L’image du jour : Les Gilets jaunes en plein taf

Les Français auraient-ils émergé de la longue léthargie dans laquelle médias et politiques qui de concert tentent de les y maintenir depuis des décennies ?

Si l’on en juge par le nombre de partages et de commentaires liés à cette image, tout pourrait le laisser supposer.

Une manifestation nationale et pacifiste sur plusieurs mois faisant tache d’huile et donnant naissance à un mouvement international insurrectionnel, c’est un éveil mondial qui semblerait-il, si l’on se réfère à la multitude de témoignages recueillis en France et ailleurs, tente de démontrer que le peuple de France suivi par de nombreux autres, ouvre les yeux sur ce qui aura été le monceau de mensonges politico-médiatiques cumulés depuis des décennies et tout laisse à croire qu’une guerre ouverte entre la propagande mensongère et la vérité est sur le point d’éclater. Julian Assange aura été le premier martyre médiatisé.

Lire la suite

Etienne Chouard: Wikileaks, La Vérité Sacrifiée “Julian Assange”

Source de l’image

La liberté d’information mise à mort !

WikiLeaks a été créé par Julian Assange pour servir de plate-forme de publication de documents secrets. Il a été rendu célèbre par la publication, en 2010, de milliers de documents issus de l’armée et de la diplomatie américaines : les « WarLogs » et le « Cablegate ».

Ces documents avaient révélé de nombreuses informations sur la conduite de la guerre en Irak et en Afghanistan par les Etats-Unis. A l’époque, WikiLeaks avait travaillé en partenariat avec des médias traditionnels, dont Le Monde, mais aussi avec le New York Times, le Guardian ou Der Spiegel.

Etienne CHOUARD dans l’émission de sud Radio revient sur la liberté de transmettre la vérité sur les gouvernements sans être en danger d’arrestation…

Le fondateur et dirigeant de WikiLeaks, Julian Assange, a été arrêté, jeudi 11 avril 2019, par la police britannique. Il lui est reproché d’avoir enfreint sa liberté conditionnelle en 2012, mais il est également visé par une demande d’extradition des Etats-Unis. Ces derniers le soupçonnent d’avoir aidé Chelsea Manning, une de ses sources, à pirater des ordinateurs appartenant au ministère de la défense américain, afin de publier des documents secrets sur WikiLeaks….

(Vidéo)

Lire la suite

L’image du jour : Notre-Dame de Paris, il n’y a pas de fumée sans feu

Mis à jour : vendredi 19 avril 2019 – 15:17 –

Quelques jours après le drame, les réseaux sociaux s’enflamment comme un feu de paille et les thèses dites complotistes se bousculent au portillon ; le doute fait place à la version officielle.

Je n’émettrai aucun avis personnel et reste très prudent mais sans vouloir jouer sur les mots, “Il n’y a pas de fumée sans feu“. Toutefois, si l’incendie devait s’avérer être criminel, je mets ma main au feu (pour rester dans le contexte) que la communauté musulmane n’y est aucunement impliquée. Il faut absolument éviter l’amalgame, ce qui ferait assurément le jeu de celles et ceux à qui profite le crime.

De plus :

La société lorraine qui restaurait la flèche de Notre-Dame répond aux accusations: “Beaucoup parlent sans savoir”

Comme le rappelle Julien Le Bras, “ce chantier débutait normalement“. Il explique par ailleurs, que ce lundi 15 avril, aucun travaux par point chaud ou électriques n’ont été effectués. Ce jour-là , les rénovateurs ont placé des échaffaudages : “nos outils sont des marteaux, des clés de 22” indique Julien Le Bras, rien qui puisse permettre un départ de feu. 

Témoignage de l’ancien architecte en chef de la cathédrale Notre-Dame de Paris qui a exercé  durant 13 ans et qui est parti en retraite dans les années 2010.

Lire la suite

Pyrénées: Il pleut (et il neige) du plastique dans les montagnes de l’Ariège révèlent des scientifiques

Celles et ceux qui me suivent se diront que depuis quelques temps je fais une fixation sur les plastiques et les microparticules qui leurs sont associées, mais les mauvaises nouvelles se succèdent.

Ne voila-t-il pas que dernièrement, dans les Pyrénées, il pleut et il neige du plastique. Je mettrai en fin d’article le lien qui dévoile l’affaire.

Je m’insurge !

D’un côté, c’est touches pas à mon gosse et de l’autre on lui assure l’enfer terrestre en le gavant de plastique et de tous les artifices qui vont avec.

Je ne sais pas moi mais jusqu’où iront l’ignorance, l’hypocrisie et le déni ?

Finalement, je me dis que nous méritons ce qui nous attend et le pire est tout proche.

Voilà pour la morale mais je garde espoir :

Je suis avec trois amis sur un projet de production de plastiques à usage unique fabriqués à partir du chanvre.

Nous allons commencer par produire des sachets et sacs sous trois références, des gobelets, des couverts et des assiettes. Nous espérons en cas de succès, poursuivre avec des jetables classiques tels que bouteilles, rasoirs, stylos, briquets et autocollants publicitaires. Nous espérons fédérer des volontaires ainsi que d’éventuels sponsors.

Notre démarche ne va pas dans le sens de sauver le monde, nous ne sommes pas des messies ; car si nous volons survivre, cela incombe à chacun d’entre nous d’apporter sa pierre à l’édifice mais en cas de succès de l’entreprise, ça sera toujours un plus en faveur de notre si belle planète et des générations futures.

Il faut savoir que le plastique issu du chanvre est biodégradable en 90 jours contrairement à celui issu de l’industrie pétrolière qui lui se dégrade sur plusieurs siècles d’ou le problème que nous connaissons aujourd’hui et qui va en s’accélérant à vitesse exponentielle.

Pourquoi les industriels, ceux qui ont les moyens ne mettent-ils pas tout en œuvre pour rectifier le tir en produisant des plastiques à usage unique biodégradables à très court terme et pourquoi les consommateurs continuent-ils à les suivre les yeux fermés ?

Une bouteille en verre est réutilisable contrairement à la bouteille en pet que l’on jette après consommation. Un cabas en chanvre ne s’use pas et se bonifie au cours de sa longue vie,  il en va de même pour tous les vêtements qui deviennent de plus en plus doux au fil des lavages et qui ne laissent pas de microfibres toxiques dans les eaux usées.

Mais qu’est-ce qui pousse donc l’humanité vers ce dogme mortifère du consumérisme autodestructeur ?

POLLUTION :

Des chercheurs ont retrouvé une quantité «non négligeable» de microplastiques dans un coin des Pyrénées ariégeoises censé être épargné par ce type de pollution. >>>

Voir aussi :

Les bienfaits du chanvre et les raisons de sa diabolisation >>>

Mike Oldfield : “Earth Moving”

Une chanson pour Gaïa que j’ai sous-titré en français.

Merci à Mike Oldfield pour son aimable autorisation.

Many tanks to Mike Oldfield for his kindly permission.

Stéphane Guibert / Finalscape

Suisse : Swisscom a annoncé mercredi la mise en service de la 5G sur 102 sites répartis dans 54 localités, dont Genève et Lausanne

La 5G oui mais Attention !

Swisscom a annoncé mercredi la mise en service de la 5G sur 102 sites répartis dans 54 localités, dont Genève, Lausanne, Estavayer-le-Lac, Champéry et Berne. D’ici la fin de l’année, le premier opérateur helvétique dit vouloir couvrir tout le pays.

La Suisse compte pour l’heure 338 antennes 5G, d’après les données de la Confédération. A titre de comparaison, on retrouve 10’762 antennes 4G réparties sur le territoire. Naviguez sur notre carte, ci-dessous, pour voir leurs emplacements précis.

Nouvelles constructions gelées

La couverture de l’ensemble du pays passe par la construction de nouvelles antennes, mais celles-ci font face à de plus en plus d’oppositions. Les craintes portent sur les possibles effets de la 5G sur la santé.

Le Jura a annoncé mercredi avoir gelé toute construction d’antennes sur son territoire dans l’attente d’une étude de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV).

Source & crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

No comment : Lovely nature

LOVELY NATURE

Nostalgie : Retour dans une classe de Suisse romande

Pour démarrer sa journée, quoi de mieux qu’une petite poésie fermière récitée par un jeune écolier ? Retour dans une classe d’antan.

Crédit vidéo : Radio Télévision Suisse

Environnement : Plus de 3 milliards de tonnes de bombes chimiques présentes dans la mer du Nord et la mer Baltique

Selon l’Institut océanographique de Moscou, il suffirait qu’1/6ème de ces substances s’échappent dans la Baltique pour éradiquer toute forme de vie sous-marine pendant un siècle.

On connaît la pollution plastique qui ravage nos mers et océans, mais il en existe une autre, bien plus pernicieuse. Après les deux Guerres Mondiales, les Alliés ont jeté des centaines de milliers d’armes chimiques et conventionnelles au fond de la mer du Nord et la mer Baltique. Aujourd’hui, l’érosion des fuselages menace d’éradiquer la vie sous-marine.

Cent ans après la Première Guerre mondiale, les armes créés pour les deux conflits qui ont ravagé l’Europe menacent toujours l’humain et son environnement. Au total, près de trois milliards de tonnes d’armes, chimiques et conventionnelles, auraient été coulées en mer du Nord et en Baltique pour s’en débarrasser à la fin des guerres. Dans son documentaire « Menaces en mers du Nord », Jacques Lœuille nous prévient des conséquences terribles qui pourraient advenir.

Vidéo.

Lire la suite

Réseaux sociaux : Des problèmes de connexion avec Facebook ?

Voici un site qui vous donne l’état des services de votre réseau social en temps réel.

>>> Cliquez ici ou sur l’image.

Environnement : Des photographies inquiétantes des Caraïbes montrent une mer de plastique et de polystyrène

Source de l’image 

Mise à jour : lundi 15 avril 2019 – 20:37 –

Des photographies inquiétantes des Caraïbes montrent une mer de plastique et de polystyrène.

La mobilisation des jeunes en faveur du climat est tout à leur honneur bien que le réchauffement climatique dû à l’activité humaine soit selon de plus en plus de scientifiques, de l’enfumage ; mais là n’est pas le sujet de cet article.

On se bat corps et âme pour le climat en occultant du même coup la bombe environnementale qui est prête à nous exploser en pleine figure.

On empoisonne la terre avec des pesticides, on pollue les océans avec des plastiques, on manipule le climat avec la bio-industrie, en ampute le poumon de la terre avec l’huile de palme, on détruit la faune et la biodiversité avec l’agriculture intensive etc …

On est en train de faire de notre maison, la terre, une planète hostile à la vie.

(Vidéos)

Lire la suite