Science & Vie : Charles Robin dissèque l’accusation de “conspirationnisme”

Qu’est-ce que le « conspirationnisme » ? C’est un mode de pensée qui tend à expliquer les situations et événements négatifs par des complots. On connaît cette idée sous une autre expression : la « théorie du complot ».

De nombreuses « théories du complot » ont fleuri depuis l’arrivée d’Internet, touchant à des sujets aussi multiples que l’assassinat du président John Kennedy, l’attaque de Pearl Harbor, les attentats du 11 septembre 2001 ou encore la guerre d’Irak de 2003.

Bien souvent, l’accusation de conspirationnisme suffit à disqualifier le propos de celui qui en est accusé, voire seulement soupçonné. Néanmoins, un tel concept n’est-il pas lui-même problématique ? Que recouvre-t-il précisément, et en quoi favorise-t-il les abus ?

Dans cette vidéo, Charles Robin développe plusieurs arguments ayant pour but de montrer les limites, les paradoxes, voire les absurdités de ce concept.

Je partage en grande partie cette analyse à l’exception que contrairement à ce qui est sous-entendu dans la vidéo, le conspirationnisme n’est pas né avec Internet et les attentats du 11 septembre 2001 mais qu’il fait simplement partie de la nature humaine et que ce terme de conspirationnisme avant que la CIA et autres instances gouvernementales ou non, ne l’étiquette à celles et ceux qui remettent en question les versions officielles, on parlait alors d’hérésie.

Bon visionnage.

G.S

L’enfer sur terre commence par ce que nous faisons subir à ces être que nous disons aimer

L’être humain s’octroie dans sa magnificence et la toute puissance qu’il croit avoir sur le reste du monde le droit de qualifier tel ou tel acte lui semblant barbare, d’inhumain.

Alors vous qui mangez de sa viande tous les jours, vous qui donnez à boire à vos enfants de son lait, vous qui très directement êtes responsable de ces camps de concentration pour animaux de par la consommation que vous en faites, qu’aurez-vous à me dire après avoir visionné ces images ?

Petit préambule sur la vidéo :

Il est clair que les pratiques qui sont visibles dans la vidéo ne sont pas exercées dans tous les camps de concentration pour animaux et que les images proposées sont même extrêmes mais elles existent, d’où l’importance de les visionner.  Et si vous avez le courage de les visionner, c’est que vous avez un cœur, que ce cœur bat une fois sur deux, sur trois ou sur 4 peut-être pour ces pauvres bêtes qui n’ont rien demandé à personne et à qui l’on fait vivre l’enfer sur terre pour une nourriture qui ne nous est finalement même pas indispensable alors que sous d’autre latitudes, un enfant de moins de 10 ans meurt de faim toutes les 6 secondes.

Je ne suis pas antispéciste, je mange moi-même de la viande mais je pense que dans notre folie de consommateurs, les limites ont été amplement atteintes.

Avoir une petite pensée voir une petite prière pour remercier l’animal qui a été sacrifié et qui se se retrouve dans notre assiette serait déjà un premier pas allant vers le respect de la vie, cette  clairvoyance dont le système semble vouloir nous priver à tous prix.

Je vous invite donc à ouvrir votre cœur après avoir ouvert les yeux. Une mission essentielle à notre épanouissement et notre continuité sur cette planète.

Fin de préambule.

A toutes celles et ceux qui ne visionnent pas la vidéo et si votre lecture va jusqu’à ces lignes :

Merci pour cette lâcheté que nourrit votre déni et votre ignorance mais rassurez-vous, vous faites partie de la majorité des gens.

Ce que j’écris vous semblera certainement dur et péjoratif  mais les faits qui nous incriminent et qui s’accumulent chaque jour un peu plus ne font que me donner raison quand à notre implication et notre responsabilité dans ce qui détruit notre planète.

Que vogue la galère, nous verrons bien demain. C’est si facile !

Stéphane Guibert

Palestine l’histoire d’une Injustice (10 minutes pour connaître l’essentiel sur le Sionisme)

Pierre Stambul Co-président de l’UJFP ( Union Juive Française pour la Paix ), nous expliquent en 10 minutes la source de la guerre Palestine / Israël

UJFP : Union Juive Française pour la paix

 

Science & Vie : Quand l’océan devient phosphorescent en Tasmanie

Le phénomène, observé en plusieurs endroits de l’île, est parfaitement naturel. On se croirait presque dans le film “Avatar”

Un étrange phénomène attire les curieux en Tasmanie. Le long d’une plage, près de George Town, dans le nord de cette île du sud-est de l’Australie, l’océan est soudainement devenu phosphorescent. En pleine nuit, l’eau s’est illuminée d’une lumière bleue quasi surnaturelle.

La magie de la bioluminescence

Le phénomène est en réalité parfaitement naturel. Il est le résultat de la bioluminescence : l’émission de lumière par des êtres vivants, comme le décrit Arte. Dans les eaux de Tasmanie, ce halo lumineux bleuté est produit par un petit organisme vivant unicellulaire appelé Noctiluca scintillans. Ce minuscule prédateur marin, qui se nourrit de plancton, génère de la lumière afin d’attirer ses proies.

Produire de la lumière permet à de nombreuses espères marines de survivre. Si la bioluminescence sert d’appât à certaines, elle fait office de camouflage pour d’autres.

 

Multinationales : Le pouvoir hors-les-lois.

Multinationales : Le pouvoir hors-les-lois.

Ce qui se passe depuis des décennies au nez et à la barbe des peuples n’est rien d’autre qu’un transfert du pouvoir entre les mains des banques et des multinationales !

Alain Deneault, philosophe québécois, auteur de “La Médiocratie” et “Le totalitarisme pervers” nous explique le fonctionnement des multinationales qui lancent avec la complicité de nos élites une nouvelle offensive contre la démocratie avec la merveilleuse loi “secret des affaires“.

G.S

Crédit vidéo : DataGueule

Environnement : Quand la nature se fait la malle

En France les oiseaux disparaissent à vitesse grand V. Depuis une trentaine d’années, on a perdu un tiers des oiseaux des champs de nos campagnes.

On retrouve également ce phénomène dans les milieux forestiers, dans les milieux bâtis, mais il est beaucoup plus marqué en milieu agricole.

Chaque année, les populations d’alouettes diminuent de près de 2% et 30% des hirondelles ont disparu en 30 ans. Ce phénomène ne se limite pas à la France : Depuis les années 1980 l’Europe a perdu 421 millions de ses oiseaux.

On arrive à relier ce déclin d’oiseaux des campagnes avec l’intensification de l’agriculture qui se traduit par plein de phénomènes différents. Depuis plusieurs décennies, c’est l’augmentation de la taille des parcelles, la disparition des prairies permanentes, l’utilisation de pesticides…

Faisant partie du régime alimentaire de plusieurs oiseaux, le déclin des insectes accélère ce processus. Premières cibles des pesticides, en Allemagne, les insectes volants ont perdu 75% de leur biomasse depuis les années 1990. Aujourd’hui, 40% des espèces d’oiseaux sont menacées d’extinction à l’échelle mondiale.

En 50 ans, nous avons perdu entre 30 et 50% de la matière organique de nos sols.

On dit souvent que c’est à la fin de la seconde guerre mondiale qu’il a fallu nourrir la population avec peu de bras et qu’il a fallu mettre en œuvre de gros moyens pour y parvenir d’où l’arrivée de puissants tracteurs etc… Ce sont des idées reçues car le dernier ticket de rationnement a été imprimé en 1948 alors que le boum de l’industrialisation de l’agriculture a débuté dans les années 1960 et c’est à partir de ce moment qu’une relance dynamique de l’économie est mise en œuvre.

A terme le problème c’est concrétisé dans la manière de procéder.

Pour faire passer des machines dans les champs il faut enlever les haies et de cause à effet, les insectes qui allaient sur les haies se sont rabattus dans les cultures sur lesquelles des cocktails d’insecticides sont pulvérises pour les en protéger. La vie étant ainsi détruite, il a fallu fertiliser artificiellement.

Nous nous trouvons confrontés à une fuite en avant qui perdure depuis plus d’un demi siècle et qui se soldera par la sixième extinction massive de la planète, à savoir, la nôtre. Reste à savoir ce qu’il nous reste en temps pour rattraper les erreurs cumulées depuis 50 ans et si le temps qui nous est imparti est suffisant.

Sources :

>>>Brut Nature<<<
>>>Claude et Lydia Bourguignon<<<

 

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

France : Un retour progressif vers le moyen Âge des gueux

Au cas où vous ne le sauriez pas, l’OCDE met en place des réglementations à l’échelle internationale pour disent-ils, une meilleure qualité de vie.

Voyons cela avec quelques recommandations de ces bienfaiteurs de l’humanité, recommandations visant la France et soutenues par Bruxelles.

L’OCDE a donné le mode d’emploi pour réformer en évitant les heurts, les blocages et les grèves.

  • Si l’on diminue les dépenses au développement il faut veiller à ne pas diminuer la quantité des services quitte à ce que la qualité baisse.
  • On peu réduire les crédits de fonctionnement  aux écoles et aux universités mais il serait dangereux de restreindre le nombre d’élèves ou d’étudiants. Les familles réagiront violemment à un refus de l’inscription de leur(s) enfant(s) mais non à une baisse graduelle de la qualité de l’enseignement.
  • L’apprentissage à vie ne serait se fonder sur la présence permanente d’enseignants mais doit être assurée par des prestataires de services éducatifs. Les enseignants qui subsisteront s’occuperont de la population non rentable.
  • Le maître mot de la nouvelle adéquation école entreprise est le mot flexibilité. Il est urgent de développer la formation sur le tas, pour fournir des postes de travail qui connaissent la plus grande augmentation en volume: Des emplois de vendeurs, de gardiennage, d’assistants sanitaires, d’agents d’entretien, d’hôtesses d’accueil, de conducteurs de camions, de remplisseurs de distributeurs à boissons ou d’aliments.

La commission européenne conclut : 

Pour environ 25% de la population scolaire, l’enseignement apporte une formation trop faible mais bien trop importante pour 40 à 50% de ceux qui en bénéficient.

Tout est dit, passez votre chemin il n’y a plus rien à voir.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Culture Générale : Qui connait l’air de l’hymne National de la Russie ?

Qui ne connait pas le jour de la fête nationale des États-Unis et qui ne connait pas l’air de l’hymne national de ce pays en Europe ? Parallèlement, qui connait le jour de la fête Nationale de Russie et qui connait l’air de l’hymne National de ce pays en Europe ?

C’est dans l’inconscient collectif et personne ou presque ne se pose la question.

Je n’ai rien contre les États-Unis, c’est même un pays dans lequel je voulais vivre étant plus jeune mais si nous comparons ces deux grandes puissances que sont la Russie et les États-Unis :

Les États-Unis d’Amérique furent fondés le 4 juillet 1776 et c’est en 1920 que fut établie la carte que nous connaissons aujourd’hui. Partout en Europe est célébrée la fête Nationale Américaine et cela démontre l’impact de ce pays sur le vieux continent.

La Russie a une histoire séculaire, une culture millénaire et pourtant peu de gens en connaissent ni la date de la fête nationale, le 12 juin et encore moins l’air de l’hymne National.

Je ne vais pas développer car ce n’est pas le but de ce billet, je voulais juste attirer votre attention sur le sujet car si il est si aisé pour le système de diaboliser la Russie, c’est tout d’abord à cause d’un manque évident de culture générale mais aussi et surtout à cause d’un matraquage cérébrale systématique des médias dominants.

Pour clore le sujet des élections voici l’hymne National Russe chanté par le Président Vladimir Poutine sous-titré en Français.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

L’histoire en quête de vérité : Massacre d’Oradour-sur-Glane, et si tout cela n’était pas imputable aux Allemands ?

Retour sur les faits :

Le 10 juin 1944, le village de’Oradour-sur-Glane qui se trouve à 20 kilomètres au nord-ouest de Limoges vivait une des plus sombres heures de l’histoire.

Ce sont 642 personnes, hommes, femmes et enfants furent massacrés par un détachement du 1er bataillon du 4ème régiment de Panzergrenadier Der Führer appartenant à la Panzerdivision Das Reich de la Waffen-SS. Il s’agit du plus grand massacre de civils commis en France par les armées allemandes, assez semblable à ceux de Marzabotto, ou de Distomo (ce dernier perpétré lui aussi le ), qui transposent sur le front de l’Ouest des pratiques courantes sur le front de l’Est.

C’est ce que retient l’histoire qui s’inspire de la version officielle et pourtant :

Je vous propose un document que m’a transmis un de mes contacts et qui a fait l’objet de toute mon attention car à l’heure où de nombreuses théories dites complotistes s’avèrent être vraies, ce document qui me semble primordial ne serais-ce que dans un but de comparaison ou d’analyse révèle une toute autre réalité que celle que l’histoire, peut-être manipulée, semble vouloir nous faire croire.

Un document qui remet en question la version officielle en s’appuyant sur des analyses scientifiques, des témoignages probants et qui crédibilise une probable mise en scène.

Le massacre d’Oradour-sur-Glane, et si cela n’avait été qu’une vaste fumisterie de l’histoire ?

Chercheurs de vérité, régalez-vous.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora


>>>Voir aussi<<<

 

Dette : L’insupportable pouvoir des banques et leur dictature

L’insupportable pouvoir des banques par la dette.

Comment cela marche-t-il ?

Vous demandez un crédit de 20’000 Euros à votre banque  pour l’achat d’une voiture et votre banquier vous l’accorde ; comment cela fonctionne-t-il ?

Ne croyez pas que votre banquier va gentiment mettre 20’000.- Euros en liquide sur votre compte non ! C’est par la magie d’un jeu d’écriture informatique qu’il va créditer votre compte sans pour autant sortir un sou de sa poche et c’est vous qui en remboursant laborieusement votre emprunt chaque mois allez créer l’argent en question sans oublier les intérêts faramineux que la banque ramasse au passage. Je vous parle ici de banques privées alors que normalement, la prérogative de battre monnaie appartient au peuple et à la nation et c’est d’ailleurs ce qui fait sa souveraineté.

Ce qui est en train de se passer sous notre nez et notre barbe n’est rien d’autre qu’un transfert de pouvoir entre les mains des banques et des multinationales !

Ce que font les banques privées je dis bien et le répète, les Banques Privées en  créant de l’argent et en s’enrichissant  sur votre dette n’est rien d’autre que du vol et du racket ! 

Je vous mets au défi d’essayer de faire la même chose  et vous verrez ou vous finirez…!

Le système ne peut pas perdurer ainsi éternellement et il faut s’attendre à l’éclatement d’une bulle qui selon certains économistes et ils sont de plus en plus nombreux à être de cet avis sera dévastatrice, encore bien plus que la crise des subprimes en 2008.

Je vous rappelle que Bruxelles discute très sérieusement d’un gel préventif des comptes afin d’éviter les Bank Run et qu’en cas de faillite, une banque peut désormais se saisir de vos avoirs et ce, dans un cadre tout ce qu’il y a de plus légal. De plus, la garantie que les comptes en banques d’un montant inférieur à 100’000.- Euros soit hors de danger est utopiste pour la simple et bonne raison que le fond de garantie prévu à cet effet par l’U.E n’excède pas les 65 milliards d’Euros pour toute l’Europe alors que rien qu’en France, l’épargne atteint déjà 100 milliards d’Euros.

N’oublions pas non plus cette directive européenne passée en catimini qui prévoit la fin du cash à partir de 2018 !

Il faut vraiment que nous prenions conscience que si nous ne faisons rien aujourd’hui pour résister à cette dictature qui se met en place, nous serons passible de double trahison :

La première, d’avoir trahi les générations passées en restant passifs et ainsi ruinant à néant les efforts parfois aux prix de vies qui ont permis d’obtenir les acquis sociaux qui partent aujourd’hui en poussière.

La seconde, d’avoir trahi les générations futures qui de par notre passivité les auront réduites en esclavage.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora