Hong Kong la rébellion s’organise et frappe dans le tas !

Les Gilets jaunes de France font pâle figure en comparaison de ce qui se passe à Hong Kong !

Les dissidents déterminés à en découdre avec le système mis en place n’hésitent pas à foncer tête baissée quitte à tout perdre !

Violences policières et mépris total des droits de l’homme de la part des dirigeants, c’est une population prise en otage entre un capitalisme outrancier et une dictature qui ne se cache même plus. Les manifestants qui n’ont plus rien à perdre se mobilisent et foncent tête baissée dans le tas !

Serions-nous à la veille d’un nouveau Tian’anmen ou alors, avec tous les mouvements de protestations qui s’organisent un peu partout dans le monde et grâce à l’Internet, assisterions-nous à l’aube d’une insurrection des peuples à l’échelle planétaire ?

L’histoire est en marche …

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Crédit vidéo : Brut >>>

Hong Kong : Violences policières contre des manifestants pacifistes

CARNAGE À HONG-KONG

Ce dimanche, la police semble avoir pour consigne de frapper le plus possible et le plus fort possible, tirant même des bombes  lacrymogènes  dans le métro à bout portant. Le bilan pourrait être l’un des plus lourds depuis le début de la mobilisation.

Attention à la dureté des images.

Mise en ligne G.S / FINALSCAPE

Environnement : Le déni dans toute sa splendeur

Facebook : voici un post sur lequel je suis tombé  : “En Chine il n’y a pas d’abeille pourtant ils sont bien là donc, la théorie soit disant d’Einstein ne tient pas …”

Je n’ai pas pu m’empêcher d’y répondre.

Préambule :

Einstein aurait dit : “Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre »

Voici ma réponse à ce post et le dialogue qui en suivit :

(Mesages copiés-collés)

  • G.S : “Dans certaines régions de Chine comme c’est le cas dans la province du Sichuan, les abeilles ont totalement disparu depuis bien longtemps. Au début des années 80 l’utilisation des pesticides non contrôlée a anéanti toutes les abeilles de la région tuant de cause à effet toutes les plantes à pollen qui subvenaient aux besoins de la population.La production fruitière c’est alors effondrée laissant les fermiers assister impuissants à la destruction de leur gagne-pain.Pékin, la capitale demeurant impuissante face à ce problème a ordonné à la population de polliniser à la main et, sans autre alternative, les fermiers n’ont pas eu d’autre choix de se résigner.D’aucuns me diront que si les abeilles devaient disparaître de la surface du globe, nous n’aurions qu’à imiter les Chinois et que cela créerait même des emplois (je les vois venir).  Je répondrai alors à ces derniers : à combien ils estiment le prix d’un kilo de pommes dont les fleurs ont été pollinisées par l’homme ?”
  • Internaute : “Non ma question est où on t il trouvé du pollen ? Et l abeille n est pas la seule pollinisatrice l’abeille est un maillon de la chaîne importante comme les autres.”
  • G.S : ” Il y a fort à parier qu’en Chine, dans les provinces où les abeilles ont disparu, les papillons et autres pollinisateurs aient subi le même sort; quand à votre question : “où trouvent-ils le pollen ?”, je vous invite à visionner la dernière vidéo qui illustre l’article dont vous trouverez le lien dans mon premier commentaire. (Vidéo ci-dessous) Ce qui me désole dans ce que vous dites (ce n’est pas un reproche mais un constat), c’est que cela est à l’image du déni global de tous ces gens qui refusent de voir la vérité en face.
  • Internaute : “je parle de la vidéo ou il est dit qu on fabrique du miel en Chine(pas seulement une région mais toute la Chine) alors qu il n y a pas d abeille.. Et je parle d une citation de Einstein relayé sur les réseaux qui dit que si l abeille venait à disparaître il ne resterait que 4 ans à vivre à l humanité… Je ferme pas mes yeux mais j essaie de comprendre c est une très grosse différence.. La vérité ce n est peut être pas vous qui l’avez.”

Vidéo

Lire la suite

Mondialisation : Scandale autour du miel importé de chine

Source de l’image

En France, un miel sur trois est frauduleux !

Du faux miel importé de Chine en Argentine, certifié authentique et expédié en France.

Dans le milieu, la pratique est connue de tous. Et on sait très bien que ce « faux » miel, ou miel adultéré, vient principalement de Chine. « À première vue, seul un maximum de 15 % du miel chinois correspond à notre définition du miel, estime Étienne Bruneau, responsable de la commission qualité au sein d’Apimondia, la fédération des syndicats d’apiculteurs dans le monde. On sait que les miels à moins de 1,30 euro, 1,50 euro le kilo, ne passeront pas aux analyses. Si on veut des miels qui “passent” les tests les plus récents, il faut le payer au moins 2,35 euros le kilo. Et là on peut avoir du vrai miel, produit en Europe. »

Dans certaines régions de Chine comme c’est le cas dans la province du Sichuan, les abeilles ont totalement disparu depuis bien longtemps. Au début des années 80 l’utilisation des pesticides non contrôlée a anéanti toutes les abeilles de la région tuant de cause à effet toutes les plantes à pollen qui subvenaient aux besoins de la population.

La production fruitière c’est alors effondrée laissant les fermiers assister impuissants à la destruction de leur gagne-pain.

Pékin, la capitale demeurant impuissante face à ce problème a ordonné à la population de polliniser à la main et, sans autre alternative, les fermiers n’ont pas eu d’autre choix de se résigner.

D’aucuns me diront que si les abeilles devaient disparaitre de la surface du globe, nous n’aurions qu’à imiter les Chinois et que cela créerait même des emplois (je les vois venir) je répondrai alors à ces derniers à combien ils estiment le prix d’un kilo de pommes dont les fleurs ont été pollinisées par l’homme ?

La vidéo est édifiante !

Stéphane Guibert /Finalscape

Mondialisation et Alimentation : Un jambon qui serait “Made in China” et qui poussera le plus tenace des carnivores à se convertir au végétarisme

Très réputé en matière de contrefaçons en tous genres voir même leader mondial, ce pays, la Chine, ne cesse de nous ébahir dans le mauvais sens du terme surtout dans l’alimentaire avec des articles et des vidéos publiés sur la toile, dénonçant l’irrespect en matière de sécurité.

Des crustacés gonflés à la gélatine industrielle aux riz en plastique, des poulets gonflés à l’eau aux petits pois colorés aux additifs, voici qu’une vidéo récemment postée sur les réseaux sociaux nous décortique un jambon peu ragoutant.

Lire la suite

Géopolitique : États-Unis, Russie, Chine, Moyen-Orient, Gilets jaunes et guerres civiles : au bord d’un conflit globalisé ?

Analyse très pertinente de ce qui se passe dans le monde et que je vous invite à écouter ne serais-ce que pour avoir une vision dissidente (ouvrir les yeux) sur une autre réalité que celle que les médias de masse s’acharnent à nous imposer.

La Syrie reste le front le plus dangereux, c’est dans ce pays que les grands empires Russe et Américain se sont affrontés le plus violemment. Il y a quelques semaines, le président américain D. Trump a été forcé de retirer ses troupes de Syrie car son aviation ne pouvait plus attaquer l’armée syrienne protégée par le système de protection aérienne Russe. Jusqu’à maintenant, la stratégie américaine étais simple : maintenir le chaos en Syrie en empêchant l’armé syrienne de libérer les villes qui étaient aux mains de Daesh ; mais grâce à la présence des S-400 russes, les américains et les israéliens ne peuvent plus bombarder les positions syriennes.

Trump a du effectuer ce que l’on appelle : un repli stratégique, il a envoyé ses troupes ailleurs, comme en Irak par exemple en attendant l’occasion de pouvoir frapper à nouveau mais les américains sont désemparés, ils ne savent plus quoi faire pour intervenir en Syrie ; alors ils ressortent la vieille “fake news” de l’attaque chimique mais plus personne n’y croit. Le président syrien est soutenu par son peuple et est en train de gagner la guerre. Pourquoi commettrait-il des massacres contre son propre peuple ?

Les États-Unis font également face à la Chine, en mer de Chine méridionale. La Chine prétend que les îles et archipelles de cette mer lui appartiennent. L’armée américaine y a envoyé récemment un navire de guerre afin de provoquer la Chine et ce n’est pas la première fois. Il se peut très bien qu’un jour ou l’autre, ses confrontations se terminent très mal. Il pourrait y avoir un accrochage et donc un début de guerre entre ces deux pays. À ce sujet, le président chinois a déclaré à son armée de se tenir prête à la guerre…

Le reste dans la vidéo

Stéphane Guibert / Finalscape

Culture & Cinéma : Les décors du film Avatar nous viennent tout droit de Chine

Notre planète recèle des trésors et des paysages dignes des plus beaux contes de fées. Le réalisateur James Cameron l’a bien compris et s’en est inspiré pour son film “Avatar

Pas besoin de quitter notre galaxie pour être propulsé dans des décors fantasmagoriques puisque c’est en Chine que ce réalisateur de génie est allé s’inspirer pour créer une partie des décors de ce succès incontournable du cinéma Hollywoodien qu’est “Avatar”

Le blogueur EUGENE KASPERSKY s’y est rendu et nous dévoile cette magie plus qu’ancestrale.

Avatar : Bande annonce

Stéphane Guibert / Finalscape

Retour sur l’article original publié le 30 avril 2017 sur ces pages >>>

Chine : Société ultra surveillée

Ce n’est pas de la science-fiction, en Chine, c’est une réalité. Dans les lieux publics, tout le monde est scruté ; un visage peut instantanément être associé à une identité. Les Chinois appellent ce système “l’œil céleste”. Pendant que les agents de circulation ont le dos tourné, les caméras, elles, dotées du système de reconnaissance faciale, font leur travail. Des caméras intelligentes à tous les coins de rue, et pour ceux qui traversent les feux rouges, l’amende est de trois euros. La Chine ne connait pas de loi sur la vie privée ; être filmé ne semble déranger personne. “Une atteinte à la vie privée ? C’est le prix à payer pour notre sécurité”, commente un passant.

Les citoyens les plus surveillés au monde

Lire la suite

Géo-ingénierie : Quand les apprentis sorciers s’appliquent à faire la pluie et le beau temps

Source de l’image

Cela n’est pas nouveau et n’est pas non plus tiré d’une quelconque théorie dite du complot ; des techniques existent bel et bien pour faire tomber de la pluie artificiellement comme cela était notamment le cas  en Thaïlande en 2013.  Afin de luter contre la sécheresse, le pays utilisait du sel broyé et pulvérisé par avion dans les nuages. Le sel qui en s’agglomérant aux goutes d’eau déjà présentes naturellement à l’intérieur des nuages devait provoquer des averses.

Un  peu partout sur le globe ces méthodes pour faire tomber la pluie moyennant des techniques différentes existent et sont utilisés avec plus ou moins de succès.

En Chine, une technique d’épandage aérien avait permis de provoquer artificiellement des chutes de neige peu avant Noël et ce, toujours dans le but préventif de luter contre la sécheresse. Cette expérience qui dans un premier temps avait été un succès devait se solder par un chaos monumental dans les rues de la capitale, Pékin.

Coïncidence ou ironie du sort, peu après cette expérience, la région devait être frappée par toute une série d’inondations catastrophiques.

Chine : Chaos dans les rues de Pékin après des chutes de neige artificielle

Stéphane Guibert

No comment : Tout ce qui rentre fait ventre

Les chinois sont passés maîtres en matière de dopage, de tromperie et de contrefaçon. Les exemples vérifiés ne manquent pas.

Booster la vente des crevettes en les gonflant avec de la gélatine, le poulet en y injectant de l’eau ou encore la viande dans la vidéo illustrant ce billet …

Tous ces produits peuvent un jour ou l’autre se retrouver dans notre assiette.

Les autorités sanitaires européennes attendent-elles une catastrophe pour réagir ? Mais pour l’heure, prendre un peu plus de temps en lisant attentivement les étiquettes des produits que nous achetons est la seule assurance que nous ayons pour notre sécurité alimentaire. Manger local peut également y contribuer et du même coup booster notre économie tout en préservant l’environnement.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK /

Et pour rappel :

Vous aimez les fruits de mer ainsi que les produits qui y sont issus ? Alors accrochez-vous car ceci n’est pas un fake !

Décidément, en matière de poisons et toutes autres sortes de daubes économiques (capitalisme oblige), les pays asiatiques n’ont pas fini de nous étonner.

Des gambas élevées en Asie et gonflées en usine à la gélatine pour en augmenter le poids et améliorer l’aspect esthétique. C’est une vidéo qui a fait le tour du monde sur les réseaux sociaux.

Info ou intox ?

La vidéo est vraie, le reportage a été diffusé sur une chaîne vietnamienne pour dénoncer la pratique, qui est illégale là-bas également. La matière injectée est de la gélatine, mais certaines sources parlent également de proportions de glu industrielle injectées dans les animaux, ce qui poserait évidemment un risque sanitaire. A noter également : la manipulation d’aiguilles dans des conditions sanitaires déplorables pose également problème. Pour l’instant, on ne déplore pas de mort, mais certains trafiquants ont tout de même été arrêtés en Chine.

Retour sur la première publication >>>

Possible chez nous ?

Aucune plainte n’a été déposée chez nous à ce propos, des contrôles spécifiques n’ont donc pas encore été effectués. Pour le moment les seuls cas avérés ont été détectés en Chine et au Vietnam. La gélatine est facilement détectable dans l’assiette. Si vous avez un doute, prévenez le SPF économie.

Gambas à la gélatine chez-nous aussi :

RTBF brise l’omerta.