Alimentation : Le plastique, ingrédient de base avec lequel il faudra désormais compter

Mise à jour : mercredi 9 septembre 2019 – 18:15 –

Petite piqûre de rappel et ce n’est pas faute que de vous mettre la puce à l’oreille …

Environnement et le plastique à la française : Merci  à Elise Lucet ainsi qu’à toute son équipe de journalistes d’investigations !

Elle ne vous plait pas ma tenue ?

En fait c’est le volume de plastique que chaque Français utilise en un mois .Peut-on s’en passer complètement ?

Ma vie sans plastique » c’est jeudi 5 septembre dans Envoyé spécial sur France 2.

Vivre sans plastique c’est possible !

On parle de recyclage, de traitement des déchets, de réduction des emballages… Rencontre avec une adepte du sans plastique depuis 5 ans.

Vidéo partagée par Elise Lucet >>>

Et pour rappel :

Chaque seconde, 10 tonnes de plastique sont produites dans le monde et une tonne fini dans les océans toutes les deux secondes !

Les marques se défausses en rendant responsables les consommateurs de cette pollution. Des multinationales comme Cocacola affirment aussi luter contre cette invasion mais les belles promesses ne sont pas toujours tenues et ces entreprises jouent parfois double jeu.

Pour ne pas être tenus responsables de la pollution, certains industriels ont trouvé la parade : désigner un autre responsable. Et ce coupable, c’est vous ! Sandrine Rigaud a enquêté sur les stratégies secrètes d’un des géants mondiaux des sodas et que ses promesses de recyclage de ses emballages.

Extraits ciblés de l’émission Cach investigation Plastique, la grande intox“, une enquête de Sandrine Rigaud diffusée mardi 11 septembre 2018 sur France 2.

 

Et sur un air de science fiction, “Hybrids” le court-métrage hallucinant où les poissons ont fusionné avec les déchets.

Réalisé comme projet de fin d’études du MOPA, Hybrids est un court-métrage fascinant par la qualité de sa réalisation et le sujet qu’il aborde avec créativité : un océan si pollué que les poissons sont devenus des déchets.

Plus qu’une réalité, la pollution des océans est devenue un terrible fléau pour la faune animale qui voit des espèces disparaître au fil des années. À titre d’information, plus de 634 000 kilos de déchets sont déversés chaque seconde dans les océans, soit 20 milliards de tonnes de déchets par an !

De nombreux courts-métrages ont été réalisés pour nous ouvrir les yeux sur ce terrible phénomène, mais celui que nous allons vous présenter aujourd’hui est une véritable œuvre d’art en la matière. Réalisé par six étudiants (Florian BrauchMatthieu PujolKim Tailhades,Yohan ThireauRomain Thirion et Vincent Govindin) de l’école MoPA en guise de projet de fin d’études, ce superbe court-métrage baptisé Hybrids dépeint un monde où les animaux ont dû s’adapter à la pollution pour pouvoir survivre.

Hybrids : le court-métrage hallucinant qui vous plonge dans un océan où la pollution est reine.

En environ 5 minutesHybrids nous montre différentes espèces sous-marines dont le corps semble avoir fusionné avec différents déchets jetés par l’Homme. Entièrement réalisé en images de synthèse, ce court-métrage est bluffant de réalisme, sublimé par une bande son qui colle parfaitement avec l’ambiance inquiétante que le sujet aborde.

Et les avis sont unanimes, Hybrids a été primé à de très nombreux festivals et a déjà remporté des dizaines de prix. Il est d’ailleurs qualifié et éligible pour les Oscars 2019 pour le Best Animated Short(Meilleur court-métrage animé). On vous laisse découvrir ci-dessous ce chef d’œuvre de l’animation qui nous ouvre les yeux sur la triste réalité des mers et océans en proie à la pollution.

Suisse : Accords de libre-échange ou consommer local, il faut choisir !

Infrarouge fait sa rentrée mercredi prochain.
Quel thème pour ce premier débat de la saison ? On vous dit tout dans cette vidéo.

D’un côté on nous exhorte à consommer local alors que de l’autre, on signe des accords de libre-échange tous azimuts avec le CETA ou le MERCOSUR.

Serions-nous pris pour des billes ?

Ca sera le sujet du débat d’actualité “Infrarouge” de la RTS, le mercredi 4 septembre 2019 à 21:15

Un débat animé par Alexis Favre

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Environnement : Le plastique à la française Merci Elise Lucet !

Elle ne vous plait pas ma tenue ?

En fait c’est le volume de plastique que chaque Français utilise en un mois .Peut-on s’en passer complètement ?

Ma vie sans plastique » c’est jeudi 5 septembre dans Envoyé spécial sur France 2.

Et pour rappel :

Chaque seconde, 10 tonnes de plastique sont produites dans le monde et une tonne fini dans les océans toutes les deux secondes !

Les marques se défausses en rendant responsables les consommateurs de cette pollution. Des multinationales comme Cocacola affirment aussi luter contre cette invasion mais les belles promesses ne sont pas toujours tenues et ces entreprises jouent parfois double jeu.

Pour ne pas être tenus responsables de la pollution, certains industriels ont trouvé la parade : désigner un autre responsable. Et ce coupable, c’est vous ! Sandrine Rigaud a enquêté sur les stratégies secrètes d’un des géants mondiaux des sodas et que ses promesses de recyclage de ses emballages.

Extraits ciblés de l’émission Cach investigation Plastique, la grande intox“, une enquête de Sandrine Rigaud diffusée mardi 11 septembre 2018 sur France 2.

Extraits sur VK :

Visionner l’intégralité de l’émission sur Youtube :

Agriculture : Gentil coquelicot nouveau

Mise à jour : mardi 28 août 2019 – 17:18 –

Avant, cet agriculteur éradiquait les coquelicots avec des pesticides; mais en passant au bio, il en a redécouvert les bienfaits pour ses cultures.

Malgré les accords de libre-échange : CETA & MERCOSUR, en France, de plus en plus de paysans se lancent dans la culture bio et cela porte ses fruits.

C’est aux consommateurs de prendre le relais en faisant le geste et même si acheter local est un peu plus onéreux, il s’agit d’un geste en faveur de l’économie locale qui en a besoin mais aussi et surtout un geste pour notre planète, notre Mère Nature et les générations futures.

C’est avec nostalgie que je me remémore alors que j’étais enfant nos parties de cache cache au milieu des champs de blé, ces tiges qui se balançaient au gré des vents et qui mesuraient plus d’un mètre et demi. Nous étions entourés par cette douceur du mois d’août ainsi que par ces parfums enivrants et ces couleurs : le blond, le rouge, le jaune, le vert … Tout cela nous faisait tourner la tête en nous procurant une sensation de bien-être et de liberté. Nous étions alors à deux doigts de pouvoir nous envoler.

Stéphane Guibert / Finalscape

Culture & Cinéma : Michel Simon nous parlait déjà de la fin des insectes et des oiseaux

François Simon, dit Michel Simon, est un acteur suisse, né le  à Genève, et mort le  à Bry-sur-Marne (Val-de-Marne).

À Genève, la rue où se trouve la maison dans laquelle naquit l’acteur a été rebaptisée : Rue Michel Simon. Retrouvons le lors d’une interview où à l’époque, tel un prophète, il déplorait la disparition des oiseaux, des insectes et l’abus de produits chimiques.

Stéphane Guibert / Finalscape

Crédit Vidéo : Extrait du film “La beauté du diable“, interview INA

La vidéo du jour : Maltraitance animale, la pêche électrique

La pêche électrique

Que l’on ne s’étonne plus après ces images si les lacs et les océans se vident de leur faune !

Environnement : Feux de forêt, petit rappel

Le compte Facebook qui a partagé ces images et qui ont été tournées lors des derniers incendies de forêt en Californie (USA) prétend que la vidéo montre un hélicoptère qui met délibérément le feu aux arbres.

Il s’agit en fait de ce que l’on appelle le Contre-feu , “Back Burn” ou encore “Back Fire”, une technique bien connue des pompiers pour contenir le feu. Cette manière permet de luter contre les flammes en les contenant et ainsi de circoncire le feu . Cette technique s’opère en général depuis le sol mais vue l’importance des foyers, l’hélicoptère doit probablement rester la seule alternative.

Les Fake news qui circulent sur la toile concernant la volonté de mettre le feu à tout ce qui est vert, que ce soit en politique ou en économie sont à prendre au second degré.

Feu il y a, urgence il y a mais ce ne sont ni les politiques ni l’économie qui nous sortiront de ce mauvais pas, bien au contraire.

À bon entendeur.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Environnement : Le poumon de la planète brûle et tout le monde semble n’en avoir rien à faire ! Fake News ?

“Le poumon de la planète brûle et tout le monde semble n’en avoir rien à faire”

Depuis le 18 juillet 2019, l’Amazonie brûle et voilà que tout à coup et de concert, à partir du 20 août, tous les médias balancent l’info ! (Moi, j’ai dit bizarre, comme c’est bizarre!)

Selon une autre source :

LA FORET AMAZONIENNE NE BRÛLE PAS !

“je viens d’avoir des nouvelles d’une amie brésilienne. Les fake news existent aussi au Brésil. Sao Poa est très loin de l’Amazonie. Les médias diffusent ces images cataclysmiques pour faire croire que le gouvernement de Bolsonaro est “un gros méchant insensible” et cela est probablement vrai dans un sens ; mais la réalité est toute autre : il s’agit en fait de fermiers qui brûlent les mauvaises herbes de leurs champs pour y mettre leurs vaches, une pratique qui perdure au Brésil depuis des dizaines d’années.

Voir aussi : Des feux en Amazonie déclenchent une tempête anti-Bolsonaro

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Environnement : El meghaier, la décharge en pleins Sahara

El meghaier, la décharge en pleins Sahara. Ici se nourrissent les ânes.

Amar Adjili, défenseur inconditionnel de la nature et de l’environnement nous met face à nos actes de consommateurs.

Beaucoup de gens pensent qu’ils crèvent de faim mais il y a tellement de gaspillage alimentaire que c’est du plateau servi pour eux mais malheureusement, avec du plastique qu’ils ingurgitent !

Connaissez vous la Nappe de l’Albien ? La  plus grande nappe phréatique d’eau douce au monde , et c’est sous cette décharge qu’elle se trouve. Imaginez la surface en km2 d’ordures sur tout le territoire saharien ; Cela ne vous inquiète-t-il pas ???

Réagissez svp , notre pays est un dépotoir d’ordures que le gouvernement en place ne veut pas prendre en charge.
Cessez de consommer des produits emballés , et passez aux légumes et fruits , refusez le sac plastique , évitez les supérettes et la nature se portera mieux
Nous ne pouvons pas laisser le Sahara se remplir de déchets.

 

Environnement : La vidéo du jour dans “Travail écologique”

Protection de l’environnement, c’est l’hôpital qui se fout de la charité !