Histoire : Martin Luther King Jr. Celui qui se battait pour la liberté et pour l’amour des peuples

Martin Luther King Jr.,

Né à Atlanta (Géorgie)le  et mort assassiné le  à Memphis (Tennessee), est un pasteur baptiste afro-américain, militant non-violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, pour la paix et contre la pauvreté. (Wikipedia)

“Des jours difficiles sont à venir. Comme tout le monde, je voudrais vivre une longue vie. La longévité est importante. Mais ce n’est pas ma préoccupation aujourd’hui . Tout ce que nous disons aux États-Unis, c’est : sois en accord avec ce que tu as dit sur papier. Si je vivais en Chine ou même en Russie ou dans n’importe quel pays totalitaire peut-être pourrais-je comprendre certaines injonctions illégales, peut-être pourrais-je comprendre le refus de certains principes fondamentaux du Premier amendement parce que là-bas, ils ne sont pas engagés à le respecter (…)

Ceci fut le dernier discours de Martin Luther King prononcé la veille de son assassinat, le 4 avril 1968.

Combien sont-ils, ces femmes et ces hommes qui avides de liberté et de vérité finissent par être assassinés ?

Vibrant hommage à toutes celles et ceux qui au péril de leur vie ont réussi à nous ouvrir  un peu plus les yeux concernant un monde bâti sur le mensonge, la cupidité, la corruption et le pouvoir.

Stéphane Guibert  / Finalscape / Tous pour la vérité / VK

L’ambassadeur russe sur lequel un terroriste a tiré est décédé des suites de ses blessures

ATTAQUE

L’ambassadeur russe auprès de la Turquie, Andreï Karlov, d’abord blessé par balles à Ankara, est décédé selon Moscou qui dénonce “un acte terroriste”. Le tireur, serait un policier turc. Des agents russes se rendent sur place pour enquêter.

Il est désormais décédé. L’ambassadeur russe auprès de la Turquie, Andreï Karlov, qui avait été hospitalisé dans un premier temps après avoir été touché par des coups de feu à Ankara, a succombé à ses blessures.

Selon les premiers éléments rapportés par le quotidien turc Hurriyet, un homme a ouvert le feu sur le diplomate alors qu’il visitait une exposition d’art dans la capitale turque. Moscou, par la voie de son ministre des affaires étrangères, Maria Zakharova, a confirmé la mort d’Andreï Lavrov en dénonçant “un acte terroriste”.

L’homme qui a ouvert le feu sur le diplomate, Andreï Karlov, pendant qu’il visitait une exposition d’art à Ankara, était “de la police”, a déclaré le maire d’Ankara, Melih Gökçek. Dans la soirée, le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé son homologue russe Vladimir Poutine afin de lui donner des informations sur l’attaque.