Culture & Cinéma : La regrettée Anémone prédisait la fin du monde d’ici 2030

Mise à jour : jeudi 02 mai 2019 – 13:50 –

Anémone : “J’aimerais pas être jeune aujourd’hui”

Inoubliable et regrettée Anémone qui lors d’une interview accordée au média “Le Parisien” en décembre 2017 annonçait sa retraite. Elle parlait dans la foulée de son raz-le-bol face à ce monde qui part en pleine déconfiture et qui devrait selon elle, se terminer d’ici 2030. Elle pointe l’accent sur le fait que d’être jeune aujourd’hui n’a rien d’enviable.

Un hommage au septième art avec cette interview et ce cri du cœur à demi voilé.

Stéphane Guibert / Finalscape

Anémone nous expliquait avec une très grande lucidité, en 2012, l’utilisation de la dette comme « moyen de culpabiliser la population ».

Eurosong : Rappel, plagiat et coup de chapeau à la Suisse

Rappel :

Le géant américain de la musique, Universal Music, accuse la candidate israélienne Netta Barzilaï d’avoir plagié le titre “Seven Nation” du groupe White Stripes pour sa chanson “Toy” avec laquelle elle a remporté le dernier concours de l’Eurovision, révèle mardi le site israélien d’information Walla.

Selon Walla, le major du disque a adressé il y a deux semaines aux producteurs de Netta un courrier juridique préalable au lancement d’un procès. Les producteurs, prenant très au sérieux la menace, ont dépêché une équipe juridique à Los Angeles pour tenter de trouver un accord.

En cas de plagiat avéré, les conséquences pourraient être “catastrophiques” pour Israël. Le règlement du concours de l’Eurovision stipule expressément que la chanson inscrite est “une œuvre originale (composition/texte) et qu’il ne s’agit en aucune façon d’un plagiat”. Israël risque de se voir retirer sa victoire et l’organisation du prochain concours.

Des semaines avant le début de l’Eurovision, des internautes avaient déjà fait le rapprochement entre les deux titres.

Crédit Vidéo : Radio Télévision Suisse

C’était en 2014, la Suisse jouait son Va-tout à l’Eurosong avec ce groupe un tantinet déjanté Sebalter dont le titre “Hunter of stars” (Chasseur d’étoiles) mettait en jeu les couleurs de la Suisse.

La saison 2014 fut finalement remportée par l’Autriche, avec Conchita Wurst avec qui chantait “Rise like a phoenix”

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Version instrumentale, thème utilisé sur Finalscape dans l’intro vidéo : Environnement.

La vidéo du jour : Capitaine Marleau alias Corinne Masiero “Hmmm… Ca pue l’Isf ici !”

Mise à jour : dimanche 21 avril 2019 – 17:15 –

Petit préambule :

Corine Masiero n’est vraiment pas fan de Macron : “Si Macron c’est un pote à toi, tu peux t’en aller. Salut !”

Source de l’image

Capitaine Marleau : le best-of !  On a compilé les meilleures répliques de l’épisode tourné sur la Côte d’Opale.

Corine Masiero, comédienne hors norme, femme engagée et particulièrement appréciée sur Finalscape nous offre un petit clin d’œil avec une compilation des meilleures répliques de l’épisode tourné sur la Côte de’Opale.

Une petite piqûre de rappels :

“Dans le cul de l’oligarchie”

C’est avec un franc-parler un peu rêche que Corinne Masiero qui incarne le capitaine Marleau sur le petit écran s’exprime en faveur de François Ruffin lors d’un meeting.

Des phrases choc comme : “Qui c’est les plus forts ? C’est nous ! Qui c’est les bâtards ? C’est eux !

Ou encore : “Dans le cul de l’oligarchie !

Puis elle fait référence au roman de George Orwell “1984” en citant cette phrase : “Nous allons vous presser jusqu’à ce que vous soyez vides et puis, nous vous remplirons de nous-même”.

C’est un discours  de 11 minutes qui dénonce un système corrompu et hypocrite, se servant de la peur des citoyens pour les manipuler afin de faire passer des réformes et des lois liberticides.

Un vrai régal !

Le franc-parler d’une citoyenne comme les autres : Corinne Masiero, petite fille d’immigrés.

Lire la suite

Pyrénées: Il pleut (et il neige) du plastique dans les montagnes de l’Ariège révèlent des scientifiques

Celles et ceux qui me suivent se diront que depuis quelques temps je fais une fixation sur les plastiques et les microparticules qui leurs sont associées, mais les mauvaises nouvelles se succèdent.

Ne voila-t-il pas que dernièrement, dans les Pyrénées, il pleut et il neige du plastique. Je mettrai en fin d’article le lien qui dévoile l’affaire.

Je m’insurge !

D’un côté, c’est touches pas à mon gosse et de l’autre on lui assure l’enfer terrestre en le gavant de plastique et de tous les artifices qui vont avec.

Je ne sais pas moi mais jusqu’où iront l’ignorance, l’hypocrisie et le déni ?

Finalement, je me dis que nous méritons ce qui nous attend et le pire est tout proche.

Voilà pour la morale mais je garde espoir :

Je suis avec trois amis sur un projet de production de plastiques à usage unique fabriqués à partir du chanvre.

Nous allons commencer par produire des sachets et sacs sous trois références, des gobelets, des couverts et des assiettes. Nous espérons en cas de succès, poursuivre avec des jetables classiques tels que bouteilles, rasoirs, stylos, briquets et autocollants publicitaires. Nous espérons fédérer des volontaires ainsi que d’éventuels sponsors.

Notre démarche ne va pas dans le sens de sauver le monde, nous ne sommes pas des messies ; car si nous volons survivre, cela incombe à chacun d’entre nous d’apporter sa pierre à l’édifice mais en cas de succès de l’entreprise, ça sera toujours un plus en faveur de notre si belle planète et des générations futures.

Il faut savoir que le plastique issu du chanvre est biodégradable en 90 jours contrairement à celui issu de l’industrie pétrolière qui lui se dégrade sur plusieurs siècles d’ou le problème que nous connaissons aujourd’hui et qui va en s’accélérant à vitesse exponentielle.

Pourquoi les industriels, ceux qui ont les moyens ne mettent-ils pas tout en œuvre pour rectifier le tir en produisant des plastiques à usage unique biodégradables à très court terme et pourquoi les consommateurs continuent-ils à les suivre les yeux fermés ?

Une bouteille en verre est réutilisable contrairement à la bouteille en pet que l’on jette après consommation. Un cabas en chanvre ne s’use pas et se bonifie au cours de sa longue vie,  il en va de même pour tous les vêtements qui deviennent de plus en plus doux au fil des lavages et qui ne laissent pas de microfibres toxiques dans les eaux usées.

Mais qu’est-ce qui pousse donc l’humanité vers ce dogme mortifère du consumérisme autodestructeur ?

POLLUTION :

Des chercheurs ont retrouvé une quantité «non négligeable» de microplastiques dans un coin des Pyrénées ariégeoises censé être épargné par ce type de pollution. >>>

Voir aussi :

Les bienfaits du chanvre et les raisons de sa diabolisation >>>

Mike Oldfield : “Earth Moving”

Une chanson pour Gaïa que j’ai sous-titré en français.

Merci à Mike Oldfield pour son aimable autorisation.

Many tanks to Mike Oldfield for his kindly permission.

Stéphane Guibert / Finalscape

Brexit ou non, les artistes eux, ne connaissent pas les frontières. Mike Oldfield

L’ombre de la lune, l’étoile du nord, l’exorciste etc …des thèmes mondialement connus qui se fichent des frontières et de la politique. Un vibrant hommage à ce compositeur britannique, Mike Oldfield dont la musique étincelle comme une note magique nous libérant de la sinistrose ambiante.

G.S / FINALSCAPE

Michael Gordon Oldfield, dit Mike Oldfield, est un musicien multi-instrumentiste et compositeur britannique, né le  à Reading, en Angleterre.

SourceWikipédia

Comme je le fais régulièrement pour les artistes que j’apprécie tout particulièrement, Mike Oldfield n’échappe pas à la règle.

Mike Oldfield :

Voici pour toutes celles et ceux qui comme moi apprécient la musique de cet artiste, une petite compilation de ses plus grands morceaux et pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, voici l’occasion de faire la découverte d’un très talentueux compositeur.

Dans les extraits que je vous propose dans cette vidéo, les titres suivants sont joués :

  • Platinum final “North Star” Label Virgin sorti en 1979 (J’ai retouché la bande son de cette vidéo pour une écoute plus confortable).
  • Platinum “Charleston” Label Virgin sorti en 1979.
  • QE2 “Wonderfull Land” Label Virgin sorti en 1980
  • QE2 “Arrival” Label Virgin sorti en 1980
  • Tubukar Bells “Bande originale du film The Exorcist” Label Virgin sorti en 1973
  • Crise “Moonlight Shadow” Label Virgin sorti en 1983
  • Islands “North Point” Label Virgin sorti en 1987
  • Crise “Foreign affair” Label Virgin sorti en 1983
  • Five Miles Out “Five Miles Out” Label Virgin sorti en 1982
  • QE2 “Wonderfull Land” Le clip Label Virgin sorti en 1980

Lire la suite

Culture & Cinéma : Alain Morisod, cet artiste Suisse aux cent coups de cœur

Irréductible mélomane, interprète et compositeur Suisse chevroné qui a fait ses preuves sur la scène internationale, Alain Morisod est incontestablement un élément phare de la variété Helvétique.

Il nous mène de balade en balade aux 4 coins du monde en nous faisant rêver.  Il est suivi sur les ondes de la “RTS” dans son incontournable  émission “Coups de cœur“.

“Concerto pour un été” fut  sa rampe de lancement, son exutoire . Un petit clin deuil à ce succès des années passées qui grâce à cet artiste talentueux, fit entrer la Suisse dans la cour des Grands.

Merci Alain.

Stéphane Guibert / Finalscape

Culture & Cinéma : Quand les zombies sont de la partie

Mise à jour : Samedi 6 avril 2019 – 01:30 –

Âme vagabonde ce soir, j’ai envie de vous faire partager un moment de cinéma qui à l’époque, je veux parler des années 80 ou le cinéma gore était considéré comme le top de l’art cinématographique et qui  d’ailleurs est à l’origine des séries TV que nous connaissons aujourd’hui telle que : “The walking dead” (Les morts qui marchent), voici la source et l’origine de cette mode qui perdure dans le grand public avec cet hommage rendu au regretté  metteur en scène et réalisateur italien : Lucio Fulci.

Petit récapitulatif :

Lucio Fulci, né le  à Rome et mort le  dans la même ville, est un réalisateur, scénariste et acteur italien.

Réalisateur de nombreux longs-métrages, il restera dans les anales du cinéma international comme l’un des pionniers du film fantastique.

(Source : Wikipédia)

Petite anecdote :

Lors de la sortie du film “Frayeurs” en 1980 à Genève, la projection était programmée dans un cinéma de quartier à minuit. Nous étions à la mi octobre et cette projection à laquelle je me rendis fut mon premier film du genre.

Pour l’époque les images étaient impressionnantes, une tête se faisant transpercer de part en part avec une perceuse, une femme vomissant ses boyaux, des têtes éclatées par un prêtre suicidé, des cerveaux écrasés, des zombies mangeurs de chair humaine etc…

A la fin du spectacle, il n’y avait plus de transports en commun et c’est donc à pieds que je devais rentrer chez moi. Sur le chemin du retour, je devais emprunter un sentier qui bordait une falaise peut rassurante et qui passait à proximité d’un cimetière lugubre. Il y avait beaucoup de brouillard et de ma vie je n’eus jamais aussi peur.

Dario Argento, réalisateur Italien de plusieurs longs-métrages du même style cartonnait lui aussi dans ce genre de films à cette époque.

Le titre sonore présenté dans cette vidéo est le thème final du film : “La longue nuit de l’exorcisme” interprété par Ornella Vanoni  et dont la musique a été composée par Riz Ortolani .

Et pour les amateurs d’hémoglobine  issus des années 80, le tapis rouge vous est déroulé avec plus de 20 minutes de “Frayeurs” un des films cultes de Lucio Fulci.

“L’âme qui aspire à l’éternité doit se soustraire au joug de la mort, toi qui passes au seuil des ténèbres, viens!”

Âmes sensibles s’abstenir !

Stéphane Guibert / Finalscape

 

Culture & Cinéma : L’inoubliable couple Claude Gensac et Louis de Funès

Source de l’image : Capture d’écran.

Petit cadeau sympathique qui va nous réconcilier avec ce retour soudain de l’hiver du moins je l’espère. Je vous propose l’interview de Claude Gensac  qui incarnait le rôle de la femme de Louis de Funès lors du tournage du film “JO” sorti dans les salles de cinéma le 1er. septembre 1971.

En bonus, quelques extraits du film qui je n’en doute pas vous feront rire aux éclats en vous incitant éventuellement à voir ou revoir cet excellent moment du septième art.

Merci au groupe FB : “Louis de Funès le génie” pour le partage de l’interview.

Stéphane Guibert / Finalscape

Culture & Cinéma Suisse : La légende d’Avalon

L’île d’Avalon ou d’Avallon est, dans la littérature arthurienne, le lieu où est emmené le roi Arthur après sa dernière bataille à Camlann.

C’est aussi, selon certaines légendes, l’endroit où fut forgée l’épée d’Arthur, Excalibur. C’est enfin l’île où vivait supposément la fée Morgane. (Source : Wikipédia)

La magie n’est pas loin ; Il suffit d’un peu de brume, d’un soupçon des souvenirs liés à l’innocence de son enfance, d’un zeste d’âme pure et le tour est joué.

Voici la formule :

“Évadons-nous et laissons-nous transporter dans les rêves et dans l’infini de la création, laissons-nous guider au pays de la magie, celle des druides et des sorcières qui à l’unisson autour d’un feu de joie, transcendent l’amour et la vie. Laissons-nous transporter dans les vallées où ruissellent en éclats l’or et l’argent, laissons la pluie d’étoiles étinceler et nous illuminer, laissons la musique enivrante et ensorcelante issue de notre cœur pur d’enfant nous immerger de ces mondes dont l’harmonie, la paix et l’amour sont l’essence-même”.

Récitée dans la règle de l’art des magiciens, cette formule vous permettra de voler au delà des horizons.

Stéphane Guibert / Finalscape

 

Thierry Fervant est un musicien Suisse qui démarra sa carrière en 1964 après avoir suivi ses classes de piano, de solfège supérieur, d’harmonie et de contrepoint à Genève. Il fut également attaché de presse pour la maison de disques Barclay.

Carrière très riche, Thierry Fervant commence tout d’abord à réalisé des musiques pour la publicité dans le cinéma, à la télévision et pour des films institutionnels, la plupart pour la Suisse.

Il compose plus de 400 chansons enregistrées sur disques par divers artistes suisses et étrangers, et plus d’une centaine de musiques de commandes pour des séries télévisées et des films longs-métrages au niveau international. Il crée et préside, de 1979 à 2012, une société genevoise de post-production son et image pour la télévision et le cinéma : Le studio Maunoir et Maunoir Images.

En 1975, Thierry Fervant entre au Conseil d’Administration de la Société suisse pour les droits des auteurs d’œuvres musicales (SUISA), dont il obtient la Vice-présidence de 1991 à 2007. Membre du Conseil FCMA (Fondation Chansons et Musiques Actuelles) de 2004 à 2011, il est également élu Président de la Fondation SUISA pour la Musique pour l’année 2005.

Informations tirées de Wikipédia

Vivant aujourd’hui en Corse, je vous propose un petit medley de Thierry Fervant, medley qui à mon goût regroupe ses plus belles compositions. Parmi les titres proposés on retrouve la chanson “Blue Planet Earth” sous-titrée en français donnant la parole à un Extra terrestre qui nous fait un résumé peut glorifiant pour l’humain après un bref passage sur terre et en fin de vidéo, la bande originale d’une série télévisée des années 70  nous rappelant irrésistiblement le célébrissime “El Condor Passa”

Thierry Fervant nous propose une initiation musicale en partant  d’une légende pour nous rendre dans la réalité et sautant dans le futur.

Les titres proposés dans cette vidéo :

  • Thierry Fervant : Blue Planet 1984
  • Thierry Fervant : Legend of Avalon 1988
  • Thierry Fervant : Univers “Univers” 1980
  • Thierry fervant : Univers “Garden of fables” 1980
  • Thierry fervant : Univers “In fine” 1980
  • Thierry fervant : Univers “Night ring” 1980
  • Thierry Fervant : Univers “Animals dance” 1980
  • Thierry Fervant : Seasons of life “Initiation” 1981
  • Thierry Fervant : Legend of Avalon “The lady of the lake” 1988
  • Thierry fervant : Luz Violenta “Lumière violente” Série TV 1970

Stéphane Guibert pour Thierry Fervant et Finalscape

Culture & Cinéma : Un Moonlight shadow Unplugged Mix

Source de l’image

Qui n’a jamais entendu ou fredonné ce titre mythique des années 80 et que nous devons à ce compositeur incontournable Mike Oldfield : “Moonlight shadow” ?

Petit cadeau :

En hommage à ce compositeur “made in Great Britain” , voici un “Moonlight shadow” inédit pour la plupart d’entre vous dans sa version (unplugged mix) ou mixe déconnectée, c’est à dire, sans percussion.

Stéphane Guibert / Finalscape

Mike Oldfield : “Moonlight shadow” (Extended version)

Mike Oldfield : “Moonlight shadow” (Clip officiel)