Image du jour : Repost d’actualité

Je le disais ironiquement dans une image du jours alors que Hollande dirigeait la France :

“Quand un gouvernement dirige son pays comme une multinationale qui est à l’écoute de ses actionnaires plutôt que de ses salariés, il est logique que le poste de ministre des finances soit attribué à un banquier plutôt qu’à un philanthrope.”

Hier ministre des finances, aujourd’hui président de la république, où va la France ?

Stéphane Guibert / Finalscape

L’image du jour : RIC

RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE

Issus du même monde mais séparés par des années lumières de bêtise humaine

Le racisme expliqué aux cons !

Issus du même monde mais séparés par des années lumières de connerie humaine …!

GS / FINALSCAPE

L’image du jour : Signes des temps, l’épée d’Excalibur de l’environnement

L’arbre dans la pierre, entre Brantôme et Bourdeille.
Photo de Serge Colonne.

L’image du jour : Le taux de pauvreté en France dépasse 11% de la population

Dans le pays des droits de l’homme, le taux de pauvreté dépasse 11% de la population et le phénomène tend à s’accentuer.

Une personne touchant le RSA vit avec 40 € par semaine et cela fait sourie certains…

GS / FINALSCAPE

L’image du jour : Mère Nature nous observe / Mother Nature is watching us

Mère Nature nous observe / Mother Nature is watching us

L’image du jour : Insolite

Que protègent-ils ?

G.S / FINALSCAPE

L’image du jour : Danger, vous entrez dans zombie land

On dit que l’évolution s’adapte aux conditions de vie. Peut-être allons-nous assister dans un proche avenir à des naissances déjà préparées à cette posture et il ne restera plus qu’à glisser un portable dans la main des nouveaux nés.

Stéphane Guibert / Finalscape

L’image du jour : Les métiers

  • Tu rentres chez un coiffeur, tu trouves des cheveux par terre.
  • Tu rentres chez un couturier, tu trouves du tissu par terre

Par-contre, quand tu rentres dans une banque, je te jure, même le stylo est accroché avec un fil…

L’image du jour : Bonne année 2019

Une image qui symbolise la pauvreté mais aussi et surtout l’amour et la solidarité d’un peuple qui a ouvert les yeux.

G.S / Finalscape