En cette veille de fêtes de fin d’année, une très forte pensée aux peuples opprimés de la terre

Ils sont Palestiniens, Syriens ou Yéménites, une puissante pensées d’amour et de vie à toutes ces femmes, enfants et hommes que le destin de la vie a fait naître au mauvais endroit et au mauvais moment.

Une puissante pensée d’amour et de vie aux femmes et aux hommes qui œuvrent sur le terrain pour venir en aide à ces victimes innocentes ; je veux parler de Dounia pour la Palestine ou encore Pierre pour la Syrie.

Mes vibrations les plus positives leurs sont adressées.

Stéphane

Le Monopoly Palestinien

Comme leur nom l’indique, ce sont de mauvaises langues ; une équipe de joyeux lurons qui se produit sur la RTS tous les samedis soirs dans l’émission qui porte leur nom.

Un extrait du dernier numéro qui s’attarde sur la dramatique journée du lundi 14 mai dans la bande de Gaza, se soldant sur la mort de 55 palestiniens et des centaines de blessés, toujours du côté palestinien.

C’est avec un humour ironique et grinçant que la jeune équipe nous relate les événements en rediffusant en fin de sketch une vidéo qu’ils avaient tourné il y a 4 ans et qui malheureusement est toujours d’actualité aujourd’hui : “Le Monopoly palestinien”

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Cessez-le-feu entre le Hamas et Israël, des manifestations en protestation contre l’accord d’un cessez-le-feu avec le Hamas.

Le mouvement islamiste Hamas et les groupes armés palestiniens ont annoncé hier soir un cessez-le-feu avec Israël conclu indirectement sur intercession égyptienne. Cet appel intervient après la plus sévère confrontation entre les deux camps depuis la guerre de 2014.

«Les efforts de l’Egypte ont permis d’aboutir à un cessez-le-feu entre la résistance et l’ennemi sioniste, et la résistance le respectera aussi longtemps que l’ennemi sioniste le respectera», ont communiqué les groupes.

Aucune confirmation n’a été obtenue de la part d’Israël, qui se garde généralement de corroborer directement des accords de trêve avec ses ennemis palestiniens. Seul le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, a publié un communiqué pour démentir avoir soutenu un arrêt des opérations israéliennes.

Vidéo :

« Avec dix bombes on finit Gaza »
« On a pas besoin de [faire] rentrer des soldats et les faire tuer »

Propos tenus lors des manifestations en protestation contre l’accord d’un cessez-le-feu avec le Hamas.

L’image du jour : Larmes de Palestine, larmes de sang

L’image parle d’elle-même

Gaza : Selon BHL, la brutalité exercée sur les Gazaouis et les morts sont dues aux tyrans palestiniens et non à l’armée israélienne

Selon BHL, la brutalité exercée sur les Gazaouis et les morts à la frontière israélo-palestinienne sont dues aux tyrans palestiniens et non à l’armée israélienne.

Interviewé sur la chaîne C News, Bernard-Henri Lévi déclarait que dans l’idée du droit au retour, il y avait une négation brutale de l’existence même d’Israël et concernant la brutalité de l’armée israélienne à l’encontre des Gazaouis, BHL rétorque ne pas être sûr que ce mot, brutalité, puisse s’appliquer.

Stéphane Guibert

Palestine : Gaza, l’insupportable hypocrisie

“Pourquoi la France ne condamne pas ce blocus illégal de Gaza ?”

Une question cruciale, abordée par la députée Elsa Faucillon à l’Assemblée nationale.

“pourquoi la France ne condamne pas ce blocus illégal de Gaza ? Toute une population y est emprisonnée depuis 11 ans n’ayant accès ni à son espace aérien, ni accès à son espace maritime et qui ne peut compter que sur son geôlier pour subvenir à ses besoins.

La France semble trouver cela normal, c’est extrêmement choquant.

La diplomatie française est-elle à ce point aux ordres du gouvernement israélien d’extrême droite et quand la France compte-t-elle réagir pour enfin exprimer sa solidarité au peuple gazaoui et agir pour mettre fin à l’impunité d’Israël ? C’est ça le prix pour la paix”.

 

Les marines de guerre française et israélienne main dans la main…

L’Association France-Palestine Solidarité (AFPS) dénonce le fait que «pour la 1ère fois depuis 55 ans, deux bâtiments de la marine de guerre israélienne ont participé à Toulon à des manœuvres communes avec la flotte française en présence du chef de la marine israélienne».

Une déclaration israélienne, rapportée par l’AFP, précise qu’elles ont visé à faire face à des attaques « asymétriques » venant de petits bâtiments et à « tester nos communications en vue d’une attaque commune ».

Il s’agit – estime l’AFPS – d’une “démarche inacceptable qui rompt avec la politique initiée par le général de Gaulle en 1967 et renoue avec la « fraternité d’armes » de la calamiteuse expédition coloniale de Suez en 1956. Un message particulièrement choquant à l’heure où la France se ridiculise en empêchant les petits bateaux de la flottille de la liberté de mener à bien leur mission vers Gaza”.

L’AFPS demande en effet “que signifie aujourd’hui en effet « une attaque commune » avec cette marine de guerre, qui sème la terreur de façon récurrente à Gaza en y menaçant ou attaquant chaque jour les pêcheurs ? Qu’est-il donc arrivé à la France à l’heure où Israël, encouragé par Trump, vise ouvertement l’Iran et risque de mettre toute la région à feu et à sang ?”

L’annonce de cette coopération guerrière navale France-Israël survient en outre au même moment que l’annonce du renforcement des capacités offensives de la marine de guerre israélienne, à laquelle nous avons fait écho il y a peu.

Réaction

Palestine : Calme fragile à Gaza après la pire confrontation armée depuis 2014

Un immeuble soupçonné par Israël d’être utilisé par le Hamas à des fins militaires a été pris pour cible samedi 14 juillet 2018. Cette attaque a tué 2 adolescents et blessé une dizaine de personnes.

Une quarantaine d’autres cibles ont été touchées dans la bande de Gaza dont 2 tunnels ainsi qu’un quartier général du mouvement islamiste dans le nord de l’enclave.

Pour Israël, il s’agit de la plus importante série de raids aériens dans cette zone depuis 4 ans.

Selon le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, il a été décidé d’une action forte contre le terrorisme du Hamas qui a été frappé avec le coup le plus dur depuis l’opération “bordure protectrice” et la force de ces attaques sera renforcée si nécessaire.

Samedi, près de 200 tirs de roquettes et de mortiers ont été dirigés vers Israël blessant 3 personnes dans le sud du pays. Toutes ces frappes font suite à des affrontements ce vendredi à la frontière, ils ont fait 2 morts et plus de 200 blessés palestiniens, et côté israélien, un soldat a été blessé.

Source : Radio Télévision Suisse

Gaza : Un député français franchit le pas et traite Israël d’état terroriste

Jean Paul Lecoq député de la Seine-Maritime interpelle le président du parlement israélien sur les massacres de masse à Gaza .

Courageux sketch diffusé sur la Radio Télévision Suisse : “Le Monopoly palestinien”

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Vibrant hommage à toutes les victimes de la guerre à Gaza, en Palestine et dans tous les pays opprimés

Parmi les 2 martyrs d’hier a Gaza, le petit Yasser, de Kan Younes….


De quel ventre est sorti l’être qui à exécuté l’ordre d’assassiner cet enfant de 13 ans ?
Ce petit a vécu 3 guerres, il est resté pratiquement toute sa vie sous blocus, il a été déplacé 3 fois avec sa famille lorsque leur maison à été bombardée et avait déjà perdu deux de ses oncles et son père ….


Hier son petit crane a été explosé par la balle d’un sniper terroriste israélien.

Paix à son âme.

Une forte pensée a ces enfants qui n’ont jamais connu la liberté et à ceux qui sont morts pour l’obtenir.

Paris, la préfecture empêché la flottille pour Gaza d’accoster

Deux bateaux ont été escortés par la police, interdits par la préfecture de Paris d’amarrer sur la Seine.

Les deux navires font partie d’une flottille qui veut briser le blocus imposé par Israël à la bande de Gaza depuis 11 ans.

En tout, ce sont 4 bateaux qui sont partis de Suède parcourant différents ports d’Europe en empruntant les voies maritimes et fluviales avant de se retrouver en mer Méditerranée et de finir leur périple au large de la bande de Gaza.

A Paris, de nombreuses personnes sont venues accueillir les militant(e)s.

L’organisation “Flotilla Coalition” tente de briser le blocus avec à bord de ses bateaux, des activistes du monde entier. Une initiative née après la tentative du “Mavi Marmara” de briser le blocus en 2010 et qui avait fini dans le sang. L’armée israélienne avait tué 10 activistes qui se trouvaient dans un navire turc alors qu’il tentait de délivrer de l’aide humanitaire aux habitants de Gaza.

G.S