Banques & Economie : Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! (Vidéo)

Source de l’image

Faillites bancaires, gel préventif des avoirs, Allemagne en faillite etc …

Une petite mixture qui sent à plein nez la  prochaine crise économique mondiale et cela se profile non plus à l’horizon qui est une ligne imaginaire mais au prochain carrefour.

Fabrication de fausse monnaie avec une planche à billets qui tourne à plein régime (quantitative easing), taux d’intérêts négatifs, la situation économique actuelle nous mène droit à un remake de la grande dépression de 1929.

Intervenants vidéo :

  • Olivier Delamarche : Analyste financier, président-fondateur de la société de gestion de portefeuille Platinium Gestion. Il est spécialisé en analyse macro-économique et gestion de portefeuille. >>>
  • Pierre Jovanovic : journaliste, essayiste, écrivain, éditeur et conférencier français d’origine serbe, né le 3 janvier 1960 à Belgrade (Serbie). >>>
  • Charles Gave : Essayiste, financier et entrepreneur français. >>>

Lire la suite

Économie : Attention au blocage préventif des avoirs bancaires, votre argent ne vous appartient déjà plus !

En cas de crise économique, on pouvait déjà ponctionner vos comptes pour sauver les banques. Désormais, on pourra aussi les bloquer.

Ponctionner les comptes à hauteur de 10% et au dessus des 100’000 Euros de dépôt du moins en théorie, c’est une directive européenne de 2015 qui a créé ce droit et même cette obligation pour les établissements financiers. Ils devront d’abord faire payer leurs actionnaires et leurs clients avant d’éventuellement pouvoir obtenir une aide de l’Europe ou d’un état et des fonds de sauvegarde créés à cet effet. Mais cela ne suffisait manifestement pas à rassurer ceux qui sentent qu’une nouvelle crise est sur le point d’éclater. Conséquences, la présidence de l’Union européenne actuellement assurée par l’Estonie, réfléchit à faire voter un texte par le parlement européen, texte qui permettrait de bloquer les comptes en banques.

Concrètement, si le système est ébranlé par une nouvelle crise économique, si les banques refusent de s’échanger de l’argent entre elles comme cela est déjà arrivé en 2008, si les liquidités commencent à manquer alors le gendarme européen des banques pourra intimer l’ordre de bloquer les comptes en banques. Grand seigneur, le projet de texte envisage qu’un retrait minimum soit autorisé afin de pouvoir subvenir à ses besoins, aux dépenses de première nécessité, reste à savoir à combien est estimé ce minimum. Mais à part ça, vous ne pourrez plus disposer de votre argent comme bon vous semble. Pas question de le retirer, pas question non plus de le transférer vers un autre établissement bancaire et en particulier dans un autre pays, dans une autre monnaie.

Ce blocage des comptes serait en théorie limité à 5 jours ouvrables et pourrait, si la situation est exceptionnellement grave, prolongé à 20 jours.  Mais on le sait, quand une crise survient, plus aucune règle et plus aucune limite fixée pourtant à l’avance ne tiennent.

En cas de crise majeur, votre argent à la banque pourrait bien être durablement inaccessible sans compter qu’il aura peut-être également été ponctionné malgré la limite théorique des 100’000 Euros surtout faite pour rassurer les foules.

Tout cela intervient dans un contexte économique mondial assez  particulier avec des monarchies pétrolières en crise à cause d’un prix du pétrole qui est au plus bas, la Chine n’est plus la locomotive qu’elle était jusqu’ici et surtoput, elle est assise sur un tas de dettes douteuses. Tout comme les États-Unis d’ailleurs et tout comme la France.

Les économistes sont de plus en plus nombreux à penser qu’après la crise des dettes privées survenue en 2008, surviendra une autre crise, celle des dettes publiques et devinez comment une partie de ces dettes publiques, créances douteuses seront comblées ? Avec votre argent qui se trouve sur vos comptes et qui ne vous appartient déjà plus !

La vidéo complète sur Youtube :

Pierre Jovanovic, le journaliste le plus censuré de France, se lâche à TV Libertés. Deux grands sujets sont abordés:

1/Quand la dette détruit les états et donne le pouvoir aux banques.
2/Les taux négatifs, la destruction de l’épargne et du capital.
Émission : “Politique & Eco n° 141 : Jovanovic sans censure”

Politique et polémique : Macron est un banquier pourri et une enflure bancaire !

Pour Pierre Jovanovic cela ne fait pas l’ombre d’un doute, Macron est un banquier pourri et une enflure bancaire !

En moins d’une minute, Pierre Jovanovic démonte La coqueluche de l’élite financière de notre monde, Emmanuel Macron.

Monsieur Macron se présente aux élections. C’est un banquier pourri qui n’a pas vu la crise arriver. Toute cette “crise des Subprimes“, il en fait partie, il l’a créé, il fait partie du système et maintenant il vient nous expliquer comment on va en sortir. Il nous prend pour des crétins !

Il n’a absolument aucun mérite, Monsieur Macron est une enflure (enflé, ce n’est pas une insulte cela va dans le sens de enflé), c’est une enflure bancaire, c’est un produit créé par Goldman sachs, et il ne faut pas oublier que ce sont les banquiers de Goldman Sachs qui ont organisé le dîner de Londres afin de financer Macron; ils ont été ses premiers donateurs. (Source : Médiapart)

Pierre Jovanovic : L’Europe rachetée par les États-Unis

Que ce soit des services de la poste aux pompes funèbres, tout passe par des multinationales américaines.

La planche à billets ou le Quantative Easing, monnaie de singe ou également fausse monnaie tout pousse l’Europe à la faillite. Chaque Français qui naît se voit attribué une dette de 36’000 Euros.

La fin du cash donnera à votre banquier le droit de vie ou de mort sociale sur votre personne.

Macron est le candidat ultime des banques et si vous votez pour lui, vous serez les esclaves masochistes d’un système qui vous tueront vous et vos enfants.

Tout est dit dans cette vidéo qui est à voir et à partager sans modération.

Cette vidéo a été publiée le 13 février 2017

Economie : Etienne Chouard invité de Pierre Javanovic, l’Europe et les Banques dans le collimateur.

Interviewé par Pierre Jovanovic, Etienne Chouard ne cache pas son animosité envers le système dont les élites corrompues par les banques n’obéissent qu’à une petite bande d’oligarques pour qui seul l’intérêt immédiat compte.

Ce sont les banques qui ont écrit la constitution, qui dictent ce qu’ils ont à faire aux politiques dont elles ont financé les campagnes. La politique est corrompue par les banques et les multinationales. les élections ne donnent le pouvoir qu’aux riches en se fichant éperdument des électeurs.

Etienne Chouard ne veut pas représenter un parti politique car pour lui, tous les partis sont infiltrables et selon lui, il finira par se faire discréditer. Il faut créer un mouvement qui soit bordélique, une sorte de chaos organisé. C’est le peuple qui doit écrire la constitution.

Etienne Chouard propose des ateliers Constituants permettant à celles et ceux qui y prennent part d’organiser à leur tour d’autres ateliers constituants. Une sorte d’éveil des peuples. L’idée fait son chemin et de plus en plus de gens y portent un vif intérêt.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Etienne Chouard deux liens qui vous expliqueront de quoi il s’agit.

>>> Etienne Chouard Ateliers constituants <<<

>>> Préparation d’un atelier constituant <<<

Stéphane Guibert / Finalscape

vk