La vidéo qui tue ! Si tu te reconnais dans ces images, passes ton chemin

“Une très belle vidéo qui nous fait prendre conscience de ce qu’est devenue notre société”

Si tu te reconnais dans ces images, passes ton chemin et crèves comme le bon mouton que tu es ; si au contraire ces images t’offusquent, relèves les manches et va combattre pour ta liberté !

G.S / FINALSCAPE

L’image du jour : À qui profite le crime, à qui profite la misère humaine ?

Ce sont des milliards de profits, ces armes vendues et comme bouclier rédempteur de la part des producteurs, c’est cet éternel lien qui nous culpabilise en nous mettant face à nos responsabilités de moutons de Panurge tout en nous faisant oublier l’essentiel à savoir : à qui profite vraiment le crime ?

Se cacher derrière les spectateurs amorphes et complètement soumis à la cause capitaliste, voici une stratégie qui a fait ses preuves et qui marche encore ; mais les consciences se réveillent ( mieux vaut tard que jamais) et comme j’aime à le rappeler, l’insurrection mondiale gronde !

Je compatis à la détresse humaine que ce soit au Yémen, en Palestine, en Syrie ou dans n importe quelle autre partie du monde où la population est prise en otage entre l’enclume du profit et de la cupidité. Toutefois, il est temps de se réveiller, de voir clair et de réaliser que les mensonges dont nous abreuvent les médias au quotidien doivent cesser.

Luter contre la famine au Yémen, c’est tout d’abord débusquer le véritable coupable et ensuite, lui faire payer le prix de ses crimes.

Cessons de nous auto-flageller et de prendre sur nous toute la misère du monde qui nous est imposée, ouvrons les yeux une bonne fois pour toutes !

PEUPLE DE LA TERRE, LÈVES-TOI !

Stéphane Guibert / Finalscape

 

Gilets jaunes : Violences, répression, la France, le copier coller de l’Allemagne des années 40

L’histoire en marche avec cette France entrée dans la récession et la répression. Incroyables images d’une police complice d’un gouvernement qui désormais n’est plus que la représentation de ce qui reste de la France à savoir : une province européenne sans autonomie et soumise.

Je suis heureux d’avoir l’âge que j’ai : 57 ans et de ne pas avoir eu d’enfants, je suis heureux d’avoir coupé les liens familiaux, j’ai ainsi rompu le cercle mortifère des réincarnations et me suis libéré !

En ce qui concerne  notre bonne vieille terre :

Entre le Glyphosate, les Chemtrails, les vaccins et l’injure des médias qui nous maintiennent dans l’ignorance, je suis pressé de mourir. Ce monde a tous les aspects de l’enfer et que Dieu m’en préserve !

Les mois et années à venir seront pires ! Préparez-vous…

 

G.S / FINALSCAPE

No comment : S’il vous plait, dessines-moi un Gilet Jaune !

Mise à jour : vendredi 29 mars 2019 – 19:24 –

Dans la série des “No comment”, l’affaire est trop belle. Un président qui explique à un enfant ce qu’est un Gilet Jaune.

Le chef de l’État a rencontré, jeudi, une cinquantaine d’enfants d’une dizaine d’années dans le centre culturel de Beaupréau-en-Mauges.

Après les élus, les enfants. Emmanuel Macron est allé à la rencontre de très jeunes Français dans le cadre du grand débat, jeudi 28 mars à Angers, où quelque 900 manifestants se sont rassemblés dans le centre-ville pour protester contre la réforme de l’éducation et des suppressions d’emplois. Dans le Maine-et-Loire, le chef de l’État a longuement évoqué la crise des Gilets jaunes. Les casseurs, « ce sont les “Gilets jaunes” que je n’aime pas », a notamment expliqué le locataire de l’Élysée.

Il a fallu attendre la fin des échanges pour que ce sujet brûlant soit évoqué par la cinquantaine d’écoliers et de collégiens, invités à échanger avec le président dans une salle municipale de Beaupréau-en-Mauges, ville de 23 000 habitants entre Angers et Nantes. Mais une fois posé sur la table, il a donné lieu à plusieurs questions et à des réponses détaillées du chef de l’État, venu écouter les plus petits à l’approche de la fin d’un grand débat qui a attiré surtout des seniors.

Suisse VS UE : Avec l’accord cadre exigé par Bruxelles, l’UE est en train de faire un remake du traité de Lisbonne

Avec cet accord cadre exigé par Bruxelles, l’UE est en train de nous la mettre !

Pour débuter ce billet, afin de dissiper toutes suspicions et comme je le fais systématiquement lorsque j’écris quelque chose touchant à la politique, je ne fais partie d’aucun parti politique mais quand une idée me parait cohérente, je la partage et le cas présent, l’UDC à toute mon attention.

C’est à coup de chantage que Bruxelles exige de la Suisse la signature de toute une série de traités que regroupe ce que l’on appelle l’accord cadre. C’est carrément une guerre économique à laquelle l’UE s’exerce à l’encontre de la Suisse avec notamment cette menace sur l’équivalence boursière car si le petit pays ne rentre pas sur le droit chemin du néolibéralisme imposé il sera mis à mort économiquement.

Je ne vais pas énumérer ici en détail ce qu’est l’accord cadre car cela serait fastidieux autant pour moi que pour mes lecteurs en revanche, voici un lien qui explique de quoi il en retourne ; ce que l’UE est en train de faire n’est ni plus ni moins un remake du mortifère traité de Lisbonne ratifié en 2007 par Nicolas Sarckozy avec la complicité du président du parti socialiste de l’époque François Hollande qui firent entrer la France par la force dans l’espace économique européen malgré le très clair NON du peuple passé dans les urnes lors du référendum de 2005.

Le peuple Suisse va-t-il à son tour être trahi par ses élites ?

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / Anonymiss France / SOS Climat / VK

Problème de vidéos chez VK !

Mise à jour : mardi 19 février 2019 – 13:30 –

Problème VK résolu.

Toutes les vidéos liées à mon compte VK semblent verrouillées et bien qu’aillant contacté le support, aucune réponse pour le moment ! 

Comme me le suggère ce réseau social et suite à une demande de support liée à cette problématique, je vais attendre 85 heures pour une réponse mais je me prépares d’ores et déjà à remanier le site de manière à me dispenser définitivement de tous les intervenants externes concernant le multimédia.

Les articles illustrés par des vidéos sont donc suspendus au plus tard jusqu’au 21 février 2019, dans l’attente d’une réponse du support VK. Si les vidéos devaient être définitivement verrouillées, le site subira une remise à zéro dans le but d’être autonome.

Toutes mes excuses pour les désagréments.

P.S Les vidéos les plus pertinentes ont été sauvegardées en dur sur des supports cryptés et sécurisés.

Stéphane Guibert / Finalscape

Planète Terre : Le mur approche ! (Bref état des lieux)

Source de l’image

5, 10 ou 15 ans, Le temps qu’il nous reste ! Dormez sur vos deux oreilles !

  • Quand nos animaux disparaissent :

Les oiseaux disparaissent parce que les insectes aussi se sont volatilisés. Moins 80% en seulement 30 ans, selon une étude menée en Allemagne et confirmée par les équipes de recherche de Chizé

En cause pour les scientifiques, notre modèle agricole. Partout en Europe, les prairies sauvages on peu à peu disparu et le moindre hectare est désormais exploité, bien souvent de façon intensive, au moyen de pesticides.

Alors quoi ?

Il suffirait d’arrêter les pesticides pour enrayer cette extinction de masse ?

Pas si simple …

La cause première du phénomène, c’est nous ! Notre présence. Nos infrastructures (…)

Crédit vidéo : Envoyé spécial

  • Asie envahie par les plastiques :

On est tous responsables face à la pollution, mais en Asie, on a un souci. 50 à 60% des déchets en plastique dans les océans viennent de 5 pays d’Asie : Thaïlande, Vietnam, Chine, Indonésie et Philippines.

Philippines :

Malgré les engagements pris au début des années 2000, la situation empire et l’on dénombre plus de 900 décharges à ciel ouvert dans ce pays grand comme l’Italie. Les Philippines produisent 2,7 millions de tonnes de déchets plastique par an et n’ont pas les moyens de les recycler ; 20% de ces déchets termineront dans la mer.

Beaucoup de villes moyennes n’ont même pas de système de collecte des déchets. On a pas la solution à ce problème, ni même l’envie de désigner un responsable (…)

La situation se dégrade, on doit le faire. “La Troisième Révolution”. C’est  mère Nature qui l’a décidé et nous n’avons plus le choix si non, nous disparaîtrons !

Bien que ce message remonte à 2008, rien ne change ou presque. Seules certaines initiatives marginalisées ou portées par un effet de mode semblent émerger. Dix ans après, la France interdit l’interdiction du glyphosate, on commence à exploiter les ressources énergétiques dans le grand nord, on autorise la pêche électrique en mer du nord, on réintroduit la chasse à la baleine au Japon etc …

Selon le GIEC et des experts indépendants, 2030 devrait sonner le glas de notre civilisationGaïa pourra enfin respirer.

Stéphane Guibert / Finalscape

Charlotte Gainsbourg nous raconte la 3ème Révolution. © 2008

Texte :  Fred Vargas, réalisé par Henri PoulainStoryCircus, graphisme : Michaël Alcaras, produit par Imagine2050

Support : Datagueule

Mondialisation : J’aime pas trop les grosses multinationales

Cette vidéo commence à beaucoup tourner et on me pose pas mal de questions, je vais essayer d’y répondre une fois, sur un post.

Nestlé n’était pas l’organisateur de ce forum. Il s’agit de Forward, une journée pour les PME qui parle d’innovation. M. Brabeck était un des orateurs invités, il y en avait d’autres (dont je parle un peu dans la vidéo complète, que vous trouvez ci-dessous ou sur YT). La journée est organisée par 2 publications, Le Temps et PME Magazine.

(Discours complet en fin d’article)

J’ai été rémunéré pour mon intervention, par les organisateurs, pas par Nestlé. Je fais ça fréquemment, dans les soupers de boîte, les repas de clubs de sport, les conférences etc. C’est relativement fréquent pour les humoristes francophones en Suisse romande, avec le bassin de population que l’on a, on ne peut pas jouer nos spectacles autant de fois que nos confrères français, donc on fait souvent des “privées” comme on les appelle. Parfois ils achètent le spectacle, parfois une prestation personnalisée, ce que j’ai fait ici.

On ne m’a pas demandé mon texte avant (hormis la traductrice qui devait le dire en allemand dans l’oreillette, je lui ai envoyé mon brouillon une heure avant), je l’ai terminé au dernier moment, et par principe je ne montre pas ce que je vais dire aux gens qui m’engagent. Cependant, les organisateurs savaient très bien à quoi s’attendre, mes convictions ne sont pas un secret et c’est tout à leur honneur de m’avoir invité quand même.

M. Brabeck n’a pas vraiment répondu à mes blagues dans son discours. Il a ironisé sur le fait qu’il était flatté d’avoir eu deux introductions (un journaliste l’a introduit juste après mon discours) et que suite à mes blagues sur les slides des autres orateurs, il avait décidé de ne pas en utiliser. Et après il a entamé son discours, j’avoue que j’ai un peu décroché, je sais pas trop ce qu’il a raconté, j’étais fatigué, l’adrénaline retombait et j’avais un spectacle le soir même à préparer.

Je ne l’ai pas croisé après. Je n’ai pas eu de retour de sa part. On m’a dit qu’il riait au début et qu’il était plus blasé par la suite.

Je lis beaucoup de références à Coluche, et de blagues genre “on va le retrouver suicidé de 2 balles dans le dos”. D’une part, je trouve dommage de toujours déterrer Coluche, il y a pleins d’humoristes engagés qui font du travail formidable de nos jours (je suis sûr que même ceux qui citent Coluche peuvent en lister plusieurs), en général c’est plutôt les réacs qui nous bassinent avec Coluche et Desproges pour discréditer toute ma génération d’humoristes, “c’était mieux avant” tout ça tout ça, c’est assez pénible à la longue. Laissons ces monstres sacrés tranquille. Et d’autre part, j’ai pas l’impression de prendre un risque quelconque en faisant ces blagues, j’habite dans un pays où la liberté d’expression me permet de le faire, et j’ose croire que la réponse à des blagues, même engagées, ne saurait être violente. Je dis ce que beaucoup de monde pensent, et ont déjà dit, et le vrai pouvoir, c’est nous, le peuple, les 99%, qui l’avons.

Je ne pense pas être particulièrement courageux de faire ça, c’est mon job et je l’aime beaucoup. Ecrire des blagues et les lire me demande nettement moins de courage que de parler à un inconnu ou faire un téléphone administratif. Chacun est différent.

Thomas Wiesel

Discours complet sur Youtube

Voir aussi Thomas dans un sketch diffusé dans le cadre de l’émission “Mauvaise langue” sur la RTS (Radio Télévision Suisse) : Le monopoly Palestinien.

G.S / FINALSCAPE

Retour sur l’article >>>

Edwy Plenel de Mediapart enseigne le journalisme à Patrick Cohen…

MEDIAPART, LA VÉRITÉ REND LIBRE ! LA DICTATURE EN MARCHE VITESSE GRAND V !

Edvy Plenel cofondateur du média en ligne : Mediapart remboîte Patrick Cohen en le traitant de journaliste du gouvernement et de journaliste de complaisance.

Mais ce n’est pas tout :

Affaire Benalla : Tentative de perquisition dans les locaux de Mediapart. Edwy Plenel et Fabrice Arfi  étaient en direct sur Brut.

Interview avec Rémy Buisine.

Dans ce cas précis, le juge qui a ordonné la perquisition dépend du pouvoir exécutif étant donné que depuis le 1er. janvier 2017, le pouvoir judiciaire, suite à un décret de l’ancien premier ministre Manuel Valls qui a été décidé le 5 décembre 2016 n’est plus indépendant car placé sous l’autorité du pouvoir exécutif.

À ce sujet, merci de consulter l’article publié sur ces pages qui démontre que depuis le 1er. janvier 2017, la France n’a plus de constitution car selon l’article 16 de la charte des droits de l’homme, un pays n’assurant pas la séparation des pouvoirs, ils sont trois : pouvoir législatif, pouvoir exécutif et pouvoir judiciaire n’a point de constitution et ne peut donc pas, toujours selon la charte des droits de l’homme, se revendiquer comme étant une démocratie.

Ajouter à cela la peine de mort réhabilitée en Europe en cas d’émeutes ou d’insurrection et la boucle est bouclée.

Ouvrir les yeux est donné à tous, pour cela il suffit d’avoir un tant soit peu de volonté.

Stéphane Guibert / Finalscape

Gilets jaunes : Affaire Jérôme Rodrigues

L’avocat de Jérôme Rodrigues s’exprime sur le tir de Flash-ball dont a été victime son client.

Pour l’avocat de Jérôme Rodrigues, figure emblématique du mouvement des Gilets jaunes, cela ne fait aucun doute. Le tir de Flash-ball que son client à encaissé en plein visage et qui risque de lui faire perdre un œil ait été tiré délibérément dans le but de le faire taire.

Il faut ajouter à cela toute une panoplie de lois qui se mettent en place rendant le mouvement des Gilets jaunes hors la loi.

Lire la suite