Syrie & Pierre Le Corf : Casques blancs, la vérité / Syria & Pierre Le Corf : White helmets, the truth

Syrie & Pierre Le Corf : Casques blancs, la vérité

*****

Syria & Pierre Le Corf : White helmets, the truth

  • Vidéo en Français sous-titrée en Anglais.
  • Video in French with English subtitles.

L’année dernière j’ai publié cette vidéo sur les casques blancs, hôpitaux etc. Voilà la vidéo originale avec les commentaires  à l’époque on a invité les casques blancs à l’Elysée, à l’assemblée nationale.

C’est une connerie monumentale. La majorité des membres des casques blancs font partie de groupes terroristes (principalement Al Nosra) et ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les familles de l’Est d’Alep qui ont vécu en zone occupée pendant plusieurs années qui en témoignent, j’ai publié beaucoup de témoignages. Aujourd’hui le gouvernement invite à ENCORE ET ENCORE à l’assemblée nationale pour une projection une équipe de film dont certains membres des casques blancs, pour un film … sur les casques blancs (“les derniers hommes d’Alep) Derrière cet événement, le gouvernement et une palanquée de pseudo-universitaires – pseudo-spécialistes du Moyen-Orient qui viennent avec leur bidon d’essence sous le bras.

Mais si vous aviez la moindre petite idée de la réalité sur le terrain merde … qui ils sont en général vos héros … car si certains sont bien des activistes non armés la majorité sont des terroristes qui amènent la mort sur les mêmes qu’ils « sauvent » … je ne peux pas vous expliquer avec des mots et je ne veux pas tomber dans la démonstration parce que ce sujet me ronge, ça me ronge de voir à quel point on manipule l’opinion pour continuer à bruler le pays et donner chaque jour plus de temps et de balles aux terroristes pour pouvoir maintenir leur siège. Le gouvernement (Quai d’Orsay) finance des organes de « presse » locaux qui sont chargés de documenter le travail des casques blancs, la guerre etc. (AMC, GMC…) pour de grandes agences de presse qui en détourent les images, éliminent ce qui dessert leur narratif et instrumentalise la souffrance des gens ici en faisant semblant de les défendre. Ce n’est pas mon boulot de publier ce genre de choses, je suis là pour aider les gens … mais ce sont des mécanismes de promotion de la guerre et ça ne fait qu’empirer la situation ici.

———-

Last year I published this video about white helmets, hospitals etc. Here is the original video  at that time we invited the white helmets to the Elysee, the National.

Assembly. It’s bullshit. The majority of the White Helmets are members of terrorist groups (mainly Al Nusra) and I am not the one saying it, it is the families of East Aleppo who have lived in the occupied zone for several years who testify, I published a lot of testimonials. Today the government invites STILL to the national assembly for a projection a film crew including some members of the white helmets, for a film … on the white helmets. (Last men in Aleppo) Behind this event, a group from the defense, pseudo-academics and pseudo-specialists from the Middle East who come with their petrol can under their arms.

But if you had any idea of ​​the reality on the ground, who they are in general because if some are unarmed activists the majority are terrorists who bring death on the same they’re “saving” … I can’t explain it with words and I do not want to fall in the demonstration because this subject gnaws at me, it gnaws me to see how much we manipulated the opinion to continue to burn the country and give each day more time for the terrorists to maintain their siege. The government (Quai d’Orsay) finances local “press” organs which are responsible for documenting the work of white helmets, war etc. (AMC, GMC …) for large news agencies that crop, distort the images, eliminate what serves their narrative and manipulates the suffering of people here by pretending to defend them. It’s not my job to publish these kinds of things, I’m here to help people … but they are mechanisms for promoting the war and it’s only making things worse here. Tired.

Stéphan e Guibert pour Pierre Le Corf

Syrie & Pierre Le Corf : Message d’un gamin / Syria & Pierre Le Corf : Message from a kid

Syrie & Pierre Le Corf : Message d’un gamin

*****

Syria & Pierre Le Corf : Message from a kid

Message d’un gamin. J’essaye modestement d’aider différents jeunes à se trouver et à affronter ce qu’ils ont à l’intérieur, … du coup, pour ouvrir des portes, après les rencontres, cinema, projets etc ceux qui veulent une aide spécifique, parler ou laisser un mot, peuvent l’écrire sur des notes à disposition, les messages sont souvent difficiles. >>>>>

Pierre Le Corf

Message from a kid. I modestly try to help different young people to find themselves and to face what they have inside, … suddenly, to open doors, after meetings, cinema, projects etc. those who want specific help , speak or leave a word, can write. Many messages are available on this Facebook page >>>>>

Pierre Le Corf

Stéphane Guibert

Rares Mihai Florescu

 Finalscape / VK MondiAspora

Syrie et Pierre Le Corf : Témoignage / Syria and Pierre Le Corf : Testimony

Syrie et Pierre Le Corf : Témoignage

*****

Syria and Pierre Le Corf : Testimony

Parce que un Ange n’a pas le temps d’attendre

Because an Angel has no time to wait

« Je m’appelle Rzeq Allah ou Abu Jaber pour les amis, c’est mon magasin, ça l’était déjà avant la guerre. J’ai été obligé de fermer pendant près de 6 ans et me voilà de retour. Quand la guerre a commencé tout est devenu très difficile, je ne pouvais même pas venir à mon magasin, ils envoyaient des roquettes ici … tu vois le trou devant? J’ai été chanceux ce jour-là, j’ai fermé ma petite librairie et 15 minutes plus tard une roquette est tombée juste devant en détruisant tout …
Je suis rentré chez moi, j’ai rejoint ma femme, en vie grâce à Dieu.
J’ai un fils dans l’armée, il s’appelle Jamil, il a été kidnappé par « l’armée Syrienne libre », il avait 30 ans à ce moment et était docteur en mathématiques, il a étudié à l’université de Berlin et est revenu ici pour enseigner à l’université d’Homs. Quand la guerre a commencé la plupart des hommes ont été appelés à l’armée et après un an il est rentré à l’armée ou il a été envoyé à Idlib, à la frontière avec la Turquie, une ville qui s’appelle Harèm. Quand les terroristes ont envahi la ville ils l’ont pris.
Je sais qu’il a été enlevé vivant mais la plupart de ses amis ont été exécutés. Voilà 6 ans que c’est arrivé et 6 ans que je n’ai pas de nouvelles, je ne sais pas où il est maintenant, qu’est-ce qu’il fait, s’il est en vie, je l’ai donné à Dieu. Je reste ici, j’attends qu’il revienne, je ne sais pas quand, je ne sais pas s’il reviendra un jour … Je ne peux rien faire pour ça, simplement attendre.
J’ai beaucoup d’amis en France, ils m’ont proposé de me faire venir là-bas, de m’aider … mais je veux attendre que mon fils revienne. Je ne sais pas ce qui arrivera plus tard, je ne crois pas que la guerre s’arrêtera surtout à cause des Usa et d’Israël … qu’est-ce que l’on peut faire … ? Prier je suppose. »
_________________________________
« My name is Rzeq Allah, this was my shop already before the war, I had to close it for 6 years and now I came back. When the war started everything became very hard, I couldn’t even come to my shop, they were sending rockets here … you see this impact front of my shop? I’ve been lucky that day, I closed my shop and 15 minutes later the rocket fell and destroyed everything. I went home with my wife alive, thanks god.
I’ve a son in the army, Jamil, he was kidnapped by the « Free Syrian Army », he was a 30 yo doctor in Mathematics, he studied in Berlin university, he came back here and started to teach in the university of Homs. When the war started, most of the mens were called for the army and after a year he went to the army and was sent to Idlib at the border with Turkey in the city of Harèm, he was there when the terrorists invaded the city and they kidnapped him.
I know he was taken alive but most of this other friends were killed. After 6 years, I didn’t have any news about him, I don’t know where is he now, what is he doing, if he is still alive, I gave him to god. I’m waiting for him to come back, I don’t know when, I don’t know if he will come back … I can’t do anything for that. I’ve friends in France, they ask me if I want to come there, they told me they can help me … but I want to wait for my son to come back. I don’t know what will happen later, I dont think the war is gonna end, especially with Israel and America …What can we do? Just pray I guess. »

Syrie et Pierre Le Corf : Le ciel d’Alep / Syria and Pierre Le Corf : The sky of Aleppo / Siria și Pierre Le Corf : Cerul din Alep

Syrie et Pierre Le Corf : Le ciel d’Alep

*****

Syria and Pierre Le Corf: The sky of Aleppo

*****

Siria și Pierre Le Corf : Cerul din Alep

Des airs de fin du monde … mais c’est magnifique

It looks like the end of the world … but it’s beautiful

Arată ca sfârșitul lumii … dar este frumos

Stéphane Guibert / Rares Mihai Florescu / Finalscape / VK

 

 

Noël en Syrie : Une image pour dire 1000 mots / Christmas in Syria: A picture to say 1000 words

Noël en Syrie : Une image pour dire 1000 mots

*****

Christmas in Syria: A picture to say 1000 words

Merci à Pierre Le Corf pour cette dévotion et cet Amour. L’image parle d’elle-même

Thank you to Pierre Le Corf for this devotion and this Love. The image speaks for herself

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

 

Syrie et Pierre Le Corf : We are Super Heroes

photo : Vanessa Beeley

Syrie et Pierre Le Corf : We are Super Heroes

French and English

Le contraste de fêter Noël en distribuant des cadeaux au milieu de quartiers détruits m’a vraiment beaucoup ému. Parfois j’ai l’impression de passer d’un monde à un autre, une photo pour en témoigner. Je l’ai écrit il y a deux jours mais il y a ce petit quelque chose d’extraordinaire quand de l’obscurité la plus totale surgissent des couleurs, des gamins et des sourires, des cris qui arrachent le silence …

Voilà plusieurs jours que nous distribuons ces cadeaux et que je rencontre de nouvelles familles qui me racontent leurs témoignages ici, tellement de gens sont arrivés ici.

C’est un sentiment d’impuissance terrible quand vous entendez ces gens vous raconter (et je vais publier les témoignages vidéo pour ceux qui voudraient essayer de me faire taire) qu’ils se faisaient affamer alors que les terroristes avaient 1 an de nourriture, que n’importe qui pouvait aller en prison et être torturé pour un oui ou un non avec la sharia à leur sauce (car les vrais musulmans ne prêchent pas la mort, l’esclavage etc les méthodes des terroristes portent le doute sur des millions de personnes et génère des problèmes en boucle qui mènent beaucoup à se marginaliser, à se radicaliser), sharia comme unique loi (la dernière famille, pour avoir supplié de la nourriture à Al Nosra), êtres utilisés au quotidien comme boucliers humains, les enfants n’allaient pas à l’école ils allaient à la mosquée pour leur apprendre le djihad avec des Sheikh, que la nourriture était vendue 100 fois son prix par les terroristes, que les écoles servaient de stocks d’armes, que les hôpitaux et médicaments étaient réservés aux terroristes (et ce sont des dizaines de milliers de kilos de médicaments qui ont été retrouvés ici) que les faux « white helmets » qui ont failli obtenir le prix Nobel de la paix étaient en majorité des terroristes et qu’ils n’aidaient les civils que devant la caméra (ainsi que les volaient), la majorité du temps ils étaient au service des combattants, des mariages forcés, des répudiations forcées, des humiliations, viols, violences. Le pire c’est que beaucoup sont morts en essayant de s’échapper, abattus par les terroristes.

Lire la suite

Syrie : Finalscape sur wikipédia

Syrie : Finalscape sur wikipédia

Vérifier la fiabilité du site Finalscape >>>

Check the reliability of the Finalscape site >>>

 

Syrie : Témoignage poignant de la journaliste indépendante Vanessa Beeley

Un rappel qui est malheureusement toujours d’actualité ! 

A reminder which is unfortunately still relevant !

Lors d’un meeting de François Asselineau, la journaliste indépendante Vanessa Beeley fait une courte intervention.

Elle a un mot pour les victimes de Londres mais déclare également que nous vivons dans un monde fait de mensonges relayés par des médias complices, les O.N.G (Toutes), qui travaillent afin de promouvoir l’agenda de  l’O.T.A.N qui lui-même est dirigé par les États-Unis.

Que ce soit au Yémen, en Irak, en Libye, en Syrie ou en Palestine, on nous ment nous dit-elle.

La Syrie n’est pas en guerre civile. les habitants ne fuient pas le régime d’Assad car plus de 80% du peuple syrien prend refuge dans des zones qui sont sous la protection de l’état syrien.

Elle y dénonce notamment la complicité de la France et autres pays membres de l’O.T.A.N ainsi que les pays du Golf comme l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Elle nous lit une lettre ouverte au président François Hollande que lui a adressé Pierre Lecorf, ce français qui c’est rendu à l’ouest d’Alep et qui depuis un an prête secours aux populations que les conflits mettent en danger chaque jour.

Poignant témoignage à ne pas manquer.

Lettre remise en mains propres à Monsieur le Président de la République Française, François Hollande et copie aux candidats à l’élection présidentielle de 2017. (Archives qui serviront l’histoire).

Depuis Alep, je partage juste quelques mots et je vous lis cette lettre que j’ai écrite à Mr le Président François Hollande qu’il a reçue et lue, pour ceux qui n’aiment pas lire. Egalement un message que j’avais reçu du Quai D’Orsay m’invitant à quitter le pays et à cesser de transmettre des contenus sur internet, sur les médias. Je n’aime pas jouer les activistes qui enfoncent des portes ouvertes mais le mensonge est trop gros et j’avoue avoir du mal à le digérer, pas après tout ce que j’ai et chacun ici a vu et vécu. On continue de s’accrocher ici et de faire au mieux, jour après jour pour améliorer la vie et l’espoir. J’ai en ce moment même 150 gamins et familles avec moi, quand je les regarde vivre, rigoler, ça efface tout le reste, mais ce combat est pour eux et je ne veux pas que nous détruisions tout ce en quoi ils croient, et même si ce n’est pas moi qui vais changer le monde ni ne suis là pour vous convaincre, j’espère au moins vous pousser à réfléchir avec vos coeurs, à vous poser les bonnes questions et être ceux qui de par le nombre pourront changer les choses

La lettre et des dizaines de témoignages (le lien ici).

Nous dirons que c’est une vidéo, qui, au pire, comme la lettre, comme tous les témoignages de Syriens, médias, servira d’archive pour le temps qui passe. Le temps qui vous démontrera à quel point on vous a trompés pour légitimer cette guerre qui a commencé à s’inviter chez nous. Voilà qu’Alep a été presque totalement effacé des médias, mais la vie et la guerre continuent ici même si elle ne fait plus la une des journaux que vous ouvrez le matin dans le métro. Les gens continuent de souffrir de la situation que nous avons construite.

Personne ne nous a consultés quant aux sanctions contre le peuple Syrien et le financement de groupes armés. Si vous tiquez pour 500 000€ d’emploi fictif pour celui-ci ou celle-là (qui n’est que du grain à moudre pour vous garder occupés) je n’arrive pas à comprendre comment, sinon la boulimie d’informations, vous ne pouvez pas tiquer pour des milliards détournés pour faire la guerre, déstabiliser le pays de ceux que vous retrouvez maintenant devant vos porches, dans vos rues. Ils font désormais partie de vos quotidiens, il ne s’agit pas seulement de leur donner à manger, leur donner un toit, de la chaleur, ils avaient tout ça déjà, rendez-leur la paix et la possibilité de se reconstruire.

English :

From Aleppo I share few words and I read this letter that I wrote to the President Hollande, for those who do not like to read.I don’t like to play activists who break open doors but the lie is too big and I confess I have a hard time digesting it, not after everything I’ve and everybody here have seen and experienced. We hang on here and keep doing our best, day after day to improve life and hope. I have 150 kids and families with me at this moment, when I watch them living, laughing, it erases everything else, but this fight is for them and I do not want us to destroy everything they believe in, and even if it is not me who will change the world nor am I there to convince you, I hope at least to push you to think with your hearts, to ask you the right questions and to be those who by the number can change things

The letter to the President and the testimonies (link here)

We will say that it is a video, which, at worst, like the letter, like all the testimonies of Syrians, media, will serve as archives for the passing time. Now Aleppo has been almost totally erased from the medias, but life and war continue here even if it does not make headlines anymore when you open your newspapers in the morning in the subway. People continue to suffer from the situation we have built.

No one has consulted us about the sanctions against the Syrian people and the financing of armed groups. If you are revolted for 500 000 € of fictitious employment for this one or that one I can not understand how, if not the bulimia of information, you can not be revolted for billions stollen to make a war, to destabilize the country of those whom you now find front of your doors, in your streets. They are now part of your dailies, it is not just to give them food, give them a roof, heat, they had all of this already, give them the opportunity to rebuild, give them peace.

  Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Syrie & Pierre Le Corf : Distribution des cadeaux, les enfants sont heureux / Syria & Pierre Le Corf : Distribution of gifts, children are happy

Syrie & Pierre Le Corf : Distribution des cadeaux, les enfants sont heureux

*****

Syria & Pierre Le Corf : Distribution of gifts, children are happy

Fin de distribution des cadeaux aujourd’hui pour les familles réfugiées de l’Est à Jabren, on a encore failli être mangés tout cru mais ils sont heureux.

End of distribution of the gifts today for the refugee families of the East in Jabren, we were again almost eaten alive but they are happy.

Vibrant hommage à cet homme que je connais depuis des années et que j’apprécie énormément pour la dévotion et l’amour qu’il transmet aux autres

Bien à toi Pierre et très bonne fin d’année.

Ton Ami Stéphane

Vibrant tribute to this man whom I have known for years and whom I greatly appreciate for the devotion and love he transmits to others

Yours, Pierre and have a very good end of the year.

Your Friend Stéphane

Syrie et Pierre le Corf : Un amour sans fin pour les autres

Syria and Pierre Le Corf : An endless love for the others

Rappel / Reminder

Pierre le Corf est l’ami de tous les amis. Admirable dans sa simplicité et exemplaire dans l’amour qu’il porte aux autres.

Pierre le Corf is the friend of all friends. Admirable in his simplicity and exemplary in his love for others.

Mes larmes coulent mais ce sont des larmes de joie et d’abondance. Dans ce tumulte qu’est la guerre, des âmes sensibles se mobilisent sans discrimination et sans préjugé.

Je me fonds sans réserve dans l’amour apporté aux autres et je me joins sans condition à l’amour de mon prochain.

Merci Pierre pour cette preuve d’amour désintéressé.

My tears flow, but they are tears of joy and abundance. In this tumult of war, sensitive souls are mobilized without discrimination and without prejudice.

I blend wholeheartedly with the love of others and unconditionally join in the love of my neighbor.

Thank you Pierre for this proof of selfless love.

Your Friend Stéphane

Syrie et pierre Le corf : Un éclat d’obus dans le dos / Syria and Pierre Le Corf : a piece of shrapnel in the back

Syrie et pierre Le corf : Un éclat d’obus dans le dos

*****

Syria and Pierre Le Corf : A piece of shrapnel in the back

Cette image m’interpelle et je te remercie Pierre pour ce partage. Je ne te cache pas qu’en écrivant ces lignes, des larmes coulent sur mes joues.

Ca suffit comme ça, ce monde est dévasté sous toutes ces coutures et ne ressemble à plus rien d’autre de ce que l’on pourrait qualifier non pas de paradis terrestre mais d’enfer terrestre.

Je pense que ce qu’est devenu notre monde aujourd’hui n’a rien à envier aux ténèbres.

Nous sombrons, nous sombrons corps et âmes !

This image calls out to me and I thank you Pierre for this sharing. I do not hide from you that in writing these lines, tears are streaming down my cheeks.

That’s enough, this world is devastated from every angles and no longer looks like anything else that we could qualify not as an earthly paradise but as an earthly hell.

I think what has become of our world today has nothing to envy of darkness.

We are sinking, we are sinking body and soul !

Je ne sais pas ou on va, mais on y va Franco !

I don’t know where we’re going, but we’re going, frankly !

Stéphane Guibert / Finalscape

Pierre Le Corf : joyeux Noël. Et si on arrêtait un instant que de ne penser qu’à nous… / Pierre Le Corf: Merry Christmas. And if we stopped for a moment to think only of ourselves …

Pierre Le Corf : joyeux Noël. “Et si on arrêtait un instant que de ne penser qu’à nous…”

*****

Pierre Le Corf: Merry Christmas. “And if we stopped for a moment to think only of ourselves …”

Merci Pierre pour ta compassion et ton Amour inconditionnel

Thank you Pierre for your compassion and your unconditional love

Malgré la peine et la douleur, joyeux Noël  à toi et toutes celles et ceux qui te sont chers.

Despite the sorrow and the pain, Merry Christmas to you and all those who are dear to you.

Ton ami inconditionnel, Stéphane / Your unconditional friend, Stéphane

Stéphane Guibert pour Pierre Le Corf