L’image du jour : la sidérante surdité des Français

Cette image qui a attiré mon attention et dont je ne partage pas forcément tous les arguments m’a interpellé. Elle pousse peut-être le peuple de France en mettant le doigt là où ça fait mal, à faire preuve de plus de réactivité face au tsunami de réformes et lois qui sont votées à son encontre.

Vos avis sont les bienvenus.

Stéphane Guibert

Je suis impressionné par la capacité du peuple à faire la sourde oreille !

  • On peut répéter 100 fois, preuves à l’appui, que la France n’a plus de constitution depuis le 1er. janvier, et que par conséquent, tous les actes politiques depuis cette date sont illégitime, eh bien, tout le monde (ou presque) s’en fout royalement !…
  • On peut répéter 100 fois que l’islam n’est pas une religion et qu’il suffit de lire le coran pour s’en convaincre …
  • On peut répéter 100 fois que la majorité des élus sont des fripouilles, des traitres, dont plus d’un a du sang sur les mains …
  • On peut répéter 100 fois que la télévision tout comme la presse écrite falsifient l’actualité …
  • On peut répéter 100 fois que les vaccins vont décimer toute une génération …
  • On peut répéter 100 fois qu’on endoctrine leurs gosses à l’école …
  • On peut répéter 100 fois que le pays est occupé …

TOUT LE MONDE S’EN FOUT !

Ne comptent que les prochaines vacances à ski, les matchs de foot, les petits problèmes de fric, de bouffe ou de portable et LA FRIME …

… Bref, tout ce qui est secondaire ou superficiel !

Leur surdité va bientôt leur retomber sur la gueule !

L’image du jour : Des personnes formidables

Les personnes les plus formidables sont celles qui ont connu l’échec, la souffrance, le combat intérieur, la perte et qui ont su surmonter leur détresse …

Ces personnes ont une sensibilité, une compréhension de la vie qui les remplit de compassion, de douceur et d’amour. La bonté ne vient jamais de nulle part, pour comprendre des choses il faut avoir vécu ces choses …

L’image du jour & Humour : L’amour est aveugle dit-on. Celui des comptes bancaires bien remplis l’est beaucoup moins

L’amour est aveugle dit-on. Celui des comptes bancaires bien remplis l’est beaucoup moins !

G.S

L’image du jour : Nos bienfaitrices, les banques privées

Nouvelle crise en vue :

Entre le gel “provisoire” (préventif) des comptes bancaires et la saisie sur les comptes, entre les banques qui mettent les peuples à genoux et les peuples avisés qui prennent les devants, qui aura le dernier mot ?

G.S

L’image du jour : L’éveil !

Quand vous dépensez la totalité de vos revenus pour la nourriture et un toit, votre travail ne peut plus être considéré comme une opportunité de progrès économique mais plutôt comme un acte de survie dû à l’instinct de conservation.

Dans la vie réelle on appelle ça :

ESCLAVAGE

L’image du jour : Notre avenir est derrière nous !

Le pire est à venir et cela commence demain !

G.S

L’image du jour & Humour : Les anti-radars ont encore frappé en Haute-Vienne

Ces derniers jours, plusieurs radars de Haute-Vienne ont été occultés : celui sur la RN 21 en direction de Périgueux, à hauteur de la commune d’Isle et celui sur le boulevard Robert-Schumann sous la passerelle d’accès au lac d’Uzurat, à Limoges.

Une photo du dispositif occultant sur ce dernier radar est visible sur la page Facebook « Petite poule qui pond un œuf », avec cette question en exergue : « C’est qui ? ». Des motards en colère aux automobilistes mécontents du passage au 80 km/h, les protagonistes ne manquent pas !

L’image du jour : Fin de la sécurité sociale

La suppression de la Sécurité sociale dans la constitution (article 34) a été revotée le 19 juillet pendant tous ces événements benallabesques.

Quelqu’un pour en parler ? Ariane Chemin ? Mediapart ? Le point ? L’Express ? Le JDD ?

 

L’image du jour : A défaut de faire du fric avec les marques, faisons du rire

CONTRE EX : La meilleure manière d’éliminer un(e) ex conjoint(te) qui joue les incrustes

G.S

Laurent et Gina, le couple le plus secoué de l’année

G.S

L’image du jour : destitution présidentielle

Article 68 de la constitution de la Cinquième république :

Article d’origine :

« Le Président de la République n’est responsable des actes accomplis dans l’exercice de ses fonctions qu’en cas de haute trahison. Il ne peut être mis en accusation que par les deux assemblées statuant par un vote identique en scrutin public et à la majorité absolue des membres les composant; il est jugé par la Haute Cour de justice.

Les membres du gouvernement sont pénalement responsables des actes accomplis dans l’exercice de leurs fonctions et qualifiés crimes ou délits au moment où ils ont été commis. La procédure définie ci-dessus leur est applicable ainsi qu’à leurs complices dans le cas de complot contre la sûreté de l’État. Dans les cas prévus au présent alinéa, la Haute Cour est liée par la définition des crimes et délits ainsi que par la détermination des peines telles qu’elles résultent des lois pénales en vigueur au moment où les faits ont été commis. »

Article depuis 2007

Cet article, comme l’article 67, a été profondément remanié lors de la révision constitutionnelle du 23 février 2007.

« Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.

La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.

La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.

Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.

Une loi organique fixe les conditions d’application du présent article. »

Source : Wikipédia