L’image du jour : Âmes et êtres de lumière

Les hypersensibles, âmes et êtres de lumière

Les hyper-sensibles sont de vieilles âmes. Ils se demandent ce qu’ils font ici et se sentent appartenir à un autre monde. Ils se sentent différents et ont du mal à s’identifier à ce monde de dualité. Souvent ces personnes ont du mal à accepter le quotidien, les choses matérielles et à vivre avec leur époque. Elles peuvent se sentir exclues, en marge, non comprises et avoir du mal à se reconnaitre dans les préoccupations des autres. Elles se sentent souvent seules.

La vieille âme ou l’hyper-sensible cherche à aller vers l’éveil. Elle a besoin de se connecter à la source, à l’univers pour pouvoir retrouver sa place et sa légitimité.

J’irais même plus loin, elle cherche à retrouver l’harmonie et l’amour inconditionnel. Elle est en quête d’absolu qui est terriblement absent sur terre. Elle ne comprend pas d’où vient ce manque. Elle cherche sans cesse à incarner cette énergie d’amour que ce soit consciemment ou inconsciemment car elle est déjà amour, elle est déjà lumière, elle est déjà unité.

 

Médias : Alors que les médias Russes sont de plus en plus consultés, les médias mainstream occidentaux tentent de les diaboliser

De plus en plus sollicités en France et un peu partout en Europe, les médias mainstream tentent de diaboliser les médias Russes en les traitant d’excentriques et de propagandistes.

Seulement voilà, dans la mesure où les médias mainstream occidentaux perdent de leur crédibilité aux yeux de la population, dans la même mesure, les médias russes eux augmentent leurs audiences.

Le chant du cygne occidental, l’éveil des peuples qui sollicitent des médias plus indépendants et un choix plus vaste dans l’information.

Les médias Russes nous ouvriraient-ils la voie ?

Les médias ne sont ni tout blanc ni tout noir. Il y a toujours un intérêt. C’est à vous de vous forger votre propre opinion en vous informant et en analysant. Mais ce n’est certainement pas la censure comme l’occident nous l’impose et plus particulièrement la France qui nous permettra d’être objectif dans notre raisonnement.

Alors OUI à la liberté d’expression, OUI à RT et à tous les médias Russes.

Stéphane Guibert

 

Génération «J’ai le droit» : «Dès la 6e, les élèves se lèvent en plein cours, tutoient»

Barbara Lefebvre est enseignante, auteur de « Génération : J’ai le droit ». Dans son livre, elle témoigne de son expérience et parle d’une génération individualiste, de crise de l’autorité…

Elle parle comme elle marche : vite. Même avec le rhume, Barbara Lefebvre est habitée par son propos. Cette prof d’histoire-géographie en région parisienne, en poste auprès d’élèves en situation de handicap, est devenue l’une des figures des débats sur l’école. Elle est classée dans le camp des conservateurs depuis sa participation il y a quinze ans à l’ouvrage collectif « les Territoires perdus de la République » sur la montée des communautarismes. « Génération : J’ai le droit » est son quatrième livre.

La génération « J’ai le droit », c’est quoi ?

Barbara Lefebvre. C’est à la fois une génération d’élèves et une génération de parents qui considèrent que leurs droits individuels prévalent sur l’intérêt général. On glorifie les identités particulières au détriment du bien commun. Cet individualisme fait le jeu de deux courants : d’une part, le modèle ultralibéral, avec le culte de l’argent ; d’autre part, le communautarisme, selon lequel on serait déterminé par une identité de naissance à préserver absolument.

Ceci n’engage que moi, mais surprotéger les enfants est une forme de maltraitance ; ceci les fragilise face à la vie d’adultes qui les attend. On est en train de fabriquer les assistés de demain.

Les médias qui y contribuent largement sont responsables et favorisent l’inculture de nos têtes blondes.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Vidéo : Les ados et la culture générale

Géopolitique : Quand les élites corrompues tentent de faire de Leurs Mensonges, Notre Vérité

Moyen-Orient, Attentats, propagande médiatique, comment les médias mainstream s’y prennent pour nous manipuler en se servant de notre peur et de notre ignorance.

Le montage vidéo qui suit collecte des séquences sensibles qui mettent à jour les mensonges médiatiques et qui nous met en garde face à la montée d’une dictature qui se voile à peine la face.

LE DORMEUR DOIT SE RÉVEILLER !

Récapitulatif :

  • La principale différence entre Daech et l’Arabie Saoudite c’est la couleur des vêtements. Les saoudiens s’habillent en blanc, les djihadistes en noir mais pour le reste c’est bonnet blanc, blanc bonnet ils appliquent la charia exactement de la même manière …
  • Intervention de François Asselineau dans l’émission “On est pas couché” sur les implication de la France dans les guerres illégitimes au Moyen-Orient et sur le financement de Daesh. On parle ici de financer une thèse et une antithèse par les USA.
  • Gabriel Galice, président de l’ institut international de la recherche pour la paix revient sur l’implication des États-Unis concernant le projet du Grand Moyen-Orient depuis 2003 et qui justifièrent leur intervention en Irak en prétendant que Saddam Hussein  possédait des armes de destruction massive alors que l’on sait aujourd’hui qu’il s’agissait d’un mensonge.
  • Attentat de Nice : Réactions et ras le bol de la population qui commence à prendre conscience de la supercherie politico-médiatique.
  • Attentat de Nice : Révélations sur les divergences entre les discours des politiques et les enquêteurs de l’anti terrorisme.
  • Syrie : Preuves irréfutables des manipulations médiatiques. Un reportage de France 2 littéralement décrédibilisé par une analyse.

Durée de la vidéo : 27’59”

Guibert Stéphane / Finalscape / VK

Palestine : Libérez l’enfant A’hed Tamimi

L’information m’est parvenue tard dans le nuit du mardi 19 décembre 2017.
Il était aux environs de minuit.Je n’aime pas ces informations qui arrivent si tard… en général, elles sont porteuses de mauvaises nouvelles.
Quand le téléphone sonne, j’hésite à deux fois avant de prendre l’appel… Je vérifie toujours le nom de l’appelant qui s’affiche à l’écran.
Mardi soir… j’ai très vite pris l’appel.

“Al Faraby?”
“c’est moi… qu’y a-t-il?”
“Ils ont arrêté A’hed”
“la gamine?”
“…oui”

S’en suivent les détails et une série de recommandations pour mettre au plus vite une campagne d’informations et de mobilisations pour exiger la libération immédiate de l’enfant Palestinienne de 16 ans, A’hed Tamimi, arrêtée par les forces d’occupation.

Cette nuit, A’hed dormira en prison.
Et moi… et nous ?
Impossible de fermer les yeux.

Al Faraby
Mercredi, 20 décembre 2017

Cette pétition sera remise à:
Benyamin Netanyahou

Médias : Famines, mais à qui profite le crime ? La rentabilité de la détresse humaine doit être étalée au grand jour !

Aider l’UNICEF pour luter contre la famine quelle belle et noble cause n’est-ce pas ?

Un don pour sauver une vie, quel beau geste.

Qui se cache derrière ces catastrophes humanitaires ?

Vous ?

On serait tenté de le croire si l’on se réfère à ces clips qui vous sollicitent en vous demandant de faire un don tout en vous culpabilisant à demi-mot.

Ne soyez pas aveugles cette propagande qui vous culpabilise ne fait que dissimuler un vaste complot organisé par une bande de lobbyistes sans âme ni conscience dont le seul but est d’accumuler un maximum d’argent en  spéculant sur les denrées alimentaires tout en affament des millions d’êtres humains.

Faire un geste soit mais en sachant d’où vient le mal.

Tous ces gens qui souffrent au seul profit de ceux qui se goinfrent à outrance et qui vous méprisent, cela devient intolérable.

La crise des subprimes, la faillite des banques suite à des placements hasardeux et frauduleux, qui a payé ? Les banques ? Non ! c’est vous qui au prix de sacrifices toujours plus grands, de coupes budgétaires, de restructurations et de délocalisations, qui êtes les otages d’un système fabriqué par des traitres corrompus et qui au jour le jour vous réduisent à l’état d’esclaves.

Réveillez-vous !

Stéphane Guibert /Finalscape / VK

«Toutes les 5 secondes, un enfant en dessous de 10 ans meurt de faim; 37 000 personnes meurent de faim chaque jour et, sur les 7 milliards de personnes que nous sommes, presque un milliard sont en permanence sous-alimentés. L’agriculture aujourd’hui pourrait nourrir 12 milliards d’êtres humains, quasiment le double de la population mondiale.

C’est-à-dire qu’aujourd’hui un enfant qui meurt de faim est un enfant assassiné.»

Jean Ziegler (Ancien rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation)

Changer le monde ? Il nous incombe de faire plier les industriels !

>>>Source de l’image<<<

Faire plier les industriels en les boycottant intégralement engendrerait une catastrophe sociale sans précédent, ça serait des centaines de milliers d’emplois perdus. Le  système nous tient par les couilles si vous me passez l’expression.

« C’est aux consommateurs qu’il incombe de faire plier les industriels car si la viande au Nitrite de Sodium existe, si les perturbateurs endocriniens tuent chaque années des milliers d’êtres humains, si des forêts sont déboisées au profit de l’huile de palme etc… c’est qu’il y a une forte demande et c’est par nos gestes de tous les jours que nous arriverons à vivre dans un monde plus propre, plus respectueux de la vie et de l’environnement ; donc meilleur pour nous. »

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

  • Nous avons pris l’habitude d’aller dans les fast food et d’acheter de la nourriture en grande distribution dans laquelle il n’y a en réalité rien de bon pour nous.
  • Nous achetons des litres de détergents ménagers toxiques alors que des produits naturels biodégradables permettent d’obtenir exactement le même résultat.
  • Nous empoisonnons nos foyers et jetons notre argent durement gagné par les fenêtres sans aucune raison valable.

Pourquoi cela ?

Parce que l’industrie du marketing nous dicte d’agir ainsi. Ils veulent juste que vous achetiez leurs merdes.

Par exemple, lorsque une entreprise pollue l’environnement ou a recours à de mauvaises pratiques commerciales, si tu n’achètes pas ses produits, elle sera contrainte de changer. Si tu ne veux pas de nourriture contenant des produits chimiques ou des OGM, alors n’en achète pas.

Dès lors que nous nous comporterons de façon responsable et que nous dépenserons notre argent intelligemment, chaque politicien, corporation et dirigeant à travers le monde réalisera que nous nous sommes enfin réveillés. C’est le point le plus important du présent message.

Tous ces abus dans notre système peuvent se produire car nous détournons systématiquement le regard et les acceptons, (le fameux Déni. ndlr.) mais si nous choisissons d’être d’avantage impliqués et de prendre les bonnes décisions, tout change.

Nos choix de consommation sont la façon la plus efficace pour nous d’avoir un impact significatif et puissant sur notre monde.

Nous sommes au 21 ème siècle, si nous utilisons nos ressources avec sagesse, il n’y a aucune raison pour que chacun n’ait pas ce dont il a besoin. Il n’y a également aucune raison pour que des personnes continuent à mourir de faim à travers le monde. (Toutes les 6 secondes, c’est un enfant en dessous de 10 ans qui meurt de faim dans le monde. ndlr.)

Et le commun des mortels, qu’il soit Israélien, Palestinien, Protestant, Catholique, Irakien ou Américain, chacun d’entre nous aspire à vivre dans un monde de paix et de justice dans un environnement sain.

Le reste dans la vidéo

L’image du jour : Changeons afin de changer les industriels

C’est aux consommateurs qu’il incombe de faire plier les industriels car :

  • Si la viande au Nitrite de sodium existe.
  • Si les perturbateurs endocriniens existent.
  • Si l’huile de palme existe.
  • Si il y a déforestation dû à l’industrie du bois etc…

C’est qu’il y a une forte demande de notre part et c’est par nos gestes de tous les jours que nous arriverons à vivre dans un monde plus propre, plus respectueux de la vie et de l’environnement ; donc meilleur pour nous.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

 

Les migrants empruntent de plus en plus le Détroit de Gibraltar, malgré sa dangerosité. Le prix ? 3 tentatives pour 900 euros.

Détroit de Gibraltar : La traversée la plus risquée.

Depuis le début de l’année, 8’000 migrants ont dû être sauvés au large de l’Espagne, c’est 3 fois plus qu’en 2016. Même si la traversée est courte, 14 kilomètres séparent le Maroc de l’Espagne elle reste très dangereuse car à cet endroit les courants marins sont très puissants.

Alors pourquoi cet ancien itinéraire est-il à nouveau plébiscité ?

  • Parce que la traversée est bon marché, les passeurs demandent environ 900 Euros par personne et pour ce prix, les migrants ont droit à 3 tentatives.
  • Parce que depuis mars 2016, la route des Balkans est quasi bouclée en raison de la fermeture des frontières en Macédoine, en Slovénie, en Croatie et en Serbie.
  • Parce que la Libye a renforcé les contrôles des garde-côtes ce qui diminue fortement le passage des migrants vers l’Italie.

Rejoindre l’Europe toujours au péril de sa vie.

Source : Radio télévision Suisse (Nouvo)

Anonymous : Maltraitance d’enfants, la honte ! (Message)

Peuple du monde libre, nous sommes Anonymous.

Des enfants sont maltraités alors que l’institution est supposée les protéger. Leurs placements abusifs en France sont un problème institutionnel très grave. Chaque année on retire 136’000 enfants à leurs parents et 68’000 placements ne sont pas motivés aboutissant à des situations de souffrances extrêmes pour nombre de familles et d’enfants.

Enfants en souffrance, la Honte.

La honte, ce sont les dizaines de milliers d’enfants placés abusivement sans motif légitime.

La Honte, ce sont les familles détruites par des condamnations abusives des magistrats, juges et procureurs violant la loi et la procédure.

La Honte, ce sont ces innombrables associations de services sociaux exerçant sans habilitation, sans autorisation, sans inscription en finesse et qui détournent ainsi l’argent public par dizaines de milliers d’euros.

La Honte, ce sont des dizaines de milliers d’intervenants, médecins, experts, psychologues et travailleurs sociaux exerçant aussi illégalement pour le compte des tribunaux.

La Honte, c’est que sur les 150’000 enfants qui vivent dans des foyers ou dans des familles d’accueil, beaucoup finiront à la rue.

“Nous sommes Anonymous. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Redoutez-nous”