VIH : La vérité toute crue ?

VIH : La vérité toute crue ?

Sida : supercherie et crime contre l’humanité ?

Respect à ce youtubeur canadien pour son courage et sa lucidité.

” Il n’est même pas probable, encore moins scientifiquement prouvé, que le VIH cause le SIDA. S’il existe des preuves que le VIH cause le SIDA, il devrait y avoir des documents scientifiques qui, individuellement ou collectivement, démontrent ce fait, au moins avec une probabilité élevée. Il n’y a pas de tels documents.”

Vidéo :

LETTRE OUVERTE à mon médecin Dr Réjean Thomas / par Bernard Lachance

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Sur VK :

Sur Youtube :

Coronavirus : Et si l’on parlait de vérité ? Radio Quebec, le Web Journal

Coronavirus : Et si l’on parlait de vérité ? Radio Quebec, le Web Journal

Alexis Cossette nous fait des “lifes” qui vont à contre-courant de ce que nous disent les médias mainstream.

Des analyses pertinentes, des sources fiables et un chemins de traverse qui nous conduit à la compréhension du monde politique, géopolitique, économique et climatique actuel

Aujourd’hui : Coronavirus en Italie et Donald Trump.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Sur twitter >>>

Voir aussi : Qmap.pub >>>

Le quatrième pouvoir et tu peux me croire que le gars, il a les idées claires

Le quatrième pouvoir et tu peux me croire, le mec, il a tout compris et il a mis le pied dans la fourmilière. La beauté et la clairvoyance du gars, c’est juste incroyable !

Voyez plutôt

Cette vidéo ne date pas d’hier mais elle nous met devant le fait accompli.

Chapeau bas à ce courageux citoyen ! Le mec, il met le doigt dans le mille  avec une intelligence et une lucidité sans pareil !

Juste magnifique !

Cette vidéo, j’aurais du la partager il y a déjà bien longtemps ! Oh que oui et j’en ai les larmes aux yeux.

Merci à toi !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Syrie : Ils tuent et vendent des organes.

Casques Blancs

Ils tuent et vendent des organes.

“Nous pouvons affirmer avec certitude que plusieurs centres de Casques Blancs étaient contrôlés par des groupuscules terroristes ou des formations militaires illégales.” 

À l’ambassade de la fédération de Russie à Paris, TV Liberté interviewait le directeur de l’ONG “Fondation des études de la démocratie” et membre de la chambre civile de la fédération de Russie, Maxime Grigoriev dans le cadre d’une conférence sur le thème : “Crise humanitaire en Syrie, vérité et désinformation“.

Stéphane Guibert / Finalscape

Voir aussi :

Témoignages à l’Onu sur les Casques blancs : « Trafiquants d’organes, terroristes & pillards »

Les ‘Casques blancs’ n’étant pas un groupe de secouristes, mais une branche du terrorisme djihadiste, ils devraient être qualifiés d’organisation terroriste, a plaidé l’envoyé russe, lors de la présentation des témoignages sur leurs méfaits à l’ONU.

Encensés en Occident, qualifiés de secouristes humanitaires volontaires, les Casques blancs collaborent en réalité avec le terrorisme islamiste en Syrie. D’après Maxime Grigoriev, directeur de la fondation russe pour l’étude de la démocratie, les Casques blancs prélèvent des organes sur les victimes qu’ils prétendent ‘sauver’, mettent en scène de fausses attaques chimiques et autres sous l’œil des caméras, et pillent les corps et les maisons des Syriens tués et blessés dans la guerre.

En 2018, au siège de l’ONU à New York, Grigoriev a présenté les résultats de l’enquête de la fondation sur les Casques blancs. L’envoyé russe auprès de l’ONU, Vassily Nebenzia, a déclaré que les preuves montrent la dangerosité de ce groupe.

« Les Casques blancs méritent de figurer sur la liste des terroristes reconnus par les Nations Unies, » a déclaré Nebenzia.

Au lieu de volontaires, presque tous les membres des Casques blancs étaient des employés rémunérés, a expliqué Grigoriev. Il y a aussi ‘des preuves indéniables’ montrant que le groupe recevait des ordres écrits de Jaysh al-Islam, le groupe terroriste islamiste le plus malfamé pour son occupation de Douma.

C’est dans cette banlieue de Damas que les Casques blancs ont mis en scène l’attaque chimique ayant servi  de prétexte aux  tirs de missiles français, britanniques et étasuniens contre le gouvernement syrien en avril dernier.

« La parodie d’attaques chimiques était l’élément essentiel de l’activité des Casques blancs, a témoigné Grigoriev. Il a ajouté que le groupe s’impliquait aussi régulièrement dans « la fabrication de fausses informations et dans l’organisation de mises en scène de sauvetages. »

Il a cité un exemple précis qui s’est passé dans un lieu d’Alep appelé Jisr al-Haj, où les militants ont mis le feu à des ordures, apporté des corps de la morgue locale et filmée une mise en scène de sauvetage des Casques blancs. Grigoriev a cité un membre des Casques blancs, qui a témoigné que tous ceux qui participaient recevaient une prime de 50 dollars.

Interrogés dans le cadre de l’enquête, de nombreux résidents locaux ont parlé de personnes ‘secourues’ par les Casques blancs qui finissaient par mourir, avec des organes internes manquant. Parmi les témoins interrogés, un ancien membre d’Ahrar al-Sham a dit que son commandant, Shadi Kadik, aussi connu sous le nom d’Abou Adel Al-Halabi (d’Alep), avait reconnu l’existence de prélèvements d’organes. À Alep seulement, le nombre total de ces cas se monte à « au moins plusieurs centaines », a témoigné Grigoriev.

Au lieu de porter secours aux civils et aux enfants, les Casques blancs pillaient les maisons endommagées par les combats et le corps des morts. Ils obligeaient les enfants à sortir des écoles et des jardins d’enfants pour y installer des cabinets médicaux.

« Selon une grossière estimation, sur 26 centres opérant à la Ghouta orientale, dix se trouvaient dans des écoles et un dans un jardin d’enfants, » a dit Grigoriev en citant le témoignage d’un journaliste syrien de la région.

LANCEURS D’ALERTE : QUI SONT-ILS ?

Les lanceurs d’alerte, des “héros” maltraités !!

Vibrant hommage !

Les lanceurs d’alerte ont en commun d’être “les héros de nos sociétés démocratiques avec des failles, des espoirs de vérité, avec le sentiment qu’on nous cache beaucoup de choses et eux ils osent dire ce qui doit être tu, ils osent s’attaquer aux puissants a priori intouchables”, explique Armelle Oger, journaliste pour la revue We Demain.

La loi Sapin 2 de 2016 protège le collaborateur qui révèle ou signale, de manière désintéressée et de bonne foi, un crime ou un délit. “Cette loi est appliquée et c’est une avancée importante. La loi protège ceux qui signalent un délit, mais ce dysfonctionnement doit être d’abord signalé à son supérieur hiérarchique, ce qui pose problème”, précise la journaliste.

—- D’UBS au RSA —-

Dans la revue We Demain, Armelle Oger s’intéresse à ces lanceurs d’alerte, qui “remportent des victoires en en payant le prix fort”. Stéphanie Gibaud, salariée de la banque UBS qui a aidé Bercy à débusquer 40 000 comptes offshore, rapportant à l’État 10 milliards d’euros, vit au RSA. “Elle n’a jamais retrouvé de travail, elle a perdu la garde de ses enfants”, commente-t-elle. Emmanuelle Amar, médecin qui médiatise le sort des bébés nés sans bras, est convoquée par le ministère de la Santé pour la menacer à mots couverts. “C’est un silence toxique, on ne l’écoute pas, on lui supprime les subventions”, rajoute-t-elle.

Source : France Info

 

Réforme des retraites : vérité et contre vérité

Source de l’image

Une députée LREM en marche souhaite vous parler de la réforme des retraites.

La réforme des retraites, rien à craindre…. Ah vraiment !?

G.S / FINALSCAPE

La supercherie du climat avant l’arrivée de Greta Thunberg (Vidéos)

Mise à jour : jeudi 25 juillet – 13:57 –

Un peu décevante cette image pour l’icône climatique de la jeunesse !

Greta Thunberg : manipulation et instrumentalisation médiatique pour une pensée unique et quelques milliards au passage pour le Greenwashing

Al Gore nous prédisait le même scénario catastrophe voir même pire pour 2016 avec des villes englouties, la fin des glaciers etc…

Le réchauffement climatique est bien réel mais il fait partie des cycles naturels de la terre en convergence avec ceux du soleil (voir la vidéo en fin d’article). Depuis un demi siècle la courbe des températures c’est stabilisée avec quelques variations. Nous avons atteint un pic climatique et cette courbe va d’ailleurs aller en s’inversant ces prochaines décennies.

Le Giec a été créé  à la demande de Margaret Thatcher pour justifier la nécessité des centrales nucléaires soit disant plus écologiques tout en pointant le doigt sur le dioxyde de carbone et c’est aujourd’hui un excellent moyen pour faire peur aux masses populaires, un peu comme la peur de l’an 1000 afin  que les états ramassent au passage de nouveaux impôts (taxes) sur de pauvres automobilistes qui ont déjà de la peine à joindre les deux bouts, alors que les avions et les bateaux qui eux polluent bien d’avantage en sont exempts.

Il faut voir la réalité en face, faire preuve d’esprit d’analyse, peser le pour et le contre et surtout, cesser de prendre comme du pain bénit tout ce que nous disent certains médias et leurs marionnettes.

Lire la suite

14 juillet : “Je n’ai rien entendu d’ici. Tout va bien

Macron Hué ? Mais que Nenni !

Médias maistream : “On a rien vu, on a rien entendu ! Le défilé du 14 juillet sous la culotte du peuple !

Mais jusqu’ou iront-ils et jusqu’où le peuple acceptera-t-il la mélasse nauséabonde déversée par les médias mainstream ?

G.S / FINALSCAPE

No comment : Notre-Dame de Paris : Explosion en pleine fournaise

Les réseaux sociaux ne cessent de s’enflammer sur les causes et l’origine de ce drame et il n’y a pas un jour sans que de nouvelles vidéos ne viennent étayer la thèse de l’incendie criminel.

Selon la source officielle, des mégots laissés par des ouvriers seraient à l’origine de la catastrophe alors que parallèlement, des scientifiques émettent de sérieuses réserves concernant notamment la rapidité avec laquelle c’est propagé le sinistre.

L’analyse non censurée de l’ancien architecte en chef de la cathédrale Notre-Dame de Paris qui témoigne de son scepticisme quant à la version officielle.

Stéphane Guibert / Finalscape

Communication & manipulation : CNews utilise des images de 2018 pour illustrer le «bain de foule» de Macron au Touquet

Dans une séquence consacrée à la venue d’Emmanuel Macron au Touquet le 21 avril 2019, la chaîne d’information a diffusé des images montrant Emmanuel Macron serrer des mains… aux côtés d’Alexandre Benalla. Une scène datant du début de son mandat.

«Même en tenue de sport et en vacances, il se prête au jeu des photos», commence la voix off d’une séquence diffusée par CNews (mais retirée depuis du compte YouTube de la chaîne), consacrée à la venue d’Emmanuel Macron au Touquet, dans le Pas-de-Calais. Sur les images accompagnant le commentaire, présentées comme datant du 21 avril 2019, photographies et poignées de mains. Mais la vidéo utilisée en début de reportage date en réalité de 2018, comme l’a repéré, entre autres, le journaliste et militant Juan Branco.

Sur les images de ce «bain de foule» pris en début de mandat par le président de la République, on peut en effet notamment apercevoir un certain… Alexandre Benalla. Un indice qui met la puce à l’oreille, le chef d’Etat s’étant depuis éloigné de son ancien chargé de mission.

La scène, dans laquelle on voit le président, sac de sport sur le dos, serrer la main de quelques badauds, a en fait été tournée le 31 mars 2018, lors d’une précédente venue d’Emmanuel Macron au Touquet. Elle avait alors été diffusée… par CNews.

Le 21 avril 2019, le dirigeant français, venu passer le week-end pascal dans le Pas-de-Calais en cette nouvelle journée de mobilisation des Gilets jaunes, a bel et bien serré des mains, mais avec des vêtements plus conventionnels. La séquence est notamment visible à la fin du sujet diffusé par C News.

Source : RT France

Voir aussi : Emmanuel Macron s’offre un petit bain de foule au Touquet >>>