No comment & Climat : Civilisation Shut Down !

Climat :Tout va très bien sur la banquise madame la marquise !

G.S / FINALSCAPE

France : Ce sont les transports les moins polluants qui sont les plus taxés

L’excellente Nicole Ferroni a su rebondir sur la déclaration du premier ministre Édouard Philippe “Il n’y aura pas d’effet magique pour luter contre le climat

Il faut savoir que le kérosène qui est le carburant utilisé par les avions et que le fioul qui est celui utilisé par les plus gros paquebots ne sont ni taxés, ni soumis à la TVA.

Il faut aussi prendre conscience que 20 Paquebots pour ne citer que ce moyen de transport, polluent autant que toutes les voitures de la planète.

Si lors de votre traversée de rêves vous pensiez respirer l’air pur et sein du grand large, détrompez-vous, il est aussi pollué que le centre de Paris à l’heure du rush.

Nicole Ferroni a donc su rebondir sur ce lapsus du premier ministre pour nous ouvrir les yeux avec l’humour qui la caractérise.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

Crédit vidéo : France Inter

Environnement : Film “Futur d’espoir” sortie des DVD

Futur d’espoir, Affiche

Il s’en passe des choses en trois ans. En 2015 je tournais les images du film « FUTUR D’ESPOIR », aujourd’hui c’est avec une joie immense que j’annonce officiellement leur sortie !!!!

Guillaume Thébault

Guillaum Thébault fait partie de ces jeunes, et ils sont de plus en plus nombreux, heureusement, à relever le défi en se retroussant les manches et en se mobilisant pour la sauvegarde de la planète et de l’humanité. Il doivent non seulement être écoutés mais aussi et surtout partagés et soutenus sans modération.

Tous les liens en fin d’article.

Stéphane Guibert / Finalscape

Déjà évoqué sur ce site :

« Futur d’espoir » est un film documentaire qui suit le parcours d’un jeune de 17 ans qui se questionne sur le monde. Au travers d’une quinzaine d’interviews ce jeune garçon va construire sa propre opinion sur l’agriculture. Il découvrira que ce monde là est moins joyeux que ce qu’il s’imaginait. Pourtant, ce jeune, plutôt que de souligner ce qui va mal dans le monde agricole, va tenter de montrer ce qui va bien ; des alternatives, qui selon les personnes interviewées, se présentent comme des solutions aux systèmes agricoles actuels.

Durant 1h30, ce jeune homme ira interviewer : un économiste (Serge Latouche), un disciple gandhien (Rajagopal Puthan Veetil), un botaniste et écrivain (Gilles Clément), des maraîchers bio, une gardienne de semences, un responsable de magasin bio, un scientifique (Gilles-Eric Séralini), un enseignant, un agriculteur biodynamique, un permaculteur, un conseiller en maraîchage et une personne qui anime des jardins partagés.

Toutes ces personnes, bien qu’ayant une orientation professionnelle différente, apporteront leur expérience et leur savoir pour répondre à la question : «  Les méthodes d’agricultures dites alternatives, peuvent-elles réellement nourrir l’humanité de manière durable ? »

Futur d’espoir, la bande annonce

Retour sur l’article >>>

Acheter le DVD en ligne >>>

No comment : Quand la nature se fâche !

Images spectaculaires d’évènements climatiques extrêmes.

G.S / FINALSCAPE

No comment : L’Arabie Saoudite frappée par des pluies torrentielles (14 morts)

Après le Qatar,  c’est au tour de l’Arabie Saoudite d’être touchée par des épisodes de fortes pluies orageuses. Quatorze personnes ont été tuées dans les conditions climatiques extrêmes au cours des deux dernières semaines.

G.S / FINALSCAPE

Jura : le barrage de Vouglans “peut péter instantanément” et inonder l’Ain et le Rhône

Le barrage hydroélectrique de Vouglans (Jura), vieux de 50 ans, pourrait être à l’origine d’un incroyable scénario catastrophe.

Le barrage de Vouglans (Jura) est géré par EDF. Officiellement, tout est sous contrôle, mais la pression de l’eau est maximale sur les rochers sur lesquels l’ouvrage est fixé. Tout le monde ne partage pas cette sérénité. Un technicien, qui s’exprime de façon anonyme, a fait toute sa carrière chez EDF. Il a travaillé sur les questions de sûreté des barrages. Il a récupéré des documents internes, souvent confidentiels. “Ce barrage est peut-être le plus surveillé de France parce qu’il présente des problèmes de stabilité. Ce type de construction peut péter instantanément”, confie-t-il aux équipes d’Envoyé spécial.

Quatre centrales nucléaires menacées

Depuis la catastrophe de Fukushima, au Japon, en 2011, par mesure de sûreté, la loi impose à EDF d’imaginer le pire des scénarios. À Vouglans, l’entreprise prévoit une crue historique de l’Ain et du Rhône combinée à une rupture brutale du barrage. Les 600 millions de mètres cubes d’eau seraient ainsi libérés. Une vague de 12 mètres de haut submergerait plus de 50 villages, inondant la vallée de l’Ain. Mais le pire pourrait survenir à 90 km de Vouglans, où se trouve la centrale nucléaire du Bugey (Ain). Trois autres centrales nucléaires seraient menacées plus au sud, en bordure du Rhône.

Découverte : “Hybrids” le court-métrage hallucinant où les poissons ont fusionné avec les déchets

Réalisé comme projet de fin d’études du MOPA, Hybrids est un court-métrage fascinant par la qualité de sa réalisation et le sujet qu’il aborde avec créativité : un océan si pollué que les poissons sont devenus des déchets.

Plus qu’une réalité, la pollution des océans est devenue un terrible fléau pour la faune animale qui voit des espèces disparaître au fil des années. À titre d’information, plus de 634 000 kilos de déchets sont déversés chaque seconde dans les océans, soit 20 milliards de tonnes de déchets par an !

De nombreux courts-métrages ont été réalisés pour nous ouvrir les yeux sur ce terrible phénomène, mais celui que nous allons vous présenter aujourd’hui est une véritable œuvre d’art en la matière. Réalisé par six étudiants (Florian Brauch, Matthieu Pujol, Kim Tailhades, Yohan ThireauRomain Thirion et Vincent Govindin) de l’école MoPA en guise de projet de fin d’études, ce superbe court-métrage baptisé Hybrids dépeint un monde où les animaux ont dû s’adapter à la pollution pour pouvoir survivre.

Hybrids : le court-métrage hallucinant qui vous plonge dans un océan où la pollution est reine.

En environ 5 minutes, Hybrids nous montre différentes espèces sous-marines dont le corps semble avoir fusionné avec différents déchets jetés par l’Homme. Entièrement réalisé en images de synthèse, ce court-métrage est bluffant de réalisme, sublimé par une bande son qui colle parfaitement avec l’ambiance inquiétante que le sujet aborde.

Et les avis sont unanimes, Hybrids a été primé à de très nombreux festivals et a déjà remporté des dizaines de prix. Il est d’ailleurs qualifié et éligible pour les Oscars 2019 pour le Best Animated Short (Meilleur court-métrage animé). On vous laisse découvrir ci-dessous ce chef d’œuvre de l’animation qui nous ouvre les yeux sur la triste réalité des mers et océans en proie à la pollution.

Lire la suite

Environnement : Plastique, le royaume de l’homme

Le monde est malade de sa consommation de plastique, révèle une étude de l’ONU. 500 milliards de sacs sont consommés par an. Décourageant!

Environ 500 milliards de sacs en plastique sont consommés chaque année dans le monde et, comme l’essentiel du plastique, une infime proportion est recyclée, affirme mardi l’ONU dans un rapport pointant un défi d’une ampleur «décourageante»

Dans ce document rendu public à l’occasion de la Journée mondiale de l’Environnement, l’ONU relève que si les modes de consommation actuels et les pratiques de gestion des déchets se poursuivent, on comptera environ 12 milliards de tonnes de déchets plastiques dans les décharges et l’environnement à l’horizon 2050.

«L’ampleur du défi est décourageante», indique l’ONU. «Depuis les années 1950, la production de plastique a dépassé celle de presque tous les autres matériaux.» «Nos océans ont été utilisés comme une décharge, ce qui provoque l’étouffement de la vie marine et transforme certaines zones marines en soupe plastique», déclare dans le rapport le chef d’ONU Environnement, Erik Solheim.

«Dans certaines villes, les déchets plastiques bouchent les canalisations, ce qui provoque des maladies. Consommés par le bétail, ils trouvent leur chemin jusque dans la chaîne alimentaire.»

A usage unique

L’essentiel de ces déchets sont des plastiques à usage unique, comme les bouteilles en plastique, les bouchons en plastique, les emballages alimentaires, les sacs plastique de supermarché, les couvercles en plastique, les pailles, les touilleurs et les récipients alimentaire à emporter, énumère le rapport.

Les chiffres donnent le tournis: on estime qu’environ 500 milliards de sacs en plastique sont consommés dans le monde chaque année, soit presque 10 millions par minute.

«S’ils étaient attachés ensemble, ils pourraient entourer la planète sept fois toutes les heures», avance le rapport.

Seulement 9% des neuf milliards de tonnes de plastique que le monde a jamais produites ont été recyclées. Une part à peine plus grande – 12% – a été incinérée. Le reste a fini dans les décharges, les océans, les canalisations, où il mettra des milliers d’années à se décomposer totalement.

Dans le sel de table commercial

En attendant, il contamine les sols et l’eau avec des particules de microplastiques dont certaines ont été retrouvées selon l’ONU jusque dans le sel de table commercial. Les études montrent, indique le rapport, que 90% de l’eau en bouteille et 83% de l’eau du robinet contiennent des particules de plastique.

L’ONU salue un début de prise de conscience face à l’ampleur du problème, en relevant que plus de 60 pays ont adopté des politiques visant à réduire cette pollution. Mais ce n’est pas suffisant, selon l’ONU qui plaide pour une meilleure gestion des déchets, des mesures d’incitation pour encourager les consommateurs à changer leurs habitudes de consommation ou encore davantage de recherches sur les matériaux alternatifs.

«Nous avons un besoin urgent de leadership et d’intervention de la part du gouvernement pour faire face à la marée montante des plastiques», indique le rapport. (afp/nxp)

Coup de gueule : Réchauffement climatique, on n’en sait rien et tout le monde s’en b…

“Réchauffement climatique, un coup de gueule qui mettra tout le monde d’accord sauf bien sûr, les résignés du déni”

Cette guéguerre qui fait rage entre les climatosceptiques et les alarmistes ne cesse d’alimenter les débats et pendant ce temps, le climat change, la biodiversité s’effondre et bien que tout le monde le sache, cela ne nous empêche pas de commander sur des plateformes électroniques, accentuant les traversées transcontinentales d’énormes paquebots tout en accélérant la destruction de l’écosystème sous marin, cela ne nous empêche pas d’acheter des pâtes à tartiner dont la production induit la déforestation du poumon de la terre et j’en passe et des meilleurs.

Je l’ai déjà dit et le redis ici :

“L’effondrement de l’écosystème et le changement climatique global de notre climat sont deux crises distinctes qui évoluent parallèlement et qui en se conjuguant, en convergeant vont mettre en place une crise systémique dont les conséquences ne sont pas encore mesurables mais ce qui est certain, c’est que leurs répercutions sur notre société seront plus que catastrophiques, elles seront dévastatrices.” (Voir l’article)

Retour sur un coup de gueule, celui de Nina Narre qui devrait mettre tout le monde d’accord.

(Vidéo en fin d’article)

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Climat : La météo dans tous ses états

Inondations en Espagne, en France, en Corse et à présent dans l’état du Texas aux États-Unis

INONDATIONS HISTORIQUES AU TEXAS !!

Des pluies diluviennes touchent actuellement l’État du Texas aux États-Unis provoquant de fortes inondations ! Le niveau du cours d’eau ci-dessous a augmenté de plus de 12 mètres !

Crédit vidéo : Rodrigo Contreras Lopez.

La tempête Harvey a provoqué des inondations d’une ampleur historique dans cette partie des États-Unis.

Corse :

En raison des fortes pluies qui ont touché la région bastiaises ce mardi matin, la circulation des trains est perturbé sur le réseau CFC.

En effet, les cumuls de précipitation ont été tellement important que l’eau a du mal à s’évacuer correctement. Les voies sont submergées du côté de Borgo et Casamozza.

G.S / FINALSCAPE