Environnement : La vidéo du jour dans “Travail écologique”

Protection de l’environnement, c’est l’hôpital qui se fout de la charité !

No comment : Quand les océans recrachent nos ordures !

Quand les océans retournent leurs ordures aux expéditeurs !

Environnement : Tu aimes le poisson ? Alors tu devrais te faire au plastique !

Alors qu’à tort ou à raison le réchauffement climatique attise toutes les passions, alors que ce fameux climat rapporte comme jamais de l’argent aux lobbyistes du “Greenwashing”, notre pauvre environnement qui se meurt à vitesse grand “V” demeure quand à lui presque caché voir ignoré de la part du plus grand nombre.  On consomme encore et toujours plus.

Les gosses du monde entier font la grève du climat alors que la terre qui les nourrit est juste en train d’agoniser.

Le climat fait partie des cycles de la vie ne vous déplaise et notre belle planète s’en occupe. Elle n’a jamais eu besoin de nous pour ça. Notre environnement ainsi que notre biodiversité  en revanche, nous en sommes directement liés et en sommes responsables.

Faire la grève du climat en prenant au passage des taxes, voilà une bonne manière de rentabiliser la bêtise humaine.

L’humanité survivra au climat comme elle l’a toujours fait par contre, survivra-t-elle à l’effondrement  de son écosystème ?

La locomotive du capitalisme poursuit son oeuvre et les moutons si chèrement attachés aux médias qui les abreuvent de fake news continuent inlassablement à s’en nourrir.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Environnement : pour polluer en toute impunité, Il suffit de faire discrètement disparaître les ruisseaux des cartes.

Environnement : pour polluer en toute impunité, Il suffit de faire discrètement disparaître les ruisseaux des cartes.

Où il y a de la gêne il n’y a pas de plaisir et pour polluer encore d’avantage, voici le pari fou que se sont lancés certains préfets de France en faisant purement et simplement disparaître des cartes pas moins de 3’000 kilomètres de ruisseaux.

Allez-y, rajoutez-en encore une couche ! De toute manière, au point où nous en sommes rendus, un peu plus un peu moins … Soyons fous !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Environnement : Jamais nous ne nous sortirons de ce monde cupide.

Aujourd’hui pour 100 euros tu n’as plus rien mais pour cette même somme voir même  beaucoup moins, certains n’hésitent pas à spolier et sacrifier notre patrimoine naturel, notre belle nature, notre seule maison.

Tant que des images pareilles seront diffusées et elles sont  malheureusement de plus en plus nombreuses, notre civilisation continuera de subir la spirale infernale de sa propre extinction.

À quand la fin ?

Non je ne suis pas pessimiste mais simplement réaliste.

G.S / FINALSCAPE

Parc nucléaire français : “Ce que nous avons vu est catastrophique et très inquiétant”

Source de l’image

Pour Thierry Gadault, co-auteur de “Nucléaire Danger immédiat”, les autorités taisent la réalité de l’état du parc nucléaire français, dont la majeure partie des réacteurs s’apprête à dépasser les 40 ans.

INTERVIEWLeur constat est édifiant. Thierry Gadault et Hugues Demeude livrent dans Nucléaire Danger immédiat, à paraître chez Flammarion mercredi, une enquête particulièrement inquiétante sur l’état du parc nucléaire français. Ils y pointent notamment l’état du site de Tricastin dans la Drôme, mis en service en 1980, et décrit par les auteurs comme “la pire centrale du pays”.

Tricastin, (très) mauvaise élève. “Il apparaît que le réacteur 1 de Tricastin est celui qui cumule le plus grand nombre de défauts, les défauts les plus dangereux. Le poursuivre au-delà de 40 ans serait prendre des risques inconsidérés”, explique Thierry Gadault, invité lundi de la matinale d’Europe 1, alors que l’Autorité de sûreté nucléaire a fait arrêter la centrale en octobre dernier. “C’était sur un problème lié à la structure de la digue qui surplombe le canal [Tricastin est située en-dessous du canal de Donzère-Mondragon, ndlr]. En cas de séisme très fort, il y avait un risque que la digue s’effondre et que le canal inonde la centrale”, pointe-il.

Le silence des autorité. Surtout, le journaliste dénonce le silence des autorités autour de la situation du nucléaire français. “EDF a fait une conférence de presse la semaine dernière sur son parc nucléaire, avec une langue de bois qui datait des années 1970. Le message c’était : circulez, tout va bien il n’y a rien à voir. Nous sommes allés voir et ce que nous avons vu est catastrophique et très inquiétant”, avance-t-il, pointant notamment l’âge des installations.

 Le système nucléaire français a développé une culture du mensonge et de la dissimulation depuis plus de 50 ans 

Une limite d’âge inquiétante.  “Il n’y a pas eu d’investissements considérables, ce qu’il y a eu c’est du rafistolage, de la maintenance courante, qui a été bâclée dans les années 2000 pour des raisons financières”. Thierry Gadault s’alarme ainsi de la limite des 40 ans, que s’apprêtent à dépasser les deux-tiers du parc nucléaire français d’ici 2025. “Cette limite est une limite sur la structure de l’acier des cuves, parce que l’acier se modifie au fil du temps et se fragilise. Si cette limite a été fixée c’est pour des raisons de sûreté. Ne pas respecter cette limite, c’est rentrer dans un domaine inconnu et prendre tous les risques”.

Thierry Gadault pointe l’état inquiétant selon lui des centrales de Fessenheim, Le Bugey, Saint-Laurent-des-Eaux, Gravelines et Blayais, mais aussi des structures plus récentes. “Sur les générations suivantes, on voit qu’il y a des problèmes à Civaux, à Chouzé-sur-Loire et à Flamanville”. Pour lui, l’Autorité de sûreté nucléaire contribue à alimenter l’opacité sur l’état de ces structures. “Elle fait partie du système nucléaire français qui a développé une culture du mensonge et de la dissimulation depuis plus de 50 ans, et qui s’est traduit par les informations sur ce qui s’est passé autour de Tchernobyl et sur les accidents nucléaires graves qui ont eu lieu à Saint-Laurent-des Eaux. Nous avons eu des accidents nucléaires graves avec du relâchement de plutonium dans l’environnement et dans la Loire, tout cela a été caché pendant des années”.

Voir aussi : Nucléaire, la politique du mensonge >>>

Environnement : Top 15 des emballages les plus idiots de tous les temps

La bêtise humaine n’a aucune limite et malheureusement en voici encore la preuve. Malgré tout ce qui se passe dans le monde avec la pollution des océans et de notre environnement. Certaines personnes pensent encore seulement à vendre sans aucun état d’âme. Pour ceux que ça intéresse, avez-vous pensé à acheter vos produits en vrac ?

Par Antoine Mercier. Le 17/04/2019

Voici pour preuve quelques-uns des meilleures ou des pires ventes de produits dans les supermarchés. Pourtant, tout ça coute très cher que ce soit pour notre porte-monnaie ou pour notre environnement. On ne peut pas comprendre, car c’est du marketing. Par contre on comprendre que c’est une idée totalement absurde, donc voici 15 exemples spectaculaires de la bêtise humaine dans toute sa splendeur.

Des avocats prêts à consommer, et sans gluten !

Des patates plastifiées.

Mini-carte mémoire, mais très gros emballage en carton.

Vous voulez du plastique avec votre aluminium ?

La folie de tout emballer, pour chaque tranche il y a presque plus de plastique que de produit.

Oui, ils ont osé !

Le produit dans un emballage puis l’emballage dans un autre emballage.

Le plastique vaut-il mieux qu’une peau de banane? Bien sûr que non, elle est même beaucoup mieux car dame nature avait tout prévu sauf ce genre de débilité.

Bravo les gars on peut pas faire mieux ( ou pire ) !

Pour chaque petit bonbon, un tout petit emballage qui se retrouvera probablement dans la nature.

La boite de conserve protège le crabe et le plastique protège la boite de conserve.

Parfois on peut avoir du mal à trouver ce qu’on a acheté. Trois emballages, un cachet.

Double protection.

Plus d’emballage que de produit.

On ne sait même plus si on achète du plastique ou autre chose ( parce que l’emballage on le paye aussi).

Non, vous n’avez pas rêvé, c’est bien réel, on utilise beaucoup de plastique chaque jour pour des futilités de ce genre. Donc passez au vrac !!!

Les fruits pré-mâchés 

Environnement : Pollution française exportée en Malaisie

Source de l’image

Hallucinant. On a retrouvé votre bouteille de lait… dans une décharge sauvage en Malaisie !

Exportés depuis la France, une partie de nos déchets se retrouvent déversés dans ce pays d’Asie en toute illégalité. On décrypte ces images accablantes et on interpelle le ministre de l’Environnement.

Le Plastique Non Merci“, une initiative France Inter & Konbini

Préambule de la vidéo :

“Quand je mettais mes déchets plastiques dans la poubelle jaune, je pensais naïvement qu’ils étaient tous envoyés dans des usines en France pour y être recyclés. Alors quand j’ai découvert ce qui va suivre, j’ai un peu halluciné.”

Voir aussi : Suisse, La consommation des sacs plastiques jetables a baissé de 86% en deux ans >>>

Environnement : Pollution sous marine, l’effroyable constat !

Voici ce que l’on peut voir en méditerranée quand le sous-marin Victor descend à 2200 mètres de profondeur…

Environnement : CHOC : Un cygne filmé en train de faire son nid avec des déchets plastiques

Éradiquer les déchets plastiques devient une urgence : une vidéo récemment filmée à Amsterdam montre un cygne en train de se servir d’un tas de détritus pour faire son nid. Une image désolante…

Sur une berge de la ville d’Amsterdam où s’accumulent des déchets plastiques en tout genre, sacs, bouteilles et autres emballages ont trouvé une utilité malheureuse : un cygne s’en sert pour fabriquer son nid. Il y a déjà déposé ses oeufs qu’il va couver sur ce tas de détritus. Des images désolantes mais qui rappellent violemment à la réalité celui qui les regarde : le plastique a envahi nos mers, nos océans, et les animaux en souffrent tous les jours.

Plastique mortifère

Visionnée plus d’1 millions de fois, la vidéo a fortement interpellé les internautes. Dans les commentaires, les utilisateurs de Facebook déplore la “connerie humaine” et rappellent combien il est urgent d’agir.

Le plastique cause la mort de milliers d’animaux chaque année. Récemment, une campagne choc de l’ONG Sea Shepherd montrait des animaux étouffés par des sacs plastiques pour sensibiliser à cette enjeu environnemental crucial. Il y a peu, une baleine a été retrouvée morte avec 40 kg de plastique dans l’estomac.

Ce n’est pas la première fois que des images de cygnes baignants dans la pollution font scandale. En avril 2018, un cygne avait été filmé au beau milieu d’un tas d’immondices à Copenhague.

Pour rappel : “Hybride”

le court-métrage hallucinant où les poissons ont fusionné avec les déchets.