L’image du jour : Cette image est-elle un fake ?

Si cette image est un fake, le montage est bien fait mais vu les manipulations médiatiques dont nous sommes inondés (sans vouloir jouer sur les mots) par les médias mainstream, j’ai presque envie de croire qu’il ne s’agit pas d’un fake.

G.S

Syrie : L’enfant soi-disant victime d’une attaque chimique raconte que tout est faux

Je relaye l’information sans pour autant l’accrédité mais cela semble plausible et tous les médias ont le droit d’être vus. Chacun peut se faire sa propre opinion

Hassan Diab, 11 ans, Syrien, qui avait été montré dans une présumée attaque chimique à Douma, raconte que tout a été mis en scène par les casques blancs. Interview complète par le journaliste russe Evgeny Poddubnyy le 18 avril 2018.

“C’est enfant de 11 ans, Hassan Diab est la preuve vivante que l’Occident a attaqué un pays souverain en utilisant des données falsifiées fournies par les islamistes radicaux. Dans la vidéo, des personnes non identifiées lui donnent les premiers secours à l’hôpital de Douma après une attaque chimique, ou du moins ils le prétendent, en lui jetant de l’eau et en le secouant. Mouillé et effrayé, Hassan ne comprend pas ce qui se passe autour de lui. Il est rentré le soir-même sans problème de santé.”

G.S

Nantes : Des émeutes avec un parfum de guerre civile

Rien ne va plus en France. Après les réformes successives du gouvernement, la France s’embrase dans tous les sens.

Texte recueilli sur la page Facebook qui diffuse la vidéo :

“Nantes est sous occupation. La manifestation du samedi 14 avril, contre l’expulsion militaire de la ZAD, en est un nouvel exemple. 1000 CRS contre des manifestants. Mille CRS ! Des canons à eau à chaque coin de rue. Un hélicoptère. Des centaines de tirs de grenades et de balles en caoutchouc. Une manifestation interdite de fait.

On nous signale de très nombreux blessés, souvent graves, depuis samedi. Ce gouvernement est en guerre contre sa population. Il cherche à blesser, tuer, terroriser.”

(Vidéo en fin d’article)

Un mort du côté des manifestants pourrait déclencher l’étincelle menant à un point de non retour.

Ce dont il faut se souvenir, c’est qu’en Europe, la peine de mort a été rétablie en cas d’insurrection ; non ce n’est pas un fake :

Les dispositions de l’article 2 de la Charte correspondent à celles des articles précités de la CEDH et du protocole additionnel. Elles en ont le même sens et la même portée, conformément à l’article 52, paragraphe 3, de la Charte. Ainsi, les définitions «négatives» qui figurent dans la CEDH doivent être considérées comme figurant également dans la Charte:

«La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire:

a)  Pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale.
b)  Pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue.
c) Pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.

>>>Télécharger le texte officiel<<<

>>>Lien Officiel<<<

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Syrie : Les attaques chimiques évoquées par l’occident seraient bidon

Le reportage de Presstv révèle que les patients, ne souffraient pas des conséquences d’une attaque chimique, mais de l’inhalation de poussière et de privation d’oxygène. Ils sont rentrés dans l’hôpital de Douma, là où les terroristes ont filmé les victimes d’une attaque chimique imaginaire.

L’équipe de Presstv est rentrée dans l’hôpital de Douma qui était installé dans des locaux souterrains pendant la guerre d’où des terroristes ont filmé des civils en affirmant qu’ils suffoquaient à cause de substances chimiques envoyées par le gouvernement Syrien.

Les terroristes ont commencé à verser de l’eau sur les civils qui suffoquaient à cause des gaz qu’ils avaient inhalé. Ce film de propagande a été filmé par les terroriste dans la salle où les blessés avaient été acheminé. Le personnel de l’hôpital a expliqué à Presstv comment les terroristes avaient fabriqué cette histoire de toutes pièces en répandant des rumeurs faisant état de l’utilisation de produits chimiques.

G.S

Russie : En mars 2018, la Défense russe avait indiqué que des radicaux préparaient la mise en scène d’une prétendue attaque chimique en Syrie.

Les paroles prophétiques du chef d’État-major général Russe Valeri Vassilievitch Guerassimov sur la prétendue attaque chimique en Syrie

“Aujourd’hui, nous disposons d’informations fiables concernant la préparation par des radicaux de la mise en scène d’une utilisation par les forces gouvernementales d’armes chimiques contre les populations civiles. A ces fins dans plusieurs quartiers de la Ghouta orientale, ils ont rassemblé des figurants venant t’autres régions. Ce sont des femmes, des enfants et des vieillards qui devront jouer le rôle de victimes d’une intoxication par des produits chimiques”

Le reste dans la vidéo

seéesl

Syrie : L’incroyable manipulation médiatique impliquant le remodelage du Grand Moyen-Orient

Comme dans toutes les guerres, rien n’est tout blanc, rien n’est tout noir et immuablement la première victime se trouve être la vérité.

Préambule de la vidéo présentée dans ce billet :

Vous voulez la vérité ?

La France d’en haut qui se pose en donneuse de leçons oublie de dire que le colonialisme français bombardait la Syrie en 1945 afin d’empêcher les Syriens d’acquérir leur indépendance, qu’elle en a organisé la division sur des bases religieuses et que toute l’histoire de ce pays depuis qu’il résiste à Israël est marquée par le fait que les États-Unis et les Israéliens s’appliquent pour l’affaiblir et le briser.

Les grands principes de la guerre, lorsque l’on a décidé d’attaquer pour les ressources naturelles et pour le fric tout en le cachant au grand public sont ce que l’on appelle les principes de la propagande de guerre :

  • Travailler l’opinion public en cachant les intérêts.
  • Cacher l’histoire.
  • Diaboliser l’adversaire en faisant de lui, comme cela a été le cas pour Saddam Hussein en l’Irak, Mouammar Kadhafi en la Libye et à présent Bachar el-Assad pour la Syrie, un tyran.
  • Se présenter comme le sauveur des victimes : Sous un prétexte de guerre humanitaire, la réalité est toute autre. Au lieu de protéger les victimes, on fait en sorte qu’il y en ait un maximum en les médiatisant à outrance pour justifier l’intervention occidentale.
  • Monopoliser le débat en empêchant l’opinion adverse ou autrement dit, La censure.

Ce scénario se répète de guerre en guerre et il faut être aveugle ou complètement lobotomisé pour croire encore aux foutaises des médias mainstream.

Les armes chimiques biologiques et bactériologiques qui sont régulièrement mises sur la sellette par les États-Unis, l’OTAN et les pays alliés ont abondamment été utilisées notamment lors de la guerre du Vietnam (Agent orange) par l’armée américaine provoquant des milliers de morts et des malformations graves chez les nouveaux nés qui se répercutent aujourd’hui encore, ce qui place les États-Unis au premier rang mondial pour l’utilisation d’armes qu’ils condamnes eux-même aujourd’hui, sans preuve et en faisant obstruction à toutes les enquêtes, Russes notamment qui pourraient faire la lumière sur les prétendues attaques perpétrées sur le peuple Syrien par le “régime” de Bacahar el-Assad.

Dans la seconde partie de la vidéo :

Dans ce projet de remodelage du Grand-Moyen-Orient  3 dates sont à retenir :

  • Janvier 2003, George W Bush décide de remodeler le grand Moyen-Orient et ce qu’il faut savoir c’est que le Moyen-Orient va du Maroc au Pakistan. Il attaque l’Irak avec les arguments qui aujourd’hui on le sait étaient faux; il n’y avait pas d’armes de destruction massive dissimulées en Irak.
  • 19 décembre 2006, Time Magazine publie un  rapport secret sur la Syrie qui se trouve dans le viseur de Bush c’est à dire, 5 ans avant les printemps arabes et il y est expliqué comment et pourquoi le gouvernement des États-Unis  va soutenir les opposants et renverser le gouvernement de Bachar el-Assad.
  • 2011, on continue à charcuter le Grand Moyen-Orient en faisant tomber cette fois-ci la Libye avec en première ligne la France et l’Angleterre et dans ce même laps de temps un nouveau programme est ouvert, à savoir l’armement des combattants contre le régime gouvernemental de Bachar el-Assad.

Les Américains ont un plan, celui de remodeler le Grand Moyen-Orient en faisant tomber tous les états souverains de cette région dans un but géopolitique et énergétique inavouable.

Stéphane Guibert

Sur VK

Sur Youtube

Menaces de frappes en Syrie : Rappel sur la réaction de l’ambassadeur bolivien aux Nations Unies concernant Daesh

Réaction de l’ambassadeur bolivien aux Nations Unies concernant Daesh.

False Flag, Hoax et Fake News, tous les coups sont permis pour les pays Occidentaux qui sont animés par une Russophobie démesurée mais, comme le démontre L’Ambassadeur Bolivien en nous rappelant cette fausse information de Colin Powell  qui présenta devant le Conseil de sécurité des Nations Unies en 2003 un dossier trompeur prétendant que l’Irak était en possession d’armes chimiques et qui fut suivi par la plupart des pays occidentaux, ce qui déboucha sur l’invasion illégale d’un pays souverain en entrainant la mort de dizaines de milliers d’innocents, hommes, femmes et enfants…

Alors comment donner désormais un quelconque crédit à cette désinformation occidentale à répétition ?

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Et pour rappel :

La nuit du 26 Février, 41 jours après le début de la guerre, les avions et les hélicoptères américains attaquent des milliers d’irakiens civils et soldats, en fuite vers le Koweït. Le bombardement commence à minuit et dure des heures. Il n’y aura pas de rescapé.

Le lendemain, les pools des reporters filment 80 kilomètres de route jonchés de milliers de carcasses de voitures, de bus, de camions et d’une poignée de tanks.

Les cadavres ne seront jamais dénombrés.

Les États-Unis sont accusés de crime de guerre mais l’affaire ne sera jamais portée devant un tribunal international.

Moscou : Londres impliqué dans la mise en scène de l’attaque chimique présumée en Syrie

Au cours d’un briefing, le ministère russe de la Défense a affirmé avoir des preuves de l’implication du Royaume-Uni dans l’attaque chimique présumée en Syrie du 7 avril 2018, évoquant une opération sous faux-drapeau.

Source : RT France

Syrie, Pierre Lecorf : De retour de la Syrie en guerre, un témoignage qui remet en cause la propagande occidentale

C’est lors de son rapide passage en France en août 2017 que Pierre Lecorf, fondateur de l’ONG “We are Super Heroes” était reçu dans les studios de la radio Russe Sputnik pour un entretien sur son parcours en Syrie et son point de vue dans ce pays, point de vue qui diffère de ce que les médias mainstream veulent nous faire croire.

Rappelons que Pierre Lecorf a tout vendu en France pour venir apporter du réconfort et du soutient aux habitants de Alep ouest en créant une association et mettant sur pieds différents programmes offrant aux victimes la possibilité de se reconstruire. Il distribue des kits de premiers secours aux enfants et aux familles leur enseignant les gestes qui peuvent sauver des vies.

C’est pour lui un travail de longue haleine et lors de son arrivée sur place il a du faire ses preuves pour être accepté étant tout d’abord considéré comme un espion.

La présence Russe en Syrie n’a pas contribué à la radicalisation des rebelles car l’armée de Poutine est arrivée en septembre 2015, les factions étaient déjà djihadistes, la radicalisation était déjà la partie la plus forte du conflit. La réalité est que si il n’y avait pas eu l’aviation Russe pour soutenir l’aviation Syrienne,  Alep serait tombée.

Une grande majorité du pays soutient le Président Bachar el-Assad. Il y a bien évidemment des gens qui ont des problèmes avec le gouvernement et souscrivent à des réformes notamment concernant la police ou les services secrets mais dans la grande majorité, le peuple est derrière le président et le soutient.

Cette vidéo a donc été tournée en août 2017 et ne tient pas compte des derniers évènements.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Sur VK


Sur Youtube

L’Europe, le monde occidental, est moribond ou peut être déjà mort.

L’Europe, le monde occidental, est moribond ou peut être déjà mort.

Publié avec l’autorisation de l’auteur.

Depuis des décennies, les populations de ces pays sont soumis au travers des médias (presse, TV, cinéma…) à l’imposition d’une pensée unique exaltant la décadence, les mœurs perverses, la théorie du genre…, une propagande en forme de matraquage mental qui les a poussés au dénigrement et au reniement des valeurs traditionnelles d’humanité, celles qui faisaient l’équilibre de l’individu, et constituaient le socle de la famille et de la société.
L’homme occidental n’est plus qu’une parodie de lui-même. Comment cet homme “nouveau”, cette “chose” , pourrait être un mari, un père, ou un défenseur de son pays ??
De même, ceux qu’on appelle les “dirigeants” de ces pays, n’ont plus qu’un rôle de comparses qui brillent plus par leur ridicule vanité, et leur capacité à suivre à la lettre les ordres de leurs maîtres, que par leur courage et leur compétence à œuvrer pour le bien-être de leurs concitoyens, ce ne sont que des laquais, simples porte-voix obéissant à leurs donateurs : les lobbies, l’oligarchie dont la finalité est de détruire les États et les Nations pour finaliser l’instauration de la Dictature de ce qu’ils appellent leur “Nouvel Ordre Mondial”.
De ce fait, ces dirigeants-fantoches agissent tous de concert, et appliquent tous à la lettre, -et simultanément dans chacun de leurs pays respectifs- les ordres qui leur sont donnés (simultanément aussi… ! ) à chacun d’eux :

– Qu’il s’agisse de répondre “présent” lorsqu’il faut adhérer à des mensonges d’État pour accuser la Russie sans preuves, pour servir un scénario de guerre, écrit par les anglo-saxons.

– Qu’il s’agisse de faire voter des lois pour lutter soi-disant contre les “fake-news ” mais qui en réalité, ne visent que des organes de presse alternatifs comme Sputnik et RT, pour bâillonner les voix de la vérité et ne laisser la parole qu’aux médias asservis et complaisants avec la pensée unique et totalitaire.

– Qu’il s’agisse de faire légaliser par leurs parlements (qui est d’ailleurs une caricature au même titre que leur “démocratie”), ce qui est contre-nature, en le faisant passer comme une “normalité”, et faire promulguer des lois pour condamner quiconque oserait contester telle dictature.

– Qu’il s’agisse de faire voter ds lois pour imposer le reniement de l’identité (sexuelle, culturelle, religieuse) au nom de prétextes fallacieux et utilisés à double-standard.

– Qu’il s’agisse de faire légaliser une DICTATURE déjà existante.

Pour ne prendre qu’un exemple parmi ces “directives” imposées à ces pays, est-il besoin de rappeler que la légalisation de l’avortement, -qui a conduit au dramatique effondrement démographique des pays d’Europe- a été promue et défendue bec et ongles par des représentants d’une certaine caste, influents ministres dans les gouvernements de ces pays, et dont leurs relais sont tout aussi influents dans les médias ? Et ce sont des représentants de cette même caste pro-avortement, qui cyniquement, réclament aujourd’hui ardemment davantage et toujours plus d’immigration massive, au motif de pallier la chute de la natalité !

Comment ne pas voir que depuis des décennies, une entité destructrice et malfaisante a planifié et organisé le meurtre de l’Europe chrétienne, un meurtre maquillé en “suicide”…
Il n’y aura hélas, aucune résurrection…