Suisse : Le CFJM lance une nouvelle filière de formation à la Communication

Source de l’image >>>

Suisse : Le CFJM lance une nouvelle filière de formation à la Communication

La journaliste Myret Zaki, nommée responsable de la filière, mettra en place la pédagogie au cours des prochains mois.

Elle sera soutenue par un Comité de pilotage présidé par Philippe Favre, rédacteur en chef de 20 Minutes et composé de Nicole Lamon, rédactrice en chef adjointe au Matin Dimanche, Zeynep Ersan Berdoz, responsable Communication et Innovation du groupe Aevis, Grégoire Nappey, responsable communication chez Prométerre et Marc-Henri Jobin, directeur du CFJM.

Message de Myret Zaki :

“Cher(e)s amis, ce mois de mai je suis nommée responsable de la nouvelle filière Communication du CFJM, l’école romande de formation au journalisme et aux médias.

Nous formerons les entreprises, institutions, communicants à être des influenceurs et leaders d’opinion, qui diffusent des informations d’intérêt sociétal, qui vont au-delà des seules stratégies commerciales et marketing. La communication institutionnelle, aujourd’hui, se doit d’être responsable, d’élargir son spectre à l’intérêt public. Ainsi, elle obtiendra un audience et une adhésion larges, créatrices de communauté.

Voici la vidéo de présentation. Hâte d’avoir vos avis.

Merci à Marc-Henri Jobin, Zeynep Ersan BerdozNicole Lamon, Philippe Favre et Grégoire Nappey qui chapeautent ce projet et au soutien de Frédéric Nejad Toulami et de l’ensemble du Conseil de fondation. Ainsi qu’à Schacher Delphine et Patrick Erdemans.”

Myret Zaki

Voici le communiqué détaillé >>>

L’image du jour : Le nouvel ordre mondial !

Photos Marco Muno

Italie ~ Accueil du Vatican ~
Quartier Général de l’église catholique… Voici leurs nouvelles lumières de Noël de l’ordre du monde… Ne cachant rien.

Etienne Chouard et Myret Zaki nous parlent d’une Europe sans l’Union Européenne et des coûts du capital

A l’approche de l’élection présidentielle de 2017, une réflexion du tandem Chouard, Zaki

Nous n’avons pas besoin de l’argent des riches pour financer nos activités.

En économie, on parle globalement des coûts du travail mais jamais des coûts du capital car sans avoir à creuser, en se penchant tout simplement sur les dividendes qui sont reversés aux actionnaires il est tout à fait légitime de se dire que les richesses qui sont produites par les salariés sont à des années lumières d’être réparties équitablement entre la classe moyenne et les riches ce qui rentre violemment en contradiction avec l’intérêt général et ce n’est plus tenable.

Sur le plan politique, un Frexit que Marine Lepen préconise mais qui ne figure pas dans son programme, un Jean-Luc Mélenchon qui propose quand à lui un programme qui ressemble beaucoup à celui d’Alexis Tsipras et qui prétend que l’on peut améliorer les choses en demeurant dans l’Union Européenne, Etienne Chouard qui est un fervent Europhobe considère cela comme une arnaque car si l’on regarde avec du recul ce qui c’est passé en Grèce à l’époque du référendum et les résultats que cela donne aujourd’hui, on est très loin d’une victoire du peuple grecque sur les banques.

Le seul dont le Frexit fasse partie d’un des axes centraux de son programme est François Asselineau et c’est d’ailleurs pour cette simple raison qu’il est complètement ostracisé par les médias Mainstream.

Stéphane Guibert / Finalscape /VK

 

La vidéo complète

Sur Youtube : Chaîne fermée