L’image du jour : Notre-Dame de Paris, il n’y a pas de fumée sans feu

Mis à jour : vendredi 19 avril 2019 – 15:17 –

Quelques jours après le drame, les réseaux sociaux s’enflamment comme un feu de paille et les thèses dites complotistes se bousculent au portillon ; le doute fait place à la version officielle.

Je n’émettrai aucun avis personnel et reste très prudent mais sans vouloir jouer sur les mots, “Il n’y a pas de fumée sans feu“. Toutefois, si l’incendie devait s’avérer être criminel, je mets ma main au feu (pour rester dans le contexte) que la communauté musulmane n’y est aucunement impliquée. Il faut absolument éviter l’amalgame, ce qui ferait assurément le jeu de celles et ceux à qui profite le crime.

De plus :

La société lorraine qui restaurait la flèche de Notre-Dame répond aux accusations: “Beaucoup parlent sans savoir”

Comme le rappelle Julien Le Bras, “ce chantier débutait normalement“. Il explique par ailleurs, que ce lundi 15 avril, aucun travaux par point chaud ou électriques n’ont été effectués. Ce jour-là , les rénovateurs ont placé des échaffaudages : “nos outils sont des marteaux, des clés de 22” indique Julien Le Bras, rien qui puisse permettre un départ de feu. 

Témoignage de l’ancien architecte en chef de la cathédrale Notre-Dame de Paris qui a exercé  durant 13 ans et qui est parti en retraite dans les années 2010.

Lire la suite

L’image du jour : Libérez Assange (Lien sur la pétition)

>>> Merci de signer la pétition

L’image du jour : Les Français sont bêtes et incultes, tout le monde le sait

Mise à jour : vendredi 12 avril – 11:55 –

Il s’agirait finalement d’un fake et m’en excuse vis à vis de l’intéressée :

Un nouveau tweet parodique sur la députée LREM est repris au premier degré sur Facebook et Twitter. Un énième ajout dans la longue liste des fausses citations de la porte-parole d’En Marche.

«Je suis personnellement opposée au RIC. La démocratie représentative est là pour éviter que des gens, qui savent à peine écrire, conduisent le destin du pays. Nous savons comment gérer la France et nous le faisons bien.» La phrase est prêtée à Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines, dans une capture d’écran de tweet. À en croire la capture, elle aurait tenu ces propos sur le plateau de Sud Radio.

Il suffit pourtant d’écouter son intervention du 1er avril 2019 pour vérifier qu’elle n’a jamais tenu ces propos.

Le tweet en question était un faux à visée parodique (il comporte même la mention «Fake Tweet»). Il est attribué au compte «Fallait Vite Supprimer», détournement du désormais célèbre compte «Fallait Pas Supprimer» qui traque les (vrais) tweets supprimés.

Malgré cela, la capture a été partagée plus de mille fois sur Facebook et Twitter, généralement accompagnée de messages indignés et insultants.

Des intox à répétition

Cette intox qui vise Aurore Bergé s’inscrit dans une longue liste de faux propos qui lui ont été prêtés, et qui ont été repris et partagés comme s’il s’agissait de vraies citations :

– Le 29 août 2018, le compte parodique «Journal de l’Elysée» inventait ces propos: «Dans ma circonscription, je croise tous les jours des retraités qui prennent 3 repas par jour et parfois même un goûter. Ils doivent faire un effort, ils ont les capacités de le faire.» Pendant plusieurs semaines, la fausse citation va être reprise dans plusieurs visuels qui circulent sur Facebook (et qui ne font aucune mention de son caractère parodique).

Le titre est ironique bien sûr, je ne me permettrai jamais une telle insulte vis à vis de mes amis français qui sont d’ailleurs montés de plusieurs crans dans mon estime depuis qu’ils ont décidé de reprendre leur destin en main avec le mouvement des Gilets jaunes. Ce n’est toutefois pas ce que pense Aurore Bergé avec ce “tweet” qu’elle a publié puis retiré, je cite :

“Je suis personnellement opposée au RIC. La démocratie représentative est là pour éviter que des gens, qui savent à peine écrire, conduisent le destin du pays. Nous savons comment gérer la France et nous le faisons bien.” Fin de citation.

Les Français pour la plupart sont et selon cette députée REM, des illettrés, irresponsables, incompétents, demeurés et incapables de comprendre quoi que ce soit.

Sympathique message adressé à une population qui aurait ( au conditionnel) voté pour son propre bourreau, ce dernier mettant en avant l’idiocratie française afin de prendre les décisions à la place du peuple.

Bienvenue dans le monde des Bisounours

Stéphane Guibert / Finalscape

L’image du jour : L’amour inconditionnel

Le partage, l’amitié et l’amour désintéressés

Voici une image que je dois à une amie que je n’ai encore jamais rencontré, à ses enfants dont je me réjouis de faire la connaissance, une vision du bonheur et du partage, ce genre de sentiments qui mêlent l’amour et l’amitié en une sorte de sentiment universel et parfois flou de ce que devrait être notre raison d’être : Aimer au delà des mots !

Un baiser tendre et amical à cette maman et ces deux enfants que je remercie pour leur confiance.

Stéphane Guibert / Finalscape

Stéphane >Guibert / Finalscape

 

 

L’image du jour : MDR

Mort de rire

L’image du jour : Les quatre cavaliers de l’apocalypse

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse sont décrits en Apocalypse 6.1-8. Ils symbolisent différents événements de la fin des temps. Le premier cavalier de l’Apocalypse est mentionné en Apocalypse 6.2 : « Je regardai et je vis apparaître un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc ; une couronne lui fut donnée et il partit en vainqueur et pour remporter la victoire. » Il s’agit probablement de l’Antéchrist, qui recevra l’autorité et vaincra tous ceux qui s’opposeront à lui. Il est l’imitateur fallacieux du Christ véritable, qui reviendra également sur un cheval blanc (Apocalypse 19.11-16).

Le deuxième cavalier de l’Apocalypse apparaît en Apocalypse 6.4 : « Et un autre cheval, rouge feu, apparut. Celui qui le montait reçut le pouvoir d’enlever la paix de la terre afin que les hommes s’entre-tuent, et une grande épée lui fut donnée. » Il représente les terribles guerres qui vont éclater à la fin des temps. Le troisième cavalier est décrit en Apocalypse 6.5-6 : « Je regardai et je vis apparaître un cheval noir. Celui qui le montait tenait une balance à la main. Et j’entendis une voix dire, au milieu des quatre être vivants : « Une mesure de blé pour une pièce d’argent et trois mesures d’orge pour une pièce d’argent, mais ne touche pas à l’huile et au vin. » Le troisième cavalier fait référence à une grande famine qui aura lieu, vraisemblablement à cause des guerres provoquées par le deuxième cavalier.

Le quatrième cavalier est mentionné en Apocalypse 6.8 : « Je regardai et je vis un cheval verdâtre. Celui qui le montait avait pour nom « la mort, » et le séjour des morts l’accompagnait. Ils reçurent le pouvoir, sur le quart de la terre, de faire mourir les hommes par l’épée, par la famine, par la peste et par les bêtes sauvages de la terre. » Il symbolise la mort et la dévastation et semble être une combinaison des trois premiers cavaliers. Le quatrième cavalier de l’Apocalypse apportera avec lui encore plus de guerres et de terribles famines, avec des plaies et de maladies épouvantables. Le plus extraordinaire, ou terrifiant, est que les quatre cavaliers de l’Apocalypse ne sont que les « précurseurs » des jugements ultérieurs de la Tribulation, qui seront encore bien pires (Apocalypse 8-9 et 16).

L’image du jour & humour : La ligne imaginaire

Emmanuel Macron a annoncé une nette amélioration de la situation économique à l’horizon de 2020 …

Si on regarde dans le dictionnaire la définition du mot horizon, il est noté :

“Ligne imaginaire qui recule au fur et à mesure que l’on avance”

 

L’image du jour : L’enfant

L’adulte reflète l’enfant qu’il a été et notre monde se construit autour de lui

Lire la suite

L’image du jour : Notre avenir est inscrit dans notre passé

Mise à jour : vendredi 8 février 2019 – 01:50 –

Tout comme notre patrimoine génétique fait partie de celui de nos parents et des générations antérieures …

“Si avant de nous préoccuper de notre avenir nous nous penchions sur notre histoire ? L’ignorance se nourrit d’un futur incertain, la sagesse quant à elle prend le temps du recul.

C’est dans notre histoire que notre avenir nous sera dévoilé.”

Stéphane Guibert / Finalscape

L’histoire de France : Conférence (Narrateur : François Asselineau)

L’image du jour : Le mensonge et la vérité

“La légende raconte qu’un jour la vérité et le Mensonge se sont croisés.
– Bonjour, a dit le Mensonge.
– Bonjour, a dit la Vérité.
– Belle journée, a continué le Mensonge.
Alors la Vérité est allée voir si c’était vrai. Ça l’était.
– Belle journée, a alors répondu la vérité.
– Le lac est encore plus beau, a dit le mensonge avec un joli sourire.
Alors la Vérité a regardé vers le lac et a vu que le mensonge disait la vérité et a hoché la tête.
Le Mensonge a couru vers l’eau et a lancé …
– L’eau est encore plus belle et tiède. Allons nager !

La vérité a touché l’eau avec ses doigts et elle était vraiment belle et tiède. Alors la Vérité a fait confiance au mensonge. Les deux ont enlevé leurs vêtements et ont nagé tranquillement.

Un peu plus tard, le mensonge est sorti, il s’est habillé avec les vêtements de la vérité et il est parti.

Lire la suite