les versions officielles sont constamment égratignées par celles et ceux que les médias mainstream désignent comme des “théoriciens du complot.”

Voici en résumé les propos tenus dans la vidéo.

Marc Granié cite notamment les assassinats de plusieurs hauts fonctionnaires français, celui de Coluche à qui le gouvernement de l’époque avait proposé la légion d’honneur etc… De ces policiers qui se suicident dans des circonstances étranges.

l’affaire Merah : Il faut savoir que les américains l’avait intercepté dans le pays où il s’entrainait pour le djihad, qu’après cette interpellation, les autorités américaines ont contacté la France qui a répondu : “Laissez-le”. Monsieur Merah était un agent qui travaillait pour la France et qui par la suite fut assassiné.

“Je n’ai pas donné de précisions concernant mes tentatives d’homicides maquillées en suicides ; elles sont toutes écrites, elles sont toutes minutées, avec les acteurs de ces complots et je j’ai apporté toutes ces informations à l’ambassade de Russie où j’ai été très bien reçu. Si il devait m’arriver quelque chose, il suffirait de demander à l’Ambassade de Russie pour les divulguer au grand public.”

Ces informations ont été également confiées au CNT (Conseil National de Transition)

Le 5 mai, une tentative d’offrir au peuple français la possibilité de sortir de cette gabegie politico-financière devenue aujourd’hui institutionnelle est organisée par le CNT.  L’ancien CRS donne des conseils à ces collègues en activité :

“Le 5 mai 2018 nous nous rassemblons, des généraux de l’armée, des généraux de la gendarmerie, des hauts fonctionnaires de police, des hauts magistrats qui individuellement ne peuvent rien faire et ils savent que les traitres à la Nation nous envoient dans le mur ; si le 5 mai nous ne réussissons pas, nous ne pourrons plus jamais revenir en arrière. Je leur dit, à mes collègues policiers, gendarmes et militaires, ce jour du 5 mai n’allez pas sur Paris…”

Stéphane Guibert

Secret des Affaires : Deuxième épisode (On va vous empoisonner au nom du secret des affaires)

Secret des affaires : Informer l’opinion publique va devenir un délit !

Alors que la loi sur le secret des affaire ne devrait s’appliquer qu’à la concurrence, ce qui est déjà le cas lors d’espionnage industriel, elle va s’étendre et s’appliquer aux lanceurs d’alerte ainsi qu’ journalistes d’investigation.

Cette loi qui va s’appliquer à l’Union Européenne va faire en sorte de donner carte blanche à des entreprises comme Monsanto, Philip Morris, l’industrie pharmaceutique, l’industrie agroalimentaire etc… pour agir selon le calendrier de leurs intérêts financiers tout en muselant le travail des journalistes et lanceurs d’alerte qui enquêtent sur le terrain pour dénoncer des pratiques qui mettent en danger notre santé, notre environnement ainsi que l’avenir de nos enfants.

Le Néolibéralisme montre son vrai visage et pour celles et ceux qui douteraient encore que nous sommes gouvernés par les banques et les multinationales, si cette loi permissive ne leur ouvre pas les yeux c’est qu’il y a vraiment un gros problème au niveau des neurones.

Je mets à nouveau en lien, sous la vidéo, la pétition contre cette loi qu’il faut absolument signer !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

 

>>>LIEN SUR LA PÉTITION<<<

Le secret des affaires : Une loi permissive qui se met en place. En France l’étau se resserre de jour en jour

LA DÉMOCRATIE RÉGRESSE ENCORE D’UN POINT AVEC LE SECRET DES AFFAIRES !

Vous aimez être informé de ce qui se trouve dans vos assiettes, vous appréciez le travail de ces journalistes qui vous informent sur les dérives de l’industrie du tabacs, sur les manigances de ceux qui planquent leur argent dans les paradis fiscaux, de la nuisance des pesticides sur l’environnement et la santé ?

Tout cela risque de disparaitre au nom du secret des affaires !

Élise Lucet nous invite à nous mobiliser pour amender ce texte de loi afin qu’il ne passe pas car dans le cas contraire, informer les citoyens pourra être passible de très lourdes sanctions.

Comment un gouvernement déjà très impopulaire auprès des citoyens qui en ont élu le président peut-il encore en rajouter une couche en votant des lois permissives qui ne vont que dans le sens des lobbies et des multinationales ?

Sous la vidéo vous trouverez le lien de la pétition et je me joins à cette journaliste de talent pour vous inciter vivement à suivre son exemple.

Ce qu’il faut savoir dans le cas où cette loi serait adoptée et dans le cas ou il y aurait un jugement opposant journalistes et multinationale(s), c’est que les juges mandatés pour régler le problème feront partie intégrantes du personnel des plaignants ou autrement dit, des multinationales. On doit pour cela remercier les accords mortifères de libre échange signés sans l’approbation voir même en le cachant habilement à  la volonté populaire, entre lobbies et gouvernements corrompus.

Tout cela est difficile à comprendre et les inepties qui vous sont servies dans vos médias de tous les jours vous invitent à ne même pas vous poser la question.

La lobotomisation des consciences est en marche !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

>>>LIEN SUR LA PÉTITION<<<

La vidéo du jour : Ils ont tué nos droits

Macron pond un décret presque chaque matin comparant les Français à de jolis crétins. Hors de notre inertie, notre monde endormis, il s’en prend aujourd’hui à notre démocratie.

Et pour gagner de l’argent, notre gouvernement par un projet odieux élaboré dans les coulisses tente de nous priver de notre humanité, de notre justice, ce qui nous rend nerveux.

Alors on va y aller, pas les laisser faire crois-moi, on ne dira pas assez dommage, assez dommage. Ils ont tué nos droits.

France : Pour retrouver une démocratie digne de ce nom, au lieu de se déchirer, la résistance devrait se coordonner

Entre celles et ceux qui aspirent à plus de démocratie en France, si les choses n’évoluent pas c’est parce que beaucoup d’avis divergent et au lieu de créer un réel dialogue entre les politiques et les citoyens, les efforts se noient dans un océan d’informations qui se soldent par un déchirement et à terme, un éclatement des bulles résistantes.

Voici un entretien de Thierry Borne leader du mouvement “Parti de Rien” au micro du média ERTV, qui à mon sens, a toute son importance pour la cohésion d’un mouvement citoyens.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK