Nicolas Hulot face à l’Assemblée nationale peu de temps avant sa démission

Dernière mise à jour : jeudi 20 septembre 2018 – 16:04

Sûrement le discours le plus marquant de Nicolas Hulot, c’était en mars dernier face à l’Assemblée nationale

“[…] 30% d’oiseaux en moins en quelques années. 80% d’insectes en moins, à l’échelle européenne. la semaine dernière, le dernier grand mâle des rhinocéros blanc du nord de l’Afrique a disparu. Moi, cela ne provoque pas de peine ni de colère mais de la honte. De la honte de savoir que derrière la sixième extinction de la biodiversité, la responsabilité c’est nous ! Et que plus l’on réduit la biodiversité, plus l’on réduit nos options pour l’avenir. Il y a des tragédies invisibles et silencieuses dont on s’accommode tous les jours. Eh bien je vous le dis, tout seul, je n’y arriverai pas !

Oui je vais vous présenter un plan biodiversité dans les semaines qui viennent, qui va succéder à la stratégie de la biodiversité. Mais très sincèrement, tout le monde s’en fiche ! A part quelques uns !

Je veux simplement avoir un sursaut d’indignation et de réaction parce que l’humanité a une communauté d’origine avec le vivant, et une communauté de destin avec le vivant. J’ai besoin de chacun d’entre vous, Merci !”

Vidéo :

Extrait du discours de Nicolas Hulot, c’était le 21 mars 2018 suivit de la liste des 42 députés qui ont décidé dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 que l’interdiction du glyphosate d’ici 3 ans ne sera pas inscrite dans la loi avec ce message : “Doit-on attendre des élections pour stopper cela, ou serons-nous morts avant ?

On s’en doute, lors de ce vote, les lobbies et la corruption étaient de la partie.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Démission de Nicolas Hulot, le checkpoint de la rupture entre l’environnement et la gent humaine

Dernière mise à jour : jeudi 30 août 2018 – 11:45

À l’heure ou tous les voyants sont au rouge, où l’incommensurable appétit de produire et consommer atteignent des paroxysmes, à l’heure où le destin de l’humanité se joue dans un mouchoir de poche, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire tire sa révérence.

Un message clair qui détonne dans le paysage médiatique comme le checkpoint définissant le point de non retour, dénonçant également  la complicité des politiques à un monde intransigeant, sans état d’âme, conçut par des lobbys qui n’hésitent pas à mettre en péril la sauvegarde de notre planète et celle de notre civilisation, tout ça pour une poignée de billets.

On pourra reprocher à Nicolas Hulot d’avoir succombé à la tentation du veau d’or, on pourra lui reprocher de s’être entendu avec les lobbys les plus verveux mais on ne pourra en aucun cas lui reprocher sa décision de quitter le gouvernement “La France en marche”, acte courageux et honnête.

Cet homme, tantôt adulé puis décrié souligne incontestablement en quittant la scène politique l’impuissance et l’hypocrisie des politiques lorsqu’il s’agit de notre environnement. Nous sommes au bord du gouffre, et lorsque nous seront tombés, plus aucune main ne sera là pour nous rattraper. Ce n’est qu’une question de temps et nous n’avons plus le luxe de compter les heures.

Merci Nicolas pour votre franchise et votre clairvoyance.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Démission de Nicolas Hulot, François Asselineau l’avait prédit

François Asselineau, président-fondateur du parti politique UPR, candidat à la présidentielle de 2017 et seul parti politique à prôner la sortie de l’UE, de l’OTAN et de l’euro en passant par l’article 50 du traité sur l’Union Européenne, avait prédit lors de l’une de ses nombreuses allocutions sur les réseaux sociaux la démission du ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

 

Vidéo complète sur Youtube :

Politique : Démission de Nicolas Hulot

Dernière mise à jour : mercredi 29 août 2018 – 19:35

C’était plus qu’un ministre, c’est une figure européenne de l’écologie, Nicolas Hulot, l’ancien photos reporter, l’ancien animateur, globe trotter a longtemps été parmi les personnages les plus populaires en France, c’était une des plus belles prises de guerre d’Emmanuel Macron ; c’est terminé, il démissionne avec fracas et avec surprise sans même avertir son président et en tirant au passage sur les lobbys qui lui ont pourri la vie et sur ce qu’il appelle le modèle économique marchand.

Crédit vidéo et source : Radio Télévision Suisse

Démission de Nicolas Hulot en direct : Sans analyse approfondie et sur le vif, “Respect Monsieur Hulot” (n.d.l.r)

Cette décision sera probablement le check point qui marquera la rupture définitive entre notre environnement, notre biodiversité et nous, la gent humaine.

Bienvenue dans le monde réel !

G.S

Quelques minutes auparavant, il dressait un tableau particulièrement sombre de la situation mondiale.

« Je ne comprends pas que nous assistions globalement les uns et les autres à la gestation d’une tragédie bien annoncée dans une forme d’indifférence. La planète est en train de devenir une étuve, nos ressources naturelles s’épuisent, la biodiversité fond comme la neige au soleil et ce n’est pas toujours appréhendé comme un enjeu prioritaire. Et surtout, pour être très sincère (…), on s’évertue à entretenir voire à réanimer un modèle économique et marchand qui est la cause de tous ces désordres », lâchait-il avec gravité. Et malgré « le diagnostic imparable (qui) ne cesse de se préciser et de s’aggraver de jour en jour, ce sujet est toujours relégué dans les dernières priorités ». Dans ce contexte, « la France n’en fait pas assez, l’Europe n’en fait pas assez, le Monde n’en fait pas assez ». Et de poursuivre : « La pression du court terme sur les dirigeants (…) est si forte qu’elle préempte les enjeux de moyen et de long terme. C’est la vérité ». Pour enfin concéder que sur ces questions, « je suis seul dans ce gouvernement ».

Nicolas Hulot : Un homme écologiquement incorrect ?

HULOT raconté par Michel ONFRAY

La crasse carbone :

Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique et solidaire serait-il écologiquement incorrect ? On pourrait le croire si l’on se réfère à la chronique de Michel Onfray. Nicolas Hulot longtemps “protecteur de la nature” ne possède pas moins de 9 véhicules à moteur dont 6 voitures, une moto, un bateau et un scooter.

Notons aussi que les produits Ushuaïa sont toxiques et un certain nombre d’entre eux sont classés sur une liste rouge de produits chimiques dangereux. Le magasine 60 millions de consommateurs révèle notamment que 3 de ces produits, gels douche, shampoings et déodorants contiennent des perturbateurs endocriniens et des colorants allergènes.

Nicolas Hulot sera toujours en bonne place dans la prochaine liste des Français préférés des Français, une liste politiquement correcte choisie par on ne sait qui, soumise à on ne sait qui, classée par on ne sait qui et présentée par toute la presse comme une parole d’évangile.

Appel du ministre de la transition écologique Nicolas Hulot à la population française : Nous devons faire quelque chose c’est urgent !

Difficile pour cet homme rattaché à la cause de la planète de se mouvoir au sein d’un gouvernement qui n’a rien d’un enfant de cœur en matière du non respect de l’environnement.

Souhaitons-lui bonne chance !

Document vidéo :

  • Allocution du ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot
  • Une petite startup philippine invente les emballages comestibles.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

“Je tiens à ce que la société française accorde autant d’importance à la reconquête de la biodiversité qu’elle en donne à la lutte contre le changement climatique, car nous ne pouvons réussir le défi du climat sans l’appui des écosystèmes qui sont nos premiers alliés dans cette lutte.”

Environnement : Je t’aime moi non plus, Nicolas Hulot tranche en faveur de l’un de ses mécènes

Plage de La Baule : NicolasHulot tranche en faveur de Veolia, mécène de l’une de ses fondations.

Depuis l’attribution de la gestion de la plage de La Baule au géant français des déchets et de l’eau, les commerçants dénoncent l’augmentation de la redevance. Nicolas Hulot a décidé toutefois de confirmer la concession de Veolia.

Le 23 août 2017, le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot s’est dit opposé à la remise en cause de la concession de la plage de La Baule (Loire-Atlantique) à Veolia, en raison notamment des pénalités financières que cela impliquerait.

Or, en consultant le site de la Fondation pour la nature et l’homme (ex-Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme), créée précisément par l’ancien animateur et producteur télévisé, il apparaît que le géant français de la gestion de l’eau et des déchets figure parmi les mécènes. De quoi jeter un doute sur l’impartialité de la décision du ministre.

Source :

Santé : Perturbateurs endocriniens, la France capitule. merci Nicolas Hulot

 

L’expression perturbateur endocrinien (PE, ou aussi « leurre hormonal », « xénohormone », « disrupteur endocrinien[1] », etc.) a été créée en 1991 par Theo Colborn pour désigner toute molécule ou agent chimique composé, xénobiotique ayant des propriétés hormono-mimétiques et décrit comme cause d’anomalies physiologiques, et notamment reproductives.

Source : Wikipédia

Notre Ami Nicolas Hulot désormais rattaché à la cause des lobbies vient d’enterrer plus de dix ans de lutte majeure pour notre santé en se rangeant du côté des lobbies chimiques.

Les perturbateurs endocriniens sont des produits chimiques qui perturbent notre système hormonal en engendrant des problèmes de fertilité, des cancers de toutes sortes, des baisses significatives du QI chez les jeunes, des malformations chez les nourrissons etc …

Ces substances sont partout, dans les shampoings, dans les cosmétiques, dans la nourriture, dans les plastiques, dans les sofas afin d’éviter qu’ils prennent feu. Ils ne fonctionnent pas comme la généralité des autres produits toxiques comme c’est le cas par exemple pour l’alcool ou le tabac lorsque plus on consomme, plus on s’expose à des risques de maladies, mais attendent le moment propice ou l’organisme est confronté à une baisse de ses défenses naturelles pour attaquer. Femme enceinte et puberté par exemple.

L’Allemagne est le pays qui a le plus d’intérêts à défendre les lobbies chimiques car une grande partie de son économie tourne autour de cette industrie comme par exemple avec le groupe BASF qui est le plus grand groupe chimique au monde et dont le chiffre d’affaire représente à lui seul plus que celui de Monsanto et Bayer réunis qui tout le monde le sait ont réalisé une méga fusion afin d’empoisonner et soigner en même temps pour engendrer encore plus de bénéfices.

Hullot vient de faire un revirement à 180 degrés en se rangeant du côté des lobbies chimiques.

Merci Hullot

Stéphane Guibert / FinalscapeVK

Brigitte Bardot : “Nicolas Hulot est un vendu et un lâche !”

Nicolas Hulot que tous les amis de la nature croyaient acquis à leurs causes déchantent de jour en jour depuis son accession au sein du gouvernement français.

Après le quiproquo entre la géo-ingenierie et la théorie des chemtrails, voici que “BB” lui lance un singlant message suite à la réintroduction dans l’hexagone, de la chasse aux loups et aux sangliers.

Stéphane Guibert

Brigitte Bardot s’est trouvé un nouveau gibier à abattre : Nicolas Hulot, le tout nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, longtemps compagnon de route des défenseurs de l’environnement et de la cause animale. « Hulot est un vendu et un lâche ! » tonne BB dans les colonnes de Var-Matin. « Il n’a pas de parole. Je suis écœurée de voir comment il retourne sa veste. » La raison d’une telle colère ? L’autorisation de la reprise de la chasse au sanglier cet été en France, notamment dans le Var, alors que des hectares de maquis et de forêts ont brûlés dans tout le sud-est de la France. Fin juillet, la fondation Bardot demandait donc au ministre de repousser l’ouverture de la chasse et des battues, « pour protéger et non détruire les rescapés de cet été meurtrier ».

Mais Nicolas Hulot n’a pas souhaité accorder un quelconque moratoire, ce qui a rendu furieuse la pasionaria des animaux. « Je suis hors de moi ! lâche Brigitte Bardot dans Var-Matin. Humainement parlant, on n’a pas le droit de faire ça ! Comment peut-on encore tuer des animaux après tout ce qu’ils ont subi ? poursuit-elle. Ces fanatiques de la gâchette sont les djihadistes du monde animal… Ils me font peur. »

Environnement : Chemtrails et géoingénérie, Nicolas Hulot fait la différence

C’était en 2015 :

Lors de la conférence de presse en Auvergne et de la conférence publique du même jour, deux questions lui ont été posées : L’une  sur la géoingenierie et l’autre sur les chemtrails…Voici ce que M. Hulot a répondu :

Lors d’une conférence de presse, Nicolas Hulot déclarait qu’il se méfiait des programmes de géoingénérie comme de la peste et lors d’une conférence publique, alors qu’une question sur les chemtrails est lâchée, ce même Nicolas Hulot déclare qu’il ignore tout mais qu’il s’agit d’un sujet sur lequel il est souvent interpellé. Il ajoute enfin qu’il n’y croit pas une seconde.

La Géoingénérie qui n’est autre que l’épandage de produits chimiques par des avions et les chemtrails seraient donc et selon le conférencier, deux choses totalement différentes.

Intéressant …

Stéphane Guibert / Finalscape / VK