Suisse et politique : Quand des ripoux nous gouvernent !

Annoncées de longue date, deux initiatives visant à permettre la destitution d’un conseiller d’Etat ou d’un magistrat des autorités judiciaires ont été lancées à Genève. L’une d’entre elles vise directement Pierre Maudet.

Restons indulgents tout de même !

Il ne l’a pas fait exprès et tous ces évènements se sont si vite enchaînés qu’il n’a pas senti le vent venir.

C’est comme ces élus qui eux, pendant que la populace peine à joindre les deux bouts se goinfrent aux frais de la princesse et j’en sais quelque chose, car lorsque le scandale des beuveries et autres dérives dévoilées (ou non) au sein de la vie politique genevoise a éclaté, moi j’étais dans la rue, bénéficiant d’un chômage saisit par l’office des poursuites pour un impôt fantoche que je continue d’ailleurs à payer aujourd’hui.

Ma tolérance vis-à-vis de ces élus est évidemment ironique et la force de cette ironie n’a d’équivalent  non pas ma haine à leur égard  car j’ai le pardon facile mais mon espoir de voir ces ripoux finir là où ils doivent être :  les rebuts.

Rire des pauvres, c’est si facile quand on a le pouvoir de les priver de tout !

Vidéo : La génialissime équipe de “120 minutes” incarnée par Vincent Kucholl et Vincent Veillon revient sur l’affaire Maudet avec cette parodie de pub intitulée : “MaudetGo”

Stéphane Guibert / Finalscape/ Tous pour la vérité / Anonymiss / VK

Crédit Vidéo : Radio Télévision Suisse

Roger Federer, le fairplay et la discrétion made in Switzerland

Roger Federer est le sportif qui gagne le plus d’argent grâce aux sponsors. Découvrez les chiffres de ce business vertigineux.

Roger Federer est entré de son vivant dans la légende des grands. C’est non seulement une réussite sportive sans égale mais également la réussite d’un homme d’affaires discret.

En 2017, il dépasse la barre symbolique des 100 millions de dollars de gains en tournois ; mais c’est avec les contrats publicitaires qu’il gagne le plus d’argent, environ 60 millions de dollars chaque année.

Roger Federer est le sportif qui a les revenus de sponsoring les plus élevés au monde : Rolex, Gillette, Crédit Suisse, Moët & Chandon, Wilson, Jura, NetJets, Lindt, Barilla … et depuis l’an dernier, il est habillé par Uniqllo, avec un contrat de 10 ans portant sur la somme faramineuse de 300 millions. Le magazine Forbes lui a articulé une fortune globale de 600 millions de dollars.

Découvrons cet homme dont la simplicité et l’accessibilité on fait de lui une icône internationale.

Et pour rappel : 

En août 1998, Roger Federer vient de remporter le simple juniors des Internationaux d’Angleterre à Wimbledon.

Il n’est pas encore classé à l’ATP mais rêve d’entrer un jour dans le top 100 des meilleurs jours mondiaux! Rencontré lors du tournoi Challenger du club genevois du Drizia, ce jeune Bâlois pétri de talent fait preuve d’humilité: il cite le joueur qu’il admire et qu’il aimerait rencontrer, Pete Sampras

Que de chemin !

>>> Roger Federer : Page officielle

Stéphane Guibert / Finalscape

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

 

Humour : I want to Brexit

La joyeuse équipe de 120 minutes, une émission mensuelle diffusée sur les antennes de la RTS et animée par Vincent Kucholl et Vincent Veillon nous proposent : “I want to Brexit”.

Merci à Vincent Kucholl et Vincent Veillon.

L’agenda des deux Vincent pour 2019 :

Se procurer le DVD de leur dernier spectacle : “Le Fric

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Humour : Ces politiques qui nous font rire

Suisse : «Schneider-Ammann s’en va pour faire l’ébéniste». Markus Zeller, proche conseiller de Johann Schneider-Ammann, revient sur la démission du ministre de l’économie.”

Schneider-Ammann qui avait fait le buzz sur la toile lors d’une allocution sur le rire et les malades avec une vidéo visionnée plus de quatre cent mille fois, Vincent Kucholl et Vincent Veillon, humoristes suisses qui animent la rubrique de la RTS : 120 secondes reviennent sur la démission de l’ancien président de la confédération en interviewant Markus Zeller incarné ici par Vincent Kucholl et qui on va le constater, possède la même fougue, la même énergie que son patron.

À noter également que les deux Vincent animent l’émission mensuelle diffusée en prime time sur la RTS : 120 minutes.

Merci à Vincent Kucholl et Vincent Veillon.

L’agenda des deux Vincent pour 2019 :

Se procurer le DVD de leur dernier spectacle : “Le Fric

Stéphane Guibert / Finalscape

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Humour : Glyphosate dans la prairie

La joyeuse équipe de 120 minutes, une émission mensuelle diffusée sur les antennes de la RTS et animée par Vincent Kucholl et Vincent Veillon nous proposent un sketch grinçant : “Glyphosate dans la prairie”.

G.S / FINALSCAPE

Culture Pub : Les fausses pubs de l’équipe de 120 minutes

Vincent Kucholl et Vincent Veillon  qui animent l’émission mensuelle de la RTS “120 minutes” proposent parmi des sketchs plus dégantés et drôles les uns que les autres, une série de fausses pubs.

Dans ce billet :

  • Caca Cola
  • La qualité des armes suisses
  • Maudetgo

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Et pour rappel : “Les mauvaises langues” Dans le Monopoly Palestinien

Comme leur nom l’indique, ce sont de mauvaises langues ; une équipe de joyeux lurons qui se produit sur la RTS tous les samedis soirs dans l’émission qui porte leur nom.

Un extrait du dernier numéro qui s’attarde sur la dramatique journée du lundi 14 mai dans la bande de Gaza, se soldant sur la mort de 55 palestiniens et des centaines de blessés, toujours du côté palestinien.

C’est avec un humour ironique et grinçant que la jeune équipe nous relate les événements en rediffusant en fin de sketch une vidéo qu’ils avaient tourné il y a 4 ans et qui malheureusement est toujours d’actualité aujourd’hui : “Le Monopoly palestinien”

Stéphane Guibert / Finalscape

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

 

Humour : Paradise leaks et Panama papers, un cabinet d’avocats nous met les points sur les “I”

“Planquer son argent dans des paradis fiscaux n’est pas très étique mais cela reste légal, c’est comme faire bosser un chinois 14 heures par jour (en Chine) ou élever des poulets dans des petites cages, cela n’est pas très étique mais c’est légal.”

La corruption, le blanchiment d’argent tournés en dérision par l’équipe de 26 minutes, une émission hebdomadaire de la RTS.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

 

Source : Radio Télévision Suisse

Humour et pour rappel : L’affaire des Panama papers !

Dérisions sur un monde qui part en vrille, l’affaire des “Panama Papers” démontre bien à quel point, nous, petites gens, ceux-là même qui sommes le moteur de l’économie sommes pris pour bien moins que des pigeons car les pigeons eux, sont protégés par la SPA; nous…, Non !!!!

Un président de l’union Européenne, Jean-Claude Junker qui dans son CV a été auparavant ministre des finances puis premier ministre du Luxembourg de 1995 à 2013, ce pays dont l’économie vit de l’évasion fiscale !

Se dire que cet homme est actuellement à la tête de l’Europe revient à dire que l’on confie les clefs du commissariat à un cambrioleur notoire.

C’est dans la dérision que je poste ce billet tout en me disant à quel point le faussé se creuse entre le monde des élites et celui des peuples.

L’Europe sans les peuples, l’histoire nous démontre que ce n’est pas possible.

Stéphane Guibert / Finalscape

vk

>>> Rts 26 minutes <<<