Pourquoi je relaye Vincent Lapierre et ses reportages sur Finalscape

Ce que les gens semblent ne pas avoir compris et ce qu’ils s’obstinent à croire c’est que les reportages de Vicent Lapierre sont systématiquement reliés au Front national ou à Alain Soral.

Le but de ma démarche en relayant les reportages de Vincent Lapierre est de démontrer son travail de journaliste hors paire tout en faisant fi des préjugés.

Moi-même apolitique, je suis consterné par les commentaire qui descendent systématiquement son travail sur le terrain.

A mon avis, la plupart des internautes qui le descendent sont enfermés dans un carcan d’idées préconçues fomentées par des préjugés vieux de plus de 50 ans et plébiscités par des élites qui savent en tirer avantage.

Alors oui, pour moi Vincent Lapierre est un journaliste digne de confiance n’hésitant pas à mouiller sa chemise pour aller jusqu’au bout de l’information ce qui fait cruellement défaut aux médias de masse aujourd’hui.

Merci à Vincent et à toute son équipe pour le travail mené sur le terrain tout au long de ces années.

Stéphane Guibert

 

 

 

Tout fou le camp et nous continuons à y croire !

Pendant que les palestiniens, les syriens, les yéménites et tous les peuples ignorés du monde se font assassiner, pendant que la nature se fait la malle en nous signifiant notre propre arrêt de mort, sur les réseaux sociaux on continue à se déchirer et à s’insulter comme si de rien n’était.

Je me sens très seul en rédigeant ces lignes mais pour moi, le constat est sans équivoque et ne vais très certainement  pas me faire des amis dans ce qui va suivre :

Les gens, pour la plupart sont tombés dans le piège magnifique que leur a dressé le système, celui où le paraitre prime sur l’être, ce piège savamment orchestré où la réussite sociale, les biens matériels et l’argent sont synonyme de réussite et de bonheur.

Alors que le commun des mortels recherche à s’identifier ou s’immortaliser au travers de selfies futiles, des dizaines de milliers de vies se font éteindre dans une injustice, une ignorance et un déni planétaire.

Alors que des discours politiques qui ne sont fait que pour embrouiller nos esprits déjà bien formatés par les médias corrompus, on continue à y croire sans même y croire et c’est bien là le problème.

Nous nous dirigeons vers une catastrophe que nous, les humains qualifions de catastrophe planétaire, à savoir, notre propre extinction mais que je qualifierais pour ma part d’extinction salvatrice, une apocalypse nécessaire afin de remettre les compteurs à zéro. Oui, nous nous dirigeons vers une extinction que nous auront cherché à force de tirer sur la corde et c’est après et après seulement et si nous nous survivons qu’une nouvelle ère, peut-être, verra le jour.

L’être humain à en lui les capacités du meilleur comme du pire et dans ce message qui pourra paraître funeste, je préfère miser sur notre potentiel à faire le bien.

Alors, à demain …

Stéphane Guibert

Les “Bla,bla” de la politique, les messages de ces ONG qui nous culpabilisent, allez vous croire encore longtemps à ces mensonges ?

Culture & Cinéma : 1978, un générique que certains reconnaitront

Celles et ceux qui avaient entre 12 et 15 en 1978 et qui étaient assidus de télévision se souviendront sans doute de ce générique qui était associé à l’émission présentée par Claude Pierrard, “Les infos jeunes” sur la chaîne TF1 qui n’était pas encore privatisée.

Un single fut édité chez Barclay avec ces deux titres :

  • Face a : Splash (Générique de l’émission)
  • Face b : Disco space

La musique était composée par Richard Flanger et interprétée par Frédéric Mercier qui est l’auteur de plusieurs albums dont “Music from France” ou le titre “Thème for the child” était également utilisé comme générique pour l’émission à succès : Les carnets de l’aventure. Après 4 albums, le compositeur abandonnait sa carrière pour se vouer à ce qui est depuis devenu sa passion, la photographie.

Un petit souvenir musical qui nous replonge dans le monde magique du son des synthétiseurs analogiques de l’époque.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK / MondiAspora

Environnement : Énergies renouvelables, des alternatives qui s’imposent

Énergies renouvelables, des alternatives qui s’imposent. Oui mais …

  • Saviez-vous que la quantité d’énergie solaire qui frappe la terre en 1 heure est plus grande que celle que nous utilisons pour toutes les activités en une année.
  • Si nous recouvrions de panneaux solaires 1% du désert du Sahara, nous arriverions à générer toute l’énergie dont nous avons besoin.
  • Si nous construisions dans l’Atlantique une installation de turbines sous-marines de la dimension de l’Inde, nous fabriquerions l’ensemble des besoins énergétiques de la planète.
  • Si nous capturions 0.1% de l’énergie cinétique produite par les marées, nous disposerions de 5 fois plus d’énergie par rapport à ce dont nous avons besoin aujourd’hui.
  • En recouvrant de forêts de macroalgues 9% de la surface des océans, nous pourrions produire une quantité de biométhane suffisante pour remplacer le besoin actuel de pétrole et, en même temps, retirer de l’atmosphère les plus de 35 milliards de tonnes de CO2 que nous produisons chaque année. Cette quantité de biomasse pourrait aussi aider l’industrie de la pêche durable en garantissant la disponibilité de nourriture pour 10 milliards de personnes.
  • L’énergie géothermique présente dans les 10’000 premiers mètres de profondeur de la terre est 50’000 fois plus grande que toutes les ressources de pétrole et de gaz du monde.

La planète est lentement en train de mourir à cause de nos choix. Il est temps de changer les choses et de trouver les solutions aux problèmes que nous avons créé. N’oublions pas que le future est entre nos mains.

Voilà ce que dit la vidéo et suis on ne peut plus d’accord avec elle jusqu’au moment où elle mentionne que si nous en somme arrivés là aujourd’hui, c’est à cause de nos choix et elle conclue en disant que l’avenir est entre nos mains ; et c’est là ou je me permets de ne plus partager le discours.

Certes, des alternatives existent et il y en a de plus en plus mais est-ce bien par nos choix à nous que la planète est moribonde aujourd’hui ? Il est clair que notre consommation impact directement sur notre environnement mais je vais vous donner un petit exemple qui va tout de suite vous aligner à mon avis :

En Espagne, sur l’île de Tenerife, l’installation et l’exploitation de panneaux solaires est tellement taxé par l’état que l’utilisation de l’énergie conventionnelle est beaucoup plus avantageuse pour le citoyen lambda et cela est un simple exemple ! Je pourrais vous en citer bien d’autres.  Nos choix nous dit la vidéo … ?

Il n’y a pas tout à fait un siècle, les industries minières et pétrolières firent exploser la production et la consommation ce qui est tout à fait normal car d’autres alternatives énergétiques moins ou non polluantes étaient quasi inexistantes et on avait pas l’approche écologique nécessaire pour faire des pronostiques à long terme sur l’impact que l’exploitation massive des énergies faucilles auraient sur l’environnement, ce que l’on pourrait mettre à la décharge des multinationales qui continuent à nous asphyxier aujourd’hui.

En revanche ces exploitants du siècle dernier sont les mêmes aujourd’hui, les mêmes familles qui veulent à tous prix conserver leur part du gâteau.

Ce n’est pas demain que nous verrons une planète 100% écologique car tant qu’il y aura des milliards à se faire avec l’industrie du pétrole, l’industrie du textile, l’industrie pharmaceutique et l’industrie agroalimentaire, ces énergies propres resteront marginales.

Il est à mon avis trop facile de culpabiliser les consommateurs moyens que nous sommes avec des vidéos faussement destinées à des causes environnementales, humaines, animales etc … Il faut ouvrir les yeux et se poser les bonnes questions comme par exemple, celle de savoir à qui profite vraiment le crime. Est-ce vraiment nous ? J’en suis même arrivé à me dire que beaucoup de ces vidéos culpabilisatrices ne sont là que pour enfoncer le clou en nous induisant en erreur, en nous menant sur de fausses pistes et au final, ne servant que ceux à qui profite le crime justement.

Je vais mettre en fin d’article des liens sur des billets que j’ai déjà posté sur ces pages concernant cette thématique, l’environnement, et si cela vous intéresse vous aurez quelques bons moments de lecture et des vidéos qu’il est très rare de voir diffusées dans les médias de masse.

Bien à vous.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Pourquoi le chanvre a-t-il été diabolisé ?

Le Cannabis diabolisé à l’avenue des industries pétrochimiques, pharmaceutiques, forestières et textiles ne cesse de nous éblouir tant ses vertus thérapeutiques et les possibilités dans tous les domaines de la production de matières premières sont nombreuses.

Pour celles et ceux qui encore attachés aveuglément à un système basé sur la corruption et les mensonges, voici un petit billet qui n’a rien d’une théorie du complot. Les informations citées dans cet article sont tirées de faits historiques et scientifiques dûment établis et prouvés.

Quand le génie humain peut sauver la planète.

Dans un monde régi par le capital et ou il n’y a peu ou presque plus de place pour l’humain en tant que tel, il arrive parfois que quelques âmes bienveillantes sortent de la sinistrose ambiante et que leur génie illumine l’humanité toute entière.

Un de ces bienfaiteurs est l’agriculteur Pascal Pot qui, en éduquant ses fruits et légumes réussit à les faire pousser dans des conditions extrêmes sans pesticide ni herbicide.

(Vidéo)

Philippe Ouaki Di Giorno Agronome inventeur, met au point un procédé révolutionnaire qui permet aux plantes de pousser dans les déserts.

(Vidéo)

L’arbre Nébédaye ou Never die (qui ne meurt jamais) est un arbre à usages multiples et peut pousser dans les endroits les plus arides. Ses feuilles ont la particularité de soigner plus de 300 maladies telles que la tension, le diabète, la fièvre jaune. Les feuilles de cet arbre sont aussi utilisées pour la gastronomie locale. La fleur du Nébédaye pliées et mélangées à l’eau a comme vertu de soigner la conjonctivite.

100 grammes de fruits frais procurent 50% des besoins journaliers aux enfants de 1 à 5 ans.

Les graines du Nébédaye ont également la vertu de jouer un rôle de purificateur d’eau naturel. L’arbre est utilisé dans la station d’épuration du lac de Guiers qui alimente Dakar.

(Vidéo)

Médias indépendants : Le média “Osons Causer” nous convie dans la rue en ce mois de mai

Vous n’en pouvez plus de ce pouvoir inégalitaire, violent et pour qui l’écologie n’est qu’un slogan ? Nous non plus !  On sera tous dans la rue la rue en mai 2018 !

“Nos services publiques sont tous attaqués et notamment notre système de santé. Ils nous préparent un monde où pour faire battre nos cœurs il faudra mettre quelques pièces dans un distributeur, tout ça pour faire des économies, ces mêmes économies il faut bien comprendre qu’on s’empresse de les donner auax grandes entreprises du CAC40 avec le CICE, ce crédit d’impôt sur les bas salaires cela fait 100 milliards d’Euros au total pour très très peu d’emplois créés.”

“On va jusqu’à protéger le secret des affaires des multinationales criminelles. Tu n’apprendra plus rien d’Élise Lucet car leurs intérêts réclament ton ignorance.”

“Les journalistes sont priés d’utiliser les images que leur fournit la police tandis que des véhicules blindés partent à l’assaut d’artichauts que quelques illuminés osent vouloir cultiver en paix.”

Le reste dans la vidéo

Stéphane Guibert

Voir aussi >>>

Poubelle la vie politique Française : On est si bien entre nous !

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis et pourtant

Jolie brochette du gouvernement Macron qui se disait hostile à sa politique, voyez plutôt :

  • Bruno le Maire, ministre de l’économie sous Macron déclarait avant son élection : “La réalité c’est qu’Emmanuel Macron c’est une coquille vide. Emmanuel Macron, c’est l’homme sans projet parce que c’est l’homme sans conviction.”
  • François Bayrou, ministre d’état, garde des sceaux  sous Macron déclarait avant son élection : “Je ne me reconnais pas dans ce qu’Emmanuel Macron incarne.
  • Madame Marielle de Sarnez, ministre auprès du ministre de l’Europe sous Macron déclarait avant son élection: “J’arrive mal à cerner la personnalité d’Emmanuel Macron. Je ne sais pas si il a les épaules, si il a la force, si il a la densité, si il a la cohérence nécessaire.
  • Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publiques sous Macron déclarait avant son élection : “Monsieur Macron en fait finalement, c’est une crise d’adolescence qu’il fait vis à vis de son mentor François Hollande, il est dans sa crise d’ado, il raconte absolument n’importe quoi…
  • Édouard Philippe, premier ministre etc…

Pour en avoir plus, il faut s’intéresser à la vie politique Napoléonienne mais ça, c’est une autre histoire 😉

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Finalscape : Les compteurs sont boostés

Toujours plus de visiteurs et une mise à jour des compteurs

Toujours plus de visiteurs sur le site, vos visites et vos vues m’encouragent à poursuivre un travail de longue haleine à savoir, celui de la vérité quoi qu’il en coûte.

Merci à toutes celles et ceux qui me font l’amitié de me suivre sur mon blog.

Les compteurs ont été remis à jour et désormais visibles aux visiteurs :

  • Compteur des visites uniques depuis une date donnée.
  • Compteur des pages vues depuis une date donnée.
  • Compteur des visites connectées au moment de la connexion avec géo localisation.
  • Nombre de connectés sur 24 heures avec un Hit compteur, les heures à plus hautes audiences.

Merci pour votre confiance.

Stéphane Guibert / Finalscape

 

 

L’histoire les yeux dans les yeux : Abus sexuels sur des enfants, quand l’histoire nous rattrape

Comme beaucoup d’autres enfants, Valérie Andanson, porte parole de la Fédération des enfants déracinés d’outre-mer a été arrachée à son île natale, la Réunion.

“Les services sociaux allaient dans les familles et faisaient signer des papiers aux parents. La plupart de ces parents étaient illettrés et ne savaient pas du tout ce qu’ils signaient. Les assistantes sociales se déplaçaient sur toute l’île, surtout vers des familles pauvres et allaient vers les parents pour dire :

“Nous allons prendre vos enfants, les emmener en métropole, on va leur apporter une éducation, ils vont être médecins, avocats et ils vont revenir tous les ans pour vous voir.”

Ces promesses n’ont jamais été tenues de la part de la France puisque ces enfants sont partis pour un aller-simple.

La Suisse n’a pas été exempte de ce genre de pratiques et ce sont des années de terreur qui sont décrites dans certains témoignages :

“La nuit il y avait une religieuse qui faisait la garde dans les dortoirs et souvent, le soir elle venait passer sa main sous le drap des garçons et selon son humeur elle en emmenait un avec elle dans sa loge.”

Des abus qui ont perduré pendant près de 50 ans jusqu’à dans les années 70. Depuis, beaucoup de victimes sont mortes, la plupart des responsables aussi toutefois, les victimes ayant pu être auditionnées ont décrit un système basé sur l’humiliation et la répression. Le rapport final est accablant.

L’histoire nous rattrape et le présent n’est pas glorieux si l’on sait ce qui se passe dans des pays comme la Syrie ou des jeunes filles âgées d’à peine 12 ans sont vendues comme esclaves sexuelles.

Stéphane Guibert

Source de la vidéo : Radio Télévision Suisse

Science & Vie : Conserver les semences anciennes du Guatemala avec Pain pour le prochain

Les semences locales des Indiens d’Amérique latine sont souvent plus résistantes que les graines importées. Pourtant les autochtones doivent lutter pour les conserver et pouvoir les utiliser. Un combat mené avec le soutien de Pain pour le prochain. Reportage au Guatemala :

Hans Haldimann.

Ces indiens d’Amérique latine lutent farouchement et avec succès contre l’invasion des OGM, des pesticides, fongicides et herbicides imposés par des monstres comme Monsanto. Ce sont ses petits résistants à l’agroalimentaire mondialiste qu’il faut absolument soutenir et protéger contre notre consumérisme démesuré. (ndlr.)

Source : Radio Télévision Suisse

Tension maximale entre Washington et Moscou : La résolution 758 autorise le Président Trump à entrer en guerre contre la Russie sans passer par le consentement du congrès

Après la présumée attaque chimique perpétrée soit disant par le régime de Bachar el-Assad les États-Unis par la voix du Président Donald Trump promet une riposte musclée contre la Syrie. L’ambassadeur russe Vassily Nebenzia, met en garde contre de “graves conséquences” en cas d’action armée occidentale. “Il n’y a pas eu d’attaque chimique” à Douma, a-t-il ajouté, dénonçant une “mise en scène”.Vladimir Poutine a condamné pour sa part le caractère “inadmissible” des “spéculations” sur cette attaque chimique présumée.

Connaissez-vous la résolution 758 votée par la chambre des représentants des États-Unis le 4 décembre 2014 ?

Cette résolution a été proposée conjointement par le sénat Américain et par la chambre des représentants. Elle donne une base légale pour une guerre contre la Russie. Le vote historique du 4 décembre 2014 qui pourrait avoir un impact sur des centaines de millions de personnes à l’échelle mondiale donne carte blanche au Président Américain et commandant en chef des armées.

En raison de cette résolution 758, le Président Américain peut entrer dans un processus de confrontation militaire contre la Russie dès maintenant et sans consentement du congrès.

G.S

 

Déclaration de Donald Trump : Un riposte contre le régime Syrien est inéluctable.

Source : Radio Télévision Suisse