Coup de gueule de Aude Lancelin concernant les propos de Christophe Deloire, secrétaire général de reporters sans frontières

Coup de gueule de Aude Lancelin concernant les propos de Christophe Deloire, secrétaire général de reporters sans frontières

Pour les responsables de RSF, le vrai problème des médias français, “ce ne sont pas les incursions du pouvoir et de l’argent dans les rédactions” le problème : c’est l’opposition, la France Insoumise et ses idées sans doute trop à gauche pour être encore tolérées dans le pays.

Ce discours est hallucinant de mauvaise fois. Nous sommes désormais cernés de médias sous contrôle d’une poignée de riches industriels français qui ont le pouvoir de faire capoter des enquêtes ou d’attaquer en justice des journalistes comme Elise Lucet, mais le vrai problème pour eux, ce n’est pas le culte du pognon et ses pressions inévitables sur les journalistes, c’est une minorité parlementaire sans aucun pouvoir politique si ce n’est celui de la liberté d’expression (tant qu’ils le peuvent encore) ; tous leurs amendements étant systématiquement rejetés, par culte partisan, par la majorité En Marche.

Les propos de Christophe Deloire sont donc lourdement politisés, d’autant plus quand on voit comment Emmanuel Macron fut dépeint en Dieu vivant dans ces mêmes médias depuis bien avant les élections et ses opposants en dictateurs potentiels.

Comme si le diktat des marchés était, pour eux, la seule solution admise (TINA), au point où il convient de diaboliser toutes formes d’opposition ou de pensée le plus naturellement possible.

Voir aussi : Aude Lancelin, indépendance des médias ?

Petit Emmanuel, tu as franchi la ligne rouge. Bravo et merci. Tu as perdu. Tu es déjà destitué.

Petit Emmanuel, tu as franchi la ligne rouge. Bravo et merci. Tu as perdu. Tu es déjà destitué.


Une vidéo de 8 minutes, communiqué de Politique de Vie, Christian Cotten, 8 mai 2018.

Un message dense et quelque peu codé que ceux qui comprennent sont invités à expliquer à ceux qui ont du mal à suivre. Concrétiser une rupture, c’est d’abord dans nos têtes, puis dans les mots.

Les vortex d’intelligence collective nourris d’amour et de lumière peuvent faire des miracles.

Merci de votre attention et de vos partages.

Petit Emmanuel, tu as franchi la ligne rouge. Bravo et merci. Tu as perdu ”

Communiqué de politique de vie. 1er. mai 2018. Fake news sous faux drapeau, message poétique de l’intelligence collective francophone, recadrage pédagogique et humoristique.

La vidéo en fin d’article

Cher Emmanuel, permets-nous de te remercier sincèrement. Ton enflure égotique hors de tout contrôle vient d’offrir aux peuples francophones une magnifique expérience d’éveil de la conscience. Merci à toi. Vraiment.

Très cher Emmanuel, tu mens et tu sais que tu mens. Et désormais la grande majorité des françaises et français le savent aussi. Tu as juste oublié du haut de la fatuité que tous ceux qui ne sont rien possèdent bien quelque chose : un cerveau et un cœur. Et il se trouve que les cerveaux de ceux qui ne sont rien plus quelques autres qui sont quelque chose sont en bien meilleure santé que le tien. Nous allons être très désagréables avec toi, Très cher Emmanuel. Mais ce sera avec beaucoup de compassion.

Soyons clairs et directs :

Ton cerveau, ça ne va pas. Cela ne va vraiment pas. Et ton cœur non plus d’ailleurs. Et désormais, cela se voit on ne peut plus clairement. Tes comportements d’adolescent immature sont radicalement inacceptables. Tu as franchi la ligne rouge, Petit Emmanuel. Tu as joué avec nous, tu as triché et tu as perdu.

L’uranium appauvri, cela te dit quelque chose ?

Ignorais-tu que tes militaires en usent et en abusent dans leurs armes prétendument conventionnelles, dans les têtes et les ailerons de leurs missiles ? Si tu l’ignores, tu ne peux te prétendre président et si tu le sais c’est encore bien pire. Très cher Emmanuel, tu es désormais un des tout premiers utilisateurs d’armes de destruction massive sur cette planète, contre un peuple et un pays qui ne nous a jamais agressé et sur qui tu as fait déverser, avec tes 12 missiles pour 16 millions d’euros, une véritable bombe radiologique qui va intoxiquer des millions de personnes pendant 4,47 milliards d’années. Tout comme d’autres avant toi ont empoisonné les terres de Bosnie, d’Irak, d’Afghanistan et de Libye. Certains de nos soldats en sont déjà morts,  contaminés à l’uranium appauvri qui a équipé les missiles que tu as si aimablement offerts en cadeaux à tes maîtres d’Outre-Manche et d’Outre-Atlantique. Pendant ce temps, AREVA, les amis de ton premier Ministre, continue à extraire mais illégalement sous protection des militaires français, l’uranium du Tibesti, au dépend du peuple libyen. Tu prétends faire ça au nom de la France. Sérieusement ?

Tu crois encore que nous, citoyens français libres et souverains allons accepter cela ? Petit Emmanuel, tu as franchi la ligne rouge. Tu as osé violer la charte de l’ONU, tu as osé violer le droit international et européen, tu as osé violer Marianne et sa belle constitution, même si celle-ci ne vaut plus rien depuis fin 2016, grâce à un certain Manuel. Tu as osé violer l’âme de chaque français en tentant de lui faire porter avec toi la responsabilité de ton crime de masse contre le peuple syrien.

Et la Libye à propos ?

Très cher Emmanuel, aligne les colonnes ! Nous sommes un peuple amoureux de la paix, nous sommes un peuple amoureux de l’amour et de l’esprit et nous sommes pleins d’amour pour le peuple syrien dont la culture dépasse tout ce que tu peux comprendre. Comment donc veux-tu que nous acceptions tes fanfaronnades mégalomaniaques ? Entends-tu dans nos campagnes et nos villes les colères populaires qui grondent ? Cheminots, étudiants de Tobiac, de Nanterre, de Rennes, de Nantes et d’ailleurs. Créatifs culturels de Notre Dame des Landes, personnels de santé et de sécurité. C’est bien pratique, n’es-ce pas quelques missiles empoisonneurs pour occulter les violences grandissantes que tu infliges au peuple français à coups de grenades au gaz de plus en plus toxiques ?

J’ai beaucoup de compassion pour toi, Petit Emmanuel car au fond nous sommes nombreux à avoir compris ceci : tu es une victime. Victime choisie dans l’innocence de l’enfance, préparée, programmée, sous lourde emprise psychologique. Certains t’ont conduit année après année à vendre 99% de ton âme aux mages sacrificateurs et barbares qui tentent encore de garder leur contrôle sur les peuples de la terre. Et tout cela pour l’illusion du pouvoir et quelques poignées de dollars.

Depuis des semaines, tu nous vends le vide d’une attaque sous faux drapeau qui aurait fait quelques dizaines de morts et de blessés prétendument intoxiqués par les méchants soldats du gouvernement syrien. Tout ceci strictement sans aucune preuve de quoi que ce soit sauf, précisément, les preuves d’une pure manipulation.

Combien de milliers de morts au Yémen dont tu ne parles pas puisqu’ils sont tués avec les armes de tes amis les forgerons Thales et Dassault, vendues aux Princes des Ténèbres saoudiennes et qatari  ? Combien d’handicapés et de morts dans les générations futures en Bosnie, en Irak, en Afghanistan, en Libye et maintenant en Syrie grâce à tes missiles à l’uranium appauvri ? Que fais-tu donc pour réparer le chaos libyen fabriqué par ceux que tu connais et qui sont aussi responsables des trafics d’organes, d’esclaves et d’armes sur les théâtres de guerre ? Qui profite ? Les terroristes sur notre territoire ? Depuis des jours, tu nous vends une guerre ridicule et injustifiable, une opération militaire politiquement dérisoire et en même temps radicalement toxique à long terme pour les population et tout autant dangereuse pour notre pays. Et tu prétends que ta guerre d’adolescent mal éduqué est légitime ?

Très cher Emmanuel, j’en suis sincèrement désolé mais tu n’es pas un comédien crédible et donc tu n’es plus légitime ni comme comédien ni comme président. Voici donc la mauvaise nouvelle du jour :

L’intelligence collective francophone a pris une décision irrévocable et non négociable. Tu es licencié, tu es destitué. En d’autres termes, tu n’existes pas et tu n’as jamais existé et tu n’existeras jamais dans aucun monde ni aucun temps. Tu es déjà destitué. La concrétisation de cette décision des citoyens libres et souverains des peuples francophones se fera dans le temps du juste moment. Rassures-toi, il te reste un pourcent de ton âme encore  connecté à la lumière. Alors, s’il te plait, prends le large, ce sera mieux pour toi. Oublies-nous, oublies la France et les français, oublies tes délires de grandeur et va mûrir loin de nous. Rendez-vous dans 30 ans, sauve-toi tant qu’il en est encore temps. Le peuple français ne te fera pas de cadeau. Tu as perdu, vous avez tous perdu la guerre de la conscience et de l’éveil, toi et des affidés, toi et tes maîtres mages noirs.

Il va être temps pour ton mentor Jacques Attali qui dépasse largement les 65 ans de décider en cohérence avec ses propos de prophète de malheur de sa propre euthanasie. Car vois-tu il n’est pas question qu’après t’avoir destitué, nous acceptions de repartir de plus belle dans les guerres de mêles dominants surchargés en testostérone et en cocaïne, au prétexte d’un suffrage universel et clairement mortifère qui donne le pouvoir à des élites indéfiniment corrompues par les prédateurs de la finance. Non, grâce à toi, merci encore, le peuple des citoyens souverains va reprendre son légitime pouvoir et nous allons inventer ensemble la Démocratie Souveraine de France. Le vide de ta présidence et ton prochain exil “à moins que tu ne préfères les plumes et le goudron” nous aurons bien aidé à la nécessaire transition vers une France prête à retrouver sa fonction d’exemplarité en inventant un nouveau modèle réellement démocratique de respect de la souveraineté populaire. Nous en reparlerons.

Merci à toi, Petit Emmanuel. Nous prierons pour la libération de ton âme. Adieu, j’ai dit Adieu

Mel Gibson : Hollywood est un ‘repaire de parasites’ de ‘festoyeurs de sang d’enfants’

 

Attention ! Nécrophilie et nécrophagie. À gerber !…  Il est prudent de prévoir une cuvette de WC. Thierry Theller

 

janvier 14, 2018 de Edward Morgan

Les studios d’Hollywood sont “détrempés par le sang d’enfants innocents” selon Mel Gibson qui affirme que la consommation de “sang de bébé est si populaire à Hollywood qu’il fonctionne essentiellement comme une monnaie à part entière”.

Les élites hollywoodiennes sont un “ennemi de l’humanité agissant continuellement à l’encontre de nos meilleurs intérêts” et “brisant tous les tabous de Dieu donnés à l’homme, y compris le caractère sacré des enfants”, a déclaré Mel Gibson à Londres, où il fait la promotion de son rôle dans Daddy’s Home 2, le plus important à l’écran depuis des années.

“C’est un secret ouvert à Hollywood. Ces gens ont leurs propres enseignements religieux et spirituels et leurs propres cadres sociaux et moraux. Ils ont leurs textes sacrés – ils sont malades, croyez-moi – et ils ne pourraient pas être plus en désaccord avec ce que représente l’Amérique.”

Mel Gibson est apparu dans le Graham Norton Show sur la BBC vendredi, et il a informé ses invités sur la vraie nature des élites hollywoodiennes dans les coulisses de la salle verte après son apparition.

Expliquant qu’il a passé les dix dernières années à “travailler sur ses propres idées, en dehors du système hollywoodien” après avoir été mis en liste noire par Hollywood en 2006 pour avoir partagé ses opinions sur l’industrie et le monde qui vont à l’encontre de l’orthodoxie libérale, Gibson a dit : “Je ne sais pas comment y mettre un terme doucement… Hollywood est la pédophilie institutionnalisé.”Ils utilisent et abusent des enfants.”

“Ils font tourner un grand nombre d’enfants chaque année. Leurs croyances spirituelles, si vous pouvez les appeler ainsi, les dirigent à récolter l’énergie des enfants. Ils se régalent de ces produits et s’en nourrissent”, a déclaré le directeur de Hacksaw Ridge.

“Qu’est-ce que je veux dire ? Ce n’est pas une sorte d’abstraction artistique. Ils récoltent le sang des enfants. Ils mangent leur chair. Ils croient que cela leur donne une force vitale. Si l’enfant a souffert dans le corps et la psyché avant sa mort, ils croient que cela leur donne une force de vie supplémentaire.”

“Il y a en nous une force créatrice et aimante qui nous guide à travers la vie. Ces gens n’ont pas ça. Pour eux, c’est le contraire.”

Selon Mel Gibson, qui a passé 30 ans dans le système hollywoodien, les élites de l’industrie “s’épanouissent grâce à la douleur, aux traumatismes, au stress, aux mauvais traitements et à la souffrance”.

“Hollywood est détrempé par le sang d’enfants innocents. Pendant longtemps, toutes les références à la pédophilie et au cannibalisme ont été symboliques ou allusives. Mais j’ai personnellement été initié à la pratique au début des années 2000. Je peux en parler maintenant parce que ces gens, les exécutants, ils sont morts maintenant.”

“Le sang d’un nourrisson victime d’abus sexuel est considéré comme hautement “enrichi” et très prisé. L’argent qui change de mains, les faveurs, les pots-de-vin – vous n’en avez aucune idée. Les bébés sont une monnaie qui fonctionne très bien. Les bébés sont leur meilleure marque de steak au diamand, caviar et cocaïne.”

Mais selon Gibson, ce n’est pas une perversion de la saveur du mois, populaire parmi les hommes et les femmes qui se sont ennuyés des péchés standards.

“Ce n’est pas nouveau. Si vous faites des recherches, vous verrez que c’est un phénomène métaphysique, alchimique et que vous pouvez le trouver dans les coulisses de toutes les époques sombres de l’histoire. “

“C’est un art et une pratique occulte, sombre et multidimensionnelle, utilisé par les sociétés secrètes au cours des derniers siècles pour la programmation sociale et le contrôle de l’esprit, et élevé à un zénith par Hollywood en Amérique à notre époque.”

Traduction : PFC Francophone

Source: http://yournewswire.com/mel-gibson-parasites-blood-kids/

Syrie, Pierre Lecorf : De retour de la Syrie en guerre, un témoignage qui remet en cause la propagande occidentale

C’est lors de son rapide passage en France en août 2017 que Pierre Lecorf, fondateur de l’ONG “We are Super Heroes” était reçu dans les studios de la radio Russe Sputnik pour un entretien sur son parcours en Syrie et son point de vue dans ce pays, point de vue qui diffère de ce que les médias mainstream veulent nous faire croire.

Rappelons que Pierre Lecorf a tout vendu en France pour venir apporter du réconfort et du soutient aux habitants de Alep ouest en créant une association et mettant sur pieds différents programmes offrant aux victimes la possibilité de se reconstruire. Il distribue des kits de premiers secours aux enfants et aux familles leur enseignant les gestes qui peuvent sauver des vies.

C’est pour lui un travail de longue haleine et lors de son arrivée sur place il a du faire ses preuves pour être accepté étant tout d’abord considéré comme un espion.

La présence Russe en Syrie n’a pas contribué à la radicalisation des rebelles car l’armée de Poutine est arrivée en septembre 2015, les factions étaient déjà djihadistes, la radicalisation était déjà la partie la plus forte du conflit. La réalité est que si il n’y avait pas eu l’aviation Russe pour soutenir l’aviation Syrienne,  Alep serait tombée.

Une grande majorité du pays soutient le Président Bachar el-Assad. Il y a bien évidemment des gens qui ont des problèmes avec le gouvernement et souscrivent à des réformes notamment concernant la police ou les services secrets mais dans la grande majorité, le peuple est derrière le président et le soutient.

Cette vidéo a donc été tournée en août 2017 et ne tient pas compte des derniers évènements.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Sur VK


Sur Youtube

Médias : Mais pourquoi les médias occidentaux détestent-ils autant Vladimir Poutine ?

L’image qui illustre le billet parle en faveur du Président Russe Vladimir Poutine et pourtant :

Pourquoi les médias dominants s’appliquent-ils avec un tel acharnement à décrédibiliser un candidat dont les résultats à l’élection qui sont tombés dimanche dernier ne font que confirmer le plébiscite d’un président entamant un 4ème mandat ?

Pour Anthony Bellanger qui est face à Jean-Pierre Thomas sur le plateau de BFM TV :

“Poutine n’est qu’un nain économique, il a éliminé les candidats qui pouvaient lui faire ombrage et il n’a mis à la place que des clowns. La réalité, c’est qu’il y a deux Poutine, celui qui n’a pas obtenu de résultats notamment économiques à l’intérieur et il y a le Poutine qui se vend à l’extérieur comme étant l’homme fort capable de résister à l’occident et capable aussi d’assassiner d’anciens espions en Grande Bretagne (Probablement un Fake. ndlr). En revanche, l’homme qui doit mener une politique économique et améliorer la situation de son peuple lui, n’existe pas.”

Jean-Pierre Thomas rétorque  :

“Je sens au travers de vos propos une haine de la Russie. Il faut aujourd’hui savoir garder sa raison, cesser de diaboliser le Président de la Russie qui se trouve être en surface le plus grand pays du monde, c’est une puissance nucléaire, ils sont membre du conseil de sécurité et quand vous dite que Monsieur Poutine est un nain économique, la Russie en pouvoir d’achat se trouve au 7ème rang international alors que la France se trouve au 10ème rang, la Russie va faire 2% de croissance, la France aussi, la Russie a un déficit public d’environ 1.5% du PIB alors que la France accuse un déficit de 2.7%, la Russie à un taux de chômage de 5% contre 10% pour la France et pour finir, La Russie à un endettement public de 20% de son PIB, en France nous atteignons 97%.”

Des médias dominants qui n’ont de cesse que de casser, reconnaissons-le, l’Homme du moment et ce depuis qu’il a pris le pouvoir en mai 2000 et le restera probablement jusqu’à la fin de son mandat en 2022.

Si on prend la peine d’analyser un tant soit peu et de comparer l’information on aura vite compris que les médias Mainstream n’ont qu’un seul son de cloche nous imposant une information à sens unique.

Soyons éclairés.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

 

La Russie accusée sans preuve de l’empoisonnement de l’agent double Sergei Skripal et de sa fille

Avec le temps, de nombreux False Flags qui étaient considérés comme des théories complotistes se sont avérés réels en démontant les versions officielles.

Sans vouloir en faire la démonstration ici hors mis peut-être les armes de destruction massive irakiennes mises en avant par Powell afin de justifier la guerre dans ce pays, la communauté internationale semble aujourd’hui unanime concernant l’implication de la Russie dans l’affaire de l’empoisonnement de l’ex agent Russe Sergei Skripal et de sa fille.

A la veille des élections en Russie la RTS revient sur l’évènement et Alain Jourdan journaliste à Tamédia et correspondant permanent à l’ONU déclare que dans cette affaire, sur le plan politique et ce sans vouloir blanchir la Russie, tous les coups étaient permis. Si tel est le cas cette manœuvre aurait-elle été mise en scène pour déstabiliser ou discréditer un homme pourtant certain de remporter les élections haut la main ?

Crise Anglo-russe : A qui profite la crime ?

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Source : Radio Télévision Suisse

Syrie : Une vidéo propagandiste décrédibilisée, la preuve en images

La chaîne de télévision ARD a présenté une vidéo intitulée “Les sbires du président Assad font feu sur un jeune héro” un enfant qui sauvait sa sœur.

La vidéo est parvenue à des millions de spectateurs. Les peuples sont horrifiés par une telle violence et consentent presque à la guerre en se disant qu’il fallait absolument agir et entreprendre quelque chose énergiquement contre le régime syrien.

Ce clip a servi comme une sorte d’imprégnation internationale pour prouver la bestialité du régime d’Assad.

Ce que l’ARD et les médias de masse ont prétendu ne pas avoir su c’est qu’en ce qui concerne cette vidéo, il s’agit une fois de plus d’une mise en scène.

La preuve en images !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Syrie : Des scènes dignes de films Hollywoodiens produites par les Casques blancs ?

En temps de guerre, rien n’est blanc, rien n’est noir. Mais où le bât blesse c’est que ce sont des innocents qui payent le lourd tribut dont se goinfrent sans vergogne les puissants de ce monde. Il serait peut-être temps à défaut d’être éclairé, de se réveiller en se posant les bonnes questions.

La Matrice vit ses dernières heures, ils le savent et mettent tout en œuvre afin de nous confiner dans notre ignorance.

J’ai collecté pour vous un ensemble d’informations qui pourrait tout remettre en question.

Je tiens à remercier mes collègues de Meta TV, Pierre le Corf et tous les intervenants qui s’emploient pour que la vérité triomphe.

Que ce soit au Yémen, en Palestine, en Syrie ou touts autres conflits sur cette planète, les médias dominants s’appliquent sans gène et sans scrupule à vous faire avaler des couleuvres.

Réveillez-vous !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Regardez… Des scènes dignes de films Hollywoodiens produites par les Casques blancs pour faire croire au monde que Bachar el-Assad et son armée massacrent le peuple syrien.

L’industrie des médias et des films d’horreur des casques blancs.
Une production hollywoodienne à Ghouta pour accuser et diaboliser l’armée  syrienne ?

Traduction du Tweet :

Un nouveau film “Revolution Man” réalisé par le syrien Najdat Aznour.

Ce film Traite de la propagande rebelle, de l’arnaque des casques blancs, des enfants soldats et du rôle des médias occidentaux dans la diabolisation du gouvernement.

Une véritable industrie du cinéma dirigée par la propagande occidentale ?

Ces images ont été tournées en Algérie.

Les casques tantôt blancs, tantôt noirs voyez le témoignage de Pierre Le Corf suivi sur Finalscape depuis quelques mois déjà et voyez ce qu’il en dit lors de l’un de ses derniers témoignages avec toute ma compassion et mon admiration pour son excellent travail sur le terrain.

G.S / Finalscape

L’OTAN – L’OURS RUSSE ET LES NOUVEAUX MOUJIKS DE L’UE

Au moment (l’élection de Vladimir Poutine) où la calomnie et l’hystérie diffamatoire de la coalition occidentale (USA/UE) contre la Russie sont en surchauffe, il est peut-être bon de re-mettre une nouvelle fois quelques pendules à l’Heure. Notamment, en ce qui concerne l’ “Ours” russe, qu’il s’agit avant tout pour les prédateurs planétaires — à défaut de pouvoir espérer l’abattre —, de faire passer sous les fourches caudines de l’humiliation US démocratotalitaire. À coups de salissures politiques permanentes, il va sans dire…

Ajoutons, dans ce contexte amoral de belligérance étasunienne sans nom, qu’il est juste dommage que le ridicule ne tue pas. Qu’on en juge :

En matière géopolitique, il nul besoin d’être grand stratège pour comprendre l’inquiétude de pacifiques Yankees aux prises avec un « Ours » russe mal léché qui, incompréhensiblement, refuse d’accepter la superbe muselière otanienne que le sympathique oncle Sam se propose pourtant – si gentiment, de lui faire porter.

Pourtant, il est clair qu’il ne s’agit-là de rien d’autre que d’une mesure de pure sécurité élémentaire : destinée simplement à prémunir quelques pacifiques groupes de “ touristes ” étasuniens contre la menace que représente pour eux — si près de leurs nouvelles frontières occidentales —, la présence d’un animal réputé aussi récalcitrant que possiblement dangereux. D’autant qu’un coup de patte agressif, en direction de leurs inoffensives bases militaires, situées çà et là, en Pologne ou ailleurs, est si vite donné.

En tout cas, pour ce qui est de ce remue-ménage militaro-zoologique, qui ne voit que la faute en incombe exclusivement à cet « ursidé » russe, jugé aussi importun qu’incontrôlable et qui, -quel culot-!, s’obstine encore à maintenir ses frontières territoriales si près des centres militaires et des nouvelles bases nucléaires destinées à la planification pacifiée des conquêtes washingtoniennes ???

Question : comment peut-il ne pas voir qu’il gêne ses augustes et si paisibles voisins étasuniens ? Et, de surcroît, de quel droit perturbe-t-il gravement, notamment en Europe de l’Est, et la libre circulation de l’OTAN et la mise en place armée du nouvel et idyllique échiquier colonialiste de l’Empire étasunien ?

Dès lors, il est pertinent de se demander pourquoi, en dépit de la sacro-sainte et pacifiste ingérence américaine pour la paix des nations, cet irascible « animal » refuse-t-il si obstinément de ramasser ses clics et ses claques et de quitter son territoire, avant d’aller vite se transporter ailleurs… Un ailleurs lointain !… Explicitement, lointain !…

Mais, peut-être, après tout, ne s’agit-il là que d’un simple cas de conscience ? Un dilemme dans l’ordre des scrupules que peut éprouver une ourse sur le point d’abandonner ses petits entre des mains inamicales ?

Si c’est le cas, alors, que cette maternelle « ursidé » slavophile se rassure ! Un précédent existe déjà !

Pour s’en convaincre, il n’est que de voir comment les nouveaux “moujiks” occidentaux d’une UE en mal d’autoritarisme, et en dépit de quelques spasmodiques bémols insurrectionnels parviennent  ̶̶  tant bien que mal il est vrai  ̶̶  à s’adapter aux substituts démocratiques de leur tout nouveau bonheur américano-liberticide. Yeah !

 

Amis abstentionnistes, vous êtes 22 millions de cons fainéants !

Les programmes électoraux c’est quoi ?

Ce sont des copiés-collés dont les seule différences sont les promesses non tenues servies au peuple en guise de papier cadeaux.

Chers amis adeptes du vote blanc, vous êtes 22 millions de citoyens à en être passé par là tant votre désarroi à force d’être roulés dans la farine est grand ; mais laissez-moi vous dire que vous êtes autant de cons, fainéants et autres injures plus blessantes les unes que les autres, en effet :

Selon l’enseignant en philosophie Raphaël Enthoven, interviewé sur Europe 1, celles et ceux qui votent blanc et ils sont nombreux, 22 millions d’électeurs lors de la dernière présidentielle, sont des irresponsables, des fainéants, des ingrats qui négligent les acquis que d’autres ont payé de leur vie, des gagne-petit qui revendiquent des droits sans les devoirs, des malhonnêtes qui brandissent la nullité des politiques opportunément afin de justifier leur flemme, des nulles, des orgueilleux qui ont des opinions tellement hautes de leurs propres opinions qu’ils auraient l’impression de les souiller en les mêlant à celles des autres, l’abstentionnisme ne renseigne pas sur la nullité des politiques mais sur celle des électeurs.

Beaucoup d’électeurs souhaiteraient que le vote blanc soit comptabilisé et à cette question cruciale dans le contexte actuel, Raphaël Enthoven répond : “Ça, c’est un autre problème”

Effectivement, combien d’abstentionnistes iraient au galop mettre leur bulletin de vote dans les urnes si le vote blanc était reconnu ? Si tel était le cas, sans nul doute, le paysage politique de la France n’aurait pas le même visage aujourd’hui.

Excellente analyse dans la vidéo qui suit.

Merci à mon contact J-M-D pour le partage.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora