Souci de compteur

Le compteur de visites semble connaitre quelques soucis

Il accumule les visiteurs en les soustrayant dans le même temps.

Depuis quelques jours, le compteur de visites semble fonctionner à reculons. Plus on a de visites et plus il a tendance à reculer. Je vais pour ma part interroger le service en question.

Ne pas tenir compte des informations indiquées jusqu’à nouvel avis.

Merci.

Service concerné >>>

Stéphane Guibert / Finalscape

Coup de gueule personnel : La vérité nous libèrera

En Syrie comme dans le reste du monde, il est désormais inacceptable d’accréditer les images et les situations que les médias mainstream nous jettent en pâture. En faisant quelques recherches sur le web tout en se soustrayant à la manipulation des médias de masse, on aura vite fait de comprendre à quel point le mensonge qui est ancré et accepté par la plus grande partie d’entre nous fait partie de la vérité que l’on veut nous faire avaler.

La Syrie, la Palestine, le Yémen ou tous ces pays ciblées par l’appât du gain seront systématiquement les victimes inconditionnelles de coups D’État et de rébellions formatées par l’occident. Il faut être clair !

Si ce qui se passe en France aujourd’hui avec le mouvement des Gilets jaunes se produisait en Syrie, il y a fort à parier que le régime Français en place, celui de Macron, aurait appelé à la destitution du gouvernement de Bachar el-Assad en le conspuant et en le traitant de dictateur.

Alors qu’en Syrie le peuple essaye de se reconstruire, voilà qu’en Europe, des Élites (non élues), à la solde du grand capital, font tout ce qu’elles peuvent pour détruire la souveraineté et la démocratie.

L’Europe promise n’est qu’une chimère, un mensonge qui ne sert qu’à une économie néolibérale et dont les seuls bénéficiaires sont les riches qui se gavent au détriment de celles et ceux qui ne peuvent même plus se nourrir correctement.

La vidéo que je vous propose dans ce billet nous parle du Congo et du génocide qui s’y perpétue depuis des décennies.

Lire la suite

Finalscape : Encore un petit record de visites aujourd’hui

A l’heure où ces captures d’écran ont été faites : 13:00 le compteur dépassait le nombre de 2’000 visiteurs uniques ce qui signifie que si un visiteur se connecte plusieurs fois sur le site dans un laps de temps de 24 heures, il ne sera comptabilisé que lors de sa première visite.

Merci à tous mes lecteurs pour ces nombreuses visites et pour votre confiance.

Un grand merci aussi à mon hébergeur Suisse Infomaniak Network pour la qualité irréprochable de ses services.

Stéphane Guibert

Finalscape : Un grand merci à mes lecteurs

Un grand merci à toutes mes lectrices et lecteurs pour ces visites et ces inscriptions de plus en plus nombreuses depuis les quatre coins du globe.

Cela fait du bien et met du baume au cœur 🙂

Un grand merci aussi à mon hébergeur, Infomaniak Network, hébergeur Suisse de sites Internet, pour la qualité et la fiabilité de ses services.

Bien à vous.

Stéphane Guibert / Finalscape

 

Inhumanité : Si la justice était ailleurs et comment en sommes-nous arrivés là ?

Dans un monde dévasté par la cupidité et la corruption, qu’en est-il de notre âme ?

On dit que la conscience est issue de l’univers et qu’elle utiliserait notre cerveau pour faire l’expérience de la conscience dans le corps.

Qu’est-ce que la conscience positive ou âme de lumière ?

Elle émane d’une strate qui induirait une symbiose entre l’homme, son esprit et la nature. Le partage inconditionnel du savoir et une répartition des richesses équitable.

Qu’en est-il de la conscience négative ou âme corrompue ?

Elle émane d’une strate inférieure, une strate où les biens matériels et le pouvoir sont des leitmotiv : Pouvoir sur son prochain, tuer sans scrupule des êtres sans défense pour le seul plaisir de tuer et pour affirmer sa supériorité ; amasser sans compter, dominer en détruisant tous sur son passage, jouissance extrême d’une emprise absolue sur son environnement.

Jusqu’à peu, le bien et le mal étaient deux forces qui s’opposaient tout en créant un équilibre : le yin et le yang, équilibre qui aujourd’hui se réduit comme peau de chagrin au profit des pires péchés ; signe avant-coureur d’une fin programmée soit par l’ignorance, soit par le déni.

Seul le pardon de ces vies sacrifiés sans raison à part le plaisir de faire et de voir souffrir pourra  sauver ces âmes sans lumière de centaines de milliers d’années terrestres de ténèbres.

“Ce que tu prends aujourd’hui injustement en profitant du plus petit, de celui qui ne peut pas se défendre, tu devras lors du jugement dernier, à l’heure de ta mort, le lui rendre en suppliant son pardon.

Le Karma qui est le recenseur de tes actes ici bas, te projette de l’autre côté du miroir et t’invite à t’en libérer par le bien, par l’amour inconditionnel et désintéressé qui sont l’essence même de la création.”

A l’heure où notre extinction semble inévitable, la vallée des larmes semble être l’issue inéluctables d’une humanité qui en grande partie a perdu son âme.

La mort terrestre n’est rien d’autre que la renaissance de son âme après une épreuve communément appelée : “Le test terrestre” et il vous incombe  de le réussir pour progresser.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

La vidéo du jour : Mettez des visages sur les noms des députés pro-glyphosate

Dernière mise à jour : vendredi 21 septembre 2018 – 20:42

Liste des 42 députés qui ont décidé dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 que l’interdiction du glyphosate d’ici 3 ans ne sera pas inscrite dans la loi avec ce message : “Doit-on attendre des élections pour stopper cela, ou serons-nous morts avant ?

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Concernant l’illustration sonore de la vidéo :

J‘ai incrusté en fond sonore “La marseillaise” pour rappeler que les politiciens sont normalement là pour défendre les intérêts du peuple alors qu’aujourd’hui ils démontrent clairement qu’ils sont aux antipodes de ce que les électeurs attendent d’eux. À l’heure actuelle nos politiciens sont en poste pour défendre des intérêts issus de la haute finance et des multinationales qui évoluent dans un monde qui, croient-ils, leur appartient. Les mensonges et les duperies font partie de leur stratégie pour nous ranger dans une sphère dont ils pensent avoir le contrôle.

La Marseillaise est là pour rappeler aux gens qu’ils doivent rester unis et se mobiliser. Il est temps aujourd’hui et ce plus que jamais, de ne pas l’oublier et d’aller de l’avant.

G.S / FINALSCAPE

La vidéo du jour : La beauté du cœur, la grandeur de l’âme

Les préjugés et le Déni, deux mots qui sont intimement liés à la gent humaine et pourtant …

Il  suffirait de pas grand chose pour que ce monde ressemble à un paradis. Malheureusement, on passe la majeure partie de notre temps à nous entre-tuer, à spolier notre mère Nature, à diffamer le bon sens et tout ça pour des illusions que le système actuel  nous fait cautionner au travers de nos actes de consommateurs.

Quand nous comprendront que nous sommes victimes du syndrome de Stockholm, (sous l’emprise de nos bourreaux), et que ces bourreaux utilisent les médias corrompus pour nous manipuler, la verrue sera sortie du pied.

Mais avant cela :

Le chemin sera  long car rares sont celles et ceux qui sont éclairés.

En attendant, une petite vidéo pleine de bon sens et d’humanisme qui nous dévoile que nous sommes tous issus du même monde, que l’amour de son prochain et l’empathie font partie des mots clefs pour un monde meilleur.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Un commentaire qui dit tout haut ce que beaucoup d’entre nous pensent tout bas

Suite à l’article que j’ai publié sur l’esclavage des petits Congolais dans les mines de cobalt, un commentaire qui est à cataloguer dans le registre de l’ironie m’a sidéré et, après réflexion, je me suis dit que finalement, il ne reflétait que la triste réalité et rejoint ce que je condamne vivement sur ces pages : notre déni.

Préambule de l’article :

C’est en République démocratique du Congo que l’on voit des enfants travailler à mains nues dans des mines de cobalt pour un salaire de misère.

Le cobalt est le minerai essentiel à la fabrication de notre smartphone. Les sociétés chinoises qui achètent cette matière première ne s’intéressent absolument pas aux conditions de travail de cette  très jeune main d’œuvre.

Ces mines de cobalt où grouillent de jeunes enfants qui travaillent en moyenne 12 heures par jour pour un salaire de 10 centimes d’euros au péril de leur vie n’émeut guerre les traders chinois qui revendent le précieux minerai aux grandes firmes qui l’exploite pour la fabrication de nos téléphones entre autres.

Commentaire :

Ça sert à rien de publier ça, on est tous au courant et on s’en fout royalement, ce qui compte c’est qu’on ai des smartphones et du Nutella plein la bouche.
Le sang d’un gamin je m’en bat les c……s, c’est triste mais je vais pas m’arrêter de vivre pour un ou deux gamins qui vont crever, ça arrive tout les jours.
je vais pas garder un vieux truc, on va se foutre de moi, c’est important d’être a la page, quand même, non?
Faut arrêter l’hypocrisie, entre la vie d’un enfant et un téléphone dernier cri dans ma poche bah j’ai fait mon choix et je l’assume sans complexe.
Je demande même si je devrais pas y envoyer mon propre enfant… Non, ça serait chien, quand même, autant utiliser les p’tits africains, ils sont là pour ça après tout…

Et pour terminer :

Ce commentaire, n’est pas le mien, il est le notre, a l’heure du partage numérique, nous sommes tous au courant de ce qui se passe, nous avons tous le sang d’un enfant, d’un esclave qui coule sur notre visage et nous faisons semblant de ne pas le savoir.

Il est pourtant simple de minimiser l’impact de cette horreur. Il suffit d’arrêter de consommer à outrance, d’utiliser nos biens jusqu’à leur fin de vie, de les faire réparer, d’utiliser le marché de l’occasion, de pratiquer le boycott…

Moi aussi j’aime le iphone, la belle télévision, le chocolat, les crédits qui facilitent la vie ( ou nous la pourrisse…)
Mais j’aime encore plus la vie, surtout celle d’un enfant qui rigole et entre les deux, j’ai fais mon choix.

Arrêtons de nous offusquer devant la souffrance d’un enfant, ça sert a rien. Il faut agir sur la cause de cette souffrance, c’est plus efficace.
Si nous arrêtons d’acheter cette fabuleuse électronique il n’y aura plus cette demande qui conditionne l’offre.

Le pouvoir n’est pas du côté de ces multinationales, si elles l’ont, c’est parce que nous leurs laissons en échange de certaines jouissance futiles. Le pouvoir est à celui qui détient l’argent et l’argent, c’est nous qui leur donnons de par nos achats.Nous vivons dans une société de consommation, nos politiciens se battent pour relancer la consommation parce que sans elle, le système ne tient plus.
Peut qu’un jour, notre raison prendra le dessus et qu’on arrêtera de sacrifier des enfants pour notre plaisir…

Stéphane Guibert

Retour sur l’article >>>

Coup de gueule : Le RAZ de la matrice est la seule solution

Un coup de gueule personnel qui peut faire froid dans le dos et même si cela peut vous sembler exagéré, reconnaissez tout de même que je ne suis pas loin de la vérité.

A mon avis, et cela n’engage que moi, un gros krach qui va se traduire par une convergence de toutes les crises en une crise systémique pointe son nez et ce n’est qu’après que les survivants pourront réorganiser notre mode de vie.

Je ne pense pas qu’en l’état une solution soit viable, que ce soit sur les plans démographiques, économiques, géopolitiques, climatiques et encore moins politiques.
Nous attendons donc passivement notre mise à mort. Mais cela est tellement encré dans l’inconscient collectif que personne ne réagit et malgré tout, on continue à aimer et  protéger nos enfants, ces enfants que nous empoisonnons sciemment au quotidien avec des pesticides, des nanoparticules, des micro ondes, des additifs et j’en passe et des meilleurs.

Cessez d’être hypocrites car vous le savez aussi bien que moi, nous en sommes réduits au rang de consommateurs et esclaves volontaires. Nous avons succombé aux charmes de nos bourreaux, aux manipulations de nos geôliers.
 
Elle est belle notre société. On se voile la face et inlassablement, les uns derrière les autres inspirés par un déni hors norme et commun, nous marchons en direction de l’abattoir vers lequel nous entrainons nos enfants et petits enfants si toutefois, nous leur laissons la possibilité de naître, ce qui est loin d’être sûr, vu notre taux d’ignorance, de peur, d’irresponsabilité et surtout de connerie.
 

Voilà où on en est rendu !

Les morts vivants, les zombies, on les coutoie tous les jours, ce sont nos voisins, nos amis, nos collègues et les passants dans la rue.
Les miettes et les illusions que veulent bien nous laisser les élites mondialistes nous ont réduits en esclavage et seule une remise à zéro de la matrice dont nous sommes les prisonniers sera salvatrice.

La science fiction a désormais rejoint la réalité.

À celles et ceux qui me diront que je suis  négatif, trop pessimiste je leur répondrai simplement qu’ils devraient redescendre de leur petit nuage rose, en effet :

Un simple exemple, dans une société qui en l’espace de 50 ans a su détruire 85% de sa biodiversité, combien de temps ces mêmes personnes estiment-elles qu’il nous reste pour le 15% de la biodiversité restante ?

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Le mariage du meilleur Ami que la vie m’ait donné de rencontrer

Antonio à droite sur la photo en compagnie de son frère Javier

Parti de Malaga avec seulement 10 Euros en poche, José Antonio Estevez réussit à monter sa propre boîte d’animations et de spectacles.

Toute l’année, entouré d’une équipe de 40 professionnels du spectacle, il réjouit les touristes en réalisant des spectacles originaux..

C’est sur l’archipel des îles Canaries que se produit Klan Intertainment.

José Antonio Estevez est un homme courageux, entreprenant et dont le cœur n’a d’égal que sa réussite.

J’ai connu Antonio (car c’est comme cela que j’ai l’habitude de l’appeler) il y a une vingtaine d’années alors qu’il n’avait que 13 ou 14 ans et c’était à Malaga en Espagne.

Cette rencontre est le fruit du hasard car à l’époque, je venais régulièrement visiter un ami avec lequel j’avais travaillé à Genève, ma ville natale et qui s’était ouvert un petit restaurant « Casa Alarcon » 18, avenue de la Termica et c’est comme je vous le disais par une rencontre fortuite, alors que je jouais sur un flipper que ce gamin alors âgé de 13 ans s’approcha de moi et me parla.

Cette rencontre changea le cap de ma vie. Au fil de mes voyages en Espagne, destination qui fut privilégiée pour ma part et ce, durant plus de dix ans, j’appris à connaitre Antonio, un être d’exception qui au fil de nos discutions, mutuellement nous nous sommes enseigné la vie.

Antonio est et restera un point culminent de ma vie et notre relation à jamais inscrite dans le livre de la destinée.

C’est la raison pour laquelle je choisi cette étape de ma vie que je considère comme privilégiée pour vous souhaiter de joyeuses fêtes de Noël et une très bonne année.

Longue vie à votre union, Mon Ami de toujours.

Stéphane