Avant même d’avoir posé le pied sur notre satellite, l’homme avait déjà commencé à le polluer

Je ne sais pas si l’homme a réellement posé les pieds sur la lune mais j’en doute. Ce qui est certain en revanche c’est que où qu’il soit et quoi qu’il fasse, l’homme saccage et pollue. C’est plus fort que lui.

G.S / FINALSCAPE

Vidéo :

La première empreinte laissée par l’homme sur la Lune, il y a 50 ans, ce n’était pas une trace de pas… mais un sac de déchets, jeté par Neil Armstrong, avant même de fouler le sol lunaire. Voici toute l’histoire.

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Suisse – Genève : Le Mur des Réformateurs vandalisé

Ce matin, des employés municipaux ont découvert, consternés, le célèbre monument du parc des Bastions très, très… coloré. Sur place, des pots de peinture abandonnés. Ce n’est hélas pas la première fois que le monument est abîmé. Explications.

Il était près de 7 heures, un tout petit peu plus, ce matin, lorsque des fonctionnaires municipaux ont découvert des pots de peinture aux couleurs de l’arc-en-ciel, devant le Mur des Réformateurs et dans le bassin du parc des Bastions. Les statues de Jean Calvin, Guillaume Farel, Théodore de Bèze et John Knox étaient souillées de la tête aux pieds de peinture aux couleurs vives.

Au parc des Bastions, les touristes photographient, étonnés, le monument qui a fêté son centenaire en 2017. «L’ensemble est protégé par une pièce d’eau rappelant le fossé des anciennes fortifications», nous rappelle le site wikipedia. Protégé? En tout cas pas de ceux qui s’en sont pris à un symbole de la République et Canton de Genève.

Et ce n’est de loin pas la première fois. «C’est même une tradition genevoise », avait soupiré dans la presse locale un conseiller administratif encore en activité. En attendant de savoir si la Ville de Genève va déposer plainte et que l’enquête fasse toute la lumière sur les circonstances de cet acte de vandalisme, de nombreuses questions se posent… Combien le nettoyage va-t-il coûter? Va-t-il enfin décider la Municipalité à installer des caméras de vidéosurveillance?

Réponses attendues ces prochains jours.

Crédit vidéo : Léman Bleu

Environnement : Extinction rébellion, Manifestation à Oxford Circus

Un journaliste bien courageux !

Un sketch à ne pas manquer.

“La manifestation du groupe de protestation sociale qui se fait appeler : Extinction Rébellion a pris d’assaut Oxford Circus ainsi ainsi que d’autres monuments londoniens, on estime que  cette manifestation a causé des millions de livres de pertes aux commerces locaux et perturbe les conditions de trafic de près d’un demi million de personnes. Allez vous faire foutre ! Vraiment ?”

Un journaliste pas comme les autres !

G.S /Finalscape

26 milliardaires détiennent désormais autant de richesses que la moitié de l’humanité (Vidéo)

Source de l’image

La concentration de la richesse s’est encore accentuée en 2019, 26 milliardaires ayant désormais entre leurs mains autant d’argent que la moitié la plus pauvre de l’humanité, a dénoncé lundi l’ONG Oxfam, qui appelle les États à taxer les plus riches.

Le fossé qui s’agrandit entre les riches et les pauvres pénalise la lutte contre la pauvreté, fait du tort à l’économie et alimente la colère dans le monde , a affirmé Winnie Byanyima, directrice exécutive d’Oxfam International, citée dans le communiqué.

Les gouvernements “doivent s’assurer que les entreprises et les plus riches paient leur part d’impôts”
Le nombre de milliardaires a d’ailleurs doublé depuis la crise financière de 2008, souligne Oxfam, constatant que les riches bénéficient non seulement d’une fortune en pleine expansion, mais aussi des niveaux d’imposition les moins élevés depuis des décennies .

Si la tendance était inversée, la plupart des gouvernements auraient suffisamment de ressources pour financer les services publics”, a souligné l’ONG qui estime que “la richesse est tout particulièrement sous-taxée”. Elle a ainsi précisé que sur un dollar d’impôt sur le revenu, seulement quatre centimes proviennent de la taxation de la richesse. Selon Oxfam, qui estime que les plus riches cachent au fisc 7.600 milliards de dollars (6.680 milliards d’euros) les 10% les plus pauvres paient désormais des impôts plus élevés en proportion de leurs revenus que les plus riches….

Lire la suite

CONTAMINATION RADIOACTIVE «ANORMALEMENT ÉLEVÉE» DE LA LOIRE À PROXIMITÉ DE 5 CENTRALES NUCLÉAIRES

Sur la Loire, «le tritium est présent sur près de 400 km, entre Dampierre-en-Burly et Nantes.[AFP]

L’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ACRO) a annoncé mardi une «contamination» radioactive «anormalement élevée» de la Loire à Saumur (Maine-et-Loire), «en aval de cinq centrales nucléaires».

La présence de tritium (hydrogène radioactif) y «est quasi systématique aussi bien dans le fleuve que dans les eaux de consommation. En janvier 2019, la concentration dans l’eau de la Loire a atteint 310 Bq/L», alerte le laboratoire basé à Hérouville-Saint-Clair, près de Caen.

Et pour rappel :

Le tiers des 58 réacteurs français est aujourd’hui à l’arrêt, les anomalies se multiplient sur le parc et l’EPR de Flamanville a du plomb dans l’aile. Les signes de la faillite du nucléaire français se font toujours plus nombreux. Une nouvelle étude d’analyse financière sortie le 17 novembre vient enfoncer le clou : elle révèle une entreprise en très mauvaise santé financière qui minimise de graves problèmes.

Déjà évoqué sur ce site, le préoccupant problème lié au mauvais état du parc nucléaire Français met à l’arrêt un grand nombre de ces centrales et avec l’hiver qui pointe le bout de son nez, EDF risque de connaître un gros soucis pour l’approvisionnement de ses clients.

Pour commencer et pour rappel, ce que nous disait Tatiana Jarzabek de la chaîne Youtube “Le Fil d’Actu

Spécial investigation « Nucléaire : La politique du mensonge »

Durant trente ans, EDF a négligé l’entretien des 58 centrales nucléaires françaises. Selon la Cour des Comptes, le coût de la rénovation du parc électro-nucléaire s’élève aujourd’hui à 110 milliards d’Euros. La facture d’électricité des Français devrait donc continuer de grimper ces dix prochaines années.

Le journaliste a enquêté sur le nucléaire français présenté par l’État comme sûr, propre et bon marché. Il met notamment en lumière les problèmes de stockage des centaines de milliers de tonnes d’uranium appauvri à Bessines dans le Limousin, comme à Tricastin dans la Drôme, mais également les incidents de fusion des réacteurs de Saint-Laurent-des-Eaux dans le Loire-et-Cher, dissimulés par les autorités en 1969 et en 1980.

Vidéo : “Nucléaire, la politique du mensonge”

Lire la suite

Coup de cœur : Yann Barthès, le clin d’œil à un journaliste et artiste

Je ne suis pas fan des médias mainstream mais en guignant par le petit bout de la lorgnette et en faisant le tri, Yann Barthès sort incontestablement du lot des sous-fifres et lèches cul des médias. Personnellement, je lui décernerait le premier prix en matière de créativité et de courage.

L’émission qu’il anime tous les jours sur TMC, “Quotidien” m’amuse  et me réjouit. Sans tabou, il fonce tête baissée dans l’actualité à chaud.

En faisant abstraction de la complosphère, sans chercher le pourquoi et le comment de cette autocritique médiatique, Yan Barthès fait incontestablement partie de mes coups de cœur.

Il est drôle, intéressant, imaginatif et Ô combien professionnel dans la profession qui est la sienne.

Le journalisme et l’humour sont incontestablement liés par le talent et Yan Barthès en est la preuve; donc, coup de cœur et un petit vice de forme à mes convictions.

Vidéo :

Le clip bidonné de l’élection de 2017

Stéphane Guibert / Finalscape

Économies obligent : La SSR (télévision Suisse) cesse d’émettre sur le canal TNT

« A 500 m de la frontière, j’ai plus les chaines suisses. C’est pas normal! »

C’était annoncé, c’est désormais effectif. Depuis ce matin, les habitants de France voisine ne peuvent plus regarder les chaines de télévision de la SSR. Conséquence de la mesure d’économie consistant à arrêter la diffusion par télévision numérique terrestre. La TNT permettait jusque là de capter la SSR en zone frontalière grâce au débordement des ondes.

Ce sont près d’1,8 million de foyers qui en profitaient. Notamment dans la commune frontalière de Saint-Cergues en Haute-Savoie. C’est là qu’habite Jean-Paul Février, un retraité français, amateur de voiles, qui ne cache pas sa déception:

A noter, les Suisses habitant en France voisine pourront en effet continuer à recevoir les programmes de la SSR. Il leur faudra, pour cela, acheter une carte pour un montant unique de 60 francs. Puis, payer un abonnement annuel de 120 francs. A condition d’être équipé pour la réception par satellite.

Le Pôle métropolitain du Genevois français ainsi que des communes comme Ambilly, se sont émus de ce changement et ont adopté des motions. « Alors que l’agglomération franco-genevoise se développe et que ses
habitants commencent à prendre conscience de leur destin commun, ce recul médiatique est un très mauvais signe pour l’avenir de cette coopération », estime ainsi la municipalité d’Ambilly. Jean-Paul Février pense, lui aussi, que tout cela n’est pas très cohérent:

Une solution de diffusion via l’antenne de Léman Bleu a été évoquée. Mais la SSR, par l’intermédiaire de sa porte-parole, Lauranne Peman explique: « Nous ne réfléchissons pas à d’autres options. Les programmes RTS pourraient être repris par un opérateur tiers, mais, ce n’est pas du ressort de la SSR. » De son côté, Léman Bleu indique ne pas travailler activement sur cette option tout en restant « ouverte à la discussion dans le processus de recherche de solution qui s’est engagé entre la RTS et le Grand Genève ».

En attendant, Jean-Paul Février, lui, risque fort de ne pas retrouver ses programmes préférés de sitôt.

Si cela peut consoler cet auditeur de France voisine déçu et on peut le comprendre, la quantité négligeable des suisses qui captaient la SSR par voie terrestre et dont je fais partie sont eux aussi privés des chaînes Helvétiques. Des alternatives existent mais cela implique évidemment un investissement supplémentaire. Reste à savoir si l’enjeu en vaut la chandelle ? En ce qui me concerne, il ne s’agit pas d’une grosse perte et la SSR offre ainsi à la concurrence un créneau non négligeable de nouveaux auditeurs. En matière de repli sur soi-même le retrait de la SSR de la TNT n’en est qu’un exemple flagrant !  (ndlr.)

Italie : un gigantesque navire de croisière percute le quai de Venise

Deux personnes ont été blessées. Les images sont impressionnantes.

Un bateau de croisière hors de contrôle à son arrivée à Venise a suscité la panique ce dimanche 2 juin en heurtant un quai puis un bateau touristique pour aller s’amarrer, ont rapporté des médias italiens.

L’accident a fait deux blessés légers et deux autres personnes ont été transportées à l’hôpital pour des examens. Leur nationalité n’est pour l’heure pas connue.

Des images vidéo d’amateurs postées sur Twitter montrent des touristes à terre s’enfuir en courant devant le MSC Opera qui râcle le quai tout du long, moteurs rugissants, puis heurte un bateau touristique, le Michelangelo.

Hors de contrôle

L’accident, survenu à San Basilio-Zaterre dans le canal de la Giudecca, pourrait être lié à la rupture d’un des câbles reliant les navires de croisière aux remorqueurs qui les aident à entrer dans les canaux, selon le quotidien « Corriere della Serra ». Cela aurait rendu le navire du croisiériste italo-suisse incapable de s’arrêter en raison des forts courants le poussant vers le quai.

Le MSC Opera bat pavillon du Panama et peut transporter 2.679 passagers.

Santé publique : Quand la science et la magie fusionnent

Quand la magie d’autre fois et la science d’aujourd’hui fusionnent !

L’incroyable histoire de Prisca qui a été défigurée après une opération due à un cancer de l’œil et qui va retrouver un nouveau visage grâce aux médecins de la Pitié Salpétrière et à une équipe de prothésistes hors pair !!!

Merci à Elise Lucet pour ce partage.

Stéphane Guibert / Finalscape

Crédit vidéo : France Télévision

Stéphane Guibert / Finalscape

Breakdance Genève : Une jeunesse qui bouge et qui vibre au rythme de la musique

Mise à jour : jeudi 30 mai 2019 – 02:51 –

Elle est décriée et accusée de tous les maux du monde cette jeunesse que les anciens montrent du doigt comme il se doit, cette jeunesse systématiquement dénigrée au nom du fait que son crime soit justement dû au fait qu’elle soit jeune ; mais cela ne remonte pas à hier.

Conflit de générations oblige.

Ils sont pourtant nombreux ces jeunes, ces marmots à voir clairement à travers nos mensonges en devinant ce qui les attend plus tard. Parmi eux, une équipe de grands frères et sœurs, des animateurs acquis à la cause humaine : il s’agit de l’équipe de Break Dance Genève qui est on ne peu plus à l’écoute des jeunes en leur ouvrant une lucarne, un exutoire faisant fi de la désespérance ambiante.

Ils ont monté une école faisant de plus en plus d’émules en Suisse Romande : Breakdance Genève.

On ne va pas leur accorder le fait d’avoir inventé un nouveau concept : la street ou break dance étant répandues sur les quatre coins de la planète depuis les années 80 ; en revanche, ils auront su déconnecter tous ces gosses d’un monde virtuel en leur offrant la possibilité d’avoir une autre vision de notre société.

Chapeau bas à vous “Breakdance” et continuez à nous illuminer par votre créativité.

Vidéo :

Ils bougent, bougent et bougent encore.

Un enchaînement de mouvements aussi gracieux que violents, des mouvements qui reflètent chez ces têtes blondes un besoin inconscient d’avoir droit au chapitre dans ce monde qui leur appartient.

Vidéo :

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Lire la suite