Culture, Cinéma et histoire : Enola Gay / Culture, Cinema and History : Enola Gay

Culture, Cinéma et histoire : Enola Gay

*****

Culture, Cinema and history : Enola Gay

Enola Gay est un bombardier Boeing B-29 Superfortress, nommé d’après Enola Gay Tibbets, la mère du pilote, le colonel Paul Tibbets. Le 6 août 1945, piloté par Tibbets et Robert A. Lewis pendant les dernières étapes de la Seconde Guerre mondiale, il est devenu le premier avion à larguer une bombe atomique. La bombe, qui porte le nom de code “Little Boy”, visait la ville d’Hiroshima, au Japon, et causa la destruction presque complète de la ville.

Enola Gay a participé à la deuxième attaque atomique en tant qu’avion de reconnaissance météorologique pour la cible principale de Kokura. Les nuages ​​et la fumée à la dérive ont entraîné le bombardement d’une cible secondaire, Nagasaki.

The Enola Gay is a Boeing B-29 Superfortress bomber, named after Enola Gay Tibbets, the mother of the pilot, Colonel Paul Tibbets. On 6 August 1945, piloted by Tibbets and Robert A. Lewis during the final stages of World War II, it became the first aircraft to drop an atomic bomb. The bomb, code-named “Little Boy”, was targeted at the city of Hiroshima, Japan, and caused the near-complete destruction of the city.

Enola Gay participated in the second atomic attack as the weather reconnaissance aircraft for the primary target of Kokura. Clouds and drifting smoke resulted in a secondary target, Nagasaki, being bombed instead.

Merci au label Virgin Records pour son aimable autorisation.

Many thanks to Virgin Records for the kindly permission.

Stéphane Guibert / Finalscape

Histoire & Réalités : Le massacre des Amérindiens / History & Realities: The massacre of the Amerindians

Histoire & Réalités : Le massacre des Amérindiens

*****

History & Realities: The massacre of the Amerindians

L’un des plus grands génocides de l’histoire de l’humanité et pire encore celui-ci continue tranquillement.

Les amérindiens sont parqués principalement dans des zoos réserves au états-unis d’Amérique.

Le cinéma des années soixante en a fait des barbares sauvages qui agressaient les pauvres colons esseulé dans leurs forts… ce qui est assez loin de la réalité historique. Aujourd’hui leur seul droit est de conserver le silence.

Avant l’arrivée des colons, huit millions d’Amérindiens vivaient parmi soixante millions de bisons (Carl et Lewis traverseront des troupeaux s’étendant sur plus de 20 kilomètres) et deux millions de loups sur un espace de 9.364.000km carré, actuel Etats-Unis d’Amérique.. Soit six bisons par km carré, un homme par 2 km carré et un loup par 5 km carré.

One of the greatest genocides in human history and even worse this one continues quietly.

Native Americans are kept mainly in zoo reservations in the United States of America.

The cinema of the sixties turned them into savage barbarians who attacked the poor lonely settlers in their forts… which is quite far from historical reality. Today their only right is to remain silent.

Before the arrival of the settlers, eight million Amerindians lived among sixty million bison (Carl and Lewis will cross herds extending over more than 20 kilometers) and two million wolves over an area of ​​9,364,000 km square, current States -United of America .. That is six bison per square km, one man per 2 square km and one wolf per 5 square km.

Stéphane Guibert / Finalscape

Résistance : Lorsque le vent tourne

Résistance : Lorsque le vent tourne

L’histoire va-t-elle se répéter ?

Grâce à des archives rares et aux moyens de l’animation, ces images redonnent vie de manière impressionnante à la libération de Paris, en août 1944.

Médias et force de l’ordre, quand ça commence à sentir le roussi, mieux vaut rejoindre les rangs de la résistance.

L’histoire va-t-elle se répéter ?

La police de Vichy

Crédit vidéo : France Télévision

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Histoire : Guerre et essais nucléaires / History: War and nuclear tests

Histoire : Guerre et essais nucléaires / History: War and nuclear tests

En 1953, les Américains ont effectué un essai nucléaire unique, qui a été le lancement d’un missile nucléaire à partir d’un canon de 280 mm.

Le missile W9, appelé codage Grable, avait une capacité destructrice de 15 kilotonnes, soit une capacité similaire à la bombe larguée sur Hiroshima pendant la Seconde Guerre mondiale. 10,5 km de son point de lancement.

In 1953, the Americans carried out a unique nuclear test, which was the launch of a nuclear missile from a 280 mm gun.

The W9 missile, called Grable coding, had a destructive capacity of 15 kilotons, a capacity similar to the bomb dropped on Hiroshima during the Second World War. 10.5 km from its launch point.

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Histoire : Des enfants envoyés dans les mines de charbon dès l’âge de 7 ans…

Histoire : Des enfants envoyés dans les mines de charbon dès l’âge de 7 ans…

Découvrez le témoignage poignant de cet ancien mineur.

Alors que Donald Trump a promis de ressusciter les mines de charbon américaines, et ce, malgré une demande en déclin, la France a depuis 2004 définitivement tourné le dos à l’extraction de la houille. Jugée peu rentable et trop polluante, elle a été remplacée par le pétrole, le nucléaire et les énergies renouvelables. Pourtant, cet or noir a énormément compté dans l’histoire industrielle française.

Pour parvenir à fournir les millions de tonnes de charbon nécessaires à l’essor économique et industriel des entreprises françaises, des centaines de milliers de mineurs ont bravé pendant près de deux siècles le danger, la peur, le noir, la chaleur, les coups de grisou et la silicose.

Crédit Vidéo : France Télévisions

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Crime contre l’humanité : Le roi Leopold II

Crime contre l’humanité : Le roi Leopold II

Plusieurs statues du roi Léopold II ont été vandalisées à Bruxelles et des pétitions réclamant leur retrait récoltent des milliers de signatures.
Voici comment Léopold II a fait régner la terreur en RDC.

Discours du roi des belges Léopold II aux missionnaires blancs en missions de déstructuration et de pillage de l’Afrique.

Discours du roi des Belges à l’arrivée des missionnaires au Congo Belge, devoirs des prêtres et pasteurs blancs dans cette patrie.

Quelques phrases clefs tirées de l’un de ses discours les plus affligeant :

  • Prêtres et pasteurs, vous venez certes pour évangéliser, mais cette évangélisation s’inspire de notre grand principe, avant tout, les intérêts de la métropole.
  • Le but de votre mission n’est point d’apprendre aux noirs à connaitre Dieu, ils le connaissent déjà.
  • Votre rôle est essentiellement de faciliter les administrateurs et les industriels, vous interpréterez l’Évangile de la façon qui sert au mieux vos intérêts dans cette partie du monde.
  • Vous veillerez à désintéresser nos sauvages noirs des richesses dont regorge leur sous-sol afin d’éviter qu’ils s’y intéressent ou qu’ils nous fassent une concurrence meurtrière rêvant un jour de nous déloger de cette partie avant que nous nous enrichissions.
  • Votre connaissance le l’Évangile vous permettra de trouver les textes qui recommandent et qui font aimer la pauvreté.
  • Heureux les pauvres car le royaume des cieux leur appartient.
  • Vous ferez tout pour que les “nègres” aient peur de s’enrichir pour mieux mériter le ciel.
  • Il faut apprendre aux jeunes à croire et non à raisonner.
  • Évangélisez les noirs jusqu’à la moelle des os afin qu’ils ne se révoltent jamais contre les injustices que vous leur ferez subir. Faites-leur réciter chaque jour : “Heureux celles et ceux qui pleurent car le royaume des cieux leur appartient”.

Cette vidéo doit être visionnée dans un but éducatif et partagée massivement afin de propager la vérité sur une réalité peu reluisante de l’église.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK /

IMAGES VIVANTES : Petit aperçu du quotidien parisien dans les années 30

Petit aperçu du quotidien parisien dans les années 30

Une autre vie, un autre monde !

Rien à voir avec la société actuelle et bien loin du mouvement des Gilets jaunes, les années 30, à la veille d’un événement qui allait changer la face du monde, la vie y était certainement plus dure qu’aujourd’hui mais Ô combien moins stressante et sans aucun doute bien plus saine.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Science & Vie : Tout ce que vous devez savoir sur Léonard de Vinci en 3 minutes

Profane ou inculte, l’histoire et la science ne sont pas à la portée du premier venu.

Léonard de Vinci ou Leonardo di ser Piero da Vinci, 3 minutes de votre temps pour vous instruire :

Contrairement à l’image qui illustre ce billet, Léonard de Vinci n’est pas issu de l’imagination fertile de Dan Brown, romancier américain à qui nous devons le film “Da Vinci code

(G.S / FINALSCAPE)

La Joconde” c’est lui, “La cène* c’est lui, “L’homme de Vitruve” c’est lui, l’ancêtre de l’hélicoptère c’est encore lui.

Peintre, sculpteur, inventeur, musicien, poète, ingénieur, architecte, physiologiste, anatomiste, De Vinci disparaissait il y a un demi siècle et une grande exposition lui fait honneur au musée du Louvre, à Paris, jusqu’au 24 février 2020.

Léonard de Vinci naît en 1452 en Toscane, dans le petit village de Vinci. Curieux et observateur, il dessine tout ce qui l’entoure quand il est enfant. Son père montre alors ses dessins à Varrocchio, artiste de renom. Impressionné, ce dernier décide d’initier le jeune garçon.

Léonard va suivre une large formation allant de la peinture à la sculpture en passant par l’alchimie, la mécanique et le travail de matières.

L’artiste en herbe se perfectionne et débute sa carrière avec des œuvres remarquables :

Son travail est acclamé. En jouant avec les ombres et la lumière, Léonard de Vinci donne dans ses toiles l’illusion de profondeur, de volume et d’infini. Ses peintures ont l’air de prendre vie. C’est l’un des premiers peintres de la renaissance.

À ce moment là, Michel-Ange et Raphaël sont encore bébés.

L’apprenti finit par dépasser le maître Varrocchio et par le quitter- Léonard a alors 26 ans et devient à son tour maître indépendant.

Au service du Duc de Milan, Ludovic Sforza de 1482 à 1499, il réalises des œuvres majeures telles que :

Léonard de Vinci ne s’intéresse pas qu’à l’art. À partir de 1499, il est aussi ingénieur et architecte. Visionnaire, il imagine toutes sortes de machines révolutionnaires : Il voit l’homme sous l’eau ou dans les airs. L’inventeur veut comprendre comment fonctionne le monde et tente toutes sortes d’expériences.

Le savant brille dans tous les domaines qui piquent sa curiosité et durant toute sa vie, il remplit un cahier de croquis d’inventions de 7’000 pages totalement en avance sur son temps. Il était d’ailleurs connu pour utiliser l’écriture spéculaire ou écriture miroir.

À cette même période, il entame la réalisation de “La Joconde”  Mona Lisa fascine qui devient l’une des toiles les plus célèbres de l’histoire …

Merci à Loopsider pour le partage >>>
Crédit audio : Hans Zimmer “Chevaliers de Sangreal”

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Histoire : Les premiers essais de bombes atomiques à fission et fusion nucléaire

Les premiers essais de bombes atomiques à fission et fusion nucléaire

L’histoire de l’arme nucléaire débute par le développement de l’arme nucléaire dans le cadre du Projet Manhattan pendant la Seconde Guerre mondiale, puis se poursuit par la course aux armements nucléaires pendant la Guerre froide, et aboutit actuellement à une période de désarmement nucléaire dans le cadre de négociations internationales.

Le caractère redoutable d’une explosion atomique en fait une arme de dissuasion, servant à un usage politique, et non d’emploi militaire. Les deux bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki ont suffi, par leurs effets, à faire basculer le monde – la géopolitique aussi bien que la philosophie ou l’art – dans l’ère nucléaire. Par la suite, il a été mis en service près de 100 000 têtes nucléaires, alors que deux seulement ont été historiquement employées opérationnellement sur Hiroshima et Nagasaki, ce qui en fait à ce jour l’arme la moins employée opérationnellement (0.002%) de l’histoire de l’humanité.

Source : Wikipédia

Crédit vidéo : M6

Histoire : Léon Gauthier, ancien SS se confie et quand Françoise Dior faisait l’apologie de la race Arienne

Léon Gaultier fut secrétaire général à l’Information du gouvernement du maréchal Pétain , chroniqueur à « Radio Vichy », et fut l’un des fondateurs de la Milice française. Il combattit sous l’uniforme allemand de la Waffen-SS avec le grade de Untersturmführer, il commanda une unité française sur le Front de l’Est durant l’été 1944. Il est grièvement blessé au combat en Galicie. Frappé d’indignité nationale, il est emprisonné et condamné aux travaux forcés en 1946.

Source de la vidéo >>>

Retour sur l’histoire :

Quand Françoise Dior faisait l’apologie de la race Arienne.

Archive INA où l’on assiste à une interview durant laquelle elle parlait de son mariage et où elle faisait l’apologie de la race Aryenne.

En 1962, Françoise Dior, qui a rompu avec le royalisme, fonde la section française de la World Union of National Socialists (WUNS), une association néonazie internationale, à partir de noyaux isolés d’étudiants. Elle en est une Liaison officer.

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape