Notre-Dame de Paris : Le major Patrick Nicolle réagit à propos de l’incendie de Notre-Dame de Paris

Mise à jour : samedi 20 avril 2019 – 16:15 –

Selon le Major Patrick Nicolle, candidat à la présidentielle de 2022, l’incendie ayant ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame de paris survenu le 15 avril 2019 en début de soirée serait criminel et aurait été piloté par une volonté politique.

Il met en parallèle l’affaire “Mamadou” et l’affaire “Benalla“.

Bien qu’aucune donnée scientifique ne soit dévoilée lors de ce live, Patrick Nicolle se base sur son point de vue personnel ainsi que sur des avis de scientifiques qu’il aurait rencontré à Paris mais qu’il ne nomme pas.

Cet incendie qui suscite beaucoup d’interrogations et que certains n’hésitent pas à qualifier de “11 septembre à la française” aura permis à l’actuel locataire de l’Élysée de regagner quelques points dans les sondages et je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement concernant l’ancien président, François Hollande, qui, au plus bas en termes de confiance auprès des français, avait connu un regain soudain de popularité après les attentats contre Charlie Hebdo.

Lire la suite

Présidentielle 2017 : Petite piqûre de rappel

Politique : Meetings et sondages truqués !

Rappel histoire de ne pas oublier :

Les organisateurs des “meetings Macron”, qui semblent disposer de ressources financières illimitées, ont recours à toutes les dernières techniques manipulatoires pour en donner l’image d’un prétendu “succès”.

Or, comme le décortique cette vidéo, l’ambiance de ces réunions publiques (d’ailleurs rares : une toutes les trois semaines en moyenne) y est complètement fausse et préfabriquée.

On y voit que le public se scinde en deux :

– d’une part, le grand public – venu sous l’effet d’une promotion médiatique colossale – qui semble se demander ce qu’il est venu faire là, et qui reste très majoritairement dubitatif, sceptique et indifférent face au discours grandiloquent, ridicule et creux de Macron.

– d’autre part, quelques dizaines de “fans” et de “helpers”, auxquels sont distribués drapeaux, T-shirts, et surtout des instructions en direct par smartphones, afin de “chauffer” artificiellement la salle.

Les instructions, qui sont envoyées minute après minute par les organisateurs, indiquent à ces quelques dizaines de figurants les moments où ils doivent applaudir, hurler tel ou tel slogan, agiter les drapeaux, etc.

Pour parachever la manipulation, les caméras de télévision s’attardent sur cette seule partie du “public”, en faisant croire qu’il s’agirait de la réaction générale de toute la salle !

Enfin, en “remerciement” de leur rôle de figurants, les “fans” et les “helpers” sont ensuite invités gratuitement à passer une soirée dans une boîte de nuit…

Cette vidéo a aussi le mérite d’écrire noir sur blanc plusieurs passages du texte des discours de Macron.

Ces discours constituent eux aussi des modèles de manipulation répugnante : jouant sur le sentimental et l’affectif, les phrases que Macron débite ne sont qu’un alignement de slogans, totalement vides du moindre raisonnement et du moindre programme construit. Il s’agit de la démagogie la plus vile.

On notera au passage que Macron n’est pas seulement la marionnette des milliardaires, mais que c’est aussi un personnage falot, acteur maladroit et très mauvais orateur.

CONCLUSION :

Lire la suite

Fake, quand tu nous tiens ! Macron, le Punching ball des français !

Une image tourne sur les réseaux sociaux montrant Emmanuel et Brigitte Macron prenant la pause devant des photographes et à leur droite, deux chiens en train de copuler. Il s’agit bien évidemment d’un fake. Un œil même novice peut se rendre compte de la supercherie.

Je voudrais intervenir sur ce fake :

On pourra reprocher ce que l’on veut à l’actuel locataire de l’Elysée mais ce genre d’image est dégradante et insultante. Un être humain, quoi que l’on puisse lui reprocher à droit au respect de sa personne. Je considère cela comme étant de la méchanceté gratuite, de la calomnie et une provocation pure et simple.

Les commentaires liés au “post” et qui pour la plupart sont cyniques vont évidemment à l’encontre du président français ; ces derniers font froid dans le dos. Ils dénotent tout d’abord le manque de culture, le manque de recul et le manque d’intelligence de la part de leurs auteurs.

Je ne porte pas la politique de Macron dans mon cœur bien que ce dernier soit pieds et poings liés par les directives européennes en revanche, je n’ai rien contre l’homme lui-même qui subit comme nous une politique mondialiste et qui n’a d’autre choix que de s’y conformer.  Le problème, ce n’est pas Macron mais l’Europe. Il faut bien en prendre conscience avant de donner des coups d’épée dans l’eau en s’attaquant aux hommes de paille que sont devenus les politiciens français depuis des décennies.

Ce sont ces “fake” fallacieux et les commentaires qui vont avec qui malheureusement font tourner en rond et font perdre un temps précieux à celles et ceux qui cherchent la vérité.

Stéphane Guibert / Finalscape

Ecologie : Une nouvelle planète avec de l’argent Monsieur le président ?

« C’est l’argent qui nous a amenés à négliger l’écologie. Vous pensez qu’on pourra acheter une nouvelle planète avec de l’argent ? »

Ce jeune collégien n’a pas ménagé Emmanuel Macron lors d’une séance du Grand débat national.

France & crise des Gilets jaunes : Un coup d’État militaire, possible?

Alors que l’international sionisme s’est mis en branle contre le peuple français en révolte, un quinzième samedi de défi à l’encontre du régime au pouvoir se profile à l’horizon : Toute la semaine, les annonces se sont succédé pour traiter les Français de peuple anti-sémite.

Le ministre israélien de l’Immigration est même sorti de ses limbes pour appeler les juifs de France à quitter la France raciste et antisémite pour « rentrer au bercail », ce bercail que Tel-Aviv entretient du sang palestinien.

Ce samedi, la presse française s’intéresse aussi aux confidences du président Macron, publié le 21 février, dans un ouvrage intitulé « Le Peuple et le président ». M. Macron dit :«Qui m’a soutenu pendant la crise des Gilets Jaunes ? Personne».
Cet aveu est significatif à bien des égards. Trois mois après le début du mouvement, le régime macronien se trouve dans un totale impasse.

La partition « antisémitisme » jouée à l’aide des lobbyistes pro Israël de France, combinée aux appels menaçant du CRIF, puis aux cris de « rage anti- antisionisme » du président a prouvé à quel point la Macronie est prise de court.

Dès sa nomination, l’actuel président a provoqué et quasiment affiché son mépris à l’égard de l’état-major de l’armée française, ce qui a même poussé l’ex-chef d’état-major le général De Villiers à démissionner.

« Certaines informations renvoient même à une demande de la ministre française de la Défense, Mme Parly qui au début du mouvement des Gilets Jaunes en novembre 2018 voulait disposer de la troupe pour protéger Paris. Or, la réponse aura été négative.

L’état-major a refusé d’engager des troupes contre le peuple français lequel ne représente à ses yeux aucun danger de sédition et apparaît totalement pacifiste ».

Bref l’armée française semble refuser de jouer le jeu de la Macronie et à mesure que le mouvement de protestation s’amplifie, ce refus s’élargit : En effet, le pouvoir français utilise les BAC pour réprimer. Un rapport cité par les sources de sécurité a même fait état que seuls 10% des LBD étaient tirés par la police contre 90% utilisées par les BAC et les CRS. La Gendarmerie se démarque des violences policières et des « primes à la matraque » !
Dans certains lieux de blocage les gendarmes soutiennent discrètement les manifestants, par exemple à Saint Calais, dans la Sarthe, un gendarme sort son arme de service pour arrêter un chauffeur de poids lourd qui voulait passer de force.

Interrogé par PressTV l’expert ajoute :

« Quand le président dit que personne ne l’a aidé réellement depuis le début du mouvement ou quand il va jusqu’à prévoir sa mort par balle, cela pourrait bien envoyer à ce désaveu que manifeste l’armée française à l’égard du président.
D’ailleurs la thématique du putsch et de coup d’État vient de faire son apparition dans le discours des officiels ».

Macron au dîner du Crif: “L’antisionisme est l’une des formes modernes de l’antisémitisme”

Mise à jour : vendredi 22 février 2019 – 19:27 –

Macron au dîner du Crif: “L’antisionisme est l’une des formes modernes de l’antisémitisme”

Alors que selon moi le sionisme n’est ni une religion ni une nationalité mais plutôt une idéologie qui associe une soif de pouvoir et la domination par l’argent, Emmanuel Macron déclarait lors du dîner du crif, le mercredi 20 février 2019, que “l’antisionisme” était une forme moderne d’antisémitisme.

G.S / FINALSCAPE

(Vidéos)

Lire la suite

Emmanuel Macron interrompu en réunion : “Évacuez la salle, il y a un risque de terrorisme social”

Postée le 14 novembre cette vidéo a engendrée 457.000 partages et + de 8,6 millions de vues. On y voit Emmanuel Macron verbalement pris à partie par un homme qui dit notamment: “Ce n’est pas en mettant un costard qu’on travaille. C’est en mettant un bleu de travail. Je vous l’offre.”

Pour autant, aucun risque que cette vidéo disparaisse. Non seulement elle date du 10 juin 2016 – Macron était alors ministre de l’Économie et elle se trouve très facilement sur le net.

Alexandre Benalla : Un enregistrement embarrassant pour la royauté

Décidément, rien ne va plus au sein du gouvernement français. D’affaire en affaire, de révélation en révélation et avec une cote en chute libre, le gouvernement “la France en marche” est mis à mal. De nouveaux enregistrements dévoilent le mépris d’un roi envers ses sujets en les traitant de débiles.

Le rappeur Ramous nous en parle :

Stéphane Guibert / Finalscape

L’image du jour : Le taux de pauvreté en France dépasse 11% de la population

Dans le pays des droits de l’homme, le taux de pauvreté dépasse 11% de la population et le phénomène tend à s’accentuer.

Une personne touchant le RSA vit avec 40 € par semaine et cela fait sourie certains…

GS / FINALSCAPE

Humour : Les Français ont élu un homme synthétique…