GILETS JAUNES : Rétrospective sur une année de conflit social

GILETS JAUNES : Rétrospective sur une année de conflit social

Le texte ci dessous est un copié-collé provenant du compte Facebook qui a publié la vidéo :

En l’espace de 12 mois, les dérives autoritaires et ultra violentes ont été tellement nombreuses qu’on aurait tendance à les oublier. Chaque mois, la France a connu des blessés ou des morts liés à une violence d’Etat de plus en plus folle. Voici un résumé, malheureusement très loin d’être exhaustif. Ne doutons pas que 2020 sera dans la lignée de l’année écoulée. Mais ne doutons pas non plus qu’il y aura toujours des citoyens pour se lever et résister.

Des Geneviève Legay qui auront cette forme de sagesse de ne pas se mettre à genoux face à la barbarie d’état.

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

GILETS JAUNES : Fake News quand tu nous tiens !

GILETS JAUNES : “Fake News” quand tu nous tiens !

Et vous les croyez encore !?

Les faiseurs de “Fake News” ne sont pas forcément celles et ceux que les médias mainstream pointent du doigt mais bien au contraire …

Petit récapitulatif qui ne fera pas de mal aux retardataires …

Tu peux y aller que je te balance la sauce !

Assez de mensonges ! On en a raz la caboche de vos boniments !

Stéphane Guibert / Finalscape /VK

La vidéo du jour : Une député LREM arrache le micro à un gilet jaune ….

 

Mise à jour : mardi 17 décembre 2019 – 23:06 –

La vidéo du jour : Une député LREM arrache le micro à un gilet jaune ….

Après avoir arraché le micro d’un Gilet jaune, la députée LaREM, Nathalie Sarles regrette

Lundi soir, la députée LaREM, Nathalie Sarles, avait initié un débat sur la réforme des retraites à Roanne. Un débat qui est devenu très houleux.

« Je n’aurais pas dû le faire, je le regrette ». Lundi soir, lors d’un débat sur la réforme des retraites organisé à son initiative, la députée LaREM, Nathalie Sarles, a littéralement arraché le micro des mains d’un interlocuteur se revendiquant des Gilets jaunes qui remettait en cause sa légitimité. Débat auquel s’étaient invités des militants de l’intersyndicale CGT/FO/Unsa, des Gilets jaunes et des citoyens lambda.

Calmement, l’homme indiquait qu’elle « avait été élue par un quart des votants et non par un quart des Français ».

La remarque l’a fait sortir de ses gonds. «Je ne peux plus entendre qu’on n’est pas légitime. Mais je n’aurais pas dû faire ça, j’aurais dû expliquer », déclare la députée LaREM. Une réaction en complet décalage avec sa décision de ne pas reporter ce débat prévu depuis longtemps « pour ne ne pas donner l’impression aux gens que je ne voulais pas les entendre ».

Et Nathalie Sarles d’évoquer « un flou, qui donne l’impression aux gens qu’on n’est pas prêt ».

« On apprend aussi de ces expériences » conclut l’élue de la 5e circonscription de la Loire qui assure avoir pris la mesure de l’inquiétude des uns et des autres sur le terrain, notamment des retraités actuels auxquels la réforme n’apportera aucune amélioration.

Manifestations : Du cyanure dans les lacrymos

Manifestations : Du cyanure dans les lacrymos

Voilà les résultats sont tombés:

Intoxication au cyanure due aux gaz lacrymogènes, voilà la dure réalité du terrain, chaque participant met sa vie en danger mais surtout sa santé, les grosses fatigues, les vertiges sont devenus mon quotidien.

Et pour rappel :

“Avant manifestation on était entre 0 et 0,2 milligramme par litre de cyanure dans le sang. Le seuil de dangerosité va de 0,25 à 0,5 milligramme par litre. Nous, on est montés à 0,7.”

L’intoxication au cyanure se produit quand un organisme vivant est exposé au cyanure. L’ion cyanure, lorsqu’il est utilisé comme poison, est généralement fourni sous forme de gaz, le cyanure d’hydrogène, HCN ou sous forme de cyanure de potassium.

L’information doit être encore confirmée mais le média qui diffuse l’alerte est on ne peut plus crédible (G.S).

Interview :

Dans cette interview, vous apprenez tout sur le sujet brûlant des gaz lacrymogènes et le résultat des recherches effectuées jusqu’à ce jour : les précautions à prendre avant et après une exposition, vous aurez également des conseils sur les antidotes naturels et ce que l’on peut faire pour se prémunir au mieux et le plus rapidement possible sur les effets de ce poison mortel.  (G.S)

Sur Youtube : 

Sur VK :

GILETS JAUNES : Ces images qui resteront gravées à jamais !

GILETS JAUNES : SANS COMMENTAIRE

SPLENDIDE ! Il faut en avoir des couilles ! BRAVO !

Quand les soldats du feu font reculer les soldats DU POUVOIR !

Stéphane Guibert / Finalscape

Le 5 décembre, grève générale en France. Certains CRS déposent casques et matraques

Le 5 décembre, grève générale en France. Certains CRS déposent casques et matraques

Un tournant majeur dans la guerre sociale qui frappe la France depuis plus d’une année ?

Un remake de la grève générale de 1995 ?

Pour manifester contre la réforme sur les retraites voulue par le gouvernement, certains membres des forces de l’ordre rejoignent le mouvement des Gilets Jaunes.

Stéphane Guibert / Finalscape

Crédit Vidéo : Le Parisien

Les grèves de 1995 en France contre le plan Juppé de 1995 furent à leur époque les plus importantes depuis celles de Mai 68. Le nombre moyen annuel de jours de grève en 1995 a été six fois supérieur à celui de la période 1982-19943. Du 24 novembre au 15 décembre, des grèves d’ampleur ont eu lieu dans la fonction publique et le secteur privé contre le « plan Juppé » sur les retraites et la Sécurité sociale. Le mouvement social de l’automne 1995, souvent réduit à la grève des transports publics, très visible et fortement médiatisée, a concerné également les grandes administrations (La Poste, France Télécom, EDF-GDF, Éducation nationale, secteur de la santé, administration des finances, etc.)

Source : Wikipédia >>>

Coup de gueule : Julie Garnier, soutien à Manu ce Gilet Jaune pacifiste qui a perdu un œil samedi dernier

JULIE GARNIER

Cette femme est simplement et tout bonnement merveilleuse !

On va arrêter de se raconter des histoires, le gouvernement fait tout pour faire passer ses réformes en force.

Macron n’a que mépris pour le peuple, pour les manifestants.
Je pense notamment à Manu qui a perdu son œil en manifestant pacifiquement.

Montrons notre soutien à Manu via sa cagnotte >>>

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

“Manu”, le Gilet jaune éborgné à Paris, témoigne : “C’était un guet-apens !”

“Manu”, le Gilet jaune éborgné à Paris, témoigne : “C’était un guet-apens !”

Crédit vidéo : France Télévision

Et pour rappel :

Image très violente !!! Un homme touché à l’œil par un tir des forces de l’ordre alors qu’il discutait durant l’acte 53 des Gilets jaunes.

Le mec, il a morflé !!!

Si on ignore ce qui a poussé les forces de l’ordre à tirer, l’individu ne représentait pas une menace immédiate puisqu’on peut l’apercevoir, dans les secondes précédent l’impact, discuter calmement avec d’autres personnes.

Deux nouveaux blessés sont à déplorer après l’acte 53 des Gilets jaunes, émaillé de violences notamment à Paris.

Un individu a été gravement blessé à l’œil par un tir des forces de l’ordre et un journaliste a été touché au visage par un projectile. Au moins deux personnes ont été gravement blessées lors de l’acte 53 des Gilets jaunes le 16 novembre à Paris, émaillé par de violents affrontements entre casseurs et forces de l’ordre.

Un homme a reçu un projectile, vraisemblablement tiré au lance-grenade selon les images, alors qu’il discutait aux abords de la place d’Italie, où des violences avaient éclaté et où des policiers préparaient une charge.

ATTENTION, LES IMAGES SUIVANTES PEUVENT FORTEMENT HEURTER LA SENSIBILITÉ !

Lire la suite

Gilets Jaunes : Julie Garnier dénonce les violences policières en direct

Une femme qui en a : Julie Garnier

De la France insoumise, Julie Garnier se lâche en direct

Sur les plateaux, nous sommes sommés de toujours dénoncer les violences des GiletsJaunes. Mais de quelle violence parle-t-on ?

– Pourquoi ne parle-t-on jamais des violences policières envers les manifestants, la presse, les simples passants ?
– Quand on pose la question à Stanislas Gaudon du syndicat alliance, il ne répond pas.
– Quand on pose la question à Marie-Christine Verdier, députée LREM, elle rit.

Et après ils ne comprennent pas pourquoi le peuple se soulève et est en colère.

Julie Garnier

Je ne fais pas de politique et ne suis pas Français mais je suis inconditionnellement solidaire du mouvement des Gilets Jaunes en France. L’intervention de Julie Garnier démontre une femme emplie d’empathie et je lui adresse mes meilleurs sentiments.

Chapeau bas Madame.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Gilets jaunes : IMAGE CHOC : Un homme touché à l’œil en direct

Mise à jour : mardi 19 novembre 2019 – 15:44 –

Image très violente !!! Un homme touché à l’œil par un tir des forces de l’ordre alors qu’il discutait durant l’acte 53 des Gilets jaunes.

Le mec, il a morflé !!!

Si on ignore ce qui a poussé les forces de l’ordre à tirer, l’individu ne représentait pas une menace immédiate puisqu’on peut l’apercevoir, dans les secondes précédent l’impact, discuter calmement avec d’autres personnes.

Deux nouveaux blessés sont à déplorer après l’acte 53 des Gilets jaunes, émaillé de violences notamment à Paris.

Un individu a été gravement blessé à l’œil par un tir des forces de l’ordre et un journaliste a été touché au visage par un projectile. Au moins deux personnes ont été gravement blessées lors de l’acte 53 des Gilets jaunes le 16 novembre à Paris, émaillé par de violents affrontements entre casseurs et forces de l’ordre.

Un homme a reçu un projectile, vraisemblablement tiré au lance-grenade selon les images, alors qu’il discutait aux abords de la place d’Italie, où des violences avaient éclaté et où des policiers préparaient une charge.

ATTENTION, LES IMAGES SUIVANTES PEUVENT FORTEMENT HEURTER LA SENSIBILITÉ !

Lire la suite