Suisse : Genève, enlèvement d’Enzo à son école – Témoignages chocs

Suisse : Genève, enlèvement d’Enzo à son école

Témoignages chocs !

Reportage sur les décisions arbitraires et inhumaines d’un placement abusif uniquement décidé par les services sociaux.

Le petit Enzo a été enlevé à son école et déscolarisé sur décision de SPMI qui n’a pas attendu de jugement. Un tuteur qui n’a aucun rôle affectif a été désigné et la famille est totalement impuissante.

Un comité de soutien et nos caméras étaient présentes lors de cet enlèvement brutal qui a nécessité l’intervention de la police pour arracher l’enfant de la famille.

Philippe, Sonja, Yan et nos reporters se sont rendus sur place aussi vite que possible pour témoigner de l’arbitraire. Cette situation peut vous arriver demain.

Enlèvement du petit Enzo par les services du SPMI de Genève :

Chaque année des milliers d’enfants sont retirés dans des conditions souvent anormales. Il n’y a aucun dialogue possible avec ces services, ils décident toujours seuls et pour leurs intérêts.

En France, 100’000 enfants sont placés chaque année. Si la plupart s’en sortent, une partie d’entre eux subissent des drames dans le secret absolu laissant supposer le pire et confirme l’existence de réseaux d’abus d’enfants. Cette situation est similaires dans de nombreux pays.

La générosité coloniale : Une honte !

La générosité coloniale : Une honte !

Ces images remontent à pas mal d’années déjà mais les choses n’ont guère évolué de nos jours

À l’âge de 15 ans j’au eu la chance de pouvoir partir en Afrique de l’Est : Kenya et Tanzanie pour y faire des safaris photos et d’y partager avec les autochtones des moments de leur quotidien.

Nos guides nous avaient bien recommandé de ne distribuer ni friandises ni bonbons aux enfants car ils se battaient pour ça.

Les images qui suivent et qui remontent au siècle dernier font froid dans le dos mais le pire tient dans le fait de se dire que les choses n’ont guère évolué depuis et on pourrait même être appelés à nous dire que c’est pire si l’on y ajoute l’hypocrisie et le déni collectif.

Je pense et suis même certain que notre civilisation a besoin d’une grosse claque “dans sa gueule” pour changer.

Et pour ne pas oublier, ces images d’archives.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

ALERTE RENTRÉE SCOLAIRE – VACCINS ET ENLÈVEMENTS

ALERTE RENTRÉE SCOLAIRE – VACCINS ET ENLÈVEMENTS

Ne renvoyez pas vos enfants à l’école, risque de campagne massive de dépistages et de vaccinations contre leur gré et contre votre volonté.
Risque de séparation des familles et d’enlèvements des enfants…
Politique de rafle massive d’enfants sous couvert des institutions…

Pedo criminalité : Se confier, c’est aussi pleurer

Mise à jour : lundi 18 mai 2020 – 07:40 –

Pedo criminalité familiale : Se confier, c’est aussi pleurer

Imagines-toi une mère qui monte tous les soirs du premier étage au cinquième pour rejoindre son amant, imagines-toi trois gosses livrés à eux-même, imagines-toi un grand frère tyrannique obligeant son petit frère à faire le gai devant l’interrupteur pour couper la lumière dans le cas ou la mère redescendrait et en l’obligeant régulièrement à le masturber, imagines-toi les punitions subies pour des résultats scolaires rendus insuffisants par manque de sommeil et les punitions infligées pour cela et j’en passe et des meilleurs.

Voilà la justice ?

Et voila en gros ce qu’a été  mon enfance.

Je me suis longtemps culpabilisé pour mon insuffisance scolaire, mes échecs et mes déboires dans la vie.

Je me suis reconstruit à la petite cuillère et je sais pertinemment que j’ai encore du travail devant moi mais cette expérience de vie  et cette prise de conscience m’auront permis d’ouvrir les yeux sur ce que pouvait être la souffrance d’un enfant. Ne pas dormir la nuit parce que tu as peur du lendemain, ne pas dormir parce que tu ne sais même plus qui tu es…  Ça, je l’ai vécu durant des années.

Si aujourd’hui, un gosse venait à moi pour confier la même chose, j’irai corps et âme pour le secourir et le protéger.

Mort aux pédophiles et mort aux abuseurs d’enfants !

Et comme épilogue concernant ma famille je ne vais pas me poser en victime en disant que je suis le vilain petit canard, ça serait me rabaisser à leur niveau ; je dirais plutôt que je me considère comme étant l’exception qui confirme la la règle et cette règle, le cas présent elle n’est pas très glorieuse.

Stéphane Guibert / Finalscape

 

L’horreur eugéniste nazie de retour dans les allées du pouvoir macronien ?

TERRIFIANT ! “LES GILETS JAUNES SONT DES ÊTRES SUBSTITUABLES” LAURENT ALEXANDRE

L’horreur eugéniste nazie de retour dans les allées du pouvoir macronien ?

Regardez et faites regarder cette terrifiante vidéo de 6min48s :

Chirurgien-urologue, transhumaniste convaincu, essayiste et entrepreneur français, cofondateur avec Claude Malhuret du site web Doctissimo (qu’il a revendu 139 millions d’euros, dont la moitié pour lui), Laurent Alexandre est un influent soutien de Macron et un proche de Jacques Attali et d’Alain Madelin.
Membre du Siècle, chroniqueur au Monde, à l’Express et au Huffington Post, il possède 28 % du journal la Tribune.

Les Gilets jaunes, des “êtres inutiles” destinés à être de plus en plus pauvres et dirigés par une élite de “dieux”…

Lors d’une conférence en janvier 2019 devant les élèves de l’école Polytechnique, cet homme, influent dans les allées du pouvoir et dans les médias, a carrément affirmé que les Gilets jaunes sont des « INUTILES », des êtres intellectuellement inférieurs, incapables de comprendre les enjeux du monde actuel.

Avec un ton de prédicateur d’Apocalypse, il a affirmé en même temps que les élèves des grandes écoles – dont les jeunes polytechniciens venus l’écouter – sont des « DIEUX », qui ont vocation à diriger les masses et à les guider vers la rationalité du XXIe siècle.

Il a également annoncé que les Gilets jaunes verraient leur niveau de vie continuer à baisser année après année tandis que les “élites” de ce “nouveau monde” allaient gagner des rémunérations de plus en plus colossales.

Un homme d’affaires sulfureux,  dénoncé par des dizaines de chercheurs et de généticiens.

Ce soutien de Macron, ami d’Attali et de Madelin, n’en est pas à son coup d’essai.

Dans un article publié dans l’Express le 26 avril 2018 – publié avant le début du mouvement des Gilets jaunes – il avait déjà interprété les inégalités sociales comme dues en grande partie à des inégalités génétiques de naissance, en affirmant que “l’ADN détermine plus de 50 % de notre intelligence” et qu’”à l’âge de 50 ans, notre ADN expliquerait 81 % de nos capacités intellectuelles”.

De façon très sournoise et vicieuse, ces affirmations lui permettent – tout en prétendant bien sûr vouloir lutter contre, en “dynamitant le déterminisme génétique” – d’accréditer peu à peu l’idée qu’il y aurait en quelque sorte des sous-hommes, voués à devenir de plus en plus inutiles dans la société de demain. Sauf à avoir recours à des thérapies génétiques. Et il en a profité pour légitimer l’action du ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer.

Ses thèses, et cet article de 2018 en particulier, ont été dénoncées par plusieurs dizaines de scientifiques, qui ont pointé notamment sa mauvaise compréhension du concept d’héritabilité.

Dans une tribune parue dans Le Monde et intitulée « Halte aux fake news génétiques », un collectif d’une vingtaine de chercheurs (dont Jacques Testart, père du bébé éprouvette) a dénoncé Laurent Alexandre, sans le citer directement, et les arguments qu’il propage. Ce collectif a manifesté son inquiétude du « retour d’un discours pseudo-scientifique sujet à toutes sortes d’instrumentalisations ».

Le généticien Axel Kahn s’est également insurgé contre les propos de Laurent Alexandre, en s’indignant que celui-ci se soit fait “le continuateur enthousiaste de la vieille droite anglo-saxonne eugéniste, inégalitariste, à l’occasion raciste. Il vient d’asséner froidement que les riches étant génétiquement plus intelligents que les membres des basses classes sociales, il faut admettre la faible utilité des approches sociales”.

Et Axel Kahn a démonté la vision de Laurent Alexandre, en se fondant sur des arguments scientifiques.

L’eugénisme des États-Unis et de l’Allemagne nazie  des années 1920-1940

Les thèses et la vision du monde de Laurent Alexandre font froid dans le dos car, comme l’a rappelé Axel Kahn, elles font craindre un grand retour des thèses eugénistes, qui furent développées aux États-Unis et dans l’Allemagne nazie des années 1920-1940.

Avant même l’arrivée d’Adolf Hitler au pouvoir, une majorité de scientifiques et une large partie de la classe politique allemande étaient favorables à l’eugénisme. Le concept pseudo-scientifique d’hygiène raciale avait été inventé bien avant le nazisme.

Hitler s’est notamment inspiré du courant eugéniste américain illustré entre autres par Madison Grant. Hitler considère ainsi en 1924 à propos des États-Unis qu’« il y a aujourd’hui un pays où l’on peut voir les débuts d’une meilleure conception de la citoyenneté ».

La politique eugéniste propre à l’Allemagne nazie s’insérait dans un programme plus vaste que l’on peut qualifier d’« eugénico-raciste » et dont les objectifs essentiels étaient :

– d’une part un « eugénisme positif », dit d’”amélioration de la race”, destiné à favoriser la fécondité des humains considérés comme supérieurs (politique nataliste, soutien familial, pouponnières, lebensborn…) ;

– d’autre part un « eugénisme négatif », dit de “défense raciale”, destiné d’abord (dès 1933) à éliminer des maladies héréditaires, puis tout groupe humain considéré comme racialement inférieur ou « impur », ou encore socialement indésirable.

Conclusion : un nouvel indice inquiétant de la dérive anti-démocratique et fascisante du régime de Macron

Souvent qualifié de “provocateur” et d’”excessif”, Laurent Alexandre n’en est pas moins un ardent soutien de Macron et de Blanquer, un ami d’Attali et de Madelin, un personnage qui dispose d’une influence certaine dans les sphères politique, éducative et médiatique du pays.

Or, que cela plaise ou pas, force est de constater que les propos de Laurent Alexandre sont désormais très voisins de la vision criminelle de l’humanité des eugénistes des années 1920-1940.

Il suffit de considérer qu’il ne fait que remplacer le concept de “race” par celui “d’intelligence”, et qu’il adopte des formulations moins explicites et plus prudentes que celles de l’Allemagne nazie. Mais le fond cynique, inhumain, dépourvu de toute vision transcendante de l’Homme, est affreusement le même.

Plus grave encore, le cas de Laurent Alexandre n’est pas un cas isolé. Son discours qui suinte le mépris de classe, et le mépris tout court, – sous un vernis de paternalisme qui ne trompe que ceux qui le veulent bien -, se développe de façon inquiétante chez les européistes et les suppôts de Macron.

C’est un nouvel indice inquiétant – très inquiétant – de la dérive
anti-démocratique et fascisante du régime de Macron.

Source de l’article : UPR >>>

Covid-19 et Euthanasie : Ça va trop loin, ça va vraiment beaucoup trop loin !

Covid-19 et Euthanasie

Ça va trop loin, ça va vraiment beaucoup trop loin !

Vidéo :

Cet homme de 79 ans atteint du Covid-19 qui parle et est parfaitement lucide ne le sait pas encore mais il va mourir !

La décision a été prise de stopper ses soins en réanimation et de ne pas l’intuber.

Comment en quelques mois a-t-on pu en arriver là ?

Cet homme aurait pu être votre père ou votre grand-père.

Le diable sort ses griffes et ses lieutenants et soldats (politiques et financiers) répondent à son appel.

Le système tout entier est à remettre à zéro !

J’ai 55 ans sans enfants. Vivre plus longtemps dans un monde aussi pourri, permettez-moi de me poser la question. On est où là ? sur terre ou en enfer ?

Non ! Non ! Non et Non ! Stop à cette mascarade bandes de criminels !!!!! Hitler n’aurait pas fait mieux !

Il est où l’humain dans tout ça ? Mais regardez-vous dans un miroir bande de nazes et découvrez le démon qui se cache en vous !

Je suis vraiment fatigué.

“Arrête de battre mon cœur, permets-moi juste de furie ce monde de fous !*

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

La viande c’est bon ? Alors, regarde !

La viande c’est bon ? Alors, regarde !

Une bonne côtelette de porc, ça te tente ?

Juste insupportable !

Je bénis la viande quand j’en mange et c’est pas souvent, un veau, une vache, ils sont morts de toutes manières mais quand je vois ce qui suit, “Au secours”, comment en sommes-nous arrivés là?

Bon appétit !

L’être humain est omnivore soit, mais pas dans ces conditions !

Bande de saloperies inhumaines, vous faites franchement pitié !!!!!!! Et comment pouvez-vous vous regarder dans un miroir ?

Ça va trop loin, ça va vraiment trop loin et il faut que cela cesse !

Stéphane Guibert / Finalscape

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

 

Massacres humains : Il y a urgence et il faut que cela cesse !

EST-IL NÉCESSAIRE DE LE RAPPELER OU VOS OEILLERES VOUS AURAIENT-ELLES ARRACHÉ TOUTES COMPASSIONS  ?

En ce qui me concerne, ces images me font vomir et en me regardant dans le miroir le matin, je me demande si je suis bien à ma place en tant qu’être humain.

Je pleure sur la Palestine, la Syrie, le Yémen et toutes les populations qui sont sacrifiées au nom d’un profit immédiat. Pauvre monde de fous.

Consommer tant qu’il y en a et bien à vous !

Profond respect à toutes celles et ceux qui lutent contre cette injustice. Ils sont peu nombreux mais leur implication est primordiale. Un grand Merci.

Vidéo :

C’EST HUMAINEMENT INSUPPORTABLE

LA SOUFFRANCE ET LA PERSÉCUTION SONT QUOTIDIENNES, UN PROFOND DÉSESPOIR .

LE PEUPLE PALESTINIEN ENDURE CE MASSACRE AVEC COURAGE ET PERSÉVÉRANCE. ILS EXISTENT ET RÉSISTENT  MALGRÉ UNE EXISTENCE INTOLÉRABLE AU QUOTIDIEN.

Stéphane Guibert / Finalscape

Violence gratuite et vidéo supprimée des réseaux sociaux. Pour archive

Violence gratuite et vidéo supprimée des réseaux sociaux. Pour archive

L’histoire prendra acte !

Mise en ligne : Stéphane Guibert (octobre 2019)

Société : Quand l’empathie est au rendez-vous

Rachel Maddow cries on air  /Credit: MSNBC

Mise à jour : jeudi 30 novembre 2019 – 10:15 –

Petite piqûre de rappel : Quand l’empathie est au rendez-vous

On ne parle pas ici de politique mais bel et bien de compassion et d’empathie. C’est le sujet du billet.

Sincérité ou cinéma ? Les messages s’en donnent à cœur joie sur la toile. J’ai contacté la journaliste pour plus d’informations. Affaire à suivre …

En direct, la journaliste américaine Rachel Maddow reçoit l’information que les bébés de migrants sont envoyés dans des centres de détention par l’administration Trump.

La présentatrice TV Rachel Maddow s’effondre en larmes lorsqu’elle apprend le sort des enfants migrants dans son pays qui sont enfermés dans des cages, séparés de leurs parents, près de la frontière mexicaine :

C’est incroyable ! L’administration Trump a envoyé des bébés et des jeunes enfants dans au moins trois refuges pour âge tendre au sud du Texas. les avocats et fournisseurs médicaux … On va arrêter là …  Désolé, c’est tout pour ce soir, on se retrouve demain.”

Retour sur l’article >>>

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape (octobre 2019)