Cruauté gratuite : Des centaines de dauphins massacrés / Free cruelty : Hundreds of dolphins slaughtered

Cruauté gratuite : Des centaines de dauphins massacrés / Free cruelty : Hundreds of dolphins slaughtered

Des centaines de dauphins massacrés. Une mer de sang. Là-bas, c’est une tradition. Et c’est en Europe que ça se passe. / Hundreds of dolphins slaughtered. A sea of ​​blood. There, it’s a tradition. And it is in Europe that it happens.

Crédit vidéo : Brut Nature >>>

Concernant la vidéo : Attention à la dureté des images ! / Regarding the video: Beware of the harshness of the images!

Afin de garder un zeste de positivité : L’être humain est capable du pire comme du meilleur. / In order to keep a touch of positivity: Human beings are capable of the worst as well as the best.

Retour sur l’article d’origine >>>

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Maltraitance animale : Contre-publicité

Mise à jour : Jeudi 23 juillet 2020 – 17:54 –

Maltraitance animale : Contre-publicité

“Les poulets Lidl sont mal, ils sont même très mal …”

Voici la vraie pub pour Lidl que vous devriez voir à la télé !

Poulets déplumés, difformes, malades, entassés par dizaines de milliers dans des hangars sans lumière du jour. Mais c’est vrai que ça passe moins bien…

L214 Ethique et Animaux lance une pétition pour que Lidl France s’engage contre les pires pratiques d’élevage et d’abattage des poulets.

Contrairement à d’autres grandes enseignes comme Carrefour ou Auchan, Lidl refuse pour l’instant de prendre ces engagements.

Bon appétit !

Lien sur la pétition >>>

Maltraitance animale : Quand la barbarie, le sadisme et la cruauté atteignent leur paroxysme

Maltraitance animale : Quand la barbarie, le sadisme et la cruauté atteignent leur paroxysme

« Tue-le ! Tue-le ! Blaireautin de merde ! »

Des enquêteurs de One Voice se sont infiltrés dans un équipage de vénerie sous terre. Ils ont assisté à la traque et au massacre d’une famille de blaireaux. Nous vous dévoilons cette investigation sur une méthode de chasse particulièrement cruelle et méconnue.

Pour agir et demander l’interdiction de cette pratique, vous pouvez signer la pétition >>>

Plus belle la vie ou poubelle la vie ?

“Plus belle la vie” ou “Poubelle la vie” ?

Vue l’état du monde, ce n’est même plus une poubelle mais une décharge à ciel ouvert !

On va me dire et je le sens venir comme une lettre à la poste : “Ce mec est négatif et il voit  il mal partout” Oui, je suis négatif et je vois le mal partout mais pour trouver du bien dans cette merde, il faut fouiller longtemps.

Être négatif c’est aussi être réaliste. Être négatif c’est aussi peut-être renoncer au déni et voir la réalité en face ! Bande de faces de “Tobés”

Un bon petit burger pour se faire plaisir !?!?

Je ne vais pas me faire des amis avec cet article, mais j’en ai vraiment rien à battre ! Et ce qui suit  va vous en jeter plein la gueule !

Attaquez-moi, j’ai les épaules larges !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Finalscape : Suivi d’article : Mmmmmm ! Burger King ! Vous en reprendrez bien un deuxième ? Le bien être en famille, l’enfer chez les autres

Finalscape : Suivi d’article : “Mmmmmm ! Burger King ! Vous en reprendrez bien un deuxième ? Le bien être en famille, l’enfer chez les autres”

Finalscape: Article follow-up: “Mmmmmm! Burger King! Would you like a second one? Family well-being, hell with others”

Suite à cet article qui a provoqué la controverse sur le network, j’ai contacté la direction générale de Burger King en leur proposant un suivi et la transparence sur leur exploitation bovine.

Following this article which caused controversy on the network, I contacted the general management of Burger King by offering them a follow-up and transparency on their cattle exploitation.

Retour sur l’article en précisant que la firme Burger King n’est absolument pas incriminée.

Back on the article by specifying that the Burger King firm is absolutely not accused.

Mmmmmm! Burger King! En prendrez-vous un deuxième? Bien-être familial chez les uns, enfer et souffrance chez les autres. / Mmmmmm! Burger King! Will you take a second one? Family well-being in some, hell and suffering in others

Et on va certainement me traîner en justice pour ça ! / And they will certainly take me to court for that!

Monde de fous ! / Crazy world!

Je n’incrimine aucunement Burger King, ne connaissant pas sa filière bovine. Ce que je mets sur la sellette c’est la maltraitance imposée à des êtres vivants conscients pour toujours plus d’argent.

Burger king est pris comme exemple comme cela pourrait l’être avec n’importe quelle autre chaîne alimentaire.

I do not incriminate Burger King, not knowing his beef industry. What I put on the spot is the mistreatment imposed on conscious living beings for ever more money.

Burger king is taken as an example as it could be with any other food chain.

Stéphane Guibert / Finalscape /

Mmmmmm ! Burger King ! Vous en reprendrez bien un deuxième ? Le bien être en famille, l’enfer chez les autres

 

Mmmmmm! Burger King! En prendrez-vous un deuxième? Bien-être familial chez les uns, enfer et souffrance chez les autres. / Mmmmmm! Burger King! Will you take a second one? Family well-being in some, hell and suffering in others

Et on va certainement me traîner en justice pour ça ! / And they will certainly take me to court for that!

Monde de fous ! / Crazy world!

Je n’incrimine aucunement Burger King, ne connaissant pas sa filière bovine. Ce que je mets sur la sellette c’est la maltraitance imposée à des êtres vivants conscients pour toujours plus d’argent.

Burger king est pris comme exemple comme cela pourrait l’être avec n’importe quelle autre chaîne alimentaire.

I do not incriminate Burger King, not knowing his beef industry. What I put on the spot is the mistreatment imposed on conscious living beings for ever more money.

Burger king is taken as an example as it could be with any other food chain.

Stéphane Guibert / Finalscape VK

Vous aimez le Roquefort ? Vous ne le mangerez plus de la même manière après avoir vu ces images

Vous aimez le Roquefort ? Vous ne le mangerez plus de la même manière après avoir vu ces images ! Ou peut-être que votre déni l’emportera sur la triste réalité …

Do you like Roquefort ? You will not eat it the same way after seeing these images ! Or maybe your denial will prevail over sad reality

Que le massacre cesse ! / Stop the massacre !

Attention. Images violentes mais nécessaires !

Pour faire du Roquefort, les brebis doivent donner naissance à des agneaux. Ainsi, plus de 700 000 agneaux naissent chaque année pour la production du roquefort. En surnombre, les trois quarts d’entre eux sont envoyés dans des élevages intensifs où ils seront engraissés pour la viande.

Dans cet élevage de l’Aveyron, la SARL Grimal, une des plus grosses exploitations de France, les agneaux sont entassés dans des enclos sans accès à l’extérieur. Certains agonisent dans l’élevage et meurent avant d’atteindre 4 mois, âge auquel ils sont envoyés à l’abattoir.
Certains de ces agneaux sont tués à l’abattoir d’Arcadie Sud-Ouest, près de Rodez. Ils reçoivent des chocs électriques qui parfois ne les étourdissent pas. D’autres sont égorgés à vif. Les agneaux se voient mourir les uns les autres. Beaucoup sont suspendus encore conscients sur la chaîne d’abattage.

Ces graves infractions avaient déjà été constatées dans un rapport vétérinaire en 2016. Pourtant, quatre ans plus tard, rien n’a changé. Exigeons la fermeture immédiate de cet abattoir.

Warning. Violent but necessary images!

To make Roquefort, the sheep must give birth to lambs. Thus, more than 700,000 lambs are born each year for the production of Roquefort. In excess, three quarters of them are sent to intensive farms where they will be fattened for meat.

In this farm in Aveyron, SARL Grimal, one of the largest farms in France, the lambs are crammed into pens without access to the outside. Some agonize in the breeding and die before reaching 4 months, age at which they are sent to the slaughterhouse.

Some of these lambs are killed at the Arcadie South West of slaughterhouse, near Rodez. They receive electric shocks which sometimes do not make them dizzy. Others are slaughtered alive. Lambs see each other die. Many are still consciously hanging on the slaughter line.

These serious offenses had already been noted in a veterinary report in 2016. However, four years later, nothing has changed. Let us demand the immediate closure of this slaughterhouse.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / Tous pour la réalité stop aux mensonges / Anonymiss France

Incroyable Barbarie : L’être humain dans toute sa splendeur !

Incroyable Barbarie

L’être humain dans toute sa splendeur !

Tués à coups de pince, des milliers de bébés renards sont victimes d’un massacre cruel, pour le simple loisir de certains chasseurs. L’association One Voice a infiltré un groupe de vénerie sous terre, où des enfants ont assisté à cette “barbarie”.

Attention à la dureté de certaines images ! (ndlr.)

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Maltraitance animale : Vers un antre monde ?

Mise à jour : vendredi 22 mai 2020 -14:53 –

Maltraitance animale : Vers un antre monde ?

L’homme, une race qui n’a rien d’humaine !

Pendant ce temps-là dans le monde entier, les animaux subissent les excès des humains.

En Allemagne, des singes maltraités pour la recherche pharmaceutique. En France, le calvaire des veaux laitiers. En Thaïlande, des éléphants brutalisés pour plaire aux touristes etc, etc, etc …

Parce que les animaux méritent d’être heureux ! (Vers un monde de compassion) (G.S)

La liberté, c’est comme un vol d’oiseau

La liberté, c’est comme un vol d’oiseau

Et que l’on ne vienne pas me dire que ces êtres n’ont ni âme ni sentiments

Quelques instants de plaisir à regarder, la première sortie au pâturage pour les vaches de la ferme de Christian Tüscher.

Le paysan a partagé ce joyeux moment sur Twitter pour encourager les gens dans cette période compliquée.

Ziegelried dans le canton de Berne

Stéphane Guibert / Finalscape