Russie : Crash du vol MH 17 de la compagnie Malaysia Airlines, retour sur un False Flag

On se souviendra du Crash du vol MH 17 de la compagnie Malaysia Airlines, un vol international régulier reliant Amsterdam à Kuala Lumpur et qui avait été abattu en vol le dans la région de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine où un conflit armé était en cours mais le survol n’était pas interdit aux avions civils. Aucun survivant n’avait été retrouvé parmi les 283 passagers et 15 membres de l’équipage. Le parquet néerlandais avait annoncé le 28 septembre 2016 que l’enquête pénale internationale qu’il coordonnait avec des enquêteurs venus de Belgique, d’Australie, de Malaisie et d’Ukraine, avait confirmé que le missile avait été tiré depuis un territoire alors contrôlé par les séparatistes prorusses, après avoir été acheminé depuis la Russie.

Cet attentat avait d’ailleurs contribué à la mise en place de la résolution 758 votée en toute hâte par le congrès US le 4 décembre 2014  avant que la dite enquête ne fusse terminée.

Je rappelle que la résolution 758 permet au président Obama et au commandant des armées de déclarer la guerre à la Russie sans passer par le congrès. A toutes fins utiles je remet en ligne en fin d’article, la vidéo qui l’atteste.

Voici à présent une vidéo qui semble démontrer très clairement que le crash du vol MH17 ait été un coup monté pour une fois de plus accabler la Russie et faire monter de quelques crans encore les tentions entre l’OTAN et ses alliés avec la Russie.

Stéphane Guibert pour Finalscape

Attention à la dureté de certaines images !

Sarko : le zi tout petit !

Histoire de calmer les hordes, on va inculper un ancien président de la république (loin d’être irréprochable il est clair), on crée un petit attentat afin de détourner les attentions et le tour est joué.

Pitoyable me direz-vous mais tellement pratique pour se donner le champ libre à d’autres activités inavouables.

L’arbre pour cacher la forêt, le grain de sable qui cache la montagne, quand donc les gens comprendront que tout ce qu’ils voient ou entendent dans les médias ne sont que manipulations, mensonges et tromperies.

La force du système est indiscutablement liée au manque de discernement de ses sujets c’est à dire vous, le peuple, de son manque d’esprit d’analyse, de son ignorance, de son déni et au final, de sa bêtise.

Vous commentez sans même lire, vous vous révoltez derrière votre écran tout en vous demandant ce que vous allez manger ce soir, faire ce weekend ou plus bestialement en vous demandant quelle est la secrétaire la plus baisable dans votre service…

Vous vous énervez sans même savoir finalement pourquoi. Le système est friand de ce genre de situation,  il s’en nourrit même.

Alors voilà, pour les amateurs de nouvelles fracassantes pourquoi un ancien président de la 5ème république, Nicolas Sarkozy se trouve-t-il en situation délicate ?

Vous en vouliez un épisode ? Le voici !

La saison 2 sera disponible sous peu : Les avoirs cachés, les triplés de son ex concubine secrète et les penchants homosexuels de l’ancien président Hollande.

Bienvenue dans le monde surfait des médias dominants !

Je ne remets pas en question la vidéo liée à ce billet que je trouve brillante, ce que je remet en question, c’est l’ignorance et la bêtise de celles et ceux pour la plus part, qui vont commenter cet article.

Rendez-vous sur les réseaux sociaux.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Vidéo du jour : La gifle de Trump

Rencontre entre Trump et le gouverneur de la ville de Mexico ?

Vous devez sûrement faire allusion à cette vidéo relayée à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux depuis la mi-mars accompagnée de la légende suivante : «Rencontre entre Trump et le gouverneur de la ville de Mexico».
Cette vidéo est évidemment un «fake» ou plus exactement un détournement, car elle ne comporte aucun montage.

“Battle of the Billionaires”

Il s’agit en réalité d’une vidéo captée lors d’un événement de catch de la World Wrestling Entertainment (WWE) célèbre franchise de ce sport aux États-Unis, dans laquelle M.Trump est apparu à plusieurs reprises. Sur cette vidéo il n’est donc pas en compagnie d’un élu de Mexico mais du président de la WWE, Vince McMahon (en costume gris) et de Steven James Anderson plus connu sous son nom de catcheur «Stone Cold Steve Austin».

Lors de cette rencontre, l’actuel président des États-Unis et le président de la WWE se préparaient à signer un contrat afin de disputer un match où les deux hommes devaient s’affronter par l’intermédiaire d’un catcheur de leur choix. Le contrat stipulait d’ailleurs que le perdant devait se faire raser la tête par le gagnant (vidéo que nous vous épargnerons).

Cette rencontre à eu lieu en marge de la compétition Wrestlemania 23 (le logo est d’ailleurs visible en arrière-plan de la vidéo) qui a eu lieu le 1er avril 2007, sorte de grande messe du catch américain chaque année.
Arbitre de ce match le catcheur «Stone Cold Steve Austin» est au milieu des deux hommes, ce qui explique sa présence sur la vidéo. D’ailleurs, cette rencontre fut surnommée «Bataille des milliardaires» en raison de la fortune très élevée des deux hommes.

Géopolitique : Le Grand Moyen-Orient et les supercheries qui l’entourent

Dans ce projet de remodelage du Grand-Moyen-Orient  3 dates sont à retenir :

  • Janvier 2003, George W Bush décide de remodeler le grand Moyen-Orient et ce qu’il faut savoir c’est que le Moyen-Orient va du Maroc au Pakistan. Il attaque l’Irak avec les arguments qui aujourd’hui on le sait étaient faux; il n’y avait pas d’armes de destruction massive dissimulées en Irak.
  • 19 décembre 2006, Time Magazine publie un  rapport secret sur la Syrie qui se trouve dans le viseur de Bush c’est à dire, 5 ans avant les printemps arabes et il y est expliqué comment et pourquoi le gouvernement des États-Unis  va soutenir les opposants et renverser le gouvernement de Bachar el-Assad.
  • 2011, on continue à charcuter le Grand Moyen-Orient en faisant tomber cette fois-ci la Libye avec en première ligne la France et l’Angleterre et dans ce même laps de temps un nouveau programme est ouvert, à savoir l’armement des combattants contre le régime gouvernemental de Bachar el-Assad.

Les Américains ont un plan, celui de remodeler le Grand Moyen-Orient en faisant tomber tous les états souverains de cette région dans un but géopolitique et énergétique inavouable.

Source de la vidéo :

Radio Télévision Suisse

Retour sur un mensonge qui coûta la vie à des milliers d’innocents.

G.S

Invasion de l’Irak : L’intox des “armes de destruction massive”.

Le 26 février 2003, 41 jours après le début de la guerre, les avions et les hélicoptères américains attaquent des milliers d’Irakiens, civiles et soldats en fuite vers le Koweït. Le bombardement commence à minuit et dure des heures. Il n’y aura pas de rescapés.

Le lendemain, les reporters filment 80 kilomètres de route jonchée de carcasses de voitures, de bus, de camions et d’une poignée de tanks. Les cadavres ne seront jamais dénombrés.

Les États-Unis sont accusés de crime de guerre mais l’affaire ne sera pas portée devant un tribunal international.

G.S

Attention, certaines images peuvent choquer.

E.T : Voilà un joli Fake

Bien qu’intéressant, il doit s’agir d’un Fake

Notez la luminosité du hublot qui s’ouvre dans le ciel, notez également qu’aucun des éléments de l’environnement ne montre de surbrillance ou de réflexion de cette source de lumière vive.

Les arbres devraient être rétroéclairés de manière à ce que les bords faisant face au port aient un contour plus lumineux ou un éclairage plus intense. Ils ne le font pas.

Idem pour les maisons dans le voisinage immédiat. Et la brume tourbillonnant autour de l’OVNI présumé avant qu’il ne se lève dans l’ouverture ressemble vraiment plus à une volée de petits oiseaux qui grouillent comme ils le font dans certaines zones juste avant de se coucher pour la nuit.

A quand des images qui ne sont pas des fakes ?

G.S

Pour rappel : Quand 5 walmarts ferment simultanément aux États-Unis pour des raisons de plomberie

Vu la situation économique mondiale qui se trouve être au plus mal, plus mal même qu’avant le crash de 1929, vu que les complots étasuniens et européens sont désormais affichés au grand jour, vu que les sponsors à l’armement des rebels d’Alep sont aujourd’hui démasqués et que pris de panique, ils courent dans tous les sens tels des poules à qui l’on vient de couper la tête, la machine s’emballe et un retour en arrière n’est plus possible.

La dette mondiale atteint des sommets jamais égalés et à force de faire imprimer de la fausse monnaie, c’est à dire faire tourner la planche à billets sans aucune contre partie, bientôt que ce soit l’Euro, le Dollar ou le Yen, ces devises n’auront plus la valeur que du papier.

Si l’on ajoute à cela ce qui se déroule en Inde actuellement avec un braquage sans précédent du peuple en lui confisquant or et argent afin d’éviter ou de limiter en tous cas une forte dévaluation des devises occidentales on sent bien au niveau économique que le système est à bout de souffle et que tous les moyens sont permis pour la globalisation d’un racket des plus pauvres.

Sur le plan Géopolitique et afin de cacher ses maladresses, l’occident censure dans un premier temps la presse Russe et abreuve le pauvre peuple que nous sommes de “Fake News” dont la dernière remonte à il y a deux jours avec cette information :

«Des hackers russes ont piraté un fournisseur d’électricité américain».

L’assassinat de l’ambassadeur de Russie à Ankara (Turquie) et pour terminer, l’expulsion de diplomates russes et la fermeture de deux centres culturels russes aux États Unis, les dés semblent bipés.

Comment voit-on la suite du déroulement des évènements ?

L’administration Obama va utiliser des Hackers pour justifier une attaque militaire contre la Russie (voir en fin d’article la vidéo sur la résolution 758), cela a d’ailleurs commencé avec cette affaire d’infiltration de hackers lors des élections US de novembre dernier et ensuite le soit disant hacking du réseau électrique américain par des hackers russes comme mentionné ci-dessus.

Obama déclarait il y a quelques temps qu’une attaque informatique des USA par la Russie serait considérée avec la même sévérité qu’une attaque militaire. Avisés à présent des magouilles et False Flag de l’OTAN et de ses alliés tout porte à croire qu’un énorme False Flag va être organisé sur le territoire Américain rendant ainsi l’investiture de Donald Trump impossible et permettant une prolongation artificielle de Barack Obama.

Comment se déroulera la guerre ?

S’agissant d’une attaque nucléaire, cela ne durera que l’espace de trois heures avec une Amérique du nord complètement anéantie alors que l’Europe subira une très importante destruction. Toutes les infrastructures seront complètement ou partiellement détruites. Cela n’est qu’un scénario évidemment mais certainement très proche de la réalité si une telle chose devait arriver.

Quels seraient les intérêts des puissants de tout détruire ?

Une régulation du monde menant à ce que certains appellent “le nouvel ordre mondial”  que Nicolas Sarkozy annonçait comme inévitable qu’on le veuille ou non alors qu’il était en place.

Il y aurait aussi des morts chez les dirigeants pourquoi prendre un tel risque ?

Rien n’est dû au hasard et des bases de retranchement ont été mises en place comme c’est le cas aux États-Unis avec par exemple 5 Walmarts (Monstres de la consommation) qui avaient été fermés simultanément pour de soit disant  problèmes de plomberie puis barricadés ou surveillés encore mieux que des forteresses, que la police et l’armée américaine protégeait par voie terrestre et aérienne.

 

Un autre Walmart fermé depuis plus de deux ans et qui est cette fois-ci est complètement barricadé accessible par une grande porte qui est constamment sous haute surveillance.

Walmarts : Un réseau de plus de 4’500 km de tunnels et villes souterraines relient entre eux 5 walmarts mystérieusement fermés.

Résolution 758 votée en toute hâte par le congrès américain donnant l’autorisation au président Américain et au commandant des armées de déclarer la guerre à la Russie.

Tout ceci n’est qu’hypothèse et peut-être complotiste me direz-vous mais combien aujourd’hui de ces théories du complot ce sont avérées être justifiées avec le temps ?

La 3 ème. guerre mondiale n’est quand à elle pas une théorie du complot car il suffit d’ouvrir un peu les yeux pour se rendre compte comme une évidence que nous sommes en plein dedans.

Stéphane Guibert / Finalscape / Thom Aldrin

 

Médias Libres & Fake News : Les Français ? Une bande de gros complotistes

Les choses sont claires et de toute façon, Notre Président Macron l’a dit : comme le problème du chômage est définitivement réglé, comme il n’y a plus aucun SDF dans la rue (sa promesse de campagne est évidemment remplie), il est plus que temps de bouter définitivement les fakes news hors de notre belle République.

Et ne faites pas vos étonnés ! Tout le monde sait, pardon, tout Le Monde sait que ces nouvelles nauséabondes et ces notules délétères s’empilent dans la presse interlope non sanctionnée par l’État, nos intellectuels et les élites du journalisme.

Il était donc plus que temps d’agir pour que soit mis enfin un coup d’arrêt à ces rampantes sources d’informations alternatives. La méthode se précise déjà et ressemble bel et bien à une bonne grosse censure reprise en main par un pouvoir autoritaire ferme et décidé dans sa démarche d’épuration d’assainissement des sources officielles d’information.

Cependant, avant même d’aller plus loin, ciseau à la main, contre ces journaux et ces réseaux sociaux qui répandent tous ces vilains mensonges, il semble absolument nécessaire de faire un petit état des lieux. L’état général des esprits, échauffés par toutes ces nouvelles séditieuses, mérite d’être gaugé :: ces fake news, quelles sont-elles ? Qui les relaie ? Quels sont leurs réseaux ?

Heureusement, ça tombe fort bien, une officine priv… publ… disons une fondation politique, objet mal identifié mais fiscalement très pratique, s’est attachée à en savoir plus sur le penchant des Français à tremper leurs petits doigts potelés dans certaines théories fumeuses et autres conspirations complotistes nauséabondes : la Fondation Jean Jaurès vient de publier une intéressante enquête tentant de mesurer le degré de complotisme des Français.

La conclusion est relativement simple : pas de doute, les Français sont complotistes. Ils aiment les petits secrets et les méchants mystères, les conjurations politiques, les intrigues larvées, les conspirations odieuses, les complots ourdis sans honte et par dessous tout les statistiques auxquelles on fait dire ce qu’on veut.

Dans cette enquête commanditée par la fondation et réalisée par rien moins que l’IFOP et Conspiracy Watch (si, si, cela existe pour de vrai) et que vous pourrez compulser fiévreusement ici, on découvre que près de 4 Français sur 5 croient à l’une ou l’autre théorie complotiste, depuis les vaccins tueurs jusqu’à la théorie de la Terre plate en passant par les Chemtrails, la mainmise des Illuminatis ou ces abondantes sociétés reptiliennes ou extra-terrestres censées diriger le monde en douce.

Evidemment, ces 79% de Français ne sont pas tous complotistes de la même façon, et tous ne croient pas aux mêmes balivernes ; on peut ainsi très bien être persuadé que la Terre est plate tout en rejetant toute idée que les vaccins soient plus nocifs que bénéfiques ou l’inverse…

En fait, trois blocs se distinguent : un premier groupe, représentant la moitié des Français, qui adhère à deux théories du complot ou moins et que l’étude, hardie, estime ainsi résister à l’appel tentant du complotisme le plus veule. Le second groupe, représentant un petit 22%, se composerait, toujours selon l’étude, de ces Français modérés qui se contenteraient de ne souscrire qu’à trois ou quatre théories complotistes. Le dernier groupe, comptant 25% d’irrécupérables, aurait donc basculé dans le conspirationnisme le plus débridé puisqu’il se composerait d’individus égarés se vautrant avec délice dans cinq théories complotistes ou plus.

Bref, disons que l’étude proposée dresse un intéressant tableau :

Pour faire bonne mesure, notons que l’étude permet de montrer que les plus complotistes sont les classes populaires et les jeunes, ces éléments permettant sans doute d’affirmer plus tard que ce sont bien les moins bien éduqués qui se fourvoient dans ces exercices intellectuels douteux (sapristi, ils croient même aux horoscopes et aux socialistes, c’est dire !).

On comprendra devant ces chiffres qu’il n’aura pas fallu beaucoup d’effort pour que l’enquête, forte de ses jolis tableaux colorés et de ses concepts forts et hautement clicogènes, récolte un franc succès auprès d’une presse toute acquise à l’idée générale.

Cependant, ce constat posé, on peut s’interroger sur deux choses.

D’une part, la notion même de théorie du complot recouvre une notion assez vague, d’autant plus qu’elle n’est pas réellement définie dans l’étude ni dans la présentation qui en est faite. En réalité, l’étude mesure surtout le degré d’adhésion des Français à certaines thèses, qui sont ensuite hardiment rebaptisées complot.

Bien évidemment, tout le problème consiste ici à introduire des nuances et une modération dont les médias qui reprennent goulûment l’étude ne s’embarrassent guère : dans un même mouvement large, on met en effet dans le même panier le climato-sceptique (qui, pour rappel, garde une position prudente vis-à-vis de l’impact réel de l’Homme sur le climat) avec les tenants de la Terre plate ou des sociétés reptiliennes.

Il est tout de même assez fort de constater qu’avec une telle définition de théorie du complot, tous ceux qui auraient l’impudence de mettre en doute les nombreuses absurdités consternantes que les journalistes pondent quotidiennement sur le sujet (les tempêtes, les vagues de chaud, les vagues de froid, la crise des migrants, les maladies ou les cors au pied du président, tout ça, c’est la fotoréchauffement) se retrouvent incidemment soupçonnés de conspirationnisme. Dans ce genre de salade joyeuse où tout se vaut gaiement, mettre en doute la parole officielle, le discours autorisé des politiciens et la parole engagée des militants qui passent bien (et très souvent) dans les médias revient à appartenir à la vaste famille des complotistes, et puis c’est tout, fermez le ban.

De plus, moyennant une enfilade de questions aux énoncés parfois franchement ambigus sur lesquelles l’étude se base, le Français moyen et « statistiquement représentatif » aura tôt fait de cocher, la main tremblante et l’esprit confus, la case fatidique qui le fera sombrer de réponse en réponse dans les cercles obscurs des conspirateurs les plus zélés. À ce tarif là, même la recherche historique la plus mainstream devient une fadaise conspirationniste et Augustin Cochin ou Emmanuel Le Roy Ladurie se retrouvent estampillé complotistes.

D’autre part, on ne pourra pas s’empêcher de noter la concomitance pratique de cette enquête avec l’actualité évoquée en introduction de ce billet.

L’enquête, commanditée par l’officine politique socialiste, a été réalisée du 19 au 20 décembre. On ne s’étonnera donc pas que ses résultats, probablement connus depuis quelques jours, aient sagement attendus les petites saillies présidentielles sur le nécessaire combat anti-« fake news ». Il faudrait cette fois faire preuve d’une solide dose d’anti-conspirationnisme pour croire à la pure coïncidence, au moment où est ouverte la chasse aux vilaines rumeurs pas officielles sur les réseaux sociaux et sur internet et où le pouvoir politique parle ouvertement de réglementer la parole publique pour éviter que les esprits simples (ceux qui sont les plus aptes à se complotiser l’esprit – c’est l’étude qui le dit, mon brave monsieur) s’égarent sur les mauvais sites.

En définitive, la conjugaison de ces deux éléments n’inspirent guère confiance dans l’avenir.

Par un paternalisme moral de plus en plus volontariste, les politiciens interviennent dans la formation et la diffusion des idées en jugeant celles qui sont correctes et les autres, condamnables, du haut de leur seul intellect et grâce à l’appui de l’élite qu’ils ont consciencieusement façonné au fil des années.

Le risque évident est qu’à force d’étendre la définition et la surface de ces complots, on finit par recouvrir ce qui se classe tout simplement dans le simple esprit critique. Ce faisant, on trottine gentiment vers une société où ce dernier sera de plus en plus âprement combattu.

Forcément, ça va bien se terminer.

Quand les élites font de leurs mensonges, notre vérité !

Ceux qui ne pensent pas comme nous ou n’écrivent pas comme nous seront réduits au silence !

Après les coupes budgétaires sur France télévision, après la censure des journalistes dans le cadre de la loi sur le secret des affaires, maintenant, Macron veut mettre en place une loi censurant les médias dissidents durant la période électorale

Elle est pas belle la démocratie ?

G.S

Fake News : Images impressionnantes d’un accident de la route aux États-Unis ?

Ces images qui circulent sur les réseaux sociaux tentent de faire croire qu’il s’agit d’un accident en chaîne qui se serait déroulé aux États-Unis.

Exemple typique d’un Fake :

Il s’agit en réalité d’images tirées du jeu GTA.

G.S

France : 30 ans de Fake News, ça va mieux

Voilà 30 ans que l’on nous bassine en nous disant :

“La France va mieux”

Peut-être mais pas forcément pour les pauvres moutons que nous sommes et inlassablement, nous y croyons, croyons et croyons encore…

Guibert Stéphane