SCIENCE & VIE : Quoi de plus beau qu’un chant d’oiseau

SCIENCE & VIE : Quoi de plus beau qu’un chant d’oiseau ?

Et si nous nous laissions aller, et si le chant d’un oiseau nous faisait glisser dans ce qu’il y a de plus beau au monde : L’amour et la fraternité …

As-tu déjà tenu un oiseau dans tes mains ? cette petite boule de plumes si tendre et si fragile. Elle tremble, elle a peur, elle représente la fragilité de la vie et tout ce qu’il y a de plus beau sur terre.

Un oiseau, c’est aussi la liberté que ses ailes déployées nous murmurent à l’oreille, comme une invitation à le suivre.

La beauté d’un oiseau c’est un merveilleux cadeau de la nature. Il suffit juste d’ouvrir les yeux et son cœur pour le comprendre.

En hommage à mes petits bousiers que j’aime tant !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

LA FRANCE EST A VENDRE AU PLUS OFFRANT !

Comment tenir dans cette Assemblée où le mensonge est devenu la norme ? Où les contre-vérités, évidentes, n’entrainent aucun discrédit ? Les esprits sont-ils à ce point pourris ?

Ignominie politique et allégeance aux pires ennemis de la démocratie !

Je suis apolitique mais je dois tout de même donner raison à François Ruffin.

Vidéo :

Ou comment le peuple de France se fait lentement mais sûrement spolier de tous ses droits.

François Ruffin, il nous en faudrait une dizaine comme vous pour faire bouger les choses mais chapeau bas à votre engagement.

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Science & Vie : “Je veux inspirer les gens pour qu’ils remettent en question leur nourriture et pour qu’ils changent leur alimentation.”

Source de l’image >>>

Pendant un an, Rob Greenfield n’a acheté aucune nourriture. Tout ce qu’il a consommé, il l’a trouvé dans la nature. Il raconte.

“La nature a été mon garde-manger et ma pharmacie” : il se nourrit uniquement de ce qu’il trouve dans son jardin.

Ce truc là, si vous ne l’avez pas déjà deviné, c’est mon papier toilette. C’est super doux.”

Des feuilles en guise de papier toilette… C’est l’une des solutions insolites qu’a trouvée Rob Greenfield pour vivre en totale autonomie dans son jardin à Orlando, en Floride. Au cours de cette année, cet Américain a cultivé et cherché toute sa nourriture… autour de lui. Ainsi, il a survécu sans jamais acheter de nourriture ou de médicaments. “Pas de supermarchés, pas de restaurants, pas de bière dans un bar. Toute ma nourriture doit provenir soit de mon jardin, soit de ma recherche dans la nature“, explique Rob Greenfield. Quand il n’était pas en train de faire pousser sa propre nourriture, Rob Greenfield allait chercher des fruits et des légumes qui poussaient en ville et les conservait pour plus tard.

Être plus attentif à la provenance de notre nourriture

Avant cette expérience radicale de mode de vie durable, Rob Greenfield menait une vie normale : il dirigeait une entreprise de marketing à San Diego. Mais depuis 2013, il s’est donné pour mission de prouver qu’on peut vivre correctement avec beaucoup moins. Pour ce faire, il a d’abord traversé les États-Unis sur un vélo en bambou, période durant laquelle il n’a jamais touché un interrupteur. Il ne s’est lavé que dans des rivières, des lacs et des bouches d’incendie qui fuyaient.

Rob Greenfield ne fait pas ça pour l’argent : son revenu de l’année avant son expérience s’élevait à 5000 dollars par mois. Et il n’essaie pas de convaincre les gens de se couper du monde. “Je veux les inspirer pour qu’ils remettent en question leur nourriture et pour qu’ils changent ensuite leur alimentation, afin qu’ils commencent à cultiver leur propre nourriture“, précise-t-il.

CULTURE & CINEMA : Quand les morts nous parlent !

Zombies, morts vivants et autres farfadets cela remonte à la nuit des temps

Et nous aimons à nous faire peur !

J’ai moi-même pour ces légendes et coutumes un peu farfelues un petit penchant qui me replonge dans la magie de mon enfance.

Je ne vais pas débattre ici sur les origines de ces fêtes et croyances mais je vais vous proposer un plat de choix avec “Frayeur”

TU VEUX DU ZOMBIE ET DE LA MAGIE NOIRE ? EN VOICI UNE COUCHE !

Je republie ici un article dédié au regretté Lucio Fulci qui durant les années 80 se plaisait à nous faire peur :

L’âme qui aspire à l’éternité doit se soustraire
au joug de la mort.
Toi, vagabond au seuil des ténèbres, viens !
DUNWICH

Lucio Fulci, né le  à Rome et mort le  dans la même ville, est un réalisateur, scénariste et acteur italien. (Source : Wikipédia)

Réalisateur de nombreux longs-métrages, il restera dans les anales du cinéma international comme l’un des pionniers du film fantastique.

Petite anecdote :

Lors de la sortie du film “Frayeur” en 1980 à Genève, la projection était programmée dans un cinéma de quartier à minuit. Nous étions à la mi octobre et cette projection à laquelle je me rendis fut mon premier film du genre.

Pour l’époque les images étaient impressionnantes, une tête se faisant transpercer de part en part avec une perceuse, une femme vomissant ses boyaux, des têtes éclatées par un prêtre suicidé, des cerveaux écrasés, des zombies mangeurs de chair humaine etc…

A la fin du spectacle, il n’y avait plus de transports en commun et c’est donc à pieds que je devais rentrer chez moi. Sur le chemin du retour, je devais emprunter un sentier qui bordait une falaise peut rassurante et qui passait à proximité d’un cimetière lugubre. Il y avait beaucoup de brouillard et de ma vie je n’eus jamais aussi peur.

Dario Argento, réalisateur de plusieurs longs-métrages du même genre cartonnait également durant cette période.

Un petit retour en arrière avec un soupçon d’adrénaline, quoi de plus jouissif ?

Déjà, la B.O du film : “La longue nuit de l’exorcisme”

Ensuite : Quelques images croustillantes du film “Frayeur”

Retour sur l’article d’origine >>>

CULTURE & CINEMA : Natacha Régnier

CULTURE ET CINEMA

Magnifique et splendide Natacha Régnier

Je l’ai découverte dans la série de la RTS “Anomalia” et le moins que l’on puisse dire : C’est que cette femme est tout simplement belle et son talent n’a d’égal que sa beauté.

Regardez et découvrez !

Un Big love à cette grande artiste et chapeau bas !

Retour sur une série culte : Anomalia

Ce billet parce que tu le mérite amplement Miss……………….

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Un bon réseau Internet en Suisse ? Si vous habitez un canton limitrophe ne vous adressez surtout pas à un opérateur Suisse !

Un bon réseau Internet en Suisse ? Si vous habitez un canton limitrophe ne vous adressez surtout pas à un opérateur Suisse !

Genève et pour connaissance de cause

Cet article est un Fake bien entendu mais il dévoile tout de même un mécontentement sur des promesses de qualités non tenues  !

Jamais je n’ai eu autant de problèmes de connexion et ce, avec tous les opérateurs Suisse existants. La France est là, juste à côté et depuis que je l’ai réalisé, mon Internet ne défaille plus.  La pub, je n’aime pas trop mais quand il faut dire merci, alors autant le dire.

Merci “Free” depuis que je t’ai rencontré, les vidéos, ça se passe sans saccades, je surf de site en site sans avoir à me reconnecter à tout bout de champ, c’est fluide et sans incidence et pourtant je surf depuis la Suisse.

En Suisse on parle discrètement de la 5 G mais laissez-moi rire ! Ha! Ha! Ha! Il faidrait déjà être capable d’assumer ce que vous n’êtes pas en mesure d’assurer et je fais partie de ces milliers de consommateurs envers lesquels vous faites des promesses éhontées.

Merci Free, merci la France ! Un petit clin d’œil à mes amis Français 😉

Stéphane Guibert / Finalscape

CULTURE & CINEMA : TAXI 1,2,3 ET 4 les Irrésistibles !

VOUS VOULEZ RIRE ?

Alors voyez plutôt : Une compil de ouf et accrochez-vous bien !

Celles et ceux qui sont à l’origine des scénarios sont des bombes d’humour. La Série des “Taxis” nous plonge dans d’inextricables intrigues aussi haletantes que burlesques.

Une petite compilation que nous devons à son producteur : Jean-Luc Besson que je remercie.

Ils sont trop cons mais tellement bons !

Stéphane Guibert pour Jean-Luc Besson et Finalscape

Pour vous procurer la série, rendez-vous sur ce lien >>>

 

SCIENCE & VIE : Une femme reste une femme, un homme reste un homme et une fleur a un pouvoir incommensurable

HYMNE À LA VIE

Le pouvoir des fleurs

Son odeur et sa beauté font de la fleur un élément magique qui meuble notre quotidien. On la cultive, on l’exploite jusqu’au point de l’offrir à un être aimé.

Pour certains je me répéterais probablement beaucoup trop mais sans nos amies les fleurs auxquelles il faut associer la douce valse des abeilles, papillons et tous les autres butineurs, la vie sur terre ne serait tout simplement et tout bonnement pas possible.

Un simple geste, une marque d’affection ne serait pas de trop car sans ces douces âmes dorées, je ne serai pas là pour vous en parler.

Pour l’amour d’une fleur : des notes et des couleurs qui exultent en symbiose comme des milliers de feux d’artifice.

Le petit prince de  Saint exupery  ne c’est-il pas sacrifié pour une rose ?

Vidéo : Pour l’amour d’une fleur “Flower’s love” by Joël Fajerman.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

 

Rumeurs, mensonges et fake news : Le cocktail parfait pour maintenir l’humain dans l’ignorance

Rumeurs, mensonges et fake news : Le cocktail parfait pour maintenir l’humain dans l’ignorance

Quoi de plus subtil pour nous museler et nous maintenir dans le doute et donc dans l’ignorance ?

Je suis fatigué d’avoir raison !

Trois mots clef pour museler la dissidence : “Rumeurs, mensonges et Fake News.”

Les médias s’y emploient ardemment car dès le moment où une contre vérité surgit et ce quel que soit le contexte, la sonnette d’alarme est actionnée et ces trois mots magiques auxquels il faut ajouter le mot “complotiste” sont mis en avant.

À partir du moment où tu te pose des questions qui ne correspondent pas au système qui t’es imposé, tu deviens un comploteur antisystème et tu fais partie de ces grains de sable qui seraient susceptibles de gripper la machine. La matrice est toute proche.

La liberté d’expression et de penser font partie d’un bien universel propre à l’homme et à partir du moment où ces libertés te sont retirées, tu tombes en désuétude, tu perds ta crédibilité et tu deviens le vilain petit canard, la risée de la basse-cour.

Amis journalistes, je veux parler de celles et ceux qui ne sont pas corrompus, je vous invite à un doigt de jugeote additionné d’un zeste de citron qu’accompagnent deux doigts de bon sens et je trinque à votre santé.

Existent-ils encore ces journalistes qui osent défier le système ? Existe-t-il encore des gens courageux prêts à défier une machinerie qui nous ment éhontément et qui ne se cache même plus ?

J’ose l’espérer, j’ose le croire.

Bien à vous.

À Elise Lucet et toute son équipe sur France télévision, à Esther Mamarbachi de la RTS et aux journalistes dignes de ce nom que j’admire et applaudis sans modération.

Stéphane Guibert / Finalscape

Raz petit, petit pas petit bus, si t’est fatigué t’as qu’à prendre l’autobus ! Vive la France !

Raz petit, petit pas petit bus, si t’est fatigué t’as qu’à prendre l’autobus !

Vive la France !

Que ce soit François Asselineau : Union Populaire républicaine, Jean-Luc Mélenchon : La france insoumise, Marine Le Pen : RN, Emmanuel Macron : La république en marche ou quel qu’autre parti politique que ce soit, si on a un tant soit peut de jugeote  tout cela se soldera par de monstres éclats de rires.

Petite parenthèse :

Il y a cependant un homme qui tire son épingle du jeu dans tout ce brouhaha ne serais-ce que par son instruction, sa connaissance des traités européens et son intelligence : François Asselineau que j’apprécie non pas en tant qu’homme politique mais en tant qu’homme tout simplement.

Fin de parenthèse.

La politique n’étant pas de mise dans ce billet, je vous pose une colle : Qu’est-ce qui fera changer la France aujourd’hui ?

Un mouvement qui perdure et qui périclite depuis près d’une année, je veux parler des Gilets jaunes, dont les manifestants se font apparemment un plaisir de se faire éborgner au fil de leurs manifestations ou tout simplement une prise de conscience globale qui démontrera à quel point ce jeu de guignols ne fait qu’ajouter de l’encre aux médias corrompus ?

Un point un trait !

Si vous croyez marcher sur les traces de vos ancêtres chers Français, vous vous fichez le doigt dans l’œil (sans jeu de mot) et bien profondément !

Jeanne d’Arc se retournerait dans sa tombe si elle vous voyait cogiter week-end après week-end. Mais réveillez-vous donc bande de nazes !

Ce n’est pas parce qu’un mouton va à l’abattoir qu’il faut le suivre et c’est ce que vous faites d’ailleurs admirablement depuis plus de 12 mois !

Lire le lien qui suit si vous ne voulez pas mourir idiot !

On vous a volé votre démocratie en 2005 en ratifiant cette forfaiture en 2007. Alors qu’attendez-vous pour reprendre les reines de votre destinée sans tambour ni trompette !

Une prise de conscience vaut dix mille fois mieux que de galérer sur des ronds points à longueur de wek-end.

Alo ! Alo ! Ici, c’est un Suisse qui vous parle.

Bien à vous !

Stéphane Guibert / Finalscape