Géopolitique : L’OTAN et les stratégies de la mort

Les guerres sont vendues aux opinions par le mensonge, la propagande, et les contre-vérités. Elles sèment la désolation, beaucoup trop d’hommes, de femmes, d’enfants en meurent. C’est ce que montre ce montage vidéo qui mêle courts extraits d’une conférence de l’historien Daniele Ganser et images d’archives. On le doit à la chaîne YouTube “Phoenix Division” de pacifistes allemands. Les Allemands ont un puissant mouvement pacifique, en France qu’en est-il ?

La vidéo a le mérite d’être courte, et par-là, percutante. Il ne faut cependant pas se priver d’approfondir ses recherches, et ses sources, car elles sont fondées.

L’historien suisse est en effet un expert en matière de guerre secrète et de stratégie de la tension ( qui constituent la politique de l’OTAN ). Il a fondé et dirige un institut de recherche : SIPER à Bâle. Sa thèse de doctorat sur les armées secrètes de l’OTAN, son premier livre aussi, avait été saluée par la presse (le “Spiegel” et avait fait l’objet d’un documentaire d’Emanuel Amara et diffusé sur France 5 en 2011. Dans cette conférence près de Ramstein en Allemagne (base US d’où sont pilotés les drones en mission au Moyen-Orient), Daniele Ganser impressionne non seulement par son expertise scientifique, mais aussi par sa capacité à bousculer ses auditeurs, pour les amener à changer de perspective.

Qu’infligeons-nous aux autres peuples du fait de notre politique internationale, et pourquoi nous est-il si difficile de voir dans ceux que nous bombardons, nos semblables, des êtres humains avant tout ? Les thèmes de la guerre et la paix sont en lien avec les ressources naturelles comme le pétrole et le gaz. Nous vivons en effet une époque dominée par les guerres pour les ressources. Notre civilisation est droguée au pétrole. Lourdement accro et prête à marcher pour cela sur les cadavres.

La sortie de la spirale de la violence passe aussi par la révolution énergétique. Son dernier livre, bestseller en Allemagne : “Les guerres illégales de l’OTAN” aux Éditions Demi-Lune.

Russie : Poutine se prépare à envoyer 100.000 soldats près de la frontière russe avec l’OTAN

Ce scénario rappelle les jours les plus sombres durant la guerre froide !

Près de 100.000 troupes russes vont effectuer des manœuvres dans l’ouest de la Russie, au Bélarus, dans la mer Baltique et dans l’enclave russe de Kaliningrad, soit à l’extrémité est du territoire de l’OTAN, selon le “New York Times”.
“Un exercice d’intimidation qui rappelle les jours les plus sinistres de la guerre froide”, écrit le quotidien américain.
Prévudepuis des mois, l’exercice, connu sous le nom de Zapad, (“ouest” en russe), est une démonstration de plus de la force militaire russe après les interventions en Crimée et en Syrie.
D’après certains officiers américains, ces manœuvres pourraient être utilisées par les Russes pour augmenter leur présence militaire au Bélarus, pays frontalier de trois alliés de l’OTAN : la Pologne, la Lituanie, et la Lettonie.

Les citoyens suisses se prononcent contre l’adhésion à l’Otan

Respectant la politique de neutralité et d’indépendance économique menée par les autorités de leur pays, la plupart des citoyens suisses rejettent l’idée d’une adhésion de la Suisse à l’Otan, idée qui n’est soutenue que par 19% de la population, selon le rapport annuel «Sécurité 2017» présenté ce samedi.

La population suisse ne soutient pas l’idée d’une adhésion de leur pays à l’Alliance atlantique ainsi qu’à l’Union européenne, a relaté ce samedi le rapport annuel « Sécurité 2017 », dont les extraits ont été publiés par la presse locale.

« La part de la population qui voit une adhésion à l’Union européenne ou à l’Otan de manière favorable est à un niveau particulièrement bas, et constitue la minorité », a relaté le rapport se basant sur la recherche effectuée.

Ainsi, à en croire les données présentées dans le rapport, seuls 19 % des sondés ne rejettent pas l’idée d’une adhésion à l’Otan, tandis que 95 % des personnes interrogées soutiennent fermement l’idée de la neutralité de leur pays.

Parallèlement, le nombre de supporters de l’Union européenne ne dépasse pas la barre des 15 %, une baisse d’un point par rapport à l’année dernière.

Par ailleurs, 31 % de la population demandent un rapprochement politique avec l’Union européenne, soit 4 % de moins que l’année dernière. Toutefois, 81 % des Suisses se prononcent pour la coopération économique avec l’UE, de loin premier partenaire commercial du pays.

Il est également à noter que 73 % des Suisses restent pessimistes au sujet des perspectives de développement de la sécurité dans le monde.

Néanmoins, la confiance envers les institutions étatiques, y compris la presse, a légèrement augmenté par rapport à l’année 2016. Ainsi, sur une échelle de 1 à 10, police, justice et gouvernement ont recueilli respectivement 7,9, 7,4 et 7,1 points.

Ce rapport a été préparé par les spécialistes de l’Académie militaire et du Centre de l’étude des problèmes sécuritaires de l’école polytechnique d’État de Zurich sur la base d’un sondage réalisé par l’institut de sondages LINK auprès d’un échantillon de 1 209 personnes.

Selon les experts, plusieurs facteurs auraient pu influencer les réponses des interrogés, notamment la « tension constante entre la Russie et l’UE » concernant la crise ukrainienne ainsi que la crise migratoire, le Brexit et les vagues d’attentats qui touchent l’Europe ces derniers mois.

Michel Collon : L’OTAN est une association de criminels

Les guerres sont une continuité de l’économie

Pour Michel Collon, il faut juger une organisation à ses actes et en ce qui concerne l’OTAN il faut voir si ils réalisent les objectifs de la démocratie qui est annoncée dans sa propagande.

L’OTAN est le complice du régime fasciste de St. Salazar au Portugal, le complice du coup d’état en Grèce…

Que se passe-t-il après les guerres, lorsque l’OTAN a gagné ?

  • En Yougoslavie, c’est la désolation, on a semé la haine partout, les médicaments se vendent par plaquette sur les trottoirs, on a fait alliance avec la mafia.
  • Le Kosovo est la plaque tournante de tous les trafics.
  • En Irak, le pays est ramené à l’age de la pierre, il n’y a pas d’énergie, il n’y a même pas d’essence pour les irakiens, on a chassé les scientifiques en masse.
  • En Afghanistan l’aversion anti musulmane qui a été présentée est une catastrophe en plus, on peut marier une fille de 9 ans légalement et le viol conjugal est légitimé.

L’OTAN qui est pour la démocratie est une farce !

l’OTAN sert sa propagande, celle des États-Unis et est dirigée par un petit groupe d’individus qui ne regardent que leurs propres intérêts. Cette organisation n’a pour seul but que d’enrichir les grandes multinationales au détriment des plus pauvres comme cela a toujours été.

Quand en Europe les pauvres ne peuvent plus consommer, on délocalise dans les pays du sud en pillant les ressources naturelles etc…

Bienvenu dans le monde réel !

Michel Collon : “Toutes les guerres de l’OTAN sont des guerres de pillage”. Exraits de “Ce soir ou jamais” du 22-05-2012 de Frédéric Taddeï.

Note : Michel Collon a totalement raison. Dans quelque temps on le traiteras d’antisémite pour bien le décrédibiliser et le faire taire…