CULTURE & CINEMA : Trop vite disparu Mark Hollis du groupe Talk Talk

Il m’a fait planer le bougre et j’ai même fait la manche pour me procurer un de ses disques.

Mark Hollis du groupe Talk Talk trop vite disparu.

“Talk talk, such a shame ou it’s my life” des titres qui ont coutoyé le top des charts durant les années 80 et 90. On les écoute et ré écoute aujourd’hui sans s’en lasser.

Mark Hollis qui nous a quitté prématurément aura laissé sur le plan musical une emprunte aussi indélébile qu’un fossile gravé dans le marbre.

Tout est beau dans sa musique que ce soit depuis un simple single ou d’une remixe ce qu’à l’époque nous avions coutume  d’appeler : “12  Extended remix”.

Pourquoi 12 ? Parce que 12 est la mesure anglaise qui signifie 12 pouces : “twelve inch” à savoir : 30 centimètres. Il faut savoir qu’à l’époque du vinyle : (disque microsillon), on avait deux mesures : le 7 pouces (45 tours) et le 12 pouces (33 tours) et que le maxi était édité sur un support 12 pouces tournant à la vitesse d’un 45 tours et que sur ce dernier était édité une version revisitée du titre adoré.

Hormis ce petit cours de mesures, quelques notes de ce musicien qui nous manque tant !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Merci à EMI RECORDS pour cette autorisation (G.S).

Rumeurs, mensonges et fake news : Le cocktail parfait pour maintenir l’humain dans l’ignorance

Rumeurs, mensonges et fake news : Le cocktail parfait pour maintenir l’humain dans l’ignorance

Quoi de plus subtil pour nous museler et nous maintenir dans le doute et donc dans l’ignorance ?

Je suis fatigué d’avoir raison !

Trois mots clef pour museler la dissidence : “Rumeurs, mensonges et Fake News.”

Les médias s’y emploient ardemment car dès le moment où une contre vérité surgit et ce quel que soit le contexte, la sonnette d’alarme est actionnée et ces trois mots magiques auxquels il faut ajouter le mot “complotiste” sont mis en avant.

À partir du moment où tu te pose des questions qui ne correspondent pas au système qui t’es imposé, tu deviens un comploteur antisystème et tu fais partie de ces grains de sable qui seraient susceptibles de gripper la machine. La matrice est toute proche.

La liberté d’expression et de penser font partie d’un bien universel propre à l’homme et à partir du moment où ces libertés te sont retirées, tu tombes en désuétude, tu perds ta crédibilité et tu deviens le vilain petit canard, la risée de la basse-cour.

Amis journalistes, je veux parler de celles et ceux qui ne sont pas corrompus, je vous invite à un doigt de jugeote additionné d’un zeste de citron qu’accompagnent deux doigts de bon sens et je trinque à votre santé.

Existent-ils encore ces journalistes qui osent défier le système ? Existe-t-il encore des gens courageux prêts à défier une machinerie qui nous ment éhontément et qui ne se cache même plus ?

J’ose l’espérer, j’ose le croire.

Bien à vous.

À Elise Lucet et toute son équipe sur France télévision, à Esther Mamarbachi de la RTS et aux journalistes dignes de ce nom que j’admire et applaudis sans modération.

Stéphane Guibert / Finalscape

FINALSCAPE : Toujours plus de vues, merci à mes visiteurs

FINALSCAPE : Toujours plus de vues, merci à mes visiteurs

Merci pour votre confiance et votre fidélité

C’est chaque jour plus d’inscrits et de visiteurs. Cela donne du baume au cœur tout en donnant une volonté d’aller de l’avant.

J’associe à ce billet la qualité de mon hébergeur : Infomaniak Network, hébergeur Suisse qui tient la route et que je recommande vivement.

Merci à toutes et à tous.

Stéphane Guibert / Finalscape

Le 5 décembre, grève générale en France. Certains CRS déposent casques et matraques

Le 5 décembre, grève générale en France. Certains CRS déposent casques et matraques

Un tournant majeur dans la guerre sociale qui frappe la France depuis plus d’une année ?

Un remake de la grève générale de 1995 ?

Pour manifester contre la réforme sur les retraites voulue par le gouvernement, certains membres des forces de l’ordre rejoignent le mouvement des Gilets Jaunes.

Stéphane Guibert / Finalscape

Crédit Vidéo : Le Parisien

Les grèves de 1995 en France contre le plan Juppé de 1995 furent à leur époque les plus importantes depuis celles de Mai 68. Le nombre moyen annuel de jours de grève en 1995 a été six fois supérieur à celui de la période 1982-19943. Du 24 novembre au 15 décembre, des grèves d’ampleur ont eu lieu dans la fonction publique et le secteur privé contre le « plan Juppé » sur les retraites et la Sécurité sociale. Le mouvement social de l’automne 1995, souvent réduit à la grève des transports publics, très visible et fortement médiatisée, a concerné également les grandes administrations (La Poste, France Télécom, EDF-GDF, Éducation nationale, secteur de la santé, administration des finances, etc.)

Source : Wikipédia >>>

CULTURE & CINEMA : Les mystères de l’ouest

CULTURE & CINÉMA

LES MYSTÈRES DE L’OUEST

“The wild wild west”

Une série culte et deux acteurs entrés dans la légende du septième art : Robert Conrad et Ross Martin.

Voici un court extrait d’une série télévisée américaine dont on parle aujourd’hui encore . Ross Martin est malheureusement absent de cet extrait :

“La nuit du Pelican”

Mise en ligne Stéphane Guibert / Finalscape

Episode complet sur Youtube >>>

Les Mystères de l’Ouest (The Wild Wild West) est une série télévisée américaine en 104 épisodes de 50 minutes (dont 28 — soit la première saison — en noir et blanc), créée par Michael Garrison et diffusée entre le  et le  sur le réseau CBS.

En France, la série est diffusée à partir du  sur la deuxième chaîne de l’ORTF, mais connaîtra un véritable succès grâce à sa rediffusion dans l’émission La Une est à vous en 1973.

La série apparaît sur les écrans à un moment où les séries de western sont moins en vogue, contrairement aux séries d’espionnage, alors en plein essor. En 1965, trois films de James Bond sont déjà sortis, et un quatrième est en préparation. Ceci explique pourquoi la série est présentée à l’époque comme un « James Bond à cheval » (« James Bond on horseback »)1.

Source : Wikipédia >>>

Un enfant doit être aimé et non abusé

Un enfant doit être aimé et non abusé.

PÉDOPHILIE

LA BEAUTÉ D’UNE ÂME ÉMANE EN PREMIER LIEU D’UN ENFANT QUI NOUS FAIT CONFIANCE

Celui ou celle qui s’attaque à l’intégrité d’un gosse a de sérieux problèmes existentiels.
Je ne vais pas getter la pierre à ces naufragés d’une société aussi malade qu’impuissante mais si il fallait protéger nos têtes blondes et que cette mission m’était confiée, je fabriquerais alors un mur infranchissable entre les prédateurs sexuels et ces enfants qui découvrent le monde.
Je côtoyé pas mal de gosses depuis des années. J’ai eu un Cyber Café dans lequel je me faisais une mission de les protéger et ai eu au cours de ces quelques années, passablement d’expériences anecdotiques ainsi que des témoignages surprenants et émouvants que beaucoup de ces gosses m’ont rapporté.
Ce que je peux retenir de cette expérience, c’est qu’un enfant, même si il est hyper entouré par ses parents et de toutes celles et ceux qui l’aiment, il est livré à lui-même. Ses fantasmes et ses désires lui appartiennent.
Nous n’avons aucun droit quand à ses choix.
En revanche, en tant qu’adultes, nous nous devons de le mettre en garde contre les pièges d’une vie faite d’artifices et de mensonges.
Un enfant c’est la pureté et en tant qu’adultes nous nous devons de la préserver.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

 

 

Mali :13 Soldats français Tués , une analyse qui ne sera probablement jamais diffusée en occident

Mali :13 Soldats français tués, une analyse qui ne sera probablement jamais diffusée dans les médias occidentaux.

“Propagande occidentale”

Cette vidéo à de fortes chances d’être censurée assez rapidement. Téléchargée et re-postée sur le réseau social russe VK, je vous laisse la visionner et vous faire votre propre opinion.

Une nappe phréatique en dessous du Niger vient d’être découverte. Elle serait à même de suffire à la population mondiale durant deux siècles ! L’eau est un élément géostratégique majeur et les convoitises se profilent à l’horizon.

Jean-Luc Michel, géopoliticien depuis Bruxelles nous donne son point de vue sur les crises humanitaires en centre Afrique.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

CULTURE & CINEMA : “I’m from Barcelona”

CULTURE & CINÉMA

Le groupe I’m from Barcelona avec le titre :”Get in line”

Kids version :

I’m from Barcelona est un groupe d’indie pop de Jönköping, en Suède, connu pour ses 29 membres et un mélange étonnant d’instruments tels que la clarinette, le saxophone, la flûte, la trompette, le banjo, l’accordéon, etc…

Tout vient au départ d’Emanuel Lundgren. Il écrit une multitude de textes aux sonorités pop et décide de réunir ses amis et les amis de ses amis pour interpréter ses chansons. Son appartement devient vite une « usine à musique » où les gens amènent banjos, accordéons et autres instruments.

Le premier EP enregistré, Emanuel Lundgren rassemble ses 28 acolytes pour, selon lui, le premier et dernier live. Nous sommes alors en août 2005. Ce qu’il pensait être la fin, s’avère en fait être le début de l’aventure des I’m From Barcelona. Les médias suédois commencent à parler de cette bande d’originaux, en parlant comme du « groupe suédois le plus novateur et le plus excitant ».

Le succès vient vite. Les bloggeurs s’emparent du phénomène et partout dans le monde, le clip de We’re From Barcelona est diffusé grâce à YouTube. Les titres arrivent alors aux oreilles du label EMI qui décide, en 2006, de produire l’EP Don’t Give Up On Your Dream, Buddy !. La sortie de l’album Let Me Introduce My Friends, leur tout premier album, a lieu en avril 2006.

En 2008, le groupe sort un nouvel album, Who Killed Harry Houdini? dont est tiré le nouveau single Paper Planes.

En 2010, de nouvelles chansons, sont lancées sur Internet uniquement, via leur site officiel, sous le nom 27 songs. Nous retrouvons ici une certaine innovation du groupe car chacun des 27 membres a enregistré et composé une chanson.

En 2011, après leur grand recueil composé d’un morceau solo par membre, les 27 suédois de I’m From Barcelona ont réuni une nouvelle fois leurs voix pour un troisième album. Intitulé Forever Today, il est sorti chez Mute, succédant à Who Killed Harry Houdini ? (Source : Wikipédia >>>)

Syrie et Pierre le Corf : L’image du jour

Mise à jour : mardi 3 décembre 2019 – 01:41 –

Dans le cœur d’un enfant, il n’y a ni haine ni guerre mais seulement de l’amour, de la lumière et des rêves.

La bonté est innée chez l’être humain et va de soi. En revanche, le mal lui est inculqué dès son plus jeune âge et la beauté d’un visage se fane au fur et à mesure qu’il découvre le monde.

Un petit mot d’amour et de tendresse à l’approche de ces fêtes de fin d’année, un petit mot qui devrait être symbole de joie et de bonheur toutes religions confondues.

Si nous arrivions à réaliser à quel point donner sans contrepartie est primordial, nous resterions des enfants et la vie serait une cour de récréation où le partage serait un jeu sans fin.

Je pense qu’une vie est nécessaire pour le réaliser et ce n’est pas pour rien que nous sommes ici-bas. La souffrance et les larmes sont le tribut à payer pour faire le pas que des êtres bienveillants nous aident à franchir. Il ne tient qu’à nous de les reconnaître et suivre.

Merci à Pierre le Corf et tous ces êtres d’exception qui tentent de nous le démontrer.

Avec tout mon Amour.

L’encre de ce texte est issue de mes larmes.

Et pour rappel :

Un programme pour sauver des vies en zone de guerre à Alep.

 

Comptes Facebook associés :

Pierre le Corf

We are superheroes

Stéphane Guibert / Finalscape

 

 

Raz petit, petit pas petit bus, si t’est fatigué t’as qu’à prendre l’autobus ! Vive la France !

Raz petit, petit pas petit bus, si t’est fatigué t’as qu’à prendre l’autobus !

Vive la France !

Que ce soit François Asselineau : Union Populaire républicaine, Jean-Luc Mélenchon : La france insoumise, Marine Le Pen : RN, Emmanuel Macron : La république en marche ou quel qu’autre parti politique que ce soit, si on a un tant soit peut de jugeote  tout cela se soldera par de monstres éclats de rires.

Petite parenthèse :

Il y a cependant un homme qui tire son épingle du jeu dans tout ce brouhaha ne serais-ce que par son instruction, sa connaissance des traités européens et son intelligence : François Asselineau que j’apprécie non pas en tant qu’homme politique mais en tant qu’homme tout simplement.

Fin de parenthèse.

La politique n’étant pas de mise dans ce billet, je vous pose une colle : Qu’est-ce qui fera changer la France aujourd’hui ?

Un mouvement qui perdure et qui périclite depuis près d’une année, je veux parler des Gilets jaunes, dont les manifestants se font apparemment un plaisir de se faire éborgner au fil de leurs manifestations ou tout simplement une prise de conscience globale qui démontrera à quel point ce jeu de guignols ne fait qu’ajouter de l’encre aux médias corrompus ?

Un point un trait !

Si vous croyez marcher sur les traces de vos ancêtres chers Français, vous vous fichez le doigt dans l’œil (sans jeu de mot) et bien profondément !

Jeanne d’Arc se retournerait dans sa tombe si elle vous voyait cogiter week-end après week-end. Mais réveillez-vous donc bande de nazes !

Ce n’est pas parce qu’un mouton va à l’abattoir qu’il faut le suivre et c’est ce que vous faites d’ailleurs admirablement depuis plus de 12 mois !

Lire le lien qui suit si vous ne voulez pas mourir idiot !

On vous a volé votre démocratie en 2005 en ratifiant cette forfaiture en 2007. Alors qu’attendez-vous pour reprendre les reines de votre destinée sans tambour ni trompette !

Une prise de conscience vaut dix mille fois mieux que de galérer sur des ronds points à longueur de wek-end.

Alo ! Alo ! Ici, c’est un Suisse qui vous parle.

Bien à vous !

Stéphane Guibert / Finalscape